[RP] Un mariage royal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Un mariage royal

Message  Admin en Chef le Sam 20 Juin - 12:44

Louis-Philippe a écrit:[20 février 1653...]

C'était le jour J. Les garçons étaient restés entre eux, faisant les idiots une bonne partie de la nuit. Autant dire que le lendemain, il leur fut difficile de se lever. Bon en même temps, LP il n'a jamais été du matin ! Toujours est-il que ce jour, ils sont entourés de serviteurs qui les habillent, les coiffent et j'en passe. Et il n'y a pas intérêt à y avoir une mèche rebelle !

Lorsque tout ça est enfin terminé, il jeta un oeil par la fenêtre et remarqua la neige qui tombait. Il eut un léger sourire, en réalité il l'espérait. Que serait un mariage entre Athénaïs et Louis-Philippe s'il n'y avait eu de la neige ? Il allait bientôt être l'heure, il espérait que THE avait pu arriver sans encombre. Les filles devaient sans doute être en train de se préparer. S'adressant à Narcisse :


Vous êtes prêt mon ami ?

Ils se mirent en route vers la petite clairière où il avait fait installer le kiosque qui devait à présent être recouvert par la neige. Il était légèrement nerveux mais pas particulièrement stressé. Il n’avait pas de doutes sur ce qu'il s’apprêtait à faire et savait que tout se déroulerait comme il l'espérait n'ayant invité pour cette journée que des personnes en qui il avait une totale confiance. Il savait que ces quelques personnes ne feraient rien qui risquait de gâcher cette journée et qu'elles garderaient le secret. Si cela devait se savoir un jour, c'est qu'ils auraient décidé tous les deux d'officialiser la chose et uniquement dans ce cas sachant ce que cela engendrerait pour elle.

Emmitouflé dans son manteau, il se dirigea vers le kiosque accompagné de Narcisse afin d'y retrouver THE one. Dans quelques minutes, sans doute, les filles arriveraient à leur tour...
avatar
Admin en Chef
Admin

Messages : 261
Points : 346
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://regne-divin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Un mariage royal

Message  Admin en Chef le Sam 20 Juin - 12:46

Athénaïs a écrit:Alors on y était... C'était donc aujourd'hui le jour qu'elle attendait depuis aussi loin qu'elle se souvienne. C'était donc aujourd'hui qu'elle unirait sa vie à celui qui avait changé son destin.
Qui aurait pu imaginer il y a encore un an de cela elle se lierait éternellement au seul homme qu’elle n’aurait su espérer. Ils étaient diamétralement opposés, elle la petite bohémienne désargentée et lui le plus puissant du royaume.

Les trahisons, les manigances et les jalousies subies n’avaient eu raison de l’amour, le vrai. Ils s’étaient perdus pour mieux se retrouver, et aujourd’hui, ils allaient s’engager pour le meilleur, le pire ils l’avaient déjà vécus en étant loin l’un de l’autre, il ne resterait donc que le meilleur.

Après une agréable soirée en auberge, les filles étaient retournées à Utopie, prenant soin de ne pas croiser Louis-Philippe. Elles avaient passé une journée de bien-être et de plénitude qui portait ses fruits le jour J.
Son teint porcelaine était frais et lumineux et les huiles qui avaient servi aux divers massages accentuaient la douceur de sa peau. Elle avait été comblée par la journée que lui avaient offertes ses amies, souhaitant plaire à son mari davantage encore qu’à son fiancé. Son mari…son sourire s’élargissait quand dans sa tête elle répéta ce terme. L’une de ses femmes de chambre se chargeait de la mise en place de sa coiffure. Elle brossa patiemment la longue chevelure soyeuse qu’elle aspergea d’un peu d’or, avant de tresser une couronne sur le sommet, nouant le reste en une cascade de boucles anglaises.
La jeune mariée n’était guère inquiète de la coiffure dont elle fut plus que satisfaite, mais elle craignait surtout pour sa robe. Elle avait passé le soir de la Sainte-Arlène à la dessiner, telle qu’elle se l’était toujours imaginée dans ses chimères. Jamais elle n’aurait dû sortir de son imagination cette robe de conte de fées et pourtant le lendemain même, les yeux encore effarés de sa couturière trahissaient l'éventualité d’une existence réelle.

Elle avait dû réquisitionner l’aide de deux autres couturières et autant de dentellières pour lui donner vie. Athénaïs ne l’avait pas encore vue terminée, lors des derniers essayages il n’y avait que des morceaux d’étoffes amoncelés çà et là, que les petites mains s’acharnaient à faire tenir à l’aide d’épingles.
Louis souhaitait se marier dès que possible, et Athénaïs avait plaisanté sur le fait qu’à ce stade elle se présenterait nue devant l’autel. Mais ce matin elle ne riait plus, elle le craignait de plus en plus.
Les heures défilaient. Elle achevait de redessiner ses yeux d’un peu couleur rose poudrée de même que ses joues et ses lèvres, ses grands cils quant à eux se parèrent de noir, quand la porte s’ouvrit enfin sur les couturières. La robe était finie, enfin presque... Trois ou quatre ajustements directement sur Athénaïs qui n'en croyait pas ses yeux. La dentelle était délicate et fine, parfaitement mariée à la soie ivoire, brodée de fils d'or. Elle était absolument parfaite, au-delà de ses espérances. Toutes avaient réalisées un véritable d'orfèvre, Athénaïs était remplie de bonheur.


Alors qu'elle apportait quelques retouches à son maquillage, Marie-Jeanne la rejoignit. Dark devait probablement terminer de se préparer.
Tu es absolument ravissante!
Athénaïs virevoltait dans la sienne, riant de la mine peu convaincue de son amie quant à sa tenue de demoiselle d'honneur.

Qu'elle est belle, j'ai l'impression de rêver, j'espère ne jamais me réveiller. Sans doute cette robe était trop pour un mariage secret, mais qu'importe, elle voulait vivre son rêve jusqu'au bout.
C'est alors qu'elle se retrouva dans le noir...Mais mais mais...que se passe t-il encore? A peine l'avait-on chaussée et posée une cape sur ses épaules, que Marie-Jeanne l'entraîna dieu sait où, les yeux bandés.
Athénaïs, loin d'être rassurée, la suivit, sentant la nervosité la gagner. Elle était sure de son choix et pourtant elle tremblait de tout son corps. Quelques flocons caressèrent son visage, l'apaisant légèrement.

Ses yeux furent libérés pour se poser sur une véritable merveille. Elle avait le souffle coupé dans cette féerique clairière immaculée. La neige avait étendue son cotonneux tapis jusqu'au kiosque parsemé de pétales de roses assortis à son bouquet. Une des variétés résistantes aux affres de l'hiver lui avait offert un joli bouquet d'un rose tendre, qu'elle serrait nerveusement, se rappelant mentalement et à mi-voix de respirer.
Elle l'aperçut enfin, son unique repère, celui qui la faisait s'avancer lentement. Elle plongea son regard dans celui de Louis-Philippe, oubliant ce qui l'entoure, ne ressentant plus le froid qui l'avait envahie un peu plus tôt.
Ils y étaient, après tous les drames, les interdits, ils y étaient enfin...dans quelques instants, elle lierait sa vie à la sienne et plus rien ne saurait les séparer.



Pas touche, je pique !
avatar
Admin en Chef
Admin

Messages : 261
Points : 346
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://regne-divin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Un mariage royal

Message  Admin en Chef le Sam 20 Juin - 12:47

Athénaïs a écrit:Une douce musique* s'envolait dans la fraîcheur de l'hiver, se mêlant au son de ses pas dans la neige qu'elle foulait lentement pour rejoindre son avenir sous le kiosque. Etait-ce une mélodie qu'un instrument offrait délicatement en ce jour unique ou était-ce en réalité la mélodie des battements de son coeur qui tentaient tant bien que mal de s'accorder au rythme d'une marche nuptiale, elle n'aurait su l'affirmer. Elle était cependant absolument certaine d'une chose, elle vivait en cet instant le jour le plus palpitant de toute sa vie.
Elle sourit à Narcisse, heureuse de le savoir aux côtés de Louis-Philippe en cet événement, comme elle avait près d'elle Marie-Jeanne, puis reporta son attention sur l'homme à qui elle allait unir sa destinée devant tous les gens qu'ils aiment.

Rien ne saurait être plus parfait, Henriette avait fait le déplacement jusqu'en France pour être avec eux, mettant de côté l'amertume d'un précédent mariage avorté.
Gabriel et Louisa étaient sagement assis au premier rang, impatients et curieux. Un baiser et une caresse à chacun d'eux avant de rejoindre Louis devant l'autel improvisé. Enfin ! Après tout ce qu'il s'était passé, après les rires, les serments, les pleurs les drames les séparations les retrouvailles, le Destin allait enfin les unir.

Même les absents n'auraient su manquer un tel jour, dans le coeur d'Athénaïs il y avait son oncle sans qui elle ne serait pas là et même s'il n'aurait probablement pas approuvé, elle se plaisait à croire qu'elle pourrait lire dans son regard sa fierté s'il se tenait à ses côtés. Elle s'était avancée seule vers son fiancé et pourtant elle aurait pu juré être entourée de Bartholod et de sa maman. Jamais elle n'avait pu prononcer ce mot si familier pourtant, en parlant de sa mère, mais aujourd'hui elle en était certaine, sa maman était là pour elle comme elle, elle était là chaque jour pour Louisa, comme la mère de Louis-Philippe devait être dans son coeur, plus présente encore qu'à l'habitude.

Une inclinaison en direction du Pape qui leur avait l'immense honneur d'accepter de les marier, puis une autre devant Louis qu'elle gratifia d'un sourire à la fois radieux et intimidé.
Tout était absolument parfait, malgré la blancheur éclatante du temps, elle ne ressentait pas le froid, l'excitation du moment la réchauffait, colorant ses joues d'un rose tendre. Enivrée du jasmin qui parfumait son corps et de l'odeur des roses sucrées de son bouquet qu'elle serrait nerveusement de sa main tremblante, elle plongeait ses yeux pétillants de bonheur dans ceux de celui qui deviendrait dans quelques minutes son mari.



Pas touche, je pique !
avatar
Admin en Chef
Admin

Messages : 261
Points : 346
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://regne-divin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Un mariage royal

Message  Admin en Chef le Sam 20 Juin - 12:48

Louis-Philippe a écrit:Le moment était venu, celui qui fait s’emballer votre cœur au point qu’il semble vouloir sortir de votre poitrine. Un moment que vous n’auriez jamais cru espérer ni même désirer autant un jour car ce genre de choses ne vous était pas destiné. Qui aurait d’ailleurs imaginé que Louis-Philippe puisse un jour aimer quelqu’un à ce point ? (Sois pas jaloux mon piaf, je t’aime quand même !) Pour lui, ces choses-là n’existaient que dans les livres, les belles histoires que l’on racontait pour se donner un espoir, celui de penser, celui de croire, que l’être humain, s’il était capable des pires choses, pouvait aussi faire preuve de sincérité et au-delà de cela, connaitre véritablement ce sentiment qui le liait à une autre personne de manière indéfectible, quoi qu’il arrive, et que l’on appelle l’Amour.

Elle s’approchait de lui lentement jusqu’à arriver à sa hauteur. Il n’avait su que répondre d’un sourire aux propos que lui avait soufflés Narcisse tant il était abasourdi par la vision qui s’offrait à lui.

Sans doute était-ce le moment, à la fois le plus heureux, mais aussi le plus stressant de sa vie. Le pape avait commencé la cérémonie lorsqu’elle fut installée auprès de lui, quelques phrases d’usage avant d’entrer dans le vif du sujet. Ils étaient là tous deux devant le pape et leurs amis, prêts à échanger leurs vœux. Il y avait pensé, des jours durant, mais comme pour la demande, il n’avait rien véritablement préparé. Il avait parfois une jolie phrase, bien tournée, qui lui traversait l’esprit, mais comme il n’avait rien noté, il avait oublié. Et quand il essayait de réécrire quelque chose qui corresponde, rien ne lui convenait. Alors, une fois encore, même s’il avait les idées, il allait improviser.
Il prit une profonde inspiration et tenta tant bien que mal de dissimuler sa nervosité. Plongeant son regard dans le sien, il prit ses mains dans les siennes et commença à parler.


Un soir de neige, ma vie a basculé. Ce soir-là j’ai rencontré une jeune femme spéciale, une jeune femme surprenante, un peu folle, naturelle, et qui ne semblait avoir peur de rien. Elle me faisait rire avec sa simplicité, sa spontanéité, et cette jeune femme que j’ai rencontrée, c’était vous. Même si l’on s’était déjà croisés quelques fois auparavant, c’est vraiment à ce moment-là que je vous ai vue, à ce moment-là que tout a basculé…

Tout n’a pas été rose. Nous avons eu notre part de souffrance et d’incompréhension. Il m’a fallu du temps, trop sans doute, pour comprendre, pour réaliser qu’en ce monde, personne n’avait jamais su me toucher comme vous l’avez fait, que personne ne me correspondrait aussi bien que vous. Trop longtemps j’ai douté alors que l’évidence était sous mes yeux. Malgré tout ce qu’il s’est passé, vous avez continué d’y croire, continué à m’aimer. Et aujourd’hui, je remercie Pascal pour cela. Parce que je me rends compte plus que jamais que vous êtes ce qui importe le plus dans ma vie et que sans vous, elle aurait été bien fade.

Avec vous, je suis bien, comme je ne l’ai jamais été auparavant. Je peux enfin être moi-même parce que vous êtes tout à la fois pour moi, mon amie, ma confidente et celle qui fait battre mon cœur. C’est pourquoi aujourd’hui je désire lier ma vie à la vôtre sous le regard de Pascal. Je sais que personne, jamais, ne saura me rendre plus heureux que vous, il y aurait tant à dire sur les raisons qui m’ont poussé à cette décision…Mais la plus importante…C’est que je vous aime plus que tout, que je ne saurais vivre un instant de plus sans vous savoir dans ma vie, et même si nous sommes séparés quelques minutes, quelques heures ou même quelques jours, je sais que je vous retrouverais toujours. Parce que vous m’êtes indispensable. Je vous offre ma vie, mon cœur, mon âme. (Là c’est Pascal qui va râler !)

En ce jour du 20 février, je vous prends pour épouse, Athénais Revel, et jure de vous aimer toute ma vie, de vous être fidèle et de vous protéger, de vous soutenir quoi qu’il arrive, et contrairement à ce que beaucoup disent en ces cas-là, je pense que même la mort ne saurait nous séparer.


Il se tourna légèrement vers son témoin à qui il avait confié l’alliance qu’il comptait lui passer au doigt, alliance qu’elle n’avait pas encore vue. Il n’avait pas voulu un anneau banal comme on en voit souvent. Celle-ci faisait davantage penser à une bague, ce qui préserverait le secret, mais avait aussi une signification. D’origine Irlandaise, cette alliance possédait en son centre un cœur de diamants, symbole de l’amour, une couronnée sertie d’émeraudes et les mains encadrant le cœur représentant la loyauté et l’amitié. Il glissa la bague à son annulaire gauche, la pointe du cœur dirigée vers le corps, car la façon dont on mettait cette bague avait également sa signification.



Pas touche, je pique !
avatar
Admin en Chef
Admin

Messages : 261
Points : 346
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://regne-divin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Un mariage royal

Message  Admin en Chef le Sam 20 Juin - 12:49

Athénaïs a écrit:Jamais encore Athénaïs n'avait sentit son coeur cogner aussi violemment dans sa poitrine. C'était entre la douleur et le plaisir, et les coups s'accentuèrent au rythme des perles d'émotions qui éclairaient ses yeux. Si jusqu'à présent la demande en mariage de Louis était restée comme le moment le plus romantique et le plus beau de toute sa vie, il venait de réussir l'exploit de la bouleverser davantage. Elle savait bien entendu qu'il l'aimait, qu'il l'aimait au point de vouloir l'épouser, mais l'entendre exprimer ainsi ce qu'il ressentait, lui qui avait tant de mal à le faire, du moins en public était poignant. Elle dû faire un effort considérable pour ne pas se jeter dans ses bras et l'embrasser avec fougue.

Elle était époustouflée par ses voeux et cette alliance, jamais elle n'en avait vu de semblable, elle était magnifique. Elle semblait sortie tout droit d'un livre de contes et légendes. Elle était parfaite, tout était parfait. Puis vint son tour et l'angoisse soudaine de ne pas être à la hauteur des divines paroles l'envahit. Elle n'avait rien préparé, comment aurait-elle pu ayant été informer de ce jour... la veille.

Elle y avait réfléchit toutefois lors des massages et des bains, ou encore dans la nuit mais le sommeil l'avait rapidement gagnée malgré sa nervosité. Et là nerveuse elle l'était! Elle qui ne savait s'exprimer clairement, comment retranscrire alors chaque battement de son coeur à l'homme qu'elle aime plus que tout et en présence de leur famille? Les mains jointes à celles de Louis pour y puiser sa force et son courage, elle prit une profonde inspiration en se concentrant sur les yeux de son fiancé encore pour quelques minutes. Faisant abstraction à tout ce qui l'entourait, elle évinça sa tête embrumée pour laisser parler son coeur. Ses voeux ne seraient peut-être pas parfaits mais ses sentiments, ses promesses, eux seront sincères.



Ce soir de Décembre où tout à commencé j'ai su que vous étiez celui que j'attendais. A l'instant où nos lèvres se sont touchées le sort en était jeté. Je venais de découvrir un homme simple malgré son identité, un homme qui me faisait rire, avec qui il était facile de parler, un homme d'une douceur et d'une sincérité insoupçonnées.
J'ai compris dès lors que j'avais eu la chance de rencontrer mon âme soeur quand d'autres passent leur existence à la chercher, le destin vous a placé sur ma route.
Vous êtes celui dont j'ai toujours rêvé sans imaginer une seconde qu'il puisse exister ailleurs que dans mes chimères.

Vous êtes entré dans ma vie, dans mon coeur pour ne jamais plus en sortir. Malgré les séparations et les drames, je n'ai jamais cessé de vous aimer et je ne cesserais jamais. Si nous nous sommes perdus c'était pour mieux nous retrouver.
Nous sommes parvenus à franchir les barrières et contourner les obstacles sur notre route afin d'avancer ensemble sur le chemin du coeur. Si nos deux mondes n'ont pu nous séparer, si la mort elle-même n'a pas su m'enlever à vous, rien ni personne ne le pourra, rien ni personne ne pourra m'empêcher de vous aimer comme je vous aime.

Vous avez changé ma vie en transformant ma faible subsistance en une vie riche et épanouie. La petite bohémienne sauvage et solitaire est devenue par votre amour la femme que je suis aujourd'hui, celle qui n'envisage pas demain sans vous à ses côtés.
Vous m'avez appris l'espoir, vous m'avez montrée que tout était possible et que le bonheur existe, qu'il est réel, je crois en vous comme je n'ai jamais pu croire, et je vous aime comme il est impossible d'aimer.
Personne ne me comprend ni ne me rassure comme vous le faites, nous nous connaissons par delà les mots. Je vous dois tout Louis et je veux tout vous donner à mon tour.
Vous m'avez offert les deux plus beaux cadeaux qui soient au monde, l'Amour, le vrai, l'unique, l'indéfectible et une famille merveilleuse, et pour tout cela vous avez ma reconnaissance éternelle

Vous êtes à la fois mon présent et mon avenir, vous êtes mon rêve et ma réalité, ma force et ma tendresse, ma raison et ma passion, mon ami et mon amant, vous êtes mon évidence, tout simplement mon univers.
Je jure de vous aimer ma vie durant et au-delà, je vous jure fidélité et soutien dans toutes les épreuves que nous aurons à traverser.
En ce jour que je chérirais pour l'éternité, Louis-Philippe je vous prends pour époux...


Les yeux de nouveau emplis de larmes d'émotion, elle récupéra l'alliance d'or que lui tendait Marie-Jeanne, pour la glisser doucement à l'annulaire de Louis.

Par cet anneau sacré, nous nous lions l'un à l'autre maintenant et à tout jamais. Je t'aime...

L'alliance avait dû être récupérée à la hâte avec la crainte de la voir inachevée. Mais comme chaque artisan employé à rendre ce jour unique, l'orfèvre avait exécuté un travail minutieux avec beaucoup de rigueur.
Athénaïs l'avait voulue représentative de leur amour atypique, simple, pure, et ciselée de façon à ce que deux côtés se réunissent en un même centre, comme leurs deux mondes se rejoignaient alors, comme leurs coeurs et leurs corps s'emboîtaient harmonieusement.
Louis découvrirait plus tard que ces derniers mots, "je t'aime à tout jamais" étaient gravés dans l'or du jonc, comme leurs initiales entremêlées à l'image de leurs âmes et une étoile de neige qui resterait le symbole de leur histoire.

Le Pape avait reprit la parole mais l'esprit d'Athénaïs avait alors quitté son enveloppe charnelle pour voguer dans un océan de bonheur et de plénitude comme jamais ressentit. Elle ne pouvait plus détacher son regard de celui de Louis, mais des quelques mots qu'elle comprit de l'officiant, résonnèrent dans sa tête à l'unisson de son coeur ceux de "mari et femme"...

Un long baiser acheva cette émouvante cérémonie, un long baiser qu'une douce mélodie accompagnait, un long baiser durant lequel Louis et Athénaïs ne firent plus qu'un, illustrant alors leurs serments. Ils étaient comme seuls au monde avec pour unique témoin cette neige qui un soir de décembre les avait menés doucement sous ce magnifique kiosque pour vivre le jour le plus fabuleux de toute leur existence.



Pas touche, je pique !
avatar
Admin en Chef
Admin

Messages : 261
Points : 346
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://regne-divin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Un mariage royal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum