[RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Gregory Sandre le Mer 9 Oct - 23:07


    [1653, Amiens...]

    Voilà quelques mois que je suis revenu en France avec Mariana collée aux fesses. Au début, c'était la guerre, littéralement. On s'est battus, disputés, insultés, on se détestait, tout simplement. Et puis un jour, Mariana a disparu pour laisser place à la belle Victoria. C'est là que tout a commencé à merder. Elle était si belle, intelligente et complètement folle, suffisamment pour susciter mon intérêt, un intérêt qui a finit...Par me piéger. J'ai fini par tomber amoureux d'elle bien malgré moi et si la relation n'était pas toujours simple, avec son lot de disputes, ses séparations incessantes, on finissait toujours par se retrouver...Jusqu'à ce jour...


    [1656]

    Trois ans, autant dire que c'était miraculeux. Trois ans que nous étions ensemble et que je tâchais de rester tranquille malgré mon envie de reprendre les routes qui revenait sans cesse. Nous partions quelques fois plusieurs jours ici ou là mais ça n'avait rien à voir avec ma vie d'avant. Tout ceci commençait à me lasser et même si je ne disais trop rien, ça me pesait au point que nos disputes se faisaient plus fréquentes. On se disputait bien souvent pour des broutilles parce que je ne me voyais pas lui dire la vérité. Quoi qu'il en soit, les choses finissaient toujours pas s'apaiser, je tâchais de me canaliser et de prendre sur moi dans cette vie qui ne me convenait pas mais qui m'aurait sans doute encore moins convenu si elle n'avait pas été là. Jusqu'au jour où...

    Jusqu'au jour où il a fallu que Carmen débarque. Carmen, c'est la soeur de Mariana, celle que j'ai engrossée pour mon plus grand malheur, c'est avec cette histoire que tout a commencé. Pour faire bref, cette fille ne m'a toujours apporté que des ennuis, et cette fois encore ça allait être le cas.


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Mariana. le Jeu 10 Oct - 17:56

[1656 à Amiens]

Malgré des hauts et des bas, tout se passait plutôt bien dans l'ensemble, du moins mieux qu'on aurait pu le penser. C'est vrai que pour beaucoup, à commencer par les principaux intéressés, cette subite histoire d'amour était vouée à l'échec et pourtant l'un comme l'autre souhaitait y croire, et ils se donnaient une chance d'y parvenir.
La vie suivait son cours, Mariana toujours Dame de compagnie de la reine et Gregory, garde du corps, chacun vaquait à ses occupations que ce soit au château ou à la mairie d'Amiens et le soir,ils vivaient leur passion à l'abri de leur petite maison.

Elle était folle de lui et aurait tout fait pour lui plaire, pourtant il y a une chose qu'elle n'aurait su, celle d'abandonner sa famille, du moins elle y avait renoncé jusqu'à ce jour de 1656.

Elle n'était pas prête d'oublier ce jour d'octobre. Elle avait passé la nuit avec Gregory, une nuit intense, disons-le franchement, torride et au petit matin, il s'en était allé travailler. A peine avait-il franchit le seuil que des petits coups, légers mais francs, l'avait fait sursauter et pensant un oubli de Greg, elle avait couru ouvrir, à peine vêtue. Quelle stupeur alors quand la porte s'ouvrit sur sa soeur aînée et un bambin. Elles  ne s'étaient pas revues depuis le baptême de Diego, trois ans plus tôt et les voir dans ce pays, l'inquiétude que Carmen croise Gregory, son ancien amant et père de l'enfant. Jamais Carmen à qui elle avait fait croire en la mort de Greg, n'aurait compris que non seulement il était en vie, mais qu'en plus, il entretienne avec la plus jeune des soeurs Perez une relation amoureuse après tout ce qu'il s'est passé. Et comment aurait-elle pu si Mariana elle-même ne comprenait pas ce qui l'avait conduite dans les bras de l'homme qui avait détruit sa famille?

Carmen était restée quelques jours, si Mariana était heureuse de la voir et de profiter de son neveu, devoir voir Greg en cachette s'avérait compliqué. Et un matin, une lettre sur la table avait fini d'achever toutes relations, qu'elles soient familiales ou amoureuses. Carmen avait laissé un mot pour dire qu'elle avait à faire ailleurs, sans guère d'explications et qu'elle lui confiait son fils. Carmen, au grand désespoir de sa famille, était malade. Aujourd'hui on lui diagnostiquerait une bipolarité, à l'époque elle est tantôt fantasque et incontrôlable avant de se montrer auto-destructrice.Leur tante veillait sur elle et l'enfant mais au décès de celle-ci quelques mois plus tôt, Carmen s'était retrouvée seule et perdue.
[/i]


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Gregory Sandre le Jeu 10 Oct - 20:41

    [1656]

    Le soir, lorsque je suis rentré à la maison, Mariana m'attendait. Sans doute guettait-elle mon arrivée parce qu'elle m'a devancé. Sur le coup, je me suis demandé ce qu'elle avait encore préparé, ce qu'elle mijotait, et quand elle m'a annoncé que sa soeur était là, il faut dire ce qui est, je me suis décomposé. Le choix était simple : soit je rentrais et Carmen allait raconter à tout le monde en Espagne que je n'étais pas mort, ce qui engendrerait un bordel pas possible, soit...J'allais à l'auberge quelques jours, le temps qu'enfin, elle débarrasse le plancher. J'ai opté pour la seconde option.

    Quand enfin elle est repartie pour l'Espagne et que je suis revenu à la maison, c'est une Mariana décomposée qui m'a accueillit. Je lui ai demandé ce qu'il y avait et la réponse ne se fit pas attendre.


    Comment ça Carmen est partie sans le gamin ? C'est pas possible ! Il faut la rattraper, qu'elle le récupère. On peut pas le garder ! Bon sang mais qu'est-ce qu'elle a dans la tête ta soeur ? Elle te le laisse comme ça ? Sans explication ? Non mais ça ne va pas ça. Elle est partie où ? Elle l'a dit ? Je vais te la rattraper et lui rendre son morveux, ça va être vite fait.

    Le gosse avait déjà trois ans et ça avait beau être le mien, à part son prénom, je n'ai jamais rien demandé le concernant. Je n'ai jamais voulu le connaitre et ne le veux toujours pas. Il doit sans doute être dans la pièce d'à côté mais je n'ai même pas envie de le voir. C'est un étranger pour moi, il n'est rien, il ne m'intéresse pas. Il doit retourner auprès de sa mère, il est hors de question que je m'occupe de lui, ça c'est certain?


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Mariana. le Ven 11 Oct - 22:06

[1656 à Amiens]

Angoissée, stressée, nouée, bref tous les mots et maux se rapportant à son état pouvaient aisément être employés pour décrire ce qu'elle ressentait.
Comment dire à Greg qui ne veut pas d'enfant, pas même de son enfant, que Carmen leur avait laissé leur fils, qu'elle était partie sans la moindre explication cohérente ? Et cet enfant, qu'allaient-ils en faire?

Elle ne pouvait pas l'abandonner elle non plus, il s'agissait de son neveu, il était de son sang, il n'était dorénavant le seul lien qui la rattachait à sa famille détruite. Mais alors, en ce cas, devait-elle renoncer à Greg, sa nouvelle famille ?

Tellement de questions s’amoncelant dans sa tête et pourtant pas la moindre réponse. Seule la crainte résonnait comme des coups violents qui l'avaient abasourdie.
Puis il était rentré et l'heure des explications avait sonné. Elle ne réussissait à prononcer que la moitié de ses mots tant elle était confuse et il faut bien le dire, apeurée. Elle ne connaissait que trop sa position sur la question, et elle savait pertinemment que viendrait le jour où elle se poserait, mais pas aujourd'hui, pas maintenant. Pourquoi, alors qu'ils étaient heureux et amoureux? Pourquoi avait-il fallu que sa soeur une fois de plus vienne tout gâcher? Elle réprimait sa colère pour tenter tant bien que mal de canaliser celle de Gregory.

Je ne sais pas; quand je me suis levée elle était partie. Elle a laissé une lettre pour dire qu'elle devait partir quelques jours, une semaine tout au plus. Tu sais, elle n'est pas comme nous ou comme la plupart des gens, elle est à part, elle vit dans son univers. Je suis désolée Greg, je vais trouver une solution, ne t'inquiète pas. Elle va rentrer j'en suis sure, elle n'abandonnerait pas son fils.

Elle tentait de se convaincre elle-même en affirmant cela, elle connaissait bien la fragilité de sa soeur et quand elle partait dans ses petites folies, on ne savait jamais quand elle en sortirait.

Ne cries pas s'il te plait, Diego est à côté il pourrait avoir peur. Il ne connait pas le français ça pourrait l'effrayer. Il n'y est pour rien lui si sa mère est comme ça. Tout va s'arranger, on va se débrouiller et d'ici une semaine elle viendra le chercher et ils rentreront en Espagne.

Elle l'enlaça tendrement pour tenter d'apaiser cette colère et l'embrassa. Elle l'aimait et le perdre serait terrible. Elle priait intérieurement tous les Saints à disposition et Dieu lui-même de lui venir en aide. Pourquoi avait-il fallu que Carmen tombe enceinte ? Et Mariana ne savait rien de cet enfant, elle s'occupait parfois des enfants royaux et ils ont des nourrices et une maman, mais là son propre neveu elle ne le connaissait pas. Mais qu'avait-elle fait pour mériter ça ?


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Gregory Sandre le Sam 12 Oct - 21:27


    [1656]

    Elle essaye de me calmer mais vu la situation, il faut bien dire ce qui est, c'est loin d'être facile. Elle tentait de me rassurer en me disant que Carmen reviendrait, sauf que Carmen, elle est pas seule dans sa tête et que moi je doute qu'elle revienne. Mais bon, on verra. Une semaine elle a dit, je vais attendre et prendre mon mal en patience. Je baisse le volume, manquerait plus que le morveux se mette à brailler en plus, ce qui me rendrait encore plus irritable.

    On verra. Mais si elle ne revient pas d'ici une semaine, je la fais chercher et même s'il faut que j'y aille moi même, elle le récupérera. Elle n'aura pas son mot à dire.

    Les jours sont passés et bien sûr Carmen n'est pas venue. Je me suis disputé avec Mariana encore une fois à ce propos. Finalement, je lui ai laissé le bénéfice du doute et ait attendu une semaine de plus, mais je commençais à m'impatienter, alors je l'ai recherchée mais en vain. Où avait-elle pu passer ? J'en savais rien, peut-être était-elle repartie en Espagne et quand j'ai évoqué ma volonté d'y aller pour voir si c'était le cas, une énième dispute s'est enclenchée entre Mariana et moi.

    Cette fois, ça avait été la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. J'ai ramassé quelques affaires et en moins de dix minutes j'étais parti. Voilà comment s'est terminée notre relation après trois ans de difficultés qu'on avait, malgré tout, toujours surmontées jusqu'à ce jour...

    Je suis parti sans me retourner et plus jamais je n'ai eu de nouvelles d'elle. Sur le coup, la colère avait gagné, avec le temps, j'ai fini par me calmer et au fur et à mesure que les semaines passaient j'en venais à regretter tout ça mais je ne me voyais pas y retourner. C'était devenu trop compliqué, c'était allé trop loin. J'ai été odieux avec elle comme jamais lorsqu'on s'est quitté et si elle m'avait pardonné bien des choses, je doutais qu'elle parvienne à le faire cette fois.

    Alors j'ai repris ma vie. J'ai repris la route, ne restant que peu de temps dans chaque ville. Je ne voulais pas prendre le risque de me lier de nouveau à quelqu'un.

    [1663]

    Sept ans plus tard, me revoilà en France et plus précisément sur Paris. La seule personne avec laquelle j'avais gardé contact avait des problèmes. Elise, c'est la seule personne, avec sa fille, qui m'importe à présent. Elle a toujours été là pour moi et si elle a besoin de moi, je serais là aussi.

    J'avais quitté Mariana à Amiens, je ne me doutais donc pas que je la reverrais sur Paris...Et la revoir a été encore bien plus difficile que la quitter. Malgré les années, elle restait celle que j'avais aimé avec passion, une passion qui nous a consumés jusqu'à ce que finalement, tout s'embrase et ne soit réduit à néant...


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Mariana. le Dim 13 Oct - 1:03

Désemparée c'était le mot. Mariana était désemparée mais ce n'était rien en comparaison de ce qui allait se passer. Comme elle le craignait, Carmen n'était pas revenue. Greg avait attendu malgré l'impatience mais en vain. Et deux semaines plus tard, après l'ultime dispute, Mariana n'était plus désemparée, elle était désespérée.

Jamais encore elle n'avait ressenti cette atroce douleur qui avait emprisonné son coeur pour le martyriser encore et encore, toujours plus violemment pour le rendre sec et vide. Greg était parti, et des semaines, des mois durant le claquement de la porte résonnait encore dans sa tête. En partant il avait emporté une partie d'elle avec lui. Elle était détruite.

Des semaines elle était restée assise dans le fauteuil qu'il occupait chaque soir quand il rentrait d'Utopie ou de la mairie. Elle ne quittait plus cet endroit, et ne disait plus le moindre mot, elle était comme paralysée. La reine lui rendait visite, elle avait insisté pour qu'elle s'installe au château mais elle ne voulait pas bouger de là. Elle restait là, prostrée attendant qu'il revienne.

Athénaïs avait fait envoyer une servante qui se chargeait de s'occuper de Diego et s'assurer que Mariana se nourrisse. Les mois passaient et elle peinait à se relever de cette épreuve. Elle pensait que la pire chose qu'il lui soit arrivée eut été de quitter sa famille, ses amis, son pays mais c'était sans compter la perte de l'homme qu'elle aimait plus que tout. Et puis il y avait Diego...

Il était tout seul lui aussi, son père l'avait toujours rejeté, préférant fuir et renoncer à trois ans de vie d'amour que de le regarder, et sa mère l'avait abandonné dans un pays étranger à une tante qu'il ne connaissait pas. Il ne parlait pas un mot de français, il était effrayé. Seul et effrayé comme l'était Mariana. Alors pour lui, il fallait reprendre sa vie en main, et faire semblant.

Ils veillèrent l'un sur l'autre, chacun à sa façon, et un lien fort s'était tissé entre eux.
Les années passèrent, les soupirants aussi. Mariana ne se laissait plus approcher par aucun homme, son coeur était brisé.

Le couple royal décida de quitter Amiens pour le Louvre puis récemment pour Versailles et elle les avait suivi, toujours comme une petite marionnette qu'elle était devenue. Puis un soir un charmant jeune homme fit irruption dans sa vie. Il fut repoussé lui aussi, encore et encore, il ne se découragea pas, il insista encore et encore, puis un jour il la fit rire, mais un vrai rire. Plus tard elle se prit à rêver, et leur relation évolua. Il n'avait pas la passion ni la fougue de Greg, mais une tendresse et un respect, sa peur la quittait un peu plus chaque jour. Il n'était pas parfait, parfois il semblait un peu abrupte mais se reprenait vite, si vite qu'elle l'appréciait un peu plus chaque jour.

Cette amitié naissante s'était transformée en amour. Robert avait su réparer son coeur et elle le lui offrit tout naturellement, il avait su aussi gagner la confiance du roi et de son épouse.
Dans quelques mois ils seraient mariés et si c'est possible, encore plus heureux.

Jamais elle ne reverrait Greg, elle ignorait même s'il était toujours en vie, elle ne l'oublierait jamais bien sur et ne cesserait jamais au fond d'elle de l'aimer, mais ce chapitre douloureux était clos. Elle se concentrait dorénavant sur son bonheur présent et à venir.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Retour vers le passé, passage furtif au temps présent et rendez-vous avec l'avenir...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum