[RP] Retour au pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Retour au pays

Message  Diego Sandre le Dim 5 Juil - 14:49

    Trois ans que je ne suis pas revenu à Versailles J'ai gardé contact avec ma famille bien sûr, que j'ai pu voir très rapidement lorsqu'on était en déplacement, je leur ai écrit, envoyé quelques objets des pays que j'ai traversés et à côté de ça, il y a Iseline avec qui j'ai gardé contact. Iseline, c'est mon amie d'enfance. On était toujours fourrés ensemble et même si je ne l'avouerais jamais, quand j'ai dû partir à l'aube de mes 15 ans pour cette école, j'ai eu du mal mais pendant ces deux années, je pouvais encore rentrer régulièrement et la voir, alors, ça allait.

    Le plus dur, ça a été ma dernière année d'étude où on nous a réellement envoyés sur le terrain et les missions qui se sont enchaînées aussitôt après. Ça fait trois ans maintenant que je ne l'ai pas revue et que nos correspondances ne sont que trop irrégulières et occasionnelles. Je ne sais même plus quoi lui dire dans mes lettres à part lui expliquer quelle est cette babiole que je lui envoie d'une terre lointaine.

    La dernière fois que je l'ai vue, elle n'avait que 13 ans, c'était encore à mes yeux une enfant, la gamine que j'ai toujours connue. Alors quand je l'ai revue, j'ai été surpris...Voici comment les choses se déroulèrent :

    Avec quelques gars de ma compagnie, je suis repassé à Vincennes récupérer quelques affaires. Certains, nobles, devaient ensuite se rendre à Versailles tout comme moi, dans le but de revoir leur famille. Finalement, je n'ai pas revu Mariana aujourd'hui mais j'ai fait d'autres rencontres...

    Nous traversions les jardins de Versailles quand Aurélien a commencé à s'exciter en voyant un groupe de jeunes nobles un peu plus loin. Il avait remarqué une jolie rousse, de loin, je me suis douté qu'il s'agissait d'Isy et je lui ai dit de se calmer à cet idiot avant de me diriger vers elle.


    Iseline ?

    Elle ne semble pas m'avoir entendu, j'avance davantage et presse le pas :

    Isy ?!


    M'a t-elle entendu cette fois ? Et est-ce bien elle au moins ? Plus j'avance, plus je doute...


avatar
Diego Sandre

Messages : 9
Points : 15
Date d'inscription : 23/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour au pays

Message  ~Iseline~ le Lun 6 Juil - 17:49

"Les jardins sont superbes en cette saison ! " " Oh avez-vous vu la nouvelle qui vient d'arriver, si elle croit se faire épouser celle-la elle n' a pas dû croiser de miroir depuis longtemps !"

Encore et toujours les mêmes discussions futiles, les mêmes sujets, toujours les mêmes propos. Un bal se profile à l'horizon ? Je n'entendais parler que de robes, de cavaliers et de rivalités diverses. Qu'il semblait loin le temps où Diego et moi fuyions ces balivernes pour nous réfugier dans ma chambre ou dans nos cachettes secrètes. Diego...Pas un jour ne passe sans que je ne pense à lui et mon regard se trouble. Si la page est tournée, l'histoire n'est pas terminée. Il était mon frère, mon meilleur ami, mon seul ami, nous partagions tout, nos rêves comme nos peines, nous pouvions toujours compter l'un sur l'autre et puis un jour il a choisi un autre chemin, un chemin sur lequel je n'étais pas.

Le jour de son départ, je m'étais apprêtée comme jamais, je voulais qu'il cesse enfin de me regarder comme la petite fille que j'étais. Je voulais qu'il me regarde comme il regarde Louisa, j'avais relevé mes cheveux pour faire plus femme, je portais même mon premier corset pour paraître mieux formée, j'en avais le souffle coupé, je n'ai jamais su si c'était à cause d'un serrage trop violent ou de la beauté de Diego dans son uniforme de marin. La petite Iseline ne voulait pas qu'il parte mais l'Iseline adolescente aurait tout donné pour qu'il reste. C'est à ce moment-là que j'ai compris, que j'ai réalisé que j'avais beau me fâcher contre ma soeur aînée, elle avait raison. J'aimais Diego, non plus comme une petite fille mais un peu plus que cela. Alors moi la jeune fille timide que j'étais, j'avais osé prendre mon courage à deux mains pour l'embrasser...sur le coin des lèvres, comme un accident...contrôlé. Mais il ne l'avait pas compris ou il avait refusé de comprendre.

Ses lettres devenaient si rares, ses présents qu'il m'envoyait réconfortant un bref instant, mais rien y faisait, son absence me blessait toujours autant. Les premiers temps je le cherchais à la moindre occasion, un petit secret à raconter ? Diego ! Une déception ? Une dispute familiale ? Diego ! mais il n'était plus là.
Les choses ont suivi leur cours, un nouveau printemps avait remplacé l'hiver dans lequel j'étais sans arrêt plongé et il avait les traits d'un jeune prince bavarois. François était un gentil garçon avec qui je partageais beaucoup de choses, oh pas comme avec Diego bien sûr mais il me permettait de me distraire et de sortir de ma mélancolie.

J'enviais tellement Louisa elle pouvait être elle-même, on mettait cela sur le compte de sa personnalité atypique, elle tombait amoureuse chaque mois et chaque mois elle voulait se marier avant de courir dans les bras de notre père pour s'excuser de son emportement. Si seulement je pouvais être comme elle...Oh dans mon coeur je le suis mais ma tête elle, m'intime l'ordre de rester à ma place, de ne pas décevoir mes parents, ma famille qui m'ont toujours vue comme la petite fille modèle que j'étais. Alors je laisse loin derrière moi ce que je ressens au fond, je me retiens de hurler pour à la place sourire, et je deviens petit à petit la princesse parfaite qui épousera son gentil prince avant de quitter Versailles pour la Bavière. En avais-je réellement envie ou ne voulait-je pas décevoir François, causer des ennuis à mon père et au royaume ? Et puis rester ici avec ma famille ne me permettrait pas non plus de prendre mon destin en mains, si ?

Toujours toute à mes pensées, j' avançais dans les jardins de Versailles au bras de François, entourés de nos amis quand je crus entendre que l'on m'appelait. Me tournant vers le petit groupe je compris que j'avais rêvé quand on m'appela de nouveau mais cette fois-ci par mon surnom, surnom que seuls les membres de ma famille sont autorisés à me donner. Relevant la tête, j'aperçus un grand jeune homme en uniforme s'empresser de me rejoindre, avant de réaliser...


Diego...? DIEGO !

Et de courir à sa rencontre un large sourire aux lèvres pour lui sauter dans les bras comme pour m'assurer que cette fois je ne rêvais pas.


 
avatar
~Iseline~

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : Versailles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum