[RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Dim 23 Juin - 15:04





LES MERVEILLEUSES



Boutique pour Dames


Spoiler:






Entrez, entrez donc dans le temple de la beauté et de la mode à la française. Les femmes trouveront leur bonheur à coup sur. Envie d'un chapeau? Mais laissez-vous donc tenter aussi par l'éventail qui saura vous sauver de tout embarras, ou des chaussures dignes d'une princesse de conte de fée, plus solides et confortables que la pantoufle de vair, mais tout aussi délicates. Et que serait de jolies chaussures sans une toilette exceptionnelle? Assurément mes gentes dames vous trouverez ici absolument tout ce qu'il faut pour parfaire votre charme et votre beauté naturelle.


Voici de mémoire les mots que les crieurs de rues avaient utilisé lors de l'agrandissement de la boutique. Mais avant cela laissez-vous vous conter sa naissance comme l'on se souvient de celle d'un enfant, de la conception d'une douce folie débouchant à un projet d'un travail titanesque. Né dans l'imagination infinie de la Reine, et oui chose qui à première vue peut sembler incroyable et pourtant...


Retournons dix années en arrière, quand elle n'était encore "que" 'Athénaïs Revel, certes Comtesse et surtout connue pour être la compagne du Roi de France, une jeune fille de 19 ans qui venant de nulle part avait dû grandir et apprendre vite. Si dans la rue elle avait appris à se défendre, ce n'est réellement qu' à ses débuts à la Cour qu'elle dû connaître tous les subterfuges pour se protéger. On lui avait imposé un changement trop brutal la laissant perdue en chemin. Pourtant sous son apparence fragile elle n'avait jamais su renoncer. On ne lui imposait plus, elle imposait dorénavant ses envies, ses lubies.... 


Celle qui n'avait jamais prêté attention à son physique, à quoi bon c'est son naturel qui avait charmé l'homme le plus puissant du Royaume, avait dû prendre conscience en se faisant propulser subitement de l'ombre à la lumière , qu'elle aurait à défendre l'image de son futur époux et de leurs enfants. C'est de cette façon que cette bohémienne mal fagotée pris les traits d'une jolie Comtesse avant ceux d'une Reine distinguée. Puis comme toutes les petites filles elle avait rêvé une robe de mariée féerique sans  se douter une seconde qu'elle existerait ailleurs que dans son imagination. Mais ses couturières, dentelliers et toutes les petites mains qui lui avaient apportée leur touche de magie, la rendirent réelle. Et depuis ce jour Athénaïs s'était découverte une passion pour la mode en dessinant les robes qu'elle voulait porter.


Un jour d'été 1653, à l'occasion d'un bal masqué, une jeune femme plus que négligée se présenta à elle sur les conseils du Roi, et après un changement complet d'apparence et des conseils dispensés ça et là, une nouvelle lubie germa dans l'esprit de la Comtesse. Elle prendrait du temps, de l'argent, de l'énergie comme jamais cette étrange envie ,mais elle verrait le jour. 
Et en 1655, un immense bâtiment prit la forme d' une modeste boutique de confection de robes, tenue par une couturière, puis une seconde, l'année d'après un cordonnier réputé trouva sa place puis un espagnol avec un talent sur pour la réalisation d'éventails. Et ainsi de suite.... Au fil des années l"Athénaïstyle" devint un gigantesque capharnaüm néanmoins ordonné, mais une caverne d'Ali Baba pour les femmes aisées du Royaume. Mais qu'on se rassure, elle n'avait pas pour autant oublié ses origines et les moins riches d'entre elles pouvaient aussi s'habiller certes plus modestement, mais pour de grandes occasions. En 1659 la plaque arbora un autre nom, Les Merveilleuses, encore connu aujourd'hui. Si le nom change, le camaïeu de bleu et l'or, de même que l'emblème de la licorne significatif du sceau de la Comtesse, eux sont restés inchangés. tout comme ses initiales AR, privilégiant son nom de jeune de fille pour cette création.


Voilà pour le petit résumé historique. Reprenons maintenant une voix de crieur de rues comme au moment de l'ouverture, haheum... ENTREZ ENTREZ MESSIEURS ET SURTOUT VOUS MESDAMES, NOS CHARMANTES VENDEUSES ET TOUT AUSSI CHARMANTS ARTISANS VONT S'OCCUPER DE VOUS ET VOUS TRAITER COMME DES PRINCES ET SURTOUT DES PRINCESSES, TELLE EST LA POLITIQUE DE LA MAISON! 


PLAN DU MAGASIN :


* Rez de chaussée : les robes, lingerie et mercerie

* A l'étage : les accessoires : éventails, chapeaux et bientôt parfums.


* Les deux derniers étages servent de débarras et d'atelier de confections pour le second et de lieux de résidence des employés pour le troisième.
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Lun 24 Juin - 2:22

Le carrosse s'arrêta devant la porte de la boutique d'où les employés sortirent pour accueillir Athénaïs et ses filles. Elles les saluèrent, et les petites entrèrent joyeusement, dans un éclat de rire cristallin. Les petites querelles d'un peu plus tôt s'étaient dissipées pour complètement s'évanouir à leur arrivée.

Doucement mesdemoiselles vous n'êtes pas toutes seules...

Un soupir dépité, elle pénétra à son tour dans l'enceinte, souriant à la gérante.
Ces enfants m'épuisent... Alors dites-moi comment allez-vous? Les travaux à l'étage n'incommodent pas trop les clientes rassurez-moi?

Non Majesté hormis Madame Baudry qui a accusé un ouvrier de l'observer alors qu'elle se changeait, j'ai pu régler le souci que sa Majesté ne s'inquiète pas.
Athénaïs se mit à rire doucement... 
Pauvre homme, j'espère qu'il aura été dédommagé également, cette chère Madame Baudry n'est plus de première jeunesse et pas des plus gracieuses.

Elles se dirigèrent vers le grand escalier de marbre qui menait à l'étage, deux de ses filles les précédent. Louisa et Rose avait un faible pour la partie "accessoires" du magasin, mais n'avaient plus l'autorisation de s'y rendre seules depuis l'accident" de l'autre fois. Le couple de chapeliers s'en souvient encore et l'on pouvait voir à leurs regards inquiets qu'ils appréhendaient la visite des princesses. C'est que trois chapeaux détruits et une Princesse assommée par la tête portant l'un d'eux, la panique d'Athénaïs, et les cris suivants le vacarme, avaient de quoi angoisser ces pauvres gens.

On ne court pas dans les escaliers!!! Iseline? Tu ne nous accompagnes pas?

Elle s'était retournée sur la plus calme des petites qui perdue dans ses rêveries, ne les avait pas vue monter.

Oh si maman j'arrive.

Un échange de sourires plus tard, voici tout ce petit monde qui vint constater l'avancée des travaux. La parfumerie serait vraiment jolie, les sculptures des boiseries ressortaient à merveille avec les tapisseries bleus et or.

Athénaïs regardait autour d'elle, surveillant du coin de l'oeil ses petites terreurs. Louisa s'amusait à essayer les chapeaux un à un, Rose faisait de même, agaçant de ce fait son aînée, quant à Iseline elle admirait les éventails. 

Une fois la discussion avec le contremaître en charge de la réalisation du projet achevée, Athénaïs attendit les enfants pour redescendre. Elle avait apporté de nouveaux croquis aux couturières et souhaitait s'entretenir avec elles.

Bien c'est parfait. Allons-y.  Louisa? N'avais-tu pas repéré de jolis rubans en bas? Je dois parler à Madame Desprez et à ses collègues et ensuite on y regarde ensemble si tu veux bien.

Rose voulait également un ruban comme sa soeur, et Athénaïs veillait toujours à ne faire aucune différence entre ses enfants. Ils parvenaient bien eux-même à créer une rivalité dans leurs jeux, elle refusait de les voir se battre l'amour de leurs parents.

Bien sur Rose tu pourras en avoir un, de même qu'Isy.  Et en sortant nous irons chercher un petit quelque-chose à Gabriel et Arthur.

Elles étaient ravies, qu'il était plaisant de voir des petites filles souriantes et non à se chamailler. Louisa demanda si elles pourraient aussi rapporter un cadeau à leur père, faisant sourire Athénaïs.
Plus les années passaient, plus Louisa et son père entretenaient une relation quasi fusionnelle. Si Louis-Philippe aimait chacun de ses enfants, ses liens avec sa fille ainée étaient encore plus forts de part la naissance atypique de la petite. Et elle savait en jouer, il ne pouvait rien lui refuser, laissant sa femme être "la méchante" en cas de punition.

Ah Madame Desprez j'ai de nouvelles idées pour vous. Auriez-vous un moment à m'accorder?

La question était plus courtoise qu'interrogative et les deux femmes s'installèrent un peu à l'écart pour travailler sur de nouvelles toilettes.
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Victoria le Dim 6 Oct - 21:50

Je ne regrette pas d'être venue tout compte fait. Bon ça ne vaut pas une après-midi avec papa mais c'est assez amusant de courir dans les allées, ça le serait plus si maman ne râlait pas, quelle râleuse ! On ne fait rien de mal, on court et quand on rentre dans les dames on s'excuse, on est poli hein ?! Mais non, il faut qu'elle râle et nous dise de ralentir, pffff je vous jure quelle vie !
La dernière fois on a eu un accident et Rosette cette nunuche a failli être bien blessée. Ca ne devrait pas exister les petites soeurs, ça ne sert à rien du tout qu'à vous attirer des ennuis !

Mais aujourd'hui ça va c'est assez calme et en prime nous allons ressortir avec un ruban. Je dis nous parce-que Rose en veut un aussi évidemment. J'irais me noyer dans la Seine qu'elle plongerait avec un boulet au pied, elle en fait un beau de boulet pfffff, sauf que c'est à mon pied qu'elle s'accroche. Pourquoi mes parents m'ont collée des frères et soeurs?

J'étais bien moi qu'avec Gaby, bon Arthur aussi ça va, je ne l'aimais pas quand il était bébé, il n'y en avait que pour lui, mais après ça a été Iseline la chouchoute de tout le monde et Rose qui continue de faire son gros bébé. Qu'est-ce qu'elle m'énerve des fois.


Je prends le rouge !


Oui moi aussi le rouge, comme la robe de maman, rouge !


Non tu ne prends pas le même que moi, prends bleu toi, ou jaune mais rouge c'est moi !


Et toc, je lui arrache des mains, elle va chouiner dans trois, deux, un...

MAMAAAAAAAAAAN!!!!!!! maman, maman je veux le rouge moi, manmaaaaaaaan.


Oh bon sang tout le monde nous regarde, on croirait que je l'égorge là pfffff !

Tiens prends-le et tais-toi ! Il est moche en plus je préfère le bleu !


La feinte marche à tous les coups avec elle, Iseline non mais Rose se fait avoir à chaque fois.

Bon d'accord je prends le bleu, il est pas beau le rouge.  


Je souris, satisfaite et maman arrive. Je donne à Rose le ruban bleu et reprend le rouge en jubilant. Rose proteste mais finalement maman dit qu'ils sont très beaux et qu'on ne doit plus échanger, que ça suffit les disputes et qu'on doit arrêter de nous faire remarquer comme ça. Bah qu'elle dise ça à la chialeuse, je suis discrète moi, je fais toujours tous mes coups en douce.

avatar
Victoria
Princesse de sang

Messages : 25
Points : 27
Date d'inscription : 21/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Ven 11 Oct - 23:58

Les dernières consignes étaient passées et déjà les couturières se remettaient au travail. Il était temps pour Athénaïs de récupérer ses filles et de regagner le palais.

C'est bon mesdemoiselles? Vous vous êtes mises d'accord, plus de disputes?


Une fois toutes les chamailleries habituelles achevées, les mains d'Athénaïs se tendirent aux deux plus jeunes, tandis que Louisa ouvrait la marche, néanmoins précédée de gens ouvrant les portes et de gardes.
Il y avait longtemps que l'ancienne bohémienne des rues avait renoncé à la discrétion et à sa tranquillité. Si elle sortait encore sans escorte quelques fois depuis son anoblissement, en devenant Reine, cela n'arrivait plus. Plus encore quand elle était accompagnée de ses enfants. Finalement, même si elle en était gênée, elle avait finit par se faire à toute cette horde bruyante s'agitant autour d'elle.

Les agresseurs étaient plutôt rares mais on était jamais à l'abri de rien, mieux valait éviter de courir des risques inutiles. Elle salua les employés de la boutique, imitée des filles, puis elles s'engouffrèrent dans le carrosse. Elle voyait Louisa trépigner d'impatience, elle connaissait assez son aînée pour savoir qu'il lui tardait de retrouver ses frères. Les bêtises ne tarderaient donc pas à venir.
Rose quant à elle, était obnubilée par son ruban, Athénaïs souriait en les observant, profitant du calme trop rare.

Elle détourna le regard pour observer les maisons et les rues défiler aux pas des chevaux battant bruyamment les sabots contre les épais pavés. Iseline, assise face à elle, regardait dans la direction opposée, alors que la joue chaude de Rose se posait sur le bras de sa mère qui le passait autour de ses épaules. Elles n'avaient pas quitté Paris que la petite dormait.

Dans un petit moment, le carrosse franchirait les grilles de Versailles...


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Mariana. le Dim 13 Oct - 18:12

C'est toute pimpante que Mariana franchit les portes de la boutique. Elle souriait, heureuse de la merveilleuse nouvelle qu'elle venait d'apprendre la veille au soir. En effet le travail de son fiancé avait été récompensé et quelle récompense ! Le roi l'avait anobli et d'un titre à la hauteur de l'estime qu'il lui porte elle en était sure. La voici donc fiancée au marquis de Genlis. Elle était vraiment très fière de lui, il le méritait amplement.

La reine un jour avait évoqué l'idée de la faire anoblir elle aussi, après tout ce temps à son service, à être dans la confidence de ses secrets et au vue de l'amitié qui les unissait, mais elle avait avec embarras il faut l'avouer, décliné. Elle avait toujours été ambitieuse, du moins elle avait été élevée ainsi par un père qui en Espagne visait les hautes sphères, mais elle s'était sincèrement prise d'amitié pour le couple royal, elle leur devait tant qu'elle ne voulait pas avoir l'air d'une profiteuse. Le simple fait qu'ils l'envisagent avait suffit à la jeune espagnole pour savoir la réciprocité des sentiments.

Qui plus est, elle ne voulait pas de différence sociale avec Greg, ils étaient déjà assez différents sans qu'en plus elle ne devienne noble. Après leur rupture, elle n'y tenait pas plus, espérant vainement son retour. Elle vivait dans un magnifique palais, portait des bijoux et des toilettes toutes plus superbes les unes que les autres, elle ne manquait jamais de rien, et tout cela suffisait largement.

Elle était néanmoins très fière de Robert, et ils organiseraient une fête pour célébrer l'événement. Elle voulait lui faire honneur et être digne de se montrer au bras de son marquis de fiancé et pour cela il lui fallait une nouvelle robe.
Des portiers lui avaient ouvert et elle attendrait quelques instants que l'une des vendeuses viennent à sa rencontre.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Dim 13 Oct - 19:15

Colette : vendeuse à la boutique




Colette raccompagnait une cliente jusqu'à la porte quand une très belle jeune femme fit son entrée. Elle ne travaillait pas ici depuis très longtemps mais elle avait l'oeil, et cette dame devait être importante. Elle s'inclina respectueusement et dans un sourire chaleureux, l'accueillit. Elle écouta alors attentivement la demoiselle afin de connaître l'objet de sa visite, puis la dirigea vers les modèles susceptibles de lui plaire.

Elle réajustait machinalement sa robe aux couleurs de la boutique tandis que sa cliente déambulait parmi les étoffes variées et colorées. Colette saluait au passage des autres dames présentes dans la boutique, pendant que Madame Baudry, la couturière en chef, s'occupait d'installer une toilette tout juste achevée.


Je vous laisse regarder madame, mais je reste à votre entière disposition si vous avez la moindre question. Je suis certaine que vous saurez trouver votre bonheur.


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Gregory Sandre le Lun 14 Oct - 12:07

    Me voilà en train de jouer les nounous, j'en connais quelques unes que ça aurait bien amusées de me voir faire ça, mais bon, le bébé est grand donc ça va. Elise m'a donné une bourse et demandé que j'accompagne sa fille dans une boutique pour s'acheter des robes...Rien de plus passionnant...Mais bon, on sait jamais ce qu'il pourrait se passer, avec ce qu'elle m'a expliqué, mieux vaut ne pas prendre de risques.

    A Paris, les boutiques sont nombreuses et c'est après s'être tapé tout un dédale de ruelles et observé trente-six vitrines que l'on tombe enfin sur une boutique de vêtements qui a l'air convenable...Sauf au niveau des prix. Je suis pas loin de faire une attaque en voyant les tarifs là dedans, mais bon mademoiselle veut aller là et puis...C'est pas moi qui paye, alors qu'elle fasse.


    Bon, je vais t'attendre ici moi, tâches de ne pas dévaliser toute la boutique et de ne pas y rester trois heures à tout essayer hein...

    Je lui donne la bourse et m'appuie contre le mur, je n'ai plus qu'à attendre qu'elle ait terminé et à passer le temps en regardant les gens déambuler dont une charmante petite brune que je vois passer un peu plus loin...Je n'étais jamais venu à Paris mais je dois dire que les parisiennes ne m'ont pas l'air mal du tout !


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Anna le Lun 14 Oct - 13:32

J'étais arrivée à Paris depuis la veille et il faut dire que je suis partie précipitamment du couvent, je n'ai guère eu le temps ni le loisir d'emporter toutes mes affaires. Je ne possède pas grand chose, deux épaisses robes de laine pour l'hiver dans un gris foncé bien triste, une autre plus claire que je porte pour mes sorties, quand mon père venait me chercher pour passer du temps avec moi en ville, ainsi que ma robe noire portée pour ses obsèques. C'est celle que j'ai mise aujourd'hui, mais elle est trop légère pour l'automne pluvieux et d'ailleurs il est temps de la remplacer; ma mère a beaucoup insisté sur ce point. Je n'en voyais pas l'utilité puisque je n'ai pas le droit de quitter la chambre, ce qui m'arrange d'un sens, mais quel ennui déjà.

Et puis comme elle le dit, quelle fille n'a jamais rêvé de faire les boutiques à Paris? MOI! Pourtant, accompagnée de Greg, je me suis prise au jeu. C'est tellement différent de ma vie de pensionnaire que j'avais l'impression de partir à l'aventure. Pauvre Greg, il n'avait pas l'air bien ravi lui en tous cas.
J'avais pourtant dit que je pouvais y aller seule, mais Elise et lui ont refusé. Je ne cherche pas à comprendre, ça finirait en dispute. Les filles voulaient venir mais je pense qu'elles n'y ont pas été autorisées. Je crois qu'elles ne doivent pas trop m'approcher. C'est vrai qu'elles sont vulgaires et indiscrètes mais en dehors de Greg je n'ai personne à qui parler. Et puis je ne suis plus un bébé, je ne connais pas toutes ces choses là mais j'ai un peu compris ce qu'ils se passaient dans cette "maison".

Nous faisons le tour des boutiques et je profite également pour visiter les rues parisiennes, cette ville est très belle, en d'autres circonstances je m'y aurais bien plu. Nous arrivons devant une superbe devanture d'un bleu éclatant et d'or avec en vitrine de magnifiques et très luxueuses toilettes.


Je crois que toutes ces robes seront bien au-dessus de mes moyens mais la curiosité est la plus forte. Viens avec moi, alleeeeez!!!! Je n'ai jamais acheté de robes tu pourras me donner des conseils.

Je lui fais mon regard de chien battu, je le tire par la manche mais c'est seule que j'entre. Lui n'ont plus n'a jamais dû acheter de robes de toutes façons, ce n'est pas...son style.
J'étais toute intimidée par la splendeur des lieux, c'était immense et fastueux. Je rougis en observant les belles clientes toutes pomponnées et moi dans ma robe élimée et mes cheveux sévèrement nattés comme au pensionnat, je ne devais pas passer inaperçue dans ce décor.

Je restais près de la porte, reculant encore d'un pas, prête à fuir.
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Lun 14 Oct - 16:12

Colette : Vendeuse de la boutique


Colette installait une autre robe sur le lourd mannequin de bois quand la porte s'ouvrit sur une toute jeune fille blonde. Bien que bien moins raffinée que la jeune femme d'avant, les consignes étaient claires, il fallait loger tout le monde à la même enseigne, aussi elle s'avança tout sourire vers elle.

Bien le bonjour à vous mademoiselle. Je suis Colette, si je puis vous aider ce sera avec un réel plaisir. Mais je vous en prie approchez donc. Je vous laisse regarder, les robes qui vous correspondraient se situent ici sur la rangée de gauche. A l'étage, les accessoires, chaussures etc.

Elle sourit, doutant néanmoins qu'elle ait de quoi acheter robes et accessoires, elle n'avait jamais compris comment la Reine avait pu prévoir un rayon pour les vêtements moins chers, c'est vrai quoi, c'est une boutique de luxe ici  pas un marché, les pauvres ont d'autres moyens de s'habiller tout de même.
Travailler ici, bien que ce soit récent, lui montait à la tête, elle n'avait pas toujours eu de quoi confectionner ses robes elle non plus, et à force de croiser des élégantes, elle en oubliait d'où elle venait.
Heureusement qu'elle suivait le protocole imposé par la Reine, sinon elle serait devenue dédaigneuse...dehors !
Bon la vérité c'est qu'elle se donnait un genre, mais la Colette est une brave fille rêvant un jour de faire partie du beau monde, elle n'est pas méchante au fond et regrette aussitôt ses mauvaises pensées.

Elle sourit à la jeune fille avant de la laisser avancer à l'endroit indiqué puis de la laisser commencer à regarder par elle-même.


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Anna le Lun 14 Oct - 19:09

Timidement je m'approchais du lieu indiqué par la petite rousse qui était venue à ma rencontre sitôt entrée. Je m'étais sentie comme un lapin pris dans les lanternes d'un carrosse. J'allais fuir, un pas en avant, deux en arrière, un sur le côté, et cette étrange danse s'interrompit par le renoncement de la bête, moi donc, qui dû me résigner à me lancer dans la fosse aux lions, ou plutôt aux lionnes.

Les robes qui semblaient m'être destinées étaient certes moins jolies que celles des vitrines ou de l'autre côté de la boutique, mais néanmoins plus belles que toutes celles que j'avais pu posséder jusque-là. Je n'avais jamais eu à me plaindre, je ne manquais de rien quand je rentrais, et mon père avait toujours été très généreux avec moi, mais il est vrai que j'étais plus habituée à mes grosses robes de pensionnaire.

J'avais du mal à me décider, tellement de modèles et de coloris, même si je devais me restreindre aux couleurs sombres pendant encore un bon moment, elles étaient toutefois moins tristes que les miennes.
Je me décide à en essayer une fermant par le devant, heureusement je n'avais guère envie de demander à la vendeuse qui malgré son sourire avait un regard peu chaleureux avec moi.

Je sors de derrière le paravent afin de regarder le résultat dans le miroir, ce n'est pas trop mal mais je ne suis pas habituée à ces décolletés; je dois avouer que j'aurais besoin d'un avis, enfin sur la robe pour le reste, un châle ferait office de grand col. Jetant un oeil en direction de la vitrine, j'aperçois Greg et je me mets alors à lui faire des signes pour qu'il entre.
Je me dirige vers la porte pour m'assurer qu'il vienne.


Viens voir s'il te plait, j'ai besoin de ton avis.
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Gregory Sandre le Mar 15 Oct - 12:28

    Je la laisse faire ses achats toute seule, je me vois pas rentrer là dedans et puis...La conseiller ? Comme si j'y connaissais quelque chose en mode féminine. Déjà pour moi c'est simple, rapide et toujours dans le même style. La mode, ça me passe loin au-dessus tant que je suis à l'aise c'est le principal.

    Quelques minutes s'écoulent et bien sûr, c'était trop beau pour être vrai, je pensais qu'elle avait lâché l'affaire mais non...Bien une fille ça, que veut-elle que je lui donne comme avis ? Je rentre et regarde la tenue qu'elle a enfilée et écarquille les yeux.

    Non mais avec un décolleté pareil c'est juste pas possible, il faut trouver autre chose.

    Je relève les yeux pour appeler une vendeuse, qu'elle lui trouve autre chose. Anna, je la vois encore comme un bébé moi, surement pas une jeune femme de presque 20 ans, je ne peux pas l'imaginer habillée comme ça ni même penser qu'un homme puisse la toucher, ça me parait inconcevable. En cherchant après la vendeuse, mon regard est attiré par une petite brune qui se trouve un peu plus loin dans la pièce.

    Mademoiselle ? Excusez-moi mais je pense qu'on va vraiment avoir besoin de votre aide, je ne veux pas qu'elle porte une tenue si...Décolletée dirons-nous, elle est bien trop jeune pour ça. Même avec un châle ça reste...A la limite de la décence, ça ne va pas.

    Limite on pourrait croire que je suis son père qui veut la surprotéger ou son mari qui est un tantinet jaloux et ne veut pas qu'on voit les formes de sa femme !


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Mariana. le Mar 15 Oct - 14:03

La jeune espagnole n'avait pas d'idée arrêtée sur la tenue qu'elle porterait pour la soirée. Elle regardait une à une les robes toutes colorées et richement décorées.
La vendeuse l'avait laissée se décider, elle n'aurait qu'à demander si elle avait besoin de quelque-chose.
La porte tinta et distraitement Mariana salua d'un sourire la jeune fille qui entrait. Elle semblait perdue dans ce magasin, tout comme autrefois elle-même l'avait été à Utopie parmi toutes les robes que la reine lui avait fait essayer.

Elle poursuivit ses recherches et déambulations quand elle vit une petite paire de chaussures qui lui avait attirée l'oeil. Elle cherchait du regard le chausseur, quand elle fut interpellée par un homme. Elle sursauta, surprise par le son de la voix derrière elle avant de se ressaisir. Combien de fois elle avait cru reconnaître Gregory dans chaque intonation masculine? Combien de fois avait-elle été déçue avant d'en être soulagée?

Elle se retourna vivement, un large sourire éclairant son visage.


Oui?

Son sourire se figea avant de complètement s'évanouir pendant que la petite pantoufle rouge qu'elle avait encore dans les mains, heurta brutalement le sol. Cette fois, son imagination ne lui avait pas jouée de tour.
Son coeur résonnait dans sa tête dans un brouhaha assourdissant, alors qu'il cognait brutalement dans sa poitrine.
Elle restait là sans broncher, comme statufiée. Non c'est impossible n'est-ce pas, ce n'est pas lui, il n'est pas là...

Elle n'entendit plus ni ne vit plus le décor et les gens autour d'elle.


Gregory...

Sa voix était étouffée par le trouble et l'émotion qui l'envahirent.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Gregory Sandre le Mar 15 Oct - 20:41

    Je suis tellement dans mon truc que j'ai même pas fait attention à la personne que j'ai interpellée et à qui j'ai débité ma tirade. Ce n'est que lorsqu'elle se retourne et que j'entends le bruit de la chaussure qui heurte le sol que je pose véritablement les yeux sur elle...

    Je reste interdit un instant quand mon regard croise le sien et que mon cœur commence à s'emballer face à la vue qui s'offre à moi. Je me demande pendant un instant si je suis en train de rêver ou d'halluciner. Je me sens submergé par une étrange sensation, comme si le temps s'arrêtait ou au contraire, qu'il défilait à toute allure, et pendant tout ce temps là, je reste là, planté, à ne pas savoir ouvrir la bouche et à rester à l'observer.

    Qui aurait cru que je la reverrais là ? Je ne pensais d'ailleurs ne jamais la revoir et croyais qu'elle vivait toujours à Amiens, du moins c'est là bas que je l'ai quittée. Je ne suis plus au fait depuis bien longtemps des changements de la Cour et j'ignorais totalement qu'ils étaient retournés sur Paris, alors autant dire que la voir là est une surprise de taille.

    Quand enfin je réagis un tant soit peu, je n'ai qu'un réflexe, celui que j'ai toujours quand quelque chose échappe à mon contrôle, reculer, m'éloigner et me diriger vers la sortie. Ça fait des années qu'on ne s'est pas vus et tout ça a mal fini qui plus est mais la revoir m'a donné un sacré coup, j'ai besoin de sortir, prendre l'air et surtout reprendre mes esprits. Je passe à coté d'Anna et lui dit :


    Je t'attends dehors.

    Ni plus, ni moins. Je m'éclipse hors de cette boutique et fais quelques pas à l'extérieur. J'essaye de remettre de l'ordre dans mes idées mais le trouble qui m'a envahi semble vouloir prédominer sur tout le reste.


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Anna le Mer 16 Oct - 11:47

Finalement j'ai réussi à le faire entrer dans la boutique, me voici rassurée, je ne suis guère habituée à tout cela et avoir une présence familière à mes côtés n'est pas superflue. Pendant une seconde néanmoins, j'eu l'impression d'être avec mon père. Gregory m'avait connue enfant et on dirait bien qu'il voyait toujours la petite fille aux boucles blondes qui tentait maladroitement de lui parler de....confiture.
La plupart des filles de mon âge sont déjà mariées et mères mais mes parents ont toujours voulu autre-chose pour moi. Ils auraient pu me faire épouser un homme qui m'aurait entretenue mais non, ils étaient désireux que je m'assume seule. Je ne comprenais guère pourquoi, juste que ça avait un rapport avec le passé de ma mère, ce mystérieux passé que je tentais de creuser. Toutefois, je me pliais non sans plaisir et soulagement, à leur volonté. Mais je ne suis plus une petite fille !!!!!

Mais elles sont toutes comme ça. Je ne suis pas habituée non plus, c'est pas le même genre que mes robes de pensionnat, c'est sur, mais elle est jolie. Tu as vu la dentelle sur le décolleté et les manches? Même une robe aussi foncée est élégante.

Je ne suis même pas certaine qu'il ait écouté un traitre mot de ce que je viens de dire, je le vois scruter l'ensemble de la boutique. Seigneur pourvu qu'il ne fasse pas d'esclandre dans cet endroit si prestigieux. Une dernière tentative...

Et avec un châle noué sur mes épaules on ne verrait absolument rien.

C'est un échec puisqu'à défaut d'une vendeuse, il interpelle une cliente. Je suis littéralement mortifiée de honte, et mon visage passe de pâlichon à rubicond !
Il se passe quelque-chose de bien inattendu qui me fait retrouver un peu mon teint habituel, cependant je ne sais pas ce que c'est. La jeune femme, sans doute dans un mouvement de surprise, lâche la chaussure qu'elle tenait; ça aurait pu être d'une banalité si tous les deux ils n'étaient pas à se regarder en chiens de faïence.


Qu'est-ce qu'il y a Greg? Greg? Ca va?

Vu le visage de l'un et de l'autre, et leur inaction, la réponse était manifestement non. Je reportais mon attention sur la jeune femme en l'entendant très lointainement murmurer le prénom de Gregory. Plus de doute cette fois, ils se connaissent et ne doivent pas beaucoup s'apprécier mais c'est quand même très bizarre tout ça. Plus encore quand Greg me plante là avant de carrément s'enfuir sous mon regard inquiet et stupéfait.

Mais Greg?!! Mais attends, qu'est-ce qu'il...

...y a? La fin de la question ne sera jamais prononcée. Je me retournais alors vers la jolie brune qui elle aussi n'avait pas l'air d'aller bien. Je m'approchais d'elle tout doucement, réalisant alors de qui il s'agissait. Je ne l'avais pas reconnue sur le moment, mais on dirait bien que c'est la belle espagnole qu'on était allé chercher il y a longtemps, quand j'étais encore enfant. Je compris mieux, elle était à l'époque l'amoureuse de Greg, mais je ne connaissais pas les détails de leur séparation. Je n'étais plus très sure de son prénom, Isabella? Gabriella? Euh non il y avait -Anna- dedans...Adriana? Oui ça doit être Adriana. Bon je tente.

Adriana? je..je suis Anna la fille d'Elise, je ne sais pas si vous vous souvenez. Tout va bien?

Tout va bien? Bravo Anna, ça c'est LA question à poser. Je l'aurais bien laissée pour me précipiter voir Greg, mais elle n'est pas en meilleur état que lui et comme j'ai toujours la robe sur le dos, je ne vais pas prendre le risque de sortir pour me retrouver au cachot ! Mais je suis bien embêtée quand même de le voir comme ça. Je m'assure qu'Adriana va bien et je file me changer, nous verrons plus tard pour mes robes.[/i]
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  MariedeLaRose le Mer 16 Oct - 18:31

Le carrosse s'arrête enfin devant le Saint des Saints et Gaston vint ouvrir la porte a une jeune fille qui trépigne d'impatience et une Maman rêveuse qui sourit .

Merci mon ami, vous maniez toujours aussi bien les rennes . Le voyage fut un plaisir .

La main tendue par le garde fut pris avec douceur , le bas de la robe légèrement relevée et voilà la Marie qui sortit suivi par un ouragan de rouge vêtu .

Victoire, pour l'amour de Dieu, calme - toi ma fille !

S'exclama notre brunette surprise . Un coup d’œil pour voir où se cachait Daniel et elle sourit tout en lui époussetant un peu les épaules, puis replaça le tricorne qui avait bougé durant le voyage .
Alors allons-y pour les recommandations d'usage .

Les enfants, soyez sages voulez-vous ? Ne courez pas dans le magasin, ne faites rien tomber, saluez avec respect ...

Etc, etc, etc . On vous la refait pas hein le coups des consignes ^^ .

Daniel, mon chéri, je sais que ta place n'est pas vraiment ici, mais promis après, nous irons faire un achat rien que pour toi d'accord ? Alors ne taquine point trop ta sœur .

Elle savait qu'ils allaient se taquiner mutuellement durant un moment, mais les grosses chamailleries, ils ne connaissaient pas vraiment, elle avait de la chance, ses enfants étaient presque, je dis presque des anges . ^^

La porte fut ouverte par un Gaston mi-figue mi-raisin, légèrement rieur mais assez sérieux tout de même .


Merci Gaston, rejoignez-nous donc quand vous aurez fini avec le carrosse voulez-vous ?

Comment pouvait-elle y résister la Marie quand elle vit la tête déconfite du garde qui repartit en grommelant pour " parquer " le carrosse .

C'est en riant de bon cœur que la petite famille entra dans le magasin .


avatar
MariedeLaRose

Messages : 43
Points : 45
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Mariana. le Mer 16 Oct - 18:35

Abasourdie et perdue, voilà dans l'état dans lequel se trouvait Mariana. Elle avait peine à croire que l'homme qui occupe constamment ses pensées se tenait droit devant elle. Elle était persuadée ne jamais le revoir et il était là. Elle avait longtemps lutté contre l'envie irrépressible de le rechercher, ne serait-ce que pour s'assurer qu'il aille bien, mais elle avait au fil des années dû se résigner. Elle avait toujours espéré vainement qu'il reviendrait, qu'il était parti sous le coup de la colère mais qu'une fois celle-ci estompée, il ferait demi-tour et qu'ils pourraient reprendre leur vie là où elle en était restée avant l'arrivée inopinée de Carmen et de son fils. Ce qu'elle pouvait être sotte quand on y pense.

Elle avait ensuite pensé qu'il était mort, et si cette perspective la bouleversait, elle la soulageait également. Elle était fiancée maintenant, elle épouserait un homme admirable qui l'aimait et qui jamais ne la ferait souffrir. Robert lui apportait la sécurité et la stabilité qui lui avait fait défaut durant des années et il l'aidait chaque jour inconsciemment à tourner la page du passé, à clore ce chapitre douloureux et néfaste de sa vie.

Puis en une fraction de seconde, ses plaies à peine pansées s'étaient rouvertes comme ce même chapitre. Elle se sentait comme emportée dans un tourbillon de chagrin et paradoxalement mêlé de joie, bien qu'aucun mouvements ne trahirent sa pétrification.
Elle avait le souffle coupé et dût faire un effort surhumain pour ne pas s'écrouler. Elle était en proie à toutes sortes d'émotions, la peur, la colère, la joie et la honte de l'éprouver, l'envie de fuir loin et ne plus jamais se retourner autant que l'envie de courir dans ses bras pour ne plus jamais en sortir.

C'est ce qu'il fit, non pas de la serrer fort contre lui mais de la fuir encore et c'était la meilleure chose à faire. Le claquement de la porte résonna dans sa tête, rappelant à sa mémoire celui assourdissant de la fois la fois où il était parti sans un regard.

Elle ne réagit pas à la voix de la jeune fille qui s'avançait vers elle. Son chagrin endormi venait de se réveiller si violemment qu'elle chancela, serrant de sa main sa poitrine comme pour retenir les petits éclats de son coeur, étouffant un cri de l'autre.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  le-gaston le Mer 16 Oct - 22:03

Ben fallait bien que ça me tombe dessus d'aller perdre du temps dans les rues avec un carosse qui parfois passait juste dans ces banelles .
Il suffisait de penser au travail qui m'attendait au logis pour me rendre furieux.

Quel besoin de dépenser ses louis en fanfreluches ?

Ouais , si je trouve un endroit pour me garer , première chose le Gaston va se mettre un pichet derrière la cravate...

Attendez , nous voici arrivés .

J'aide Marie à descendre puis la petite . Fallait dire que depuis le temps je m'étais habitué à cette famille , à force c'était devenu des amis et sans moi Marie serait déboussolée.

Bien sur que je viendrai vous reprendre , je vais pas rentrer seul , quelle idée ...

Des fois je me demandais si elle avait plus de jugeotte que sa fille .
Une fois sur mon siège je mis l'attelage au pas , il fallait jouer fin pour passer avec cette circulation ...On était bien mieux en province .

le-gaston

Messages : 1
Points : 1
Date d'inscription : 16/10/2013
Localisation : sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Victoire le Jeu 17 Oct - 7:50

Vous connaissez tous l’expression plus vite que son ombre.
La fillette saute du carrosse dès que sa mère a posé le pied sur le sol ferme des pavés devant la boutique au joli nom.
En sautillant je me dirige vers la vitrine lâchant un simple.


Oui, oui.

A la prière de maman qui clame au calme et qui devrait la contenter.
Moi trop rapide, ou l’homme qui en sort trop rapide, je ne saurais dire.
Mais un tourbillon rouge souriant à sa mère qui continue d’avancer rapidement sans regarder ou elle va, vient percuter une masse qui sort du magasin.
Une ballerine rouge qui écrase le pied du gaillard, une Victoire qui est arrêtée net dans son avancée.
Je deviens aussi rouge que la tenue que je porte en soulevant mon regard vers le brun.


Excusez-moi.


Un demi-tour pour rejoindre la troupe qui va investir le lieu en faisant mine de rien et écoutant les consignes. Me faisant plus petite que petite.
Glissant ma main dans celle de Daniel.
Nous suivons sage comme des images vers l’entrée, je lui glisse à l’oreille.


Tu crois qu’on va avoir assez de Louis ?
Si on ne peut acheter une robe, on trouvera peut être autre chose.
Regarde de ton coté, moi du mien, si tu repères quelques chose, vient me rejoindre.


Le seuil est passé, la porte aussi.
Mes pas s’interrompent, je reste a regarder l’intérieur de la boutique des étincelles dans les yeux.
Tout est trop beau, tout est magnifique, tout est merveilleux.
La main de Dani est lâchée, je rejoins mère et me pose a ses cotés.


Ohhhhh maman tu as vu, elles sont somptueuses toutes ses robes?

Victoire ne voit rien d’autre et reste bouche bée, ne sachant ou se diriger.
Puis on peut pas courrir partout, qu’elle a dit maman.
Et quoi qu’on puisse en penser, la mini brunette sait se tenir quand elle est de sortie.


avatar
Victoire

Messages : 44
Points : 44
Date d'inscription : 07/10/2013
Localisation : Près de mon frère.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Daniel-Aimé le Jeu 17 Oct - 18:52

On a le droit à l'habituel et sempiternel rappel des règles quand on sort ensemble en ville, pourtant elle le sait maman qu'on est toujours sage...enfin presque toujours!

On était pas encore entré que Victoire commençait à se faire repérer...
Mais l'homme sur les pied du quel elle avait marcher semblait bien plus troublé par ce qui ce trouve à l’intérieur du magasin que par la jeunette qui lui rentre dedans. Qu'avait-il vu? il a des monstres dedans?
Si c'est le cas il faut absolument que j'aille voir, au moins je trouverais quelque chose à regarder en attendant que les filles fassent leurs emplettes. Peut être qu'avec de la chance je pourrais le capturer ce fameux monstre et même l'éduquer.
Pas si mal que ça cette idée de venir faire les boutiques en fait!

Ma sœur devenu rouge et commençant à se ratatiner revient vers moi pour me prendre la main et nous suivons sagement maman vers l'entrée du magasin.
Si les robes à l’intérieur sont aussi belle que celle qu'on voit en façade nous aurons du mal à en acheter une à notre mère et je vois bien que Victoire ce dit la même chose.
Ça ce confirme quand elle me murmure à l'oreille ces craintes quand à la capacité que nous permettes nos économie à l'achat d'une robe. Toujours d'un naturel confiant je lui répond moi aussi en ne parlant pas très fort, il faudrait pas que maman découvre notre surprise...bha oui, ce ne serait plus une surprise sinon!


Ne t'inquiètes pas, si on ne peut pas lui acheter une robe on regardera le prix de vos chapeaux étrange ou celui d'un nœud, elle aime bien les nœuds aussi

Nous franchissons enfin le seuil de l'imposante porte. et je suis surpris de trouver ce mélange de couleur, de teint, de tissu et de broderie plutôt jolie à regarder. Il y avait la une toile a peindre, mais tant de couleur sur un tableau aurais juré avec ceux qu'on à l'habitude de voir.

Je laisse ma mère et ma sœur pour le moment, j'ai un monstre à trouver, et je compte bien y arriver. Et puis c'est vraiment jolie ici, je vais aussi en profiter pour admirer le travaille réalisé sur les bois ainsi que sur les murs.
Y a pas de doutes, on est bien là dans une maison de grand luxe, ça ne m'attire pas particulièrement mais je doit admettre que ça pique au vif ma curiosité!


avatar
Daniel-Aimé

Messages : 19
Points : 19
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Gregory Sandre le Jeu 17 Oct - 20:22


    Me voilà dehors alors que je ne réalise pas encore ce qu'il vient de se passer. Ai-je rêvé ? Il y a peu de chances. Dans un rêve, je n'aurais pas pris la fuite encore une fois. Je lui aurais sans doute demandé de me pardonner avant de l'embrasser. Mais on est pas dans un rêve, c'est la réalité et la réalité c'est que...J'ai fuit encore une fois. Il faut dire que c'est la dernière personne que je m'attendais à voir et que je n'ai jamais réfléchit à cette possibilité de la recroiser. Même si je suis toujours sur les routes, je ne reste jamais longtemps quelques part et j'étais sûr qu'elle était toujours Amiens, ville que j'évitais depuis sept ans maintenant.

    En sortant, je sens quelque chose qui me percute de plein fouet, me marche dessus et bredouille quelques excuses. Je baisse la tête et vois une gamine brune qui se sauve aussi vite qu'elle est venue. Je n'y prête pas plus attention que ça et vais me planter un peu plus loin pour attendre Anna. Un soupir s'échappe de mes lèvres, combien de fois me suis-je demandé ce que je ferais si je la revoyais ? Combien de fois ai-je imaginé la scène ? Et le jour où ça arrive, je reste comme un piquet devant elle à ne pas savoir sortir un mot et à prendre la fuite, encore.

    Ça m'a fait un sacré choc de la revoir, même si la rencontre a été furtive et peu éloquente, j'ai eu suffisamment de temps pour l'observer, et il faut bien dire ce qui est, elle est encore plus belle qu'il y a sept ans. Je me poste à quelques mètres de là, assez loin pour qu'elle ne soit pas obligée de me croiser en sortant mais suffisamment près pour pouvoir garder un œil sur les lieux. Mon cœur continue de battre la chamade comme si je venais de courir un marathon, même après tout ce temps, je n'ai jamais réussis à l'oublier et elle semble toujours capable d'éveiller chez moi des sensations enfouies.

    Sept ans et j'ai pas été foutu de tourner la page entièrement on dirait. Mon regard glisse sur la vitrine, scrutant entre les robes, il m'arrive de l'apercevoir et cette vue me fait mal. On croirait que tout ça date d'il y a quelques jours tant ça me parait encore frais mais...Sept ans sont passés. Elle a sans doute refait sa vie depuis et je ne saurais l'en blâmer. Il y en a plus d'un qui a dû lui courir après, belle comme elle est.

    Je secoue légèrement la tête et tente de reprendre contenance. Je n'ai jamais vraiment cessé de penser à elle, mais entre y penser et la revoir, il y a un monde...


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  MariedeLaRose le Ven 18 Oct - 12:09

La Marie avait vu sa fille marcher sur le pied d'un homme, devenir cramoisie, se rapprocher de son frère et les voilà qui prenaient des airs de conspirateurs .

Sans vraiment faire attention a qui elle s'adressait :

Pardonnez l'enthousiasme débordant de ma fille, j'espère qu'elle ne vous a point causé de blessures ! Si oui, vous nous trouverez à l’intérieur de cette boutique magnifique .

Un léger sourire et la voilà qui entre avec les " petits " dans le magasin .
Que dire si ce n'est éblouie !


La brunette s'arrêta un instant après avoir franchi le seuil et laissa ses prunelles vagabonder sur les robes, les tissus les dentelles et sa bouche ourla un joli sourire .

En fait, je vais vous confier une petite chose, malgré les airs contenus de notre Marie, elle se sentait comme une gamine dans un magasin de confiseries et là, fallait choisir non plus que pour elle , mais aussi pour sa fille .

Toussotant légèrement, la brune s'approcha en douceur des enfants et leur chuchota :


Si nous faisions un petit tour dans cette malle aux trésors hmmm ?

Victoire ma chérie, j'aimerais que tu aies ta première robe de soirée et une pour le dimanche , pour l’église .


Daniel mon ange, reste point trop loin de nous d'accord ? Fais a ta guise, mais pas de farces hein !

Ouh elle aurait parié que son cher diablotin avait plus d'un tour dans ses poches ... Araignées, souris ou autres reptiles et choses répugnantes pour certaines personnes ^^ ...
Faudrait qu'elle garde un œil dessus .


Prenant la main de Victoire , elle lui sourit doucement et se dirigea vers une somptueuse robe pourpre qui lui faisait de l’œil tout en cherchant une vendeuse qui saurait la renseigner quand aux robes pour la petite . Mais quelque chose lui trottait dans la tête... Le gars qui s'était fait écraser les pieds , sa tête lui rappelait quelqu'un mais elle ne se souvenait plus qui .


avatar
MariedeLaRose

Messages : 43
Points : 45
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Anna le Ven 18 Oct - 13:28

J'assistais impuissante à cette scène si inattendue. Gregory m'avait accompagnée pour faire les boutiques, ça c'était déjà bien bizarre mais bien moins que tomber sur Adriana.
Elle semblait bien mal en point quand il sortit et si je m'avançais doucement pour ne pas trop la brusquer, je me précipitais tout à coup en la voyant chanceler, craignant qu'elle ne chute. Je la maintiens tant bien que mal, ne comprenant guère ce qui avait pu se passer entre eux pour les voir tous deux si tristes.

J'essayais maladroitement de la consoler mais que dire ? Je la connaissais à peine et cela datait de bien longtemps. Et puis j'étais bien inquiète pour Greg aussi. Il était passé du gaillard indestructible à un homme blessé et blanc comme un linge.


Je suis désolée Adriana. Calmez-vous il est sorti, je vais aller le rejoindre et on partira. Je suis vraiment désolée.

Je ne savais pas quoi dire de plus, je n'avais jamais été confrontée à ce genre de situation.
Je l'aidais à se relever et je ramassais la chaussure qu'elle avait lâché par surprise et la fit asseoir sur un fauteuil.


Je vais aller ôter cette robe; ça va aller ?

Je m'empressais de retourner derrière le paravent pour me changer avant de revenir vers elle. Les portes s'ouvrirent encore sur des clientes et des enfants également. Je ne m'en préoccupais guère, concentrant mon intérêt sur la petite brune.

Je vais devoir vous laisser, je suis désolée je dois aller voir si Greg va bien il m'attend pour rentrer à La Lanterne Rouge.

Je ne sais même pas pourquoi je lui ai dit ça, ce n'est pas la chose à se vanter que de vivre dans un tel lieu, aussi provisoire soit-il, mais peut-être qu'inconsciemment j'ai pensé que cette information pourrait s'avérer utile.

Je n'ai pas la moindre amie et en dehors des filles qui n'osent ou ne peuvent m'approcher, je n'ai personne à qui parler. Enfin il y a Greg mais c'est pas pareil, c'est un garçon et je le considère plus comme un oncle. Adriana n'a pas l'allure à fréquenter ce genre de maison mais tant pis c'était dit. Elle avait été si gentille avec moi à l'époque, et j'étais peinée de la voir si malheureuse.


Si vous voulez on pourrait se voir plus tard, ailleurs pour discuter.

J'étais bien embêtée de l'abandonner comme ça mais je ne veux pas non plus laisser Greg seul. Je m'assurais une dernière fois qu'elle irait à peu bien pour le retrouver à l'extérieur. Je le cherchais du regard, je me doutais bien qu'il n'était pas parti sans moi mais vu sa précipitation je n'étais sure de rien.

Greg?
avatar
Anna

Messages : 44
Points : 52
Date d'inscription : 12/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  MariedeLaRose le Ven 18 Oct - 18:21

Les yeux de Marie se posèrent sur une jeune femme brune qu'une très jolie jeune fille blonde soutenait avant de l'aider a s'asseoir .

Arquant un sourcil, la brunette se demanda si elle osa interférer . Oh et tant pis , la pauvre Dame était pâle comme un jupon  !

Laissant Victoire devant les tissus, la brune s'approcha doucement et hasarda d'une voix douce :


Dame, puis-je vous aider , vous me semblez bien pâle .

La Marie demanda a une vendeuse d'aller chercher du vin coupé d'eau et se met a genoux devant la Dame en lui prenant la main.

Levant ses grands yeux sur le visage, elle eut un choc en voyant qui c'était et se retrouva assise parterre devant elle .

Ma... Ma... Mariana ?

Imaginez la tête de notre brunette qui regardait la jolie jeune femme , les yeux écarquillés de surprise, la bouche qui formait un O silencieux et qui attendait désormais une éventuelle réponse .

Plein de choses lui passèrent par la tête a notre Marie, son arrivée a Amiens il y a 10 ans, leur travail à la Mairie, la collaboration fut brève mais sympathique, la disparition soudaine de Mariana et Greg , pour des raisons inconnues de la brune.
Son souci de faire au mieux en attendant etc, etc, etc .

Elle devait avoir l'air fine tiens, assise sur le sol au milieu du magasin ses jupons et jupe qui remontaient allégrement tel une chantilly autour d'elle ! Elle se remit a genoux non sans s'être battue avec les dictes jupons et jupes et recommença a tapoter affectueusement la main qu'elle tenait .

Dix ans qu'elles ne s'étaient vues et la brune espagnole était toujours aussi belle que dans son souvenir . Jamais elle aurait pensé la revoir , mais parfois le destin jouait des tours ...


avatar
MariedeLaRose

Messages : 43
Points : 45
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Athénaïs le Ven 18 Oct - 19:03

Colette, la vendeuse :

Bien qu'elle n'eut pas le dos tourné très longtemps, il n'en fallu guère plus pour qu'un incident ne vienne perturber l'ensemble de la clientèle de la boutique. La pauvre jeune fille blonde en compagnie de la riche brune qui semblait à vu d'oeil blessée, suffisait à Colette pour envisager le pire...La blonde s'en est prise à la brune !

S'approchant vivement, elle réalisa avant de commettre une grave erreur qu'il s'agissait plus probablement d'un malaise. Une dame qui venait d'entrer avec des enfants, s'était aussi approchée et demanda à Colette un verre de vin coupé d'eau qu'elle alla chercher sans poser de question. La femme avait l'air sure de ce qu'elle faisait, et à son retour la petite blonde n'était plus là.

Tout va bien mademoiselle? Désirez-vous qu'on envoie chercher un médecin?


 
avatar
Athénaïs
Reine de France & de Navarre

Messages : 231
Points : 245
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Mariana. le Sam 19 Oct - 1:39

Elle qui n'aimait pas se faire remarquer, c'était plutôt raté. Tellement de souvenirs enfouis, d'émotion gardé en elle, tellement de peine qui refaisaient surface si brutalement qu'elle en perdit pieds.
Elle avait retrouvé l'amour et allait se marier, pourtant le revoir comme ça, même si brièvement, l'avait beaucoup perturbée. Plus qu'elle ne l'admettrait jamais.

Elle reprit mollement la jeune fille sur son prénom avant de réaliser qu'il s'agissait de la petite Annabelle, la fille d'Elise. Elle avait bien grandit depuis la dernière fois où elle l'avait vue. Jamais elle ne l'aurait reconnue. Mariana l'entendait à peine, elle était si loin dans le passé. Comment se pouvait-il que malgré le fait qu'elle ait tourné cette page, la douleur de le revoir soit si vive?

Anna lui demandait si ça irait, elle répondrait que oui, mais plus par habitude que par conviction. Comment cela pourrait-il aller alors qu'en une fraction de secondes toutes ses certitudes venaient de voler en éclats?

Euh...ou.ou..oui. Oui tout va bien. Je..désolée, je ne sais pas ce qui a pu se passer. Je comprends Annabelle, allez...allez le rejoindre.

Elle ne relevait pas quand la jeune fille lui proposait de se revoir, elle n'avait rien contre elle, elle se rappelait la gentille fillette qu'elle avait rencontré sur un bateau en partance pour la France, quand elle avait tout quitté pour vivre sa folle passion avec Greg. Et la revoir aujourd'hui poursuivait le réveil de ses sentiments qu'elle voulait laisser en sommeil. A ce stade elle ne savait pas si elle avait mal en revivant les mauvais souvenirs ou au contraire en étant privé du bonheur qu'elle aurait pu vivre avec lui.

Une autre dame les rejoint et s'agenouilla près d'elle, empourprant les joues de Mariana. Au moins elle retrouvait quelques couleurs. On lui tendit un verre qu'elle but sans même n'en reconnaître la saveur. Elle fut surprise d'entendre son prénom et reconnut alors Marie. Elle avait toujours beaucoup aimé cette femme qui était si douce et si aimable avec tout le monde.
Elle lui sourit pauvrement en se relevant doucement quand quelqu'un mentionna un médecin.


Non tout va bien, ce n'est rien. Je n'ai rien avalé c'est surement le souci, mais je me sens mieux.

Elle se ressaisit comme elle put, elle ne souhaitait pas qu'il revienne aux oreilles de la reine que sa dame de compagnie avait été si troublée par le retour de Gregory qu'elle s'en était trouvée mal. Elle éviterait d'ailleurs d'aborder le sujet, ou ne l'évoquerait de manière légère et vague. Et surtout vis à vis de son fiancé, elle ne voulait pas l'inquiéter inutilement. Dans quelques mois elle serait sa femme et rien ne la ferait revenir sur sa promesse, rien ni personne.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-Lieu] Les Merveilleuses, boutique pour Dames

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum