[Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Gregory Sandre le Sam 27 Déc - 0:33

    Le mariage aura t-il lieu ? Voilà une question que beaucoup de gens devaient se poser quand on me connaissait un peu. Mais pour ceux qui me sont proches, la réponse est évidente. Et oui, moi, Gregory Sandre, en ce jour du 26 décembre 1664 je m'apprête à me marier. Qu'est ce qu'il m'arrive ?! Ça aussi, beaucoup doivent se le demander.

    Après des années tumultueuses à écumer routes et mers sans jamais me poser nulle part si ce n'est quand j'ai essayé de me ranger, huit ans auparavant, avec Mariana et que tout cela a fini en désastre, il semblerait qu'il soit temps, qu'enfin, je m'y mette sérieusement. J'y pensais depuis quelques temps, mais entre y penser et être prêt à abandonner cet vie que j'adore, il y avait encore un monde. Il a fallu un déclencheur, enfin non, plutôt trois pour que je me décide réellement.

    Le premier déclencheur a été l'arrivée à la Cour des Miracles, alors que j'étais en pleine mission de mon fils Diego. Je n'avais pas vu ce gamin depuis huit ans et j'ignorais que c'était avec lui que je parlais jusqu'à ce que Mariana ne fasse irruption pour venir le récupérer. Pendant ces deux jours à ne pas savoir que c'était avec mon fils que je traînais, il faut bien l'avouer, c'était assez sympa. Je le trouvais débrouillard et amusant ce garçon, une graine de petit voyou dans des allures un peu trop princières pour passer inaperçu dans ce milieu là cependant.

    Le deuxième déclic, ça a été la façon dont s'est terminée cette mission. Je me suis retrouvé pendant plus de deux mois allongé dans un lit à moitié comateux. Ils n'étaient pas confiants les médicastres, mais c'est mal me connaître et puis, ce ne sont tous que des charlatans. Quand on frôle la mort de si près, on se dit qu'arrivé à trente-sept ans, il est peut-être temps d'arrêter les conneries ou du moins, de prendre des missions moins risquées.

    Le troisième déclic c'est celui qui m'aurait fait fuir à toutes jambes si je n'en avais pas déjà eu deux justes avant. Alors que je commençais à me remettre de mes blessures et, il faut le dire, à exaspérer les filles parce que j'en avais assez d'être enfermé, Mariana m'a appris une nouvelle...Elle venait de découvrir qu'elle était enceinte ! A se demander si elle ne cherchait pas à m'achever à me dire un truc pareil ! La surprise passée, il faut l'avouer, j'ai eu du mal à l'avaler, mais cette fois j'avais décidé de ne pas fuir et de prendre mes responsabilités.

    Aujourd'hui, bien que le temps perdu ne se rattrape jamais, j'essaye d'être là pour Diego. Il faut avouer que jouer les papas n'est pas mon truc, alors à défaut, je me comporte comme un ami avec lui. Aujourd'hui, je vais me marier et dans quelques mois j'aurais un deuxième enfant...Si on m'avait dit ça il n'y a encore que quelques mois...Allez, on ne flanche pas, on ne stresse pas, tout va bien se passer !

    Je me retrouve là dans cette pièce à me préparer en attendant qu'Elise et Anna, mes témoins, viennent m'aider à fignoler tout ça en essayant de ne pas penser que plusieurs des sœurs de Mariana seront là, sans parler du crétin de Marquis d'Anna et du couple royal...Ça va aller ! Pourquoi s'en faire après tout ?! C'est pas comme si on était de deux mondes opposés et que ce mariage était bizarre, non non ! Respire...Ça va aller !


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Mariana. le Mar 30 Déc - 11:44

Non pas comme cela, j'aimerais mieux plus dégagé...Où est le voile ? Oh mon dieu il est resté à Versailles !

Et voici une Mariana paniquée qui s'agite à la recherche de son voile quand dix minutes plus tard c'était les fleurs. Heureusement elle peut compter sur son témoin et amie, la Reine, qui fait preuve d'une patience sans borne. Comment a t-elle pu se marier sans faire quinze crises cardiaques à la file ? Mariana s'interroge encore en sentant son propre coeur battre à une vitesse affolante.

Elle espérait être parfaite pour le plus beau jour de sa vie. Ce jour elle l'avait espéré au point d'avoir fini par croire qu'il n'arriverait jamais.
Assise devant son miroir, elle brossait sa longue chevelure brune, pensive. Elle avait encore peine à croire qu'elle allait se marier.

Elle quitta vite cette chambre normande pour un été ensoleillé en Espagne. Comme chaque année durant cette période, elle partait avec sa famille dans le petit village d'Almeria d'où sa mère et sa grand-mère étaient originaires. C'est aussi là qu'elle rejoignait Tito, son meilleur ami, rencontré une dizaine d'années plus tôt alors qu'ils étaient encore de très jeunes enfants.

Mais cette année-là, alors qu'elle dansait pieds nus sur le bord d'une rivière en compagnie de son ami et des cousins de celui-ci, la très jeune adolescente qu'elle était, ignorait encore qu'elle ferait une rencontre qui changerait le cours de sa vie.

Ils n'avaient pas échangé le moindre mot, l'avait-il seulement regardée ? Elle l'ignorait mais cet étranger venait de lui foudroyer le coeur en un éclair. Ce n'est qu'à leur seconde rencontre qu'il lui brisa ce même coeur pour la première fois, quand elle le surprit dans les bras d'Inès l'une de ses soeurs, avant d'apprendre que Carmen, leur aînée portait son enfant. Le père était alors entré dans une colère noire et menaça de fendre le goujat s'il ne se mariait pas sur le champ avec sa fille.

A la hâte, les femmes de la maisonnée préparèrent la future mariée et les hommes, armes en mains, s'assurèrent que le marié fort peu enclin à se voir passer la corde au cou si facilement, ne leur fasse faux bond. Mais au moment de formuler le oui fatidique, le malotru parvint à s'échapper après quelques cascades et bagarres dignes du mercenaire qu'il était.

Mariana avait alors été prise entre soulagement et colère. Elle avait toujours été le fils qui avait manqué à Diego Perez père et avait passé sa vie à se battre pour recevoir son attention et son pardon d'être née fille. Aussi quand il voulu envoyer l'un de ses neveux à la recherche de celui qui avait porté la honte sur cette famille de renom, elle avait insisté pour y aller.

Le périple fut long et difficile dans ce royaume inconnu qu'était la France. Puis le couple royal l'avait prise sous leur aile en particulier la Reine qui se fit confidente et amie. Puis de fil en aiguille, les chamailleries avec Gregory s'étaient changés en attirance mutuelle et les insultes en mots tendres.

Pourtant il n'était pas toujours pas prêt à s'engager et il partit quand Mariana se retrouva en charge de son neveu.
L'eau avait beau avoir coulé sous les ponts, jamais elle n'avait pu l'oublier malgré ses projets de mariage avec le Marquis de Genlis. Et Gregory était revenu dans sa vie aussi soudainement qu'il en était parti et ils avaient fini par se retrouver.

Elle avait bien failli le perdre pour toujours il y a quelques mois mais aujourd'hui tout allait bien. Aujourd'hui ils se mariaient... Enfin s'il ne fuyait pas en courant au moment de dire oui ! Ce que beaucoup craignaient. Certains avaient même pariés de l'argent dessus, mais elle, elle ne doutait pas. Elle ne doutait plus. Ils avaient survécu à bien trop d'épreuves pour se perdre encore une fois. Il l'aimait, elle en avait eu la preuve à diverses reprises, plus encore quand elle lui annonça qu'elle était enceinte. Sa réaction qui avait angoissé Mariana de longues semaines, l'avait touchée et rassurée. Il s'était contenté de la prendre dans ses bras quand il autrefois ça aurait été ses jambes à son cou qu'il aurait pris.

Toc toc tooooc !!! Où est le petit "frère" Perez ?

Un large sourire naquit sur le visage de Mariana quand elle se tourna vers la porte qui s'ouvrit sur Inès, Magda et Dolorès, trois de ses soeurs qui avaient promis de venir. Carmen avait encore disparu sans laisser d'adresse et il était préférable qu'elle ne vienne pas, n'ayant jamais pardonné à sa soeur de lui avoir volé "l'homme de sa vie et son fils". Pauvre Carmen qui n'avait jamais pu faire la différence entre la réalité et son imagination. Quant aux deux autres, elles avaient refusé de désobéir au père pour qui Mariana était morte.


Mais Inès, Magdalena et Dolorès s'étaient libérées du pouvoir possessif du père au profit d'époux plus conciliants et surtout elles avaient pu trouver une certaine indépendance en quittant la demeure familiale  et Madrid pour certaines.
 

Comme je suis heureuse de vous voir.


Elles avaient échangé de nombreuses lettres, Mariana n'avait pas revu ses soeurs depuis une dizaine d'années et les retrouvailles furent émouvantes. Pourtant c'était comme si elles s'étaient quittées la veille.

Maman n'est pas venue finalement...


Non, tu sais comment elle est. Elle ne veut pas aller à l'encontre de père.

Un voile de tristesse passait dans les yeux sombres de la future mariée. Elle ne s'était pas fait d'illusions mais avait tout de même garder le secret espoir d'avoir sa famille réunie autour d'elle.
Des voix s'élevaient dans le couloir et une femme râlait en espagnol. Intriguée, la jolie brune interrogeait ses soeurs du regard.


Nous t'avons amenée une "petite" surprise.

Dolorès ouvrit alors la porte et une très vieille dame tout de noir et de dentelle vêtue entra.

Abuelita ! Je n'arrive pas à le croire, oh mon dieu.

Mariana fondit en larmes en serrant sa grand-mère contre elle. Elles avaient toujours été si proches, amie, parente, sa grand-mère était tout pour elle. Elle avait pleuré maintes fois à l'idée qu'elle ne la reverrait jamais. Abuelita était sa grand-mère maternelle et elle avait beau vivre avec sa fille et son gendre, elle ne s'était jamais laissée marcher sur les pieds par son autoritaire, pour ne dire tyrannique beau-fils.

Quand elles relâchèrent leur étreinte, elles s'observèrent un long moment. Abuelita avait beaucoup vieilli, et ce long voyage depuis Madrid l'avait fatiguée, pourtant elle refusa de s'asseoir, "il lui fallait s'occuper de la coiffure de sa petite-fille". Elles installèrent Mariana devant le miroir et entreprirent de l'aider à se préparer dans la plus pure tradition familiale. Abuelita, autrefois dentellière, avait repris les aiguilles à l'annonce du mariage de sa petite-fille préférée et lui avait confectionnée une magnifique mantille de dentelle blanche, brodée de perles éclatantes. Et comme ses soeurs avant elle, leur mère et leur grand-mère encore avant, elle porterait en ce jour le peigne de nacre et d'or qui lui plaisait tant quand elle était enfant mais qui n'était réservé qu'à ces occasions spéciales.

Quand elle fut prête, elle leur dévoila sa splendide robe qui lui tardait tant d'enfiler. Elles furent stupéfaites  et ébahies devant le travail impeccable et luxueux de celle-ci, et elles avaient l'oeil en filles et femme de tailleurs et marchands d'étoffes.


Elle est belle n'est-ce pas ? C'est la Reine elle-même qui l'a dessinée rien que pour moi. Je la trouvais irréelle et pourtant elle est là.


La robe semblait simple de prime abord, pourtant de nombreux fils d'or en composaient ses fines broderies d'où étaient cousus de petits éclats de cristal qui scintillaient et s'entrechoquaient délicatement à chacun des mouvements de la mariée. Un voilage de soie et de taffetas lui apportait le côté vaporeux et léger pour davantage de sobriété. La couleur champagne doré faisait ressortir le teint mate de la belle brune et se marierait à la perfection avec le sable fin de la plage qui allait sous peu accueillir la cérémonie. Du moins en théorie, si la neige qui l'avait recouvert de son épais manteau, se décidait à fondre, sinon il faudrait faire avec elle.

Je suis bientôt prête, où est Diego ? C'est lui qui me conduit à l'autel.


Ses nièces qu'elle ne connait d'ailleurs pas, devaient se charger de tenir sa traîne et les Princesses de joncher le sol de pétales rouges et de feuilles vertes en symbole des pays respectifs des deux mariés.

Mariana avait beau être certaine de sa décision, elle était cependant stressée à mesure que le temps passait. Plus que quelques minutes et elle s'unirait à l'homme qu'elle aime, comme un pied de nez à tous leurs détracteurs, à tous ces obstacles et tous ceux pour qui cette relation était vouée à l'échec.




[info HRP : Mariana ne parle qu'en espagnol avec sa famille, bien que celle-ci comprenne et parle français malgré un accent très très prononcé.]
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Athénaïs le Lun 2 Fév - 20:51

Tout était prêt, les invités avaient pris place sur les sièges installés pour l'occasion sur le sable blanchi par la neige. Le prêtre attendait dos à la mer mouvementée.

La famille royale était arrivée deux jours plus tôt afin de célébrer ensemble les fêtes de fin d'année, comme ils l'avaient toujours fait. Malgré les tensions entre eux, Athénaïs et Louis-Philippe avaient décidé pour le bien de leurs enfants et le premier Noël de Geoffrey, de mettre de côté leurs problèmes afin de passer un agréable moment. Quelques rires, d'abord forcés puis plus francs, des cadeaux échangés, des souvenirs remémorés, ils avaient finalement tous passés ce 24 et 25 décembre dans la bonne humeur.

Même Louisa semblait prête à se réconcilier avec son père, pourtant elle la plus en colère contre lui. Et tous avaient revêtus leurs plus belles toilettes le lendemain, jour du mariage de Mariana. Athénaïs n'avait pas toujours eu une grande confiance en Gregory, bien qu'elle s'était quelque-peu radoucie devant le bonheur de son amie, mais elle avait tenu en bon témoin, à prendre les choses en mains, aidée d'Elise et d'Annabelle Orsini, témoins du marié.

Elle avait prévu une surprise pour la réception mais en attendant elle avait tenu à ce que chaque invité porte les couleurs des pays respectifs des mariés, à savoir le vert émeraude de l'Irlande et le rouge et jaune de l'Espagne. Que ce soit un simple ruban de satin, une broche, des plumes, une petite cocarde ou la tenue dans son entier, tous et toutes avaient joués le jeu.

Athénaïs avait revêtu une splendide robe en panne de velours  rouge et de soie brodée de perles et de rubis ainsi que quelques émeraudes. Ses longues boucles rousses relevées étaient maintenues par d'étincelantes pierreries assorties retombant sur le haut de son front. Emmitouflée sous une épaisse cape de fourrure rouge et d'hermine, elle attendait patiemment le début de la cérémonie.

Elle était allée offrir à Mariana une magnifique parure de diamants , puis une fois assurée que tout allait bien et que la jeune mariée était la plus sereine possible, elle avait rejoint les rangs des témoins aux côtés du prêtre et de Roberto, rencontré quelques temps plus tôt lors d'une soirée pas comme les autres.
Elle avait prévu qu'en cas de doute ou de panique, de poster quelques gardes ça et là de diverses sorties et de routes. Mais il n'y avait plus qu'à prier pour que le futur marié ne s'enfuit pas...


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Christian le Dim 8 Mar - 20:13

    Et pendant que les grands s'amusent, moi, je me fais torturer ! Comment ça j'exagère ? Même pas ! Je me retrouve entouré de filles qui sont là à me pincer les joues en disant que je suis trop chou dans cette tenue et qui essayent de me recoiffer mais à chaque fois je défais tout ! Non mais !

    Eliseuuuuh arrête !

    Elle n'arrête pas, non, ce serait trop beau ! Il faut toujours qu'elle vérifie que mes vêtements sont bien mis, que ma chemise est bien rentrée, que je n'ai pas d'épi et j'en passe et des meilleures !

    Va embêter Greg plutôt !

    Je me dépêche de me sauver dans les couloirs en espérant que personne n'aura la bonne idée de me suivre et qu'elles vont aller s'occuper de mon père. Mon père....Ça me fait encore drôle de me dire ça même si ça fait plusieurs mois que je le sais. On a une relation un peu bizarre, je crois qu'il ne sait pas trop comment se comporter avec moi et en fait, moi non plus alors j'évite de l'embêter et je l'appelle "Greg" comme si c'était juste un ami, c'est plus simple.

    On m'arrête dans ma course soudainement et m'interpelle :

    Ah te voilà toi ! Mariana veut te voir !

    Oh non non non non non ! Je suis sûr qu'elle aussi elle va vouloir me rhabiller, me recoiffer et que je joue les petits modèles ! C'est tellement pas moi ça ! Bon gré mal gré je me dirige vers la pièce où elle se prépare en traînant des pieds. J'ouvre la porte, il y a plein de gens avec elle, je marmonne :

    Tu voulais me voir ?
avatar
Christian

Messages : 24
Points : 28
Date d'inscription : 17/11/2013
Localisation : Avec Romane et Edouard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Elise. le Lun 16 Mar - 16:33

Qui l'eût cru ? Qui aurait pu imaginer ne serait-ce qu'une seconde que Gregory Sandre allait se marier aujourd'hui même ? Qui aurait pu penser qu'une femme soit assez rusée pour réussir à passer la corde au cou de mon lapin ? Certainement pas moi et pourtant j'étais témoin depuis le départ. Témoin de leurs petites querelles des débuts, témoin et complice du futur marié dans sa tentative de séduction d'une mystérieuse jeune femme, témoin de leur bonheur, de leur tristesse quand ils sont loin l'un de l'autre, témoin de leurs retrouvailles et témoin du grand amour qu'ils éprouvent.

Je sais qu'il est fou d'elle et que c'est réciproque, pourtant je ne pensais pas qu'on arriverait à ce jour. Greg est un homme bien mais il n'a pas toujours fait les meilleurs choix et si j'approuve aujourd'hui celui qu'il va faire, c'est par pur égoïsme. Certes Mariana est une jeune femme très belle, généreuse et avec un petit caractère bien à elle, ma joue s'en souvient douloureusement, mais ce qui me rend heureuse c'est de voir mon meilleur ami se poser, avoir une vie plus stable et moins dangereuse. Et surtout je sais aussi qu'il ne s'en ira plus, je ne lui ai peut-être pas dit assez, mais il m'a terriblement manquée ces dernières années.

Le début c'était mon discours et dit à haute voix c'est vachement plus stressant que dans ma tête mais trop tard pour changer et puis je ne suis pas écrivain après tout, elle en a de bonnes la Reine avec ses idées farfelues ! En tous cas on a pas fait les choses à moitié et je suis fière du résultat quand je vois la plage enneigée recouverte de pétales de roses rouges et l'arc face à la mer décoré de cette même fleur. C'est vrai que ça a du bon quand même d'être riche !

Pas le temps de m'attarder, la plage est parfaite, moi je suis superbe, non je ne me lance pas de fleurs je me contente d'observer mon reflet, et voilà ce qu'il dit : "Elise tu es superbe ! " Il faut dire que cette robe m'a coûtée un bras sinon deux ! Elle est de couleur, comment a dit la vendeuse des Merveilleuses ? Emeraude ! voilà elle est de couleurs émeraude, soyeuse et agrémentée de dentelles et rubans. Je n'ai pas assez de mots pour la décrire, ils n'ont tout simplement pas été inventés, mais croyez-moi je suis canon ! c'est Romain qui va pas en revenir, j'ai vraiment l'air d'une dame, mais attention d'une dame sexy hein ! En plus la Reine m'a prêtée des femmes de chambres pour me coiffer, m'habiller et tout et tout...

Donc la plage est parfaite, moi plus encore, je dois maintenant aller m'assurer que Lapin n'a pas pris la poudre d'escampette ! J'ai dit qu'il était fou de sa Mariana ? Oui mais je me méfie quand même ! Je ne veux pas subir les foudres de la rouquine excessivement nerveuse et de l'espagnole au sang bouillonnant. Entre nous je n'y survivrais pas...

Je gratte doucement à la porte et l'ouvre sans attendre, pas comme si je ne l'avais jamais vu à poil le lapin !


Alors pas trop nerveux mon lapin ?

Je m'arrête net, les yeux écarquillés. J'avais raison pour la tenue, il est à tomber !

Tu es sublime Greg ! Si elle dit non je prends sa place sois en sûr !

Je ris en m'occupant du haut de sa chemise que je lisse légèrement sur le col de sa veste.

Anna viendra nous chercher dans une minute, elle s'occupera de notre entrée, parce-que c'est moi qui te conduit et elle nous attendra près du curé. C'est son truc les curés tu la connais. Et pour Mariana, la Reine entre avant avec son autre témoin et ton fils la conduira auprès de toi. Tu n'as à t'occuper de rien, juste à lui dire  OUI et à lui passer l'alliance au doigt. Pour le baiser de fin je te fais confiance tu ne vas pas oublier.

Je le regarde dans les yeux, me rappelant de notre rencontre. Qui aurait pu penser que nous serions toujours amis ? Je suis entrée par hasard dans cette taverne amiénoise, il était là, nous nous sommes dragués, on a couché ensemble, encore et encore, avant qu'il ne devienne mon meilleur ami, le frère que j'aurais voulu avoir. Il n'y a plus rien de sexuel entre nous depuis des années, c'est au-delà de tout ça lui et moi, c'est ce qui fait que nous sommes si proches. Je n'aurais voulu manquer ce jour, son jour, pour rien au monde.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Romain de Nansac le Mar 17 Mar - 20:12

Il avait été "invité" par la Reine qui lui avait surtout demandé de s'occuper de la musique lors de la soirée après la cérémonie. C'est donc en tant que tel qu'il était arrivé à Eu pour quelques jours furtifs puisqu'il devrait rentrer le lendemain même du mariage pour retrouver Julia.

Sa belle-mère ne cessait de l’asticoter pour le marier et savoir qui l'accompagnerait à ce mariage. Si elle savait qu'il avait demandé à Elise d'être sa cavalière, elle aurait fait une syncope !

Il arriva donc, habillé pour l'occasion, revêtant le beau manteau que Julia lui avait offert peu de temps auparavant. Il avait parlé avec la Reine de tout cela, il se demandait pourquoi ils avaient voulu se marier si loin et sur une plage c'est si...étrange ! Elle lui expliqua alors que c'est à cet endroit qu'ils s'étaient rendus compte qu'ils s'aimaient et que toute leur histoire les rapprochait sans cesse de la mer, jusqu'au prénom de la mariée, le nom de famille du marié, son métier, ses origines, la demande en mariage et tant d'autres choses qui faisaient que tout les liait à l'eau.

Il alla rejoindre les autres invités, il ne connaissait personne hormis les proches de mademoiselle Perez et ceux-ci devaient être en train de s'affairer à ce que cette journée soit parfaite.


avatar
Romain de Nansac

Messages : 58
Points : 79
Date d'inscription : 28/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Normandie : Eu] Le mariage aura t-il lieu ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum