[RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Louis-Philippe le Sam 11 Mai - 15:43

Vous devez passer par les gardes avant de pouvoir entrer, ils vérifieront votre identité et le fait que vous ayez un rendez-vous.
avatar
Louis-Philippe
Roi de France & de Navarre

Messages : 114
Points : 165
Date d'inscription : 04/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Anna le Mar 12 Nov - 21:27

J'étais déjà venue au château lors de la soirée de l'autre fois, mais il faisait nuit et si malgré la pénombre j'avais été subjuguée par la splendeur des lieux, j'étais en cet instant époustouflée. Je me serais prise à rêver si l'angoisse ne tiraillait pas tant mon estomac et mon abdomen. Je me demandais vraiment ce que je faisais là.

Je m'étais liée d'amitié avec monsieur Starque un homme qui travaillait ici, pour le Roi en personne. Il devait être haut placé à ce que j'ai compris et d'ailleurs il s'était occupé de la soirée avec succès. Je me sauvais la nuit quand tout le monde me croyait couchée, et j'allais le rejoindre dans une taverne non loin de la Lanterne.
Si mère ou oncle Greg découvraient que je fais le mur pour rejoindre un homme même en tout bien tout honneur, monsieur Starque est un véritable gentilhomme, je serais punie jusqu'à ... la fin de ma vie au moins !

J'étais prisonnière à la Lanterne, littéralement ! Il m'était interdit de sortir sans escorte, je suis une fille normale pas une princesse pffff ! Le pensionnat me manquait, enfin les cours et mes amies surtout, ici j'étais seule la plupart du temps. Je m'occupais du ménage et de la cuisine. J'étais triste, tous mes rêves s'étaient envolés. Je travaillais dur au couvent, j'espérais un jour devenir enseignante. J'étais bonne élève, la meilleure de la classe et j'étais devenue bonniche du bordel de ma mère.

Je m'ennuyais et l'unique plaisir de ma journée était de retrouver monsieur Starque. Nous parlions de tout un tas de choses, lui au moins ne me traitait pas comme une enfant, je me sentais spéciale et pas une pauvre souillon qui récure les chambres et les cheminées ! Bon je l'avoue les cheminées c'est plus un clin d'oeil à un conte que j'aime beaucoup, du moins jusqu'à présent. Qui sait peut-être qu'un prince m'emmènera loin de la Lanterne Rouge. Monsieur Starque en tous cas, j'ignore s'il est Prince, je crois me souvenir qu'il est Marquis à ce qu'il m'a dit, il n'en parle guère il est modeste, a déjà fait un pas dans cette direction. Il a parlé de moi au Roi, oui oui de moi, Annabelle Orsini, fille de rien du tout, au grand Roi de France. Il lui avait dit que je cherchais du travail et que peut-être il y aurait quelque-chose pour moi. Si le travail est le même qu'à la Lanterne, à savoir nettoyer et faire briller, le prestige en était différent et que dire de la paie.

J'espérais gagner suffisamment d'argent pour m'enfuir et retourner au pensionnat, terminer mes études. Gregory avait bondit en entendant ma demande d'aller travailler au château, il était clairement contre et ne s'était pas gêné pour le faire savoir. Par chance j'étais parvenue à convaincre ma mère et ils se sont mis d'accord tous les deux sur le fait que c'était mieux pour moi. Je n'avais pas tout compris mais qu'importe j'étais là dans ma belle robe du dimanche, la blanche. J'avais décidé de laisser de côté pour l'occasion mes toilettes de deuil, mon père ne m'en tiendrait pas rigueur pour un jour comme celui-là, j'en suis certaine.

L'air était frais, je grelottais sous ma cape foncée. Par chance ce fut bientôt mon tour. Je me présentais aux gardes, un sourire timide aux lèvres.


Bonjour messieurs les gardes. Je m'appelle Annabelle Orsini. On m'a demandée de me présenter pour du travail...
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Mer 13 Nov - 21:28

Garde Davout

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est qu'il ne fait pas bien chaud à poireauter devant une grille, heureusement qu'il ne pleuvait pas, le chapeau du garde Davout n'était pas encore bien sec de la veille. Lui qui avait pris du galon pensait qu'il aurait les avantages qui vont avec, pffff ! Il n'avait pas changé de décor, enfin si, il était passé du Louvre à Versailles, mais il était encore de corvée de grilles.

Le positif aujourd'hui c'est qu'il commandait les autres plantons et n'avait plus à prendre les remontrances à la place de ses feignasses qui dorénavant se bougeaient les fesses ! Il est bien gentil mais il ne faut pas se foutre de lui non plus ! La solde aussi était plus conséquente et ça avec huit morveux et un encore dans le tiroir, il n'allait pas cracher dessus. Lui pourtant si méfiant ne l'avait pas vu venir la belle Odette, elle lui avait retourné la tête entre autre et sans même le réaliser, il se retrouvait marié et père. Sauf que bah sa méfiance pour le coup il aurait mieux fait de l'écouter, parce-qu'adieu la belle Odette, la bougresse avait garder les kilos de toutes ses grossesses, c'est pas une vie ça.

Heureusement un autre avantage de ce boulot c'était les jolies visions qui défilaient chaque jour sous ses yeux. Il n'y a pas à dire, c'est beau une vie de Roi. Oh bon sang en parlant de jolie vision, c'est que les yeux du garde s'écarquillent à l'arrivée de l'ange blond, oui un ange. Il se demande durant une seconde s'il n'est pas mort puis se ressaisit quand elle s'adresse à lui. Enfin non à son collègue qu'il a tôt fait d'écarter, que c'est bon d'être le chef ! Petite vérification sur la liste des conviés du jour et c'est avec un large sourire qu'il salua la jeune fille.

Bonjour la belle. Bienvenue à vous. Permettez que je vous escorte.

La grille s'ouvrit et invita la jeune Annabelle à le suivre.
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Anna le Jeu 14 Nov - 18:27

Je souris poliment à l'homme qui s'approchait de moi. Il semblait très gentil et aimable. Il en imposait dans son uniforme de garde royal et je m'imaginais alors oncle Greg dans cette tenue. Déjà que toutes les filles à La Lanterne sont folles de lui, mais habillé comme ça, elles seraient intenables.

Je suivis l'homme quand la grille s'ouvrit. J'étais vraiment très anxieuse. J'avais peur de ne pas être à la hauteur. J'ignorais qui allait me recevoir. Le Roi ? La Reine ? Les deux ensemble ? Allons Anna, reviens un peu sur Terre, le Roi et la Reine ont d'autres chats à fouetter que d'accueillir le petit personnel. Ils ont tellement de gens à leur service qu'une de plus ou de moins ils ne pouvaient s'en rendre compte.

Je suivis de près l'homme, je ne voulais pas me perdre. J'étais intimidée par tout ce décor luxueux et je n'avais pas la moindre idée de où nous allions. Je n'étais venue que le soir de la fête avec Greg qui d'ailleurs m'attend plus loin, j'avais dû le traîner pour qu'on arrive à l'heure, mais je ne reconnaissais guère la cour.
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Floriana Von Werther le Mer 23 Avr - 17:25

Une colonie de carrosses arriva devant les grandes grilles du château. Les gardes agrandirent les yeux. Qu'est ce que cela pouvait.il bien être ?
Qu'était-ce ? Eh bien c'était la princesse Von Werther de Brie en Carly qui arrivait en grandes pompes avec sa suite et de fort méchante humeur qui plus est.
Elle était dans le deuxième carrosse, le plus beau évidemment.
Floriana se pencha à la fenêtre du carrosse et regarda le château puis dit à Ludivine avec une parfaite mauvaise foi.


- C'est là que l'on va habiter ? Mais c'est minuscule !

Sans attendre la réponse, le fouilla dans le panier qui était sur les genoux de Ludivine et prit un biscuit.

- Tu n'as pas l'intention de tous les manger quand même ! Et puis c'est bien long pour qu'on nous fasse entrer :

Et la Princesse se remit à bouder écoutant à peine sa cousine.

Oui, c'était bien long depuis le Royaume de Brandebourg-Prusse. Cela avait été surtout long pour les compagnons de la princesse qui ne trouvait jamais rien bien,
Il faisait trop chaud, puis trop froid. Les chevaux n'allaient pas assez vite, puis elle était trop ballotée. Passons sur les autres caprices qui n'en étaient pas des moindres.
Un jour, moi l'auteur, je vous raconterais ça mieux. Pourquoi me direz-vous que cette Princesse, fort jolie en l'occurrence était-elle ainsi ? Était-ce son caractère ?
Que nenni ! La Princesse, était un brin autoritaire, certes. Elle n'avait qu'un frère qui n'aimait que les armes. Il était de ces adolescents boutonneux, un peu mou qui deviennent
après leur puberté des hommes solides et beaux. Seulement il n'en avait pas encore fini avec sa puberté donc il était moins chouchouté que son adorable sœur qui ressemblait à un bouton de rose. Elle n'avait pas volé son prénom et tout était fait pour qu'elle ressemblât à une fleur. Alors pourquoi ce mauvais caractère ?
Simplement parce que Son Altesse Floriana ne voulait pas venir en France. Elle ne voulait pas quitter les châteaux familiaux et la cour sur laquelle elle régnait comme mini reine. Quitter son univers pour aller parfaire son éducation chez des cousins étrangers ? Qui aurait voulu faire ça ? Pas elle en tout cas
.
avatar
Floriana Von Werther

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Ludivine von Auerswald le Jeu 24 Avr - 13:42

Le châle glissa légèrement de l'épaule de la jeune fille tandis qu'elle se penchait vers la fenêtre du coche pour en tirer le rideau et jeter un regard inquisiteur à l'extérieur. Pourtant la route semblait toujours la même, monotone et longue. Elle aurait du se sentir heureuse de ce voyage qui tombait vraiment à point. Mais en réalité sa famille lui manquait. Il était difficile, même lorsque l'on était presque une femme, de se séparer des siens. Quand les reverrait-elle ? Personne n'en savait rien.

C'est là que l'on va habiter ? Mais c'est minuscule !

Sa capricieuse cousine la sortit un instant de ses pensées. Floriana était encore une petite fille. Tout du moins, ses bouderies répétées lui en donnaient l'aspect. Ludivine esquissa un sourire compatissant.

Tu n'as pas l'intention de tous les manger quand même ! Et puis c'est bien long pour qu'on nous fasse entrer.

Nous n'en voyons pas la totalité ... Regarde ... Le parc est immense, le château doit l'être d'autant ...

Elle la laissa piocher dans le petit panier de biscuits. Déjà, la princesse ne l'écoutait plus, si elle n'avait jamais prêté attention à ses mots.

Allons ... Ne fais pas ta mauvaise tête, tu vas garder un visage aigri en vieillissant.

Ludivine émit un petit rire mais sa cousine ne tarderait sans doute pas à lui retourner une rebuffade. La jeune demoiselle reporta alors elle aussi son regard par la fenêtre. La majesté du château s'élevait devant elles. Comme elle regrettait sa chambre au château de ses parents, son petit havre de paix, avec sa sœur cadette elles refaisaient le monde et riaient de leurs folles rêveries enfantines. Mais elle avait du quitter tout cela pour suivre sa cousine. Ou plutôt, suivre sa cousine avait été le prétexte idéal pour fuir un destin bien peu enviable à son gout.

Elle rajusta son châle sur ses épaules, lissa le devant de sa robe après avoir déposé le panier à ses cotés et en chassa toutes les petites miettes de biscuits qui s'étaient accrochées à la soie fine. Sa nervosité commençait à devenir palpable. Comment le roi de France et sa suite allaient-ils les accueillir ?
avatar
Ludivine von Auerswald

Messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Grand Duche de Posen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  MaximillienVonSchlossberg le Jeu 24 Avr - 21:44

Dans le premier carrosse de la suite de la Princesse Floriana Von Werther se trouvait Son Excellence l'ambassadeur Maximillien Von Schlossberg ,c'est a dire ma personne,  au service du Roy de Brandebourg - Prusse, ayant pour mission officiel de représenter iceluy a la cour du Roy de France , mais aussi la mission officieuse de surveiller la jeune princesse et sa cousine... Et je vous prie de croire que la seconde partie estoy bien plus compliqué que la première... Mais enfin j'estoy un de ceux qui connaissait le mieux la princesse, l'ayant vu naistre et vivre ses premieres années a la cour du Roy Rodrigue Von Werther de La Brie en Carly.

Mais la j'avoue que je suis bien content d'estre arrivé , car la jeune princesse , du haut de ses jeunes printemps , est aussi capricieuse qu'une mesgere de 40 hivers, n'ayant point homme pour la mater...c'est tout dire.

Je sors la teste du carrosse pour interpeller les gardes:


" Holla a la garde , j'estoy Son Excellence Maximillien Von Schlossberg , ambassadeur de Sa Majesté Rodrigue Von Werther de Brie en Carly , dont j'ay parchemin a remettre a Sa Majesté Louis-Philippe de La Brie en Carly, Roi de France et de Navarre .... "

Puy je rentre la teste dans le carrosse  et secoue Schroeder mon homme de confiance , qui somnole . Il est vrai que nous avons plus l'habitude de voyager sur des coursiers rapide qu'en carrosse brinquebalant .

Je ne say si nostre arrivée avait été annoncée par pigeon .

Connaissant la Princesse , je sors ma grande carcasse de mon carrosse et me dirige vers celui des deux cousines.


"Vos Altesses, j'ai fais annonce de nostre arrivée, mais nous nous devons d'attendre réponse icelyeu..."

voyant la teste de Floriana, je me doute que cela ne va point la réjouyr, desja que quitter la cour de son pesre et ses habitudes ,ne luy plaisay point outre mesure...


Dernière édition par MaximillienVonSchlossberg le Ven 25 Avr - 10:08, édité 1 fois


si je suis ici , c'est que je ne suis pas ailleurs !!!!
avatar
MaximillienVonSchlossberg

Messages : 3
Points : 3
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Ici et la ...au gré de ma monture

Voir le profil de l'utilisateur http://photographie-by-jeanphil.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Jeu 24 Avr - 23:25

Garde Davout

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme chaque heure de chaque jour, les gardes en faction devant les grilles du château contrôlaient les allées et venues de chacun, n'hésitant pas à rabrouer les opportuns qui venaient pour admirer la beauté des lieux. Il s'agissait bien souvent de paysans et autres marauds que la curiosité avait poussé. Certains venaient pour "seulement" se plaindre de leurs conditions de vie jamais assez bien malgré les efforts des hautes instances pour tenter de satisfaire tout un chacun. Mais on ne dérange pas  Sa Majesté pour des broutilles de culs terreux.

Le garde Davout se faisait davantage vigilent aujourd'hui. Il était habitué à voir passer du beau monde, souvent le Roi en personne, ou lors de délégations ou d'événements exceptionnels, tout le gratin de la haute société. Il n'était plus intimidé depuis le temps qu'il fait ce métier, aussi il était prêt à "recevoir" les invités du jour et quels invités mes aïeux ! Une Princesse ! Oh pas ce qui manque ici avec les trois filles du couple royal, mais là c'est différent, une Princesse étrangère parente de Sa Majesté, rien que ça !

Davout avait ajusté son uniforme, bah oui fallait faire bonne impression, et s'était assuré que ses hommes ne commettraient pas le moindre impair, il ne voudrait pas se faire taper sur les doigts en prussien,c'est qu'il n'y comprendrait rien.

Un brouhaha se fit entendre puis une suite de luxueux carrosses apparurent aux abords des grilles. Dans celui de tête, une voix héla le garde et en hâte, Davout allait à sa rencontre. D'un claquement de talons militaire, le garde se présenta à lui.


Bienvenue Excellence ! Si Son Excellence le permet, je m'en vais donner les ordres d'ouverture et d'escorte.

Il revint sur ses pas un instant plus tard alors que les grilles s'ouvraient, pour se tenir droit comme un I au passage des carrosses.
Il leur fallait passer les nombreux massifs des jardins, une première cour puis une autre et les carrosses s'arrêteraient. La garde laissera place à un laquais qui d'une voix monocorde leur signifierait :


Sa Majesté vous attend, si vous voulez bien me suivre...

Et c'est cette petite phrase somme toute anodine qui annoncerait la suite des événements.


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Floriana Von Werther le Ven 25 Avr - 19:50

Allons ... Ne fais pas ta mauvaise tête, tu vas garder un visage aigri en vieillissant.

Floriana avait parfaitement entendu ce qu'avait dit Ludivine. Elle hésita un quart de seconde, Lui rentrer de le lard avec une réponse mordante ou faire celle qui n'avait pas entendu.
Elle choisi la deuxième solution, Ludivine était plus âgée qu'elle et souvent, Floriana n'arrivait pas à lui clouer le bec. Là, c'était le cas.
Quatorze ans, bientôt elle aussi aurait quatorze ans et elle pourrait lui répondre à cette pimbêche. Il n'y avait que Floriana qui traitait sa cousine de pimbêche^che, elle ne l'aurait toléré de personne d'autre, d'une parce que sa cousine était une altesse comme elle et de deux surtout elle l'adorait mais il ne fallait pas que Ludivine le sache sinon elle marcherait sur des nuages. Comme Ludivine se penchait aussi pour voir le château, cela lui permit de ne pas répondre et puis Maximillien arriva.
La présence de Maximillien la calma tout de suite. Qu'il était beau ! Il était en âge de fonder une famille alors qu'elle était trop jeune. Eh oui, la jeune princesse croyait avoir trouver son Prince Charmant mais elle n'avait pas l'âge de le lui dire. Pourvu qu'il ne trouve pas une jolie française. Non, elle en mourrait, elle en était certaine !


"Vos Altesses, j'ai fais annonce de nostre arrivée, mais nous nous devons d'attendre réponse icelyeu..."

- Attendre ?  Encore ? Père a prévenu qu'on arrivait et on nous fait attendre ?

Ce semblant de colère détournait l'attention. Elle avait tendance à rougir en présence de Maximillien et cela était fort gênant. Très vite on vint appeler l'ambassadeur et il s'éloigna.

- Ludivine, tu crois qu'on sera heureuse ici ?
avatar
Floriana Von Werther

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Ludivine von Auerswald le Ven 25 Avr - 20:35

Il ne faut pas croire. Si Ludivine arrivait à garder son calme, la plupart du temps, face à sa colérique cousine, c'était simplement parce qu'elle l'aimait. Elle se doutait bien qu'il en était de même pour Floriana, seulement les deux jeunes filles sortaient tout juste de l'enfance, âge ingrat, où l'on se fait plus de mal qu'autre chose malgré les sentiments que l'on se porte.

Soudain, la plus jeune eut les joues un peu plus roses que la normale, et ce n'était pas du à sa petite vexation. Ludivine comprit rapidement en entendant l'ambassadeur s'approcher. Il fallait avouer que le jeune homme était plutôt séduisant, bien que Ludivine ne se sentit pas encore particulièrement penchée vers les choses de l'amour. Elle laissait cela à son enamourée de cousine, surtout après ce que le père de celle-ci avait fait comme proposition à son propre père.


Vos Altesses, j'ai fais annonce de nostre arrivée, mais nous nous devons d'attendre réponse icelyeu...

Cela ne plaisait pas non plus à l'ainée. La patience, surtout dans un carrosse où elles n'avaient déjà passé que trop de temps, n'était en rien leur principale vertu. Et puis qu'attendait on surtout ?

Ludivine, tu crois qu'on sera heureuse ici ?

Oh ! Chère princesse, j'en suis certaine ... puis elle ajouta plus bas pour n'être entendu que de sa chipie de cousine. Si le beau Maximillien reste aussi ...
avatar
Ludivine von Auerswald

Messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Grand Duche de Posen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  MaximillienVonSchlossberg le Sam 26 Avr - 10:51

J'avais a peine prononcé mes paroles aux deux gamines, qu'un garde vint nous rejoindre pour nous signifier de le suivre .

J'entendis a peine les paroles de la Princesse Floriana concernant leur attente qui en définitive n'en fut pas une , vu la rapidité et l'empressement du garde a venir et nous signifier de le suivre .

Je saluai brièvement leurs Altesses en inclinant légèrement du buste et en jetant un bref coup d'oeil a Floriana et en me retournant promptement pour remonter dans mon propre carrosse.

Les grilles s'ouvrirent pour laisser passer nos carrosses.

Nous passâmes par de jolies jardins , " à la Française " tout en traversant aussi une cour .

Les carrosses avançaient doucement du fait de la couche de graviers qui ralentissait leur course .

Puis nous arrivâmes enfin dans une cour intérieure qui donnait sur un superbe perron d'accueil.

Un homme , visiblement un laquais , se tenait au bas du perron , et semblait nous attendre.

A peine mon carrosse a l'arrêt, je sautai hors de celui ci, et allai ouvrir la porte du carrosse princier.

Je tendis la main vers Floriana , afin qu'elle s'en saisisse pour descendre :


"Votre Altesse , je pense que nous voila arrivés au terme de vostre voyage, et que Sa Majesté Louis Philippe, a qui je doy remestre parchemin de vostre royal pesre ne tardera point avenir vous accueillyr."

Sous ses airs brutes de décoffrage,et sa montagne de chair, mon maistre d'armes et homme de confiance , Schroeder , qui possède la légèreté du papillon, et la rapidité d'un faucon , ce qui entre nous , trompe son monde , et fait de lui un redoutable bretteur..... pour l'instant avec grâce ,est allé ouvrir la porte de l'autre coté présente donc sa grosse mimine d'ours germanique a la Princesse Ludivine.


et de sa voix rauque et caverneuse

" Si vostre Altesse veut bien descendre ..."



si je suis ici , c'est que je ne suis pas ailleurs !!!!
avatar
MaximillienVonSchlossberg

Messages : 3
Points : 3
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Ici et la ...au gré de ma monture

Voir le profil de l'utilisateur http://photographie-by-jeanphil.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Floriana Von Werther le Dim 27 Avr - 19:01

La main tendue agit comme un baume sur le cœur de la jeune fille. Floriana redevient elle-même l'espace d'un instant. Elle posa sa longue et fine main dans cette forte de l'ambassadeur. La jeune fille a des doigts de pianiste comme ont dit, sa main et grande pour son âge et gracieuse. Elle le sait et en joue beaucoup sauf avec lui, le comte.

"Votre Altesse , je pense que nous voila arrivés au terme de vostre voyage, et que Sa Majesté Louis Philippe, a qui je doy remestre parchemin de vostre royal pesre ne tardera point avenir vous accueillyr."

D'une voix douce que peut lui connaissait, Floriana répondit, minaudant presque :

- Enfin ! Maximillien, je vois vous avouer que le voyage fut long, surtout que vous m'avez interdit de chevaucher. J'espère que le Roi de France est aussi gracieux que me l'a dit Père et il parait que sa femme est une véritable beauté, pas aussi belle que Mère mais presque.

Ludivine les rejoignit et ils furent tous les quatre introduits  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Où la famille royale les attendait, Schroeder restant juste quelques pas derrière le duc.


Spoiler:
suite du rp ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Floriana Von Werther le Lun 28 Avr - 12:38, édité 1 fois
avatar
Floriana Von Werther

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Ludivine von Auerswald le Lun 28 Avr - 12:28

Son regard apprécia chaque chose sur laquelle il se posait. Ludivine avait hâte de visiter ces jardins. Puis elle fut ébahie par le château qui se dressait devant elle. Sans aucun doute, il lui faudrait bien du temps pour en faire le tour. Elle en était là de ses considérations quand la porte s'ouvrit sur la vision de Schroeder, et se força à retenir un sursaut.

Celui là, elle ne l'aimait pas, il lui faisait trop peur. Et cette voix ... à vous donner des frissons. Lorsqu'il tendit la main, elle l'évita prestement et de façon innocente, elle vint poser la sienne sur le bras de l'homme. Hors de question qu'elle pose sa main dans cette énorme paluche ! Pour rien au monde !

Tenant sa robe de l'autre main, elle descendit avec légèreté et hocha la tête pour le remercier, retirant aussitot sa main. Sans un mot, elle suivit sa cousine et l'ambassadeur qui leur servait de guide.
avatar
Ludivine von Auerswald

Messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Grand Duche de Posen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Carmen le Dim 29 Juin - 12:38

On lui avait dit que sa sœur travaillait au palais royal, qu'elle était la dame de compagnie de la Reine. Dans son esprit étriqué, Carmen avait fait le raccourci : Mariana était la Reine ! Elle était trop fière, sa cadette avait su mettre le grappin sur un Roi ! Et il était bel homme en plus de cela disait-on. Elle arriva devant les grilles du palais, émerveillée par tant de grandeur et de beauté. Elle s'approcha du garde en faction et lui manda sans d'autres façons :

Bonjour, je suis Carmen Perez, la sœur de la Reine ! Pourriez-vous la prévenir de mon arrivée s'il vous plait ?

Elle lui décrocha son plus beau sourire tandis que l'homme semblait hésiter...Il n'avait jusqu'alors jamais entendu dire que la reine avait une sœur aînée. Il alla voir son supérieur qui se trouvait un peu plus loin et celui-ci se rendit au palais afin de se renseigner, après tout, on ne sait jamais bien que l'idée lui paraissait peu probable.

Durant ce temps, Carmen attendait devant la grille, ne manquant pas de faire les yeux doux au garde qui se trouvait là.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Carmen

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Mar 1 Juil - 17:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand on lui dit que la soeur de la Reine demandait à parler à sa Majesté, Davout n'en crût pas ses oreilles. Après toutes ces années en poste dans les différentes propriétés royales, il n'avait jamais entendu parler d'une quelconque parenté de la Reine, alors une soeur vous pensez, il s'en souviendrait.

Il observait par dessus l'épaule du garde qui venait de l'avertir de cette troublante présence, à quoi pouvait bien ressembler cette jeune personne. Lui revint en mémoire une sordide usurpation d'identité. Une dizaine d'années auparavant, une jeune femme se présenta de la même façon comme la soeur bâtarde du Roi.

Le pouvoir et la reconnaissance officielle qu'il octroya  à cette Ursula lui montèrent vite à la tête et elle se montrait égocentrique et cruelle jusqu'à ce qu'elle soit trahie. Elle avait alors fini sur l'échafaud.

Il regarda plus attentivement et s'approcha. Assurément elle n'avait pas la moindre ressemblance avec la Reine, bien qu'étant très jolie. Elle avait davantage en commun avec la très belle Dame de Compagnie de la Reine, la petite espagnole dont le nom échappait sans cesse à Davout. Il ne se rappelait pas le nom mais bon sang il aurait pu vous dessiner le décolleté et les courbes de la belle, les yeux fermés. Et la femme se tenant en face lui ressemblait étrangement, bien que moins bien faite que la petite Mathilda, Marina, bref un nom comme ça.


Bien le bonjour à vous Dame. On vient de m'avertir que vous souhaitez vous entretenir avec notre Reine. Avez-vous rendez-vous ? Quel nom dîtes-vous ?


Le premier garde lui répondit à voix basse. Perez, bah c'est pas ça le nom de l'amie de la Reine ? Ah non c'est Martinez. Ou bien Perez ? S'il avait la mémoire des visages en particulier des beaux visages, il avait du mal avec les noms étrangers. C'est facile quand ces noms sont sur une liste, sinon...
D'un mouvement nonchalant d'épaules, il l'étudia de nouveau.


Venez-vous voir Sa Majesté ou sa Dame de compagnie ?


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Carmen le Dim 20 Juil - 19:09

Grouuuu...On lui avait dit que les français avaient un certain charme et là, avec son uniforme et sa grosse épée il était parfaitement à son goût le garde...Elle ne manqua pas de le détailler de haut en bas et de bas en haut arrêtant son regard sur ...Sa si jolie barbe qui lui donnait tant de virilité ! Si elle n'était pas venue pour voir sa soeur, elle l'aurait emmené vite fait bien fait dans un champ de blé celui-là...Au fait, ils ont des champs de blé à Paris ?! Et des granges pleines de foin ?! Elle l'espérait bien, quelle triste ville sinon !

Non, je n'ai pas rendez-vous, je ne pensais pas qu'il était nécessaire de demander un rendez-vous à ma soeur ! Je suis Carmen Perez, son aînée, Mariana ne doit plus porter notre nom de famille je suppose, comment se nomme votre Roi déjà ? Philibert de la Crie en Barly ? Enfin peu importe, dit-elle en faisant de grands gestes, emmenez-moi donc voir ma petite soeur cela fait des lustres que je ne l'ai pas vue !

Et la Carmen, pas gênée pour deux sous et de la façon la plus naturelle du monde alla s'accrocher au bras du garde pour qu'il la conduise à sa soeur, ne manquant pas de bien se coller contre lui.

Ça fait longtemps que vous travaillez pour ma petite soeur ? Un homme tel que vous doit être très haut gradé j'imagine...Vous devez savoir vous battre à la perfection avec une telle musculature !

Elle ne se fit pas prier et ne demanda nullement l'autorisation pour s'amuser à caresser ses bras, sentant ses muscles au travers de ses vêtements, ce qui l'émoustilla quelque peu !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Carmen

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Mar 22 Juil - 16:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Davout était mal dans ses petits souliers là. Si d'habitude il ne donnait pas sa part au chien, il devait se tenir en présence d'une visiteuse, plus encore si elle était une parente de la Reine ou de je ne sais trop qui.

Et voici qu'elle l'aguiche, elle n'a pas froid aux yeux la petite, quel gâchis de ne pas profiter de ce beau petit lot, mais non Davout est un professionnel ! On ne touche qu'avec les yeux, même si les mains de la donzelle font elles moins de zèle !

Tout s'éclaircit quand la jeune femme demandait à voir Mariana Perez, non pas la Reine donc mais sa Dame de compagnie, la très jolie brune à laquelle Davout avait pensé en voyant Carmen.
Si elle lui laissait le temps d'en placer une il pourrait la corriger sur son erreur.


Oh vous venez donc voir mademoiselle Perez. En réalité elle est la ...

Bon visiblement les explications se feraient plus tard puisque la brunette ne s'arrêtait pas.

Euh et bien le Roi s'appelle...
Ca doit faire une bonne dizaine d'années que je suis...


Mais bon sang elle va se taire ! S'il en était autorisé il lui aurait coupé son sifflet à cette bavarde ! Il était heureux de la refiler au valet en charge de la conduire où elle doit aller et de s'en retourner à son travail, finalement bien moins fatiguant !

Il faut conduire mademoiselle Perez auprès de sa soeur.

Davout salua courtoisement Carmen avant de la laisser au valet, un jeune gamin tout juste sorti des jupons de sa mère pour intégrer récemment le palais à la suite de son père.  


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Carmen le Sam 9 Aoû - 16:22

Oh ce qu'il est craquant celui-là, si elle n'avait pas déjà mon Edouardo elle...Oh et puis zut, la vie est courte ! Lorsqu'il l'amène à la porte et la laisse à un jeune valet, elle se tourne vers lui et lui saute au cou pour l'embrasser.

Humm...Merci mon beau soldat...

Elle lui sourit et finit par suivre le "gamin" qui doit la mener à la Reine, enfin....Celle qu'elle croit être la Reine et lorsqu'enfin, le jeune valet l'amène jusqu'à elle, c'est le cirque !

Ma jolie petite soeuuuuuuuuuuuuur !

La voilà, fort peu discrète, à courir vers sa soeur, bras grands ouverts pour lui faire le câlin du siècle !

Oh ma petite soeur, que tu es jolie ! Montres-toi un peu ! Tournes ! Olala tu es de plus en plus belle ! Hé, au fait, j'ai appris que tu avais épousé le Roi ! Il parait que c'est un véritable Dieu ! Tu me le présentes hein ??


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Carmen

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Mariana. le Dim 31 Aoû - 20:57

Je ne dirais qu'une chose ici : étoile monumentale peur étoile ! Certes cela ne voudra probablement rien dire pour vous, mais un public averti saura que Mariana est à l'instant terrorisée, rien que ça ! Elle cligna des yeux, les écarquilla, les ferma pour les rouvrir un dixième de seconde plus tard. Non impossible ! Sa soeur n'était pas là devant elle, pas après tout ce temps, pas ici pas comme ça, pas en présence de la Reine ! Elle n'était pas loin de défaillir quand elle se replongea bientôt huit années plus tôt.

Elle vivait une jolie romance avec Gregory dans une petite maison à Amiens. Elle était heureuse, lui beaucoup moins. Leur histoire n'était pas toujours de tout repos mais ils avaient pu enfin s'instaurer un peu d'équilibre. Remontons encore quelques années en arrière... Greg, coureur de jupons invétéré avait séduit deux des soeurs de Mariana, laissant un souvenir à l'une d'elle, Diego ! Mariana, la cadette encore adolescente mais au caractère déjà bien trempé et à l'allure alors masculine, avait été chargée de retrouver le malotru qui avait fuit l'église le jour de la noce, de la réparation plutôt.

Passons les détails de la course poursuite, de l'arrivée en France, de sa transformation physique après de royales rencontres et les sentiments enfouis pour Gregory enfin révélés et réciproques.

Et puis un jour, Carmen, son bambin sous le bras, avait franchi la porte de la demeure amiénoise, balayant telle une tornade, tout ce qui avait été si durement battit avant de s'en aller comme elle était venue, allégée néanmoins d'un petit garçon sauvage et apeuré face à une tante étrangère et brisée par le départ de l'homme de sa vie.

"Tu peux me garder Diego s'il te plait ?Je reviens j'en ai pas pour longtemps j'ai un rendez-vous en ville et c'est très important.Merci soeurette à ce soir..." En gros voici les derniers mots de Carmen...huit ans auparavant. Elle n'était jamais revenue. Mariana avait même fini par la croire morte avant d'en espérer le contraire. Les années passèrent et Diego était peu à peu devenu son fils ou tout comme et elle vivait avec l'inquiétude de voir sa mère revenir et le lui reprendre. Elle avait bien pensé l'adopter en épousant Robert mais le mariage ne s'étant pas fait, elle avait renoncé à l'idée.

Revenons dorénavant dans le présent avec pour décor un salon privé, des valets, une Reine et une Mariana stupéfaite de la scène qui se joue. Elle devait probablement être la marionnette du petit théâtre de Carmen vu comme elle était secouée en tous sens comme un pantin désarticulé, sous les exclamations surexcitées de son aînée.


C...Ca...Carmen ?? Mais que...Tu m'étouffes là, arrêêêêêtes !

Quand elle fut libérée de son étreinte, elle la dévisagea, la détailla, le regard encore plein d'étonnement.

Mais qu'est-ce que tu fais ici ?

Elle en avait oublié le décor, les valets et même la Reine sous le coup de la surprise.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Julia Ponsardin de Nansac le Mar 7 Oct - 17:10

Un carrosse s'arrêta devant les grilles du palais. En voilà une histoire somme toute banale. Des carrosses franchissaient les portes par dizaine chaque jour, aussi celui-ci n'avait rien de bien extraordinaire. Mais détrompez-vous. Si la voiture en elle-même n'avait rien de palpitant, sa passagère elle en tous cas l'était. Palpitant. En voilà un étrange adjectif pour qualifier la Baronne de Veyrac. Dans quelle mesure cette femme aussi belle que froide pouvait être palpitante ? Faisait-elle chavirer les coeurs ? Parfois, au point même de les faire lâcher un peu subitement comme ne peuvent plus le témoigner ses pauvres précédents époux.

Elle avait un but, un but ultime, celui de s'élever au plus haut rang de la société et asseoir son autorité par le biais de divers subterfuges et peu importaient les moyens pour elle d'y parvenir. Il suffisait de voir comment son beau-fils lui obéissait au doigt et à l'oeil, loyal comme le gentil toutou qu'elle voyait en lui, il était fou d'amour pour elle et elle savait parfaitement comment le garder. Il n'avait pas de don particulier ni de goût pour la guerre et les armes, or il se trouvait actuellement à Vincennes dans l'espoir d'entrer dans la garde.

Le valet accompagnant Julia s'adressa courtoisement au garde tandis que que la belle détaillait le château qui s'offrait à sa vue, non sans imaginer en devenir la prochaine invitée et avec un peu d'audace peut-être même la prochaine maitresse des lieux.


Bonjour Messieurs. La Baronne de Veyrac pour la Duchesse de Rochechouart je vous prie.

Il tendit au garde l'invitation de cette Marquise, invitation plus forcée qu'autre-chose. Romain n'était pas la seule victime de l'ambition de Julia, son amie d'enfance, Marguerite, également. A la chute des Ponsardin, nombreux "amis" s'en étaient retournés à leur luxueuse existence sans un regard et Julia avait bien l'intention de leur faire payer leur affront et leur égoïsme,  oubliant par là qu'elle aurait été la dernière à tendre une main envers des gens dans le besoin.

Elle avait gardé le contact avec certains dont Marguerite, qui pourraient l'aider dans sa quête. La Duchesse de Rochechouart avait par ses alliances et parentés, pu entrer au service de la Reine comme Dame de Compagnie. Bien sûr Julia avait bien trop de fierté pour lui demander quelconque faveur à celle qui avait osé lui voler la vie qu'elle méritait, non au lieu de cela elle avait préféré passer par un moyen tout aussi efficace que peu conventionnel. Elle avait en sa possession des lettres, des échanges entre Marguerite et un amant commun. Amant bien entendu au service de l'impitoyable brunette et qui n'avait pas manqué de donner des détails dans ses récits. Entre les lettres enflammées de la Duchesse et le témoignage de ce petit Chevalier qui n'avait de chevaleresque que son titre, la pauvre femme n'était pas en mesure de refuser quoique ce soit à cette si prévenante amie.
avatar
Julia Ponsardin de Nansac

Messages : 28
Points : 39
Date d'inscription : 28/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Angelo.Rhaenys le Lun 10 Nov - 21:03

Le jeune homme arriva pleins d'entrain devant les grilles du Château, le regard d'un bleu azur, l'air déterminer et sur de lui, ses cheveux souple et bien soigné.
Il était assez grand pour son âge, une musculature puissante et parfaite, résultats de quelques batailles et d'un entrainement des plus poussé par son maistre d'armes...
Sur son visage une certaine paix pouvait se lire, mais dans ses yeux brille une flamme ardente, du désir de bien faire.
Il s’arrêta a la hauteur du garde et parla en ces termes.


Bonjour mon brave, je me nomme Angelo Rhaenys de Montbazon-Navailles.
J'ai fais une longue chevauché depuis Limoges et je viens icelieu pour offrir mes services au Roy.

Angelo attendit ensuite patiemment la réponse du garde, restant droit et fier, le regard percant, se demandant bien comment il allait être reçu et surtout si le Roy daignerait lui accorder une audiance, ce qui n'est pas si sur, étant donné son statut de bourgeois et non de noble.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Angelo.Rhaenys

Messages : 9
Points : 9
Date d'inscription : 10/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Mar 11 Nov - 13:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
C'est qu'il ne fait pas chaud à jouer les potiches devant les grilles en cette saison humide. Il avait beau eu avoir une belle promotion, le Garde Davout était toujours à cette corvée.

Il veillait sur les entrées et sorties des visiteurs et des membres de la Cour et c'est donc fidèle au poste qu'il vit arriver un jeune homme semblant plein d'espoir. A n'en point douter, il n'était pas très coutumier des lieux et de cet univers de manigances et de trahisons en tous genre, il ne serait pas aussi vif et impatient sinon.


Bien le bonjour Monsieur. En voilà un de long voyage, vous êtes attendu ?

Davout tout en posant la question, vérifiait la liste des conviés du jour.


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Angelo.Rhaenys le Mar 11 Nov - 17:23

Le garde sembla s'adresser à lui et le "jeune" Angelo lui adressa un sourire polit et courtois.

Non, je ne suis pas attendu du tout, j'ai juste prit connaissance d'une annonce royale, comme quoi le Roi chercherait un SEG et je viens postuler à cette offre si elle est toujours d'actualités....
Dois-je vous donner mon arme??

Le blond toisa le garde mais pas hostilement, mettant une main sur le pommeau de sa rapière, patientant, pendant que le garde semble réfléchir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Angelo.Rhaenys

Messages : 9
Points : 9
Date d'inscription : 10/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Athénaïs le Mer 12 Nov - 16:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Davout marmonna dans ses dents, il n'avait pas toujours l'air très commode mais au fond c'était un bon gars juste un peu bourru parfois.

Bien. Je vais aller me renseigner, attendez ici s'il vous plait.
Le garde s'éclipsa de longues minutes pour revenir un moment plus tard.

Monsieur le Marquis de Genlis va vous recevoir. Je vais simplement vous demander de laisser vos armes ici, elles vous seront restituées lors de votre départ.

Quand tout fut en ordre, le garde Davout fit un geste en direction des grilles afin qu'on les fasse ouvrir.

L'on va vous conduire auprès du Marquis, si vous voulez bien...
Un valet s'inclina devant l'homme, prêt à l'escorter jusqu'au bureau du Marquis.

[HRP]Le bureau du Marquis n'est pas encore crée, j'ai transmis il ouvrira le topic ce soir sans faute.[HRP]


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Demenge de Pixerécourt le Mar 24 Fév - 0:19

Le bruit courrait que la famille royale était de retour dans sa principale demeure, ou du moins qu'elle était en chemin pour Versailles.
Ayant appris la nouvelle par le biais de quelques roturiers dans une des nombreuses auberges que comptait la cité parisienne, le jeune homme se rendit à l'hôtel particulier de sa tante afin de se vêtir convenablement et seller Ferry, son cheval.

Le voyage se passa sans encombres. Mis à part le froid, bien évidemment, et la charrette renversée entre la Porte de Saint-Cloud et la bourgade de Sèvres. Ensuite, une fois que la route fût dégagée, le Lorrain ordonna à son équidé de se lancer dans un galop qui aurait fait pâlir Usain Bolt. La cavalcade prit fin à l'entrée de Versailles où Demenge s'étonna de l'architecture classique du château, relative aux bâtisses romaines. En tout cas, c'était autre chose que le château médiéval d'Uzerche.
Descendant de son cheval, le jeune homme alla vers la grille où un garde y était cantonné.

"Le bonjour Garde ! Je suis Demenge-Quirin de Pixerécourt, attitré comme serviteur du Dauphin.
Puis-je entrer ?"

Demenge lui sourit, rênes de son cheval tenus dans sa main droite. 
avatar
Demenge de Pixerécourt

Messages : 7
Points : 7
Date d'inscription : 15/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les grilles du palais (Passage obligatoire)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum