[RP] L'anniversaire de la Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] L'anniversaire de la Reine

Message  ~Arthur~ le Ven 10 Juil - 19:48

Pour l'anniversaire de la Reine, un bal masqué sur le thème des chevaliers de la table ronde avait été organisé avec toute la noblesse qui se trouvait sur Paris ou souhaitait tout simplement faire le déplacement pour l'honorer en cette journée.

C'est fort peu emballé par cette perspective que le jeune prince Arthur s'était préparé. Autant il aimait passer du temps avec sa famille même s'il n'approuvait pas les choix de ses aînés, autant se retrouver entouré d'hypocrites, cela ne lui plaisait guère.

La veille de cette fête, le 6 juillet, il traversait les longs couloirs de Versailles lorsqu'il entendit hurler dans les appartements de celle qui lui était promise : Marguerite de Fontenay. Marguerite était une jeune femme de bonne famille, bien pourvue en titres et en richesses. Il la connaissait depuis toujours et c'est tout naturellement vers elle qu'il s'était tourné lorsque la question de le marier commença à germer. Les fiançailles officielles seraient célébrées la semaine suivante, pour son anniversaire.

Il n'y avait aucun sentiment entre ces deux-là, elle visait la couronne et il en avait conscience. Pourquoi alors l'épousait-il contre l'avis de sa mère et sans y être forcé ? Par dépit ? Par responsabilité ? Sans doute. A cette question il répondrait que c'était la chose la plus logique qu'il lui semblait être. Arthur avait un caractère assez particulier. S'il n'avait pas une once de méchanceté, il n'avait pas non plus la moindre passion ni folie. Très calme et posé, très réfléchi, trop sans doute, rien ne l'animait ni ne lui faisait réellement envie. Comme il l'aurait dit lui même : Il a toujours tout eu avant même d'y penser et rares étaient les choses ou les gens qui arrivaient un tant soit peu à le faire sourire.

Il semblait résigné à une vie fade et sans grand intérêt, attendant que le temps passe et fasse son oeuvre. Alors, il faisait ce qu'il était censé faire et pensait être pour le mieux. Comment pouvait-on déjà être aussi blasé, éteint et fermé, à l'aube de ses dix-neuf ans ? Sans doute tenait-il cela de son père qui l'avait lui même été, mais si dans son cas ce fut moindre et uniquement par périodes.

Toujours est-il que ces fiançailles l'indifféraient, comme tant d'autres choses mais lorsqu'il entendit hurler, il s'alarma. En entrant dans les appartements de sa promise et après quelques explications, il se rendit compte que toute cette crise n'était rien d'autre qu'une affaire de chiffons.

Le lendemain, jour de la fête et alors que tout le monde était arrivé dans la salle, sa fiancée se faisait attendre. Madame n'était pas prête. Il resta donc un moment avec sa sœur Iseline à échanger quelques mots sur les sujets du moments : leurs fiancés respectifs.


Je crois que Père ne fut pas ravi d'apprendre comment votre fiancé vous parle. A mon avis qu'il va se faire remettre à sa place, et je ne saurais l'en plaindre. Vous devriez abandonner cette idée, il est flagrant que cela ne vous plait guère.


avatar
~Arthur~

Messages : 1
Points : 3
Date d'inscription : 23/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] L'anniversaire de la Reine

Message  ~Iseline~ le Jeu 16 Juil - 12:00

Une nouvelle dispute avait éclaté entre François et moi. Mais que nous arrivait-il ? Nous nous entendions à merveille, il avait toujours été prévenant et là...J'avais bien remarqué son côté quelque-peu possessif mais j'ignorais à quel point jusqu' à ce qu'il ait des gestes déplacés à mon encontre. L'arrivée de Louisa l'avait arrêté mais que se serait-il passé si ma soeur n'était pas entrée en trombe dans mes appartements ? Rien, il ne se serait rien passé, il n'est pas comme cela, c'est impossible. Il était en colère et c'était compréhensible. Je lui avais tant de fois parlé de Diego qu'il en était jaloux sans le connaître, mais Diego était loin et nos projets de mariage étaient davantage réels que la présence de mon ami d'enfance.

Puis Diego était rentré... Et la rancoeur qu'avait François envers lui n'avait fait que s'accroître, plus encore quand la complicité entre mon ami et moi avait évolué en une chose indéfinissable...Non Isy ne te fais pas encore de fausses idées...! François avait mal perçu nos rires et nos gestes enfantins, nos chamailleries innocentes et nos jeux et une dispute s'en était suivie. Depuis il se montrait froid à mon égard et alors que j'achevais de me préparer pour rejoindre ma famille afin de célébrer l'anniversaire de ma mère, François vint me trouver dans mes appartements, un sourire aux lèvres. J'étais soulagée de voir son changement d'humeur, mais dans un calme olympien il me donna de nouvelles consignes : celles de cesser de me comporter en petite fille quand je serais bientôt SA femme, une future Reine, de cesser de lui faire honte avec mon comportement plus que déplacé et surtout de ne plus m'approcher de Diego. Comment osait-il ? Et c'est quand je posais cette question qu'il m'attrapa violemment les bras pour les serrer entre ses mains afin de me secouer en vociférant que je devais arrêter de me moquer de lui. J'avais beau le supplier de me lâcher, il me serrait davantage et ce n'est qu'à l'arrivée de Louisa qu'il relâcha cette violente étreinte.

Si ma soeur avait des poignards dans les yeux, j'aurais été veuve avant même le mariage ! Je me contenta de la rassurer d'un sourire feint et lui promis de la rejoindre dans quelques minutes, le temps de terminer de me préparer. François partit sans demander son reste, soudain pressé de rejoindre les autres invités. Quand je fus seule je ne pus m'empêcher de pleurer. Pourquoi m'entêter dans ce mariage ? Ma soeur ne cessait de poser cette question, de même que les autres membres de ma famille. Je savais qu'ils n'appréciaient pas François et je mettais cela sur le compte de la tristesse de me voir partir en Bavière une fois mariée. Mais il m'avait fait peur ce soir...

Un peu de rose sur mes joues et sur mes lèvres et le miroir refléta la souriante Iseline. Inutile d'inquiéter la famille, encore moins ma mère, je ne veux pas gâcher son anniversaire. Je tâcherai de me montrer moins amicale avec Diego, plus pondérée, mais ne plus le voir, ça non je refuse !

Louisa n'avait pas encore su tenir sa langue j'imagine, il suffisait de voir le regard de mon père pour le comprendre. Il me faudrait le rassurer plus tard mais pour l'heure rejoignons nos convives qui s'impatientent. Quelle scène sous nos yeux, de nombreux Chevaliers de la Table Ronde et de Dames Guenièvre au bras de leur Roi Arthur, se pressaient autour de nous, attendant l'ouverture du bal. Je ne vis pas François et je dois avouer que je n'y tenais pas particulièrement. Louisa avait rejoint Henry de Fersen, son "grand amour d'anglais", Rose boudait dans son coin pour je ne sais quelle raison, ma mère et mon père dansaient, toujours amoureux, Gaby avait invité sa conquête du moment...Arthur lui attendait Marguerite qui était en retard. Il en profita alors pour me parler de François et de notre scène d'un peu plus tôt.  


Ce n'est rien, François était un peu agacé et je peux le comprendre. Je n'aurais pas dû me donner en spectacle  de la sorte devant tout le monde, ce n'était pas correct vis à vis de lui. Abandonner l'idée ? Abandonneriez-vous l'idée d'épouser Marguerite alors que son caractère est...particulier ?

Pour ne pas dire épouvantable pour citer mère et Louisa...Mais je me garderais de tout commentaire, je serais bien mal placée de juger les choix de mon frère même si je ne veux que son bonheur qui lui semble pourtant bien loin.

Marguerite n'est pas encore descendue ? Et si tu faisais danser ta petite soeur en attendant ?

Je lui adressais un regard et un sourire complice en lui tendant la main.


 
avatar
~Iseline~

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : Versailles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] L'anniversaire de la Reine

Message  Henry de Fersen le Sam 18 Juil - 17:54

Henry était arrivé en France depuis environ dix mois. Né de mère française et père anglais, le jeune homme était venu en visite dans sa famille. Son père, le Comte d'Hertford, est un des conseillers du roi d'Angleterre et sa mère en était une des maîtresses, c'est donc tout naturellement, au vu de leurs ressemblances, qu'Henry fut considéré comme un bâtard royal. Mais toutes ces considérations étaient loin d'intéresser le jeune Fersen.

Lors d'une soirée à Versailles où il fit office de cavalier à sa mère, il rencontra la charmante Marquise de Graville, Marguerite de Fontenay, future épouse du Prince Arthur. Ils entretinrent une relation amicale et purement platonique pendant quelques semaines jusqu'à ce qu'elle lui présente son amie : la Princesse Louisa de la Brie en Carly. Cette rencontre eut un effet immédiat sur le jeune homme qui tomba sous le charme de cette magnifique créature.

Depuis, ils ne se quittaient que rarement, ils appréciaient la compagnie l'un de l'autre et leur rapprochement ne resta pas purement amical bien longtemps. Si la relation entre ces deux-là fonctionnait parfaitement, les choses n'étaient pas aussi simples. Il était noble, de bonne famille, bien éduqué et avec l'enseignement requis pour tout noble de haut rang qui se respecte mais le Roi de France ne semblait pas enclin à laisser sa "petite fille" à un autre homme et se montrait assez...Protecteur, pour ne pas dire possessif.

En cette soirée masquée, Henry avait décidé de mettre une armure comme dans les temps anciens, il s'approcha discrètement, du moins autant que ce soit possible vu sa tenue, de sa princesse et s'inclina devant elle.


Oserais-je vous dire, madame, à quel point vous êtes éblouissante et que ces lieux, tout aussi somptueux soient-ils, semblent bien fades face à votre beauté ?



avatar
Henry de Fersen

Messages : 2
Points : 2
Date d'inscription : 10/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] L'anniversaire de la Reine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum