[RP] Le Manoir des Mésanges, refuge d'une Reine brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Le Manoir des Mésanges, refuge d'une Reine brisée

Message  Athénaïs le Lun 3 Nov - 12:37

Rien n'allait plus dans la vie d'Athénaïs, plongée en pleine tourmente. Voilà qu'une semaine était passée depuis qu'elle avait quitté le palais avec les enfants. Comment et pourquoi en était-elle arrivée là ? Elle ne le savait guère. Geoffrey, le petit dernier venait d'avoir un mois, tout pourrait aller pour le mieux dans une famille unie. Mais l'arrivée d'une immonde femme venait de tout bouleverser et de faire voler en éclat une famille entière. Louis-Philippe ne jurait plus que par cette Julia, au point de l'installer à Versailles, de rejeter femme et enfants qui ne comprenaient pas ce changement et en souffraient beaucoup.

Elle était allée demander des explications à son mari et pour la première fois depuis leur mariage, il lui avait menti ! Il lui arrivait parfois de mentir sur des petites choses sans intérêt, comme quand il disait se régaler quand Athénaïs avait pour lubie de cuisiner, elle n'en était pas dupe et au contraire elle était touchée de cet effort et de cette gentille attention. Mais là c'était différent, tellement différent. Ce mensonge éhonté lui avait fait plus de mal que de bien.

Elle avait alors fait ses malles pour s'installer au Manoir des Mésanges, héritage reçu douze ans plus tôt et qu'elle n'avait jamais pu se résoudre à vendre. Les enfants avaient du mal à comprendre et a accepter cette situation. Comment auraient-ils pu quand elle-même était si perdue ? Elle ne réussissait pas à s'arrêter de pleurer, malgré les sourires forcés pour les rassurer. Elle avait vaguement expliquer aux aînés de quoi il retournait, mais elle prit garde à ne pas dénigrer leur père. Elle avait bien trop peur de les perdre si jamais d'un claquement de doigts il les rappelait à Versailles. Et si elle avait beaucoup de mal à l'admettre, elle l'aimait toujours malgré cette impardonnable trahison.

Tous les Rois avaient des favorites, des maîtresses peu importe, mais lui n'était pas tous les Rois, il était son mari, il avait fait une promesse et il ne l'avait pas tenue. Elle l'avait partagée avec Loysse et Esmée malgré la peine qu'elle ressentait à l'époque, il avait juré de ne plus recommencer et d'être fidèle et jusqu'à présent il l'avait été.


Elle passait son temps à revivre ses souvenirs pour savoir ce qu'elle avait pu faire pour la conduire là, pour le pousser à la tromper. La Ponsardin a beau être très belle, elle n'en est pas moins froide, ses traits sont durs et son regard autoritaire. Elle tenait plus de Loysse que d'elle, alors pourquoi ?


Elle n'avait pas de réponses. Elle s'était longuement observée dans le miroir. Elle venait d'avoir trente ans et sa taille n'était plus aussi fine après cinq enfants malgré l'attention qu'elle y portait. Etait-ce à cause de cela ? Ce qu'elle craignait était donc arrivé, elle ne lui plaisait plus ?

Elle avait revêtu une simple robe noire et un loup assorti. Elle n'avait pas envie d'aller à ce bal surtout qu'il était organisé par la garce qui lui avait volé son mari. Mais Louisa et Gaby refusaient d'y aller sans elle malgré leur envie. Elle aurait été égoïste des les en priver. Elle ferait donc acte de présence en évitant Louis-Philippe au maximum, et rentrerait tôt pour assister à la petite fête qu'elle avait organisé pour les plus petits, trop jeunes pour se rendre au manoir du Baron Hasting.

C'est le coeur lourd entre un mini Baron Hasting et une petite sorcière plus mignonne qu'effrayante, qu'Athénaïs se rendit donc à son dernier bal à la Cour.


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum