[RP] Les Jardins du Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Mer 9 Oct - 23:26

Un après-midi d'un pâle soleil éclairait les hauts buissons du parc. L'air était frais mais il était agréable de lire en ce lieu. En temps normal, Mariana profitait des jardins de Versailles en compagnie de la reine; mais ce jour elle avait souhaité se retrouver un peu seule. Seule, pas tout à fait. Elle était accompagnée d'un charmant jeune homme d'une dizaine d'années répondant au prénom de Diego.
Certains hommes qui la courtisaient se voyaient freinés par la présence de l'enfant qui aux traits sombres de son visage pouvait être pris pour son fils, pourtant il n'en était rien.
Un matin, après une nuit sans sommeil mais passionnée, sa vie avait basculé. Sa soeur aînée s'était présentée à elle depuis l'Espagne, leur pays d'origine, pour une "visite" avec sous le bras, un bambin d'à peine trois ans avant de disparaître de leur vie, laissant à la très jeune Mariana, le petit garçon.

Et c'est ainsi qu'elle avait perdu l'homme de sa vie. Maintes fois elle pleurait en repensant à tout cela, mais elle devait s'occuper de ce petit bonhomme, innocent des bêtises de ses indignes parents. Il était né hors mariage, puis Mariana était tombée amoureuse du père de celui-ci, c'était voué à l'échec, elle en avait conscience aujourd'hui.
Longtemps elle avait cru sa vie finie, elle s'était retirée du monde, elle refusait de revoir ses amis, seule la reine qui comprenait ce qu'elle ressentait pour l'avoir vécu, lui rendait visite certaines fois, mais elle n'avait jamais aimé Gregory et voir Mariana dans cet état n'avait rien arrangé.

Puis un jour elle était sortie de sa torpeur pour reprendre le travail, s'occuper de ce fils aussi sauvage que sa tante et ne parlant pas un mot de français puis au détour d'une réception au palais, avait rencontré un jeune homme qui lui avait montré beaucoup d'intérêt.
Il n'était pas le seul, pourtant il s'était démarqué par rapport aux autres et avait su retenir son attention. De fil en aiguille, une romance était née, oh bien sur loin d'être si enflammée qu'avec Gregory, mais qu'importe, elle avait laissé le passé derrière elle. Et dans l'été elle s'unirait à lui pour un avenir qu'elle espérait ensoleillé.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Robert Starque le Jeu 10 Oct - 12:10

Paris, fin 1662

Il venait de débarquer dans cette ville non sans une certaine ambition. L'ainé des Starque (oui je suis allé chercher son nom très loin !) comptait bien devenir rapidement et facilement un des Grands de ce royaume. Pour ça, il avait échafaudé tout un plan. Il n'avait pas envie de se fatiguer outre mesure, son esprit brillant lui servirait pour atteindre son but mais pas en travaillant comme un forcené, non, en se rapprochant des bonnes personnes. Il devait approcher le couple royal et surtout le Roi, mais pour l'atteindre, il devait déjà plaire à son épouse...Et pour approcher son épouse dont la fidélité sans faille était connue en ce royaume, rien de tel que de passer par sa confidente et amie : sa dame de compagnie.

L'on disait la jeune femme fort agréable à regarder et cela ne serait qu'un plus et pourrait même rendre plaisant ce jeu de dupes. Il s'était renseigné sur la famille royale et sur cette jeune femme arrivée en France une dizaine d'années plus tôt. Il connaissait son histoire, du moins, en connaissait-il le principal. Les raisons de son départ d'Espagne, le fait qu'elle soit tombée amoureuse de la mauvaise personne et qu'il ait fini par la quitter. En clair, il s'était dit que la chose serait aisée. Il allait avoir à faire à une jeune femme sans doute fragilisée et méfiante mais il n'était pas pressé. Beaucoup devaient être refroidis par la présence de cet enfant dans sa vie mais cela lui importait peu, il ne comptait pas créer une jolie petite famille mais juste se servir d'elle pour arriver à ses fins.

C'est donc en prenant tout son temps qu'il avait commencé à la courtiser l'air de rien au départ, expliquant simplement qu'il était quelque peu perdu dans cette grande ville et lui demandant si elle connaissait quelqu'un pour lui faire visiter. Les choses avaient commencé lentement, mais elles avançaient au point qu'il était à deux doigts d'atteindre son but. Il l'avait demandée en épousailles et s'était rapproché du couple royal. Il veillait bien à chaque mot prononcé, à chaque geste effectué en leur présence. Il passait pour l'homme parfait, poli et courtois mais tout cela n'était que façade et manipulation.

Cela faisait presque un an qu'il l'avait rencontrée et depuis tout se déroulait comme il l'espérait. Le Roi lui avait donné une bonne place auprès de lui, au fil du temps, les deux hommes avaient appris à se connaitre et si l'intérêt du Starque passait avant tout, il avait cependant fini par réussir à apprécier la compagnie du monarque dont il avait peu à peu gagné la confiance. Bien sûr, s'il en était ainsi c'est aussi et surtout parce qu'il sentait qu'il parviendrait à ses fins. Il l'avait convoqué pour le voir d'ici quelques jours, mais ce n'était pas la convocation habituelle pour le travail ni une invitation comme il le faisait lorsqu'il souhaitait faire une quelconque activité. Il n'était plus loin d'atteindre son but et avec de la chance, il parviendrait à avoir les titres et les terres qu'il espérait.

Bien sûr, ce n'est pas parce qu'il approchait du but qu'il se relâchait, au contraire et jouer les amoureux il savait faire. Il se doutait bien que Mariana et la Reine devaient beaucoup se parler et plus il saurait monter dans l'estime de la jeune femme, plus cela se répercuterait et aurait un effet boule de neige. Alors il continuait, et ce jour, il savait que la jeune femme devait aller dans le parc avec son neveu. Lorsqu'il la vit sur le banc, il se rapprocha d'elle sans se faire remarquer, se glissant derrière le dossier. Il avait cueilli une fleur qu'il avait trouvée sur son chemin et se penchant vers elle, lui mit la rose sous les yeux.


Il me semble que vous ayez perdu quelque chose sur le chemin belle demoiselle.



avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Jeu 10 Oct - 15:17

Toute à ses pensées, Mariana n'avait guère prêtée attention au bruissement de feuilles mortes qui un peu plus chaque jour, coloraient le sol de ses teintes ocres. Elle poursuivait sa lecture, ne l'interrompant que pour regarder Diego jouer avec des enfants de son âge non loin d'elle.

Elle sursauta alors légèrement quand une voix se fit entendre à son oreille. Elle reconnut de suite le timbre doucereux de l'homme qu'elle avait appris à aimer au fil du temps. Depuis le départ de Gregory elle avait eu quelques prétendants, plus ou moins constants et sérieux, mais son coeur brisé les déboutait tous sans la moindre chance . Pourtant Robert avait tenu bon et il avait su la faire rire à nouveau, un rire franc qui n'avait plus résonné depuis un long moment. Il l'avait fait rêver et rendu l'espoir perdu, alors elle avait ouvert son coeur à cette nouvelle perspective d'avenir et dès lors était née entre eux une histoire, certes pas comme dans son roman, mais elle se sentait bien en sa compagnie. Ils avaient les mêmes aspirations, et qui plus est, même si au début la Reine émettait quelques réserves à son attention, il avait su se faire apprécier du couple royal.

Le plus difficile restait Diego. Il n'avait jamais eu de repères masculin, vivant avec sa mère mentalement fragile, puis la vieille tante de celle-ci jusqu'à son décès, avant de n'avoir dans sa vie que Mariana. Il lui arrivait de jouer avec les enfants royaux ou les enfants du personnel, mais il restait secret, à l'écart. Mariana se demandait s'il avait hérité ce côté d'elle-même ou de son père, dont on pouvait y voir quelques petites mimiques chez ce petit garçon fort déluré. Robert faisait de nombreux efforts pour apprivoiser Diego mais celui-ci, pourtant gentil et calme, se montrait souvent plus difficile avec le fiancé de sa tante.

Pourtant Mariana ne doutait pas qu'ils s'entendraient, Robert est un homme exceptionnel, elle avait beaucoup de chance de l'avoir rencontré. Il est arrivé dans sa vie au meilleur moment.
Son sourire s'élargit et elle inclina le visage pour le regarder avant de prendre la rose et l'humer machinalement.


Merci mon très cher monsieur.

Elle sourit avant de tendre les bras pour l'inviter à s'asseoir et déposa un tendre baiser sur le coin de ses lèvres.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Robert Starque le Ven 11 Oct - 20:19

Elle lui tend les bras et l'invite à la rejoindre avant de déposer un timide baiser au coin de ses lèvres. Il la regarde avec un petit sourire amusé après avoir jeté un oeil vers les enfants qui s'amusent un peu plus loin :

Je vous ai connue moins timide.

Il prit sa main dans la sienne qu'il porta à ses lèvres pour y déposer un baiser avant de se rapprocher un peu plus d'elle, osant passer son bras autour de ses épaules, se voulant être un geste attentionné de la part d'une personne qui se préoccupe (ou pas) du bien être de la jeune femme de par ce temps plus que frais.

Vous allez attraper la mort ici, n'y a t il point de beaux salons bien chauffés au château pour y faire la lecture ?

Il lui prit doucement le livre des mains pour le refermer et en regarder le titre.

Ronsard. Il est des littératures plus aisées à lire, d'autant pour quelqu'un n'étant pas originaire de ce pays même si cela fait bien longtemps que vous êtes ici.

Mais je vous interrompt et m'impose, peut-être ne souhaitiez vous poursuivre votre prose ? Et si d'aventure, il en était ainsi, un simple murmure et je m'enfuis, vous laissant à vos lectures et attendant, qu'enfin, vienne la nuit pour avoir le plaisir de votre compagnie.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Sam 12 Oct - 9:15

Mariana lui sourit chaleureusement. Elle était toujours très heureuse de le voir, c'était tellement si léger, si tendre entre eux, jamais de disputes, jamais un mot plus haut que l'autre ni la moindre déception. On pourrait penser que leur histoire manque de passion, mais le respect et la tendresse avaient de loin compensé le feu qui avait autrefois habité la jeune espagnole. Il avait failli la consumer en aimant Gregory et elle refusait de replonger dans des tourments similaires. Robert était différent, tellement opposé à tout cela. Il lui faisait du bien par sa présence et par son amour, aujourd'hui elle n'en demandait pas plus. Ils se marieraient dans quelques mois, les invitations avaient été envoyées, ils se diraient oui à Versailles, dans la splendeur et le luxe de cet éblouissant palais.

Mariana se moquait un peu du lieu, des invités, l'important pour elle était de s'unir à lui. Mais Robert lui avait dit qu'elle méritait le meilleur et qu'elle était digne de l'endroit. Leurs royaux amis avaient approuvé et c'était un mariage presque princier qui résonnerait en grandes pompes dans le mois de mai de cette année.

Elle sourit en rougissant à peine à sa remarque.


Il y a du monde à mon grand regret et les enfants pourraient nous voir.

Elle se blottissait alors contre lui alors qu'il lui prit le livre qu'elle tenait encore.

J'aime beaucoup ce poète et ce grâce à vous... Il parle d'amour dans chacun de ses sonnets, ce qui m'aurait agacée, moi si blasée à notre rencontre. Et vous m'avez montrée que l'amour était réel.
Je lis ce livre chaque fois que vous me manquez un peu trop.


Un sourire amoureux puis un regard furtif afin de s'assurer d'une certaine intimité, et elle reprit ses lèvres avec fougue.

Oh non, restez je vous en prie. Diego joue encore un peu avec ses camarades puis nous rentrons au palais, vous n'aurez qu'à m'y accompagner. Si cela vous est possible bien entendu.

Elle aimait passer du temps avec lui, il était toujours à l'écoute et intéressé par tout ce qu'elle lui disait.
Elle restait un moment dans ses bras, frissonnant légèrement au contact du petit vent qui faisait danser faiblement ses cheveux mais plus encore à celui apaisant de son fiancé.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Robert Starque le Sam 12 Oct - 12:53

Il ne disait rien, se contentant de sourire même si l'envie de rire se faisait de plus en plus grande au fur et à mesure qu'elle parlait. Que de naïveté ! C'en était affolant. Dans tous les cas, il s'amusait bien le Starque, il approchait du but et elle gobait absolument tout sans se poser de questions. Il ne ferait certes pas cette mise en scène toute sa vie, il trouverait bien quelque chose quand il se serait lassé d'elle, mais en attendant, elle lui était bien utile.

Sérieusement, quelle femme pourrait croire qu'un homme saurait rester là auprès d'elle, se contentant de la regarder et de l'embrasser de temps à autre sans jamais aller plus loin et qu'il n'y ait rien qui cloche dans l'histoire ? S'il ne la touchait pas elle, il en touchait bien d'autres, que ce soit en les payant ou non. Enfin, tout le monde semblait dupe de son petit manège et cela l'arrangeait bien.

Il resserra son étreinte machinalement lorsqu'elle vint se blottir contre lui, continuant à blablater sur l'amour et le fait qu'il lui manquait. Au moins, il n'avait pas de raisons de douter de ses capacités à lui faire croire que la réciproque était vraie. Il la laissait parler, se riant intérieurement d'elle, lorsqu'elle le surprit par un baiser somme toute imprévisible auquel il répondit avec plaisir. Il fallait dire que la demoiselle n'était pas laide et qu'il n'avait pas à se forcer pour ce genre de choses.


Je suis tout à vous et ravi alors d'être arrivé au bon moment si vous lisez ce livre lorsque vous pensez à moi.

J'ai rendez-vous au palais justement plus tard avec Sa Majesté, mais j'ai du temps devant moi. Je crois qu'il souhaite m'entretenir d'un nouveau projet à mettre en place sous peu. Il a l'imagination fertile en tous cas, il trouve toujours quelque chose pour amuser son peuple. Il souhaite que je le supplée j'espère ne pas le décevoir.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Dim 13 Oct - 10:49

Mariana profitait de cet instant en compagnie de son "merveilleux" fiancé. Elle connaissait sa chance d'avoir rencontré un homme tel que lui, présent, à l'écoute et tellement séduisant. Elle avait bien conscience que les autres femmes se retournaient sur son passage ou n'avaient d'yeux que pour lui mais qu'importe c'était elle qu'il aimait. Il lui permettait un peu plus chaque jour d'oublier Gregory. Elle n'était pas aussi naïve qu'on pourrait le croire (encore que^^) et elle savait pertinemment qu'elle ne l'oublierait jamais complètement, il était son premier amour, et si elle était vraiment honnête avec elle-même, elle pourrait avouer non sans mal qu'il serait toujours son grand amour. Depuis qu'elle l'avait rencontrée, elle avait appris qu'on avait peut-être plusieurs histoires de coeur mais qu'une seule l'emportait sur toutes, et quoiqu'il puisse advenir dans le futur, cela ne changera jamais.

Elle se mit à rougir en secouant la tête légèrement pour chasser ses tristes pensées. Elle se maudissait et eut honte de penser encore une fois à Greg qu'il l'avait abandonnée des années plus tôt, alors qu'elle était confortablement installée dans les bras de son fiancé qu'elle aimait sincèrement. Elle releva le visage vers lui dans un éclatant sourire, déposant sur la joue de Robert un tendre baiser.

Ils n'avaient pas encore été plus loin dans leur relation, ils s'étaient fiancés et en dehors de baisers et de caresses plutôt chastes malgré le désir, ils avaient décidé d'attendre le mariage. Si elle ne regrettait pas de s'être donnée à Greg en dehors de tout engagement, elle avait tout de même le regret de ne pas avoir été qu'à un seul homme. Elle avait été élevée dans la religion et la tradition d'une bonne famille d'Espagne, et si la passion avait été la plus forte, elle souhaitait aujourd'hui faire les choses convenablement. Et comme s'il avait lu dans ses pensées, c'était Robert qui avait abordé le sujet, la respectant trop pour ne pas suivre la bienséance de l'époque.
Dans l'intimité des appartements de Mariana, il était parfois difficile de s'en tenir à ces principes et parfois ils étaient l'un comme l'autre, malgré l'appréhension de la jeune femme, désireux d'avancer le mariage.


Il me faut vous faire un aveu....C'est que je pense tout le temps à vous. Heureusement que je ne lis pas nuit et jour, je serais capable de vous citer les yeux fermés tous les vers du recueil.

Un petit rire cristallin s'échappa alors qu'elle appuyait la tête contre le torse de Robert.

Je suis heureuse que le roi et vous soyez amis. Il en a hélas que trop peu, ce qui est dommage, il est si gentil et si bon avec les gens. Qui plus est c'est un véritable honneur que d'avoir sa confiance et de travailler sous son égide.
Je suis bien certaine que jamais vous ne le décevrez, comme jamais vous ne pourriez me décevoir. Vous êtes un homme exceptionnel et je tiens beaucoup à vous.


Elle lui sourit tendrement avant de déposer un baiser tout aussi doux sur ses lèvres.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Robert Starque le Dim 13 Oct - 18:12

Il eut bien du mal à contenir son rire cette fois, mais comme elle riait aussi, cela ne passait pas pour de la moquerie. Décidément, cette fille était trop facile à manipuler et il en était sûr, elle était folle de lui. Contrairement à lui, elle n'avait aucun intérêt à se jouer de lui et lui mentir mais lui ne voyait que le brillant avenir qu'elle pouvait lui offrir. Il ne l'avait pas choisie par hasard et si un faible ou un idiot aurait pu finir par craquer pour ce sourire charmeur et ce décolleté des plus plaisant, lui restait de marbre.

Elle ne l'intéressait pas plus que les servantes qu'il pouvait culbuter entre deux portes ou les prostituées qu'il malmenait. Il n'y avait rien, il était vide, la seule chose qui le faisait frémir était de sentir qu'il avait du pouvoir et qu'il allait en gagner encore davantage. Il ne vivait que pour cela, ses ambitions, et s'il paraissait doux, attentif et compréhensif, il en était loin et en réalité, il ne faisait qu'attendre l'heure où il aurait ce qu'il voulait.

Il eut un sourire lorsqu'elle commença à faire son éloge, bien sûr qu'il était exceptionnel, elle n’imaginait pas à quel point ! Il répondit à ce doux baiser avant de lui répondre :


Vous me flattez, je ne crois pas avoir quoi que ce soit de si spécial. Il commence à se faire tard, puis-je me permettre de vous proposer de vous raccompagner avant que le soir ne tombe ? Il serait dommage que vous ne tombâtes malade.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Dim 13 Oct - 20:36

Ils riaient, passant un agréable moment comme à chacune de leur rencontre. L'après-midi s'avançait rapidement vers le soir et déjà il allait être l'heure de rentrer à Versailles.
Il faisait un peu frais, l'automne arborait déjà ses couleurs chatoyantes, mais elle était bien dans ses bras et elle n'avait guère envie d'en bouger.


Oh non ce n'est pas de la flatterie, c'est de la sincérité. Vous êtes spécial, réellement. Vous êtes tellement différent des autres hommes que j'ai pu rencontrer. Vous m'avez appris qu'il existait encore un avenir pour moi et que je n'étais pas perdue. Je vous en suis si reconnaissante...

Elle repoussa l'une de ses boucles que le petit vent léger avait laissé échapper, afin de lui sourire.

Humm...j'hésite.... Vais-je vous autoriser à m'accompagner, telle est la question?!

Elle se mit à rire doucement en rangeant son recueil et en appelant Diego. Elle lança un regard amusé à Robert avant de se lever et de lui tendre sa main gantée.

Je serais bien ingrate que d'abandonner ici un si séduisant gentilhomme qui se soucie tant de ma santé.

Elle fit les gros yeux à son neveu qu'elle entendit maugréer dans leur langue puis sourit à Robert.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Robert Starque le Lun 14 Oct - 20:38

La voilà qui repartait dans ses propos entourés de miel. "C'est ça, sois reconnaissante, ça me permettra de faire ce que je veux de toi", pensait-il. Il se contenta de sourire lorsqu'elle tenta une taquinerie sur le fait qu'elle hésitait à le laisser là, seul. Seul, il ne le serait pas longtemps si vraiment elle ne restait pas auprès de lui, mais maintenant qu'il lui avait mis le grappin dessus et voyant les avantages qu'il en tirait, il n'était pas prêt de la lâcher.

Il se leva et prit délicatement sa main dans la sienne pour l'amener à en faire de même avant de lui proposer son bras. Gardant sa main posée sur la sienne, il reprit la route après un regard furtif pour le gamin qui avait marmonné dieu sait quelles insanités. Il ne chercha pas à en savoir davantage mais en vint à trouver une énième excuse pour faire mine de s'intéresser à elle.


A vous entendre parler cette si belle langue, cela me donne envie d'en savoir plus sur votre pays, votre culture, vos coutumes...Racontez-moi, comment est-ce là bas ? Pensez-vous que vous pourriez m'apprendre votre langue ?

A vrai dire, tout cela n'avait aucun intérêt pour lui, encore qu'apprendre l'espagnol pouvait être un plus. N'oublions pas que nous sommes dans le Royaume de France et de Navarre. Qui sait si un jour il n'aura pas besoin d'échanger avec quelqu'un de là bas même si, pour toute personne un tant soit peu éduquée, le français est aussi bien manié que la langue d'origine, et ce, dans tous les pays du monde.

C'est donc en devisant sur l'Espagne et ses beautés qu'ils rentrèrent au palais, ayant chacun un travail à effectuer...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Mariana. le Jeu 17 Oct - 19:20

Elle était littéralement aux anges la belle en se tenant contre Robert. Il était toujours si courtois et si prévenant, le fiancé idéal. Elle culpabilisait beaucoup quand parfois elle pensait à Greg. Fort heureusement, les pensées s'espaçaient et elle pouvait profiter pleinement de la seconde chance que lui offrait la vie en la personne de Robert.

Son sourire disparu quelque peu quand il lui parla de l'Espagne. Si sa vie était en France maintenant, son pays lui manquait beaucoup, en particulier sa famille. Sa grand-mère lui écrivait moins souvent, sa vue déclinait à mesure que le temps passait, sa mère et ses soeurs allaient plutôt bien, la plupart d'entre elles s'étaient mariées et Rodrigue son trop ambitieux cousin l'avait remplacé définitivement pour assister le père dans ses affaires. Le père...Aux dernières nouvelles il était toujours aussi froid et buté mais il se portait bien. Quant à Carmen, la mère de Diego, personne n'avait pu lui dire ce qu'elle était devenu et le petit posait pas mal de questions, mais que lui dire au juste? Sa mère...est folle et son père... il n'en avait pas. Mariana repoussait chaque fois le moment de tout lui dire même s'il connaissait les grandes lignes.

Elle revint sur terre et sourit à Robert en serrant son bras sous le sien.


C'est...ensoleillé, il fait bien plus chaud qu'ici et je peux vous avouer que j'ai bien eu du mal à m’acclimater au début, surtout l'hiver.
Les gens sont chaleureux, autant que l'est l'air et toujours très festifs. On y chante et on y danse beaucoup. Je vivais à Madrid une bonne partie de l'année, c'est une ville vivante même si je dois dire que je préférais le calme d'Alméria. Ma mère y était originaire et nous y avons une petite maison non loin de la plage. J'adorais cet endroit, il me manque beaucoup.


Durant une seconde, elle se revoyait là-bas, tous ses souvenirs revenaient en mémoire.

J'aurais aimé vous présenter à ma famille, qu'elle connaisse l'homme merveilleux que j'ai la chance d'épouser. Je suis sure que même mon père serait tombé sous le charme, lui si distant et ferme.
Je suis un peu triste de ne pas les avoir pour notre mariage.


Elle regardait Diego qui marchait devant eux, lui non plus ne connaissait pas sa famille et dix ans plus tard, le père serait peut-être disposé à pardonner, ou du moins à enterrer le passé. Ou non, il était si têtu et fier qu'elle en doutait
Ils échangèrent ainsi jusqu'au retour à Versailles où ils se séparèrent pour vaquer à leurs occupations professionnelles.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Carmen le Sam 19 Avr - 14:43

Pariiiiiiiiiiiiiis ! Vous croyez qu'à l'époque les étranger qui n'avaient jamais vu Paris criaient le nom de la ville en arrivant comme vous criez HIIIIIIIIIIIIIII en voyant arriver votre colis de chez Zalando ? Bon après, ya ptet que les nanas de la pub qui font ça...Enfin, quand on s'appelle Carmen Perez, rien n'est surprenant et ce PARIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS serait tout à fait....Normal pour la jeune femme.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, nous allons remonter quelques années en arrière...

Espagne, 1652...L'aînée de la famille avait tout juste 25 ans et une ribambelle de sœurs...Dolorès, Diana, Inès, Sylvia, Alicia et...La cadette : Mariana. autant dire que c'était une vraie catastrophe pour leur père qui espérait désespérément avoir un fils pour reprendre ses affaires et porter son nom. La cadette faisait tout pour ressembler à un homme pour avoir l'approbation de son père et l'aînée...Semblait avoir une tare. Autant dire que tout était fait pour rendre le père totalement fou et plus encore quand débarqua dans leur vie un irlandais du nom de Gregory.

Ce qu'il faisait dans le coin, elles n'en savaient rien mais un jour, quelques unes des sœurs Perez qui étaient sorties pour se rendre au marché étaient tombées sur lui et...Entre les adolescentes, celles qui se cherchaient un mari et l'ainée qui n'était pas bien évoluée, autant dire que ça a ressemblé, déjà à ce moment-là à une pub Zalando et à quelques gamines toutes excitées de voir débarquer un étranger qui devait plus parler avec les mains qu'avec sa langue vu son accent et sa mauvaise compréhension de la langue espagnole.

En bonne croyante qu'elles étaient, elles lui ont bien sûr offert l'hospitalité et quelques plaisirs qui allaient avec, enfin surtout Carmen et Inès...Carmen s'était empressée de lui mettre le grappin dessus et comme un malheur n'arrivait jamais seul, elle était tombée enceinte... Bien évidemment, le père voulait laver cet affront et obliger l'Irlandais à épouser son aînée mais celui-ci prit la fuite avant que cela ne soit fait. Carmen fut donc répudiée par son père et alla se réfugier chez une de ses tantes avec l'espoir qu'il reviendrait tandis que sa jeune sœur Mariana avait la charge de ramener le fuyard par tous les moyens ou de le tuer si elle n'y parvenait pas.

Le temps passa...Mariana revint quelques mois plus tard, bredouille, leur annonçant que l'homme était mort. Carmen, dans sa folie, ne comprit même pas de quoi elle lui parlait et ce n'est que bien plus tard qu'elle réalisa ce qu'il en était. Entre temps, le petit Diego était né mais Carmen, incapable de s'occuper d'elle-même, l'était encore moins à s'occuper d'un enfant que la tante dû prendre en charge.

Trois ans plus tard, alors que Mariana était repartie en France afin de travailler auprès du couple royal qu'elle avait rencontré lors de son premier voyage, Carmen débarqua chez elle. Elle ignorait qu'en réalité Gregory était toujours en vie et qu'en sus de cela, ils vivaient ensemble à ce moment là. Lors de cette visite, elle ne le croisa pas et resta donc dans l'ignorance. Elle repartit quelques jours plus tard en "oubliant" un paquet chez sa soeur qu'elle lui promit de revenir chercher plus tard...Le paquet en question était son fils, Diego, mais elle ne revint, en réalité, jamais le chercher...Jusqu'à ce jour...

Nous sommes à présent en 1664, presque huit ans se sont passés depuis son dernier passage en France et l'abandon de son fils. Il avait à présent presque onze ans et ce n'était que maintenant que son esprit dérangé lui rappelait qu'elle avait un enfant à aller récupérer. C'est ainsi que Carmen Perez arpentait les rues de Paris en croyant qu'il lui suffisait d’apparaître pour que tout se déroule comme elle le voulait...


avatar
Carmen

Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 16/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Moyra le Lun 22 Sep - 13:42

Tout était parfait ! Ce dont elle rêve depuis des années allait enfin se réaliser et pas plus tard que ce soir. Elle avait évincé cette sale petite garce qui a failli tout faire capoter et Killian ne tarderait pas à la rejoindre. Il lui fallait faire preuve d'encore un peu de patience, plus que quelques petites heures avant que l'amour de sa vie ne vienne la rejoindre dans ce décor magique et propice au romantisme.

Elle arrangea fleurs et bougies qui s'ajoutaient à cette ambiance chaleureuse. Le kiosque était ainsi magnifique et elle pouvait déjà s'imaginer ici-même dans les bras de Killian, entendant déjà ses mots tendres susurrés à son oreille et ses lèvres caressant sensuellement sa peau.

Mais trêve de rêveries il lui fallait rentrer se préparer. Elle voulait se faire belle pour ce soir, encore plus que d'habitude.
Elle ne doutait pas que Killian serait surpris de sa métamorphose. De blonde elle était passée à brune, de toilettes extravagantes elle portait aujourd'hui des vêtements sobres qui pour la plupart appartenaient à Léa.

Pour ce soir elle avait opté pour une robe noire brodée de fines dentelles assorties. Pas étonnant que cette peste de Léa passe pour une sorcière, cette robe est voluptueusement"démoniaque", mais tellement sexy ! Moyra était bien surprise que cette petite mijaurée ait pu porter ça.

La nouvelle brune s'admirait dans le miroir, brossant ses longs cheveux foncés. Quand le reflet qu'il lui renvoyait lui plut enfin, elle reprit le chemin vers les Jardins du Roy. Léa avait bien choisi le lieu de rendez-vous et la lettre écrite à Killian était des plus convaincantes, il viendrait à coup sûr. Il voulait Léa il aurait Léa. Moyra avait mis complètement de côté sa propre personnalité pour devenir une autre. Elle l'avait observée durant ces semaines, imitant son allure, ses gestes, ses manières. Si le mimétisme n'était pas encore parfait, il s'en rapprochait suffisamment pour qu'elle finisse par se confondre elle-même certaines fois.

Il était minuit passé quand elle franchit les grilles des jardins. Les femmes se devaient toujours d'arriver en retard pour se faire désirer. Elle se dirigea vers le kiosque, espérant que Killian y soit. Elle s'approcherait alors de lui et poserait délicatement les mains sur ses yeux et sans lui laisser le temps de réagir elle l'embrasserait avec ardeur. Voilà ce qui allait exactement se passer dans quelques secondes...


avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 28 Sep - 16:48

Killian était dans un état second après avoir lu cette lettre, pas un instant il n'avait pensé à son frère et à la peine que cela lui infligerait. Non. Égoïstement, Killian ne voyait que ce qu'il avait envie de voir à savoir : que son souhait se réalise enfin. Mais s'il avait prêté un peu moins d'attention à ce qu'il voulait et regardé un peu plus attentivement cette lettre, il ne se serait certainement pas emballé à ce point. Dans cette lettre, plusieurs choses étaient étranges, pour commencer, la façon dont le surnommait Léa et le nom qu'elle se donnait à elle-même qui ne correspondaient en rien à ce qu'ils se disaient habituellement.

Non seulement cela, mais les propos tenus par la jeune femme étaient alarmants si l'on s'y attardait un temps soit peu. Elle qui ne jurait par Kaeran aurait aussi subitement fait volte-face au point de laisser sous-entendre que la mort elle-même viendrait la chercher si lui ne le faisait pas ? Cette lettre était en réalité bourrée de choses surprenantes pour qui connaissait un temps soit peu la jeune femme mais tout cela, Killian était passé outre, restant dans un aveuglement complet.

L'heure du rendez-vous approchait, à aucun moment il n'avait croisé son frère et n'avait souhaité le faire, il serait bien temps de lui parler de tout cela plus tard quand Léa et lui auraient décidé de comment annoncer la chose à leur famille et de ce qu'ils feraient. Il s'imaginait déjà la rejoindre, l'embrasser et pourquoi pas, l'emmener avec lui en Irlande...Il se projetait déjà loin, en réalité, tout ce qu'il s'imaginait n'était dû qu'au coup de folie du moment, à l'excitation que cela engendrait car en réalité, Killian était loin d’être de ceux qui regardaient plus loin que le bout de leur nez et on en avait la preuve en cet instant.

Il s'était préparé, tâchant d'être au mieux pour la retrouver, lui qui était toujours assez simple en temps normal et dont on voyait aisément qu'il n'était pas né dans le luxe. Il se rendit donc, en avance, au lieu de rendez-vous tellement il était pressé de la revoir. Bien entendu, elle n'était pas encore arrivée bien que le décor était planté à moins qu'elle ne se cache quelque part guettant sa venue. Il regarda autour de lui, ne prêtant qu'à moitié attention au paysage qui l'intéressait bien moins que celle qu'il espérait voir arriver.


avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Moyra le Jeu 2 Oct - 20:04

Elle venait de franchir la grille et se hâtait donc de rejoindre le lieu de rendez-vous. Il était déjà là, sous le kiosque, à l'attendre, enfin attendre Léa. Elle était et serait sa Léa si c'est là tout ce qu'il désire.

Un sourire se dessinait sur les lèvres de la nouvelle brune alors qu'elle s'approchait de lui sans bruit, déposant délicatement les mains sur les yeux du jeune homme. Elle était heureuse à la perspective de cette soirée et de cette nuit prometteuse. Plus rien ni personne ne se mettrait dorénavant en travers de sa route, Killian serait enfin à elle et rien qu'à elle et ce, jusqu'à ce que la mort les sépare.
 
Et oui elle comptait bien terminer cette soirée par un mariage. Oh bien entendu pas dans la minute, bien qu'elle ait déjà sa robe, non mais probablement le mois prochain, ou si cela était possible, dès demain.  Elle avait déjà prévenu sa famille qui n'avait rien à dire, de toutes façons son sort n'intéressait ni son père ni ses aînés alors à quoi bon ? Qu'ils approuvent ou non, elle épouserait Killian, c'est ce qu'elle voulait le plus au monde et c'est ce qu'il voudrait plus que tout également bientôt, quand il comprendra qu'elle est la femme de sa vie.

Prise dans sa frénésie, elle s'était tournée vers lui pour l'embrasser fougueusement sans même lui laisser le temps de réaliser. Elle glissait les mains sur lui sans retenue, entreprenant de le déshabiller, possédée par le désir qu'il lui inspirait depuis leur première rencontre. Enfin  il lui appartiendrait et elle le savait, cette nuit allait tout changer.


avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Lun 6 Oct - 12:42

Il guettait son arrivée, regardant partout à la fois dans ce jardin obscur que seules quelques bougies illuminaient et des lampadaires se trouvant plus loin mais ne voyait rien. Viendrait-elle ? Il ne pouvais que l'espérer. Il s'avança un peu plus dans les jardins, observant les alentours quand il senti deux mains se plaquer sur ses yeux.

Léa ...

Il n'eut pas le temps d'en dire plus ni même de faire quoi que ce soit qu'il sentit ses lèvres sur les siennes. Tout d'abord surpris, il se laissa ensuite aller à ce brûlant échange, tout en la serrant contre lui alors qu'il sentait ses mains se perdre sur son corps, s'activant à le défaire de ses vêtements ce qui l'étonna encore davantage connaissant la jeune femme et l'ayant entendue maintes fois dire que jamais elle ne ferait quoi que ce soit avant le mariage.

Il prolongea ce langoureux baiser alors que ses mains parcourraient ses courbes jusqu'à ce qu'il sente ses doigts tâchant d'ouvrir sa chemise et, qui l'eut, cru, il l'arrêta dans son élan en sentant qu'elle allait "trop" loin. Il détacha ses lèvres des siennes et s'éloigna légèrement.


Tu t'emballes...Je n'aurais pas cru...Avoir un tel accueil...

Dans l'obscurité et avec ce qu'il venait de se produire, il n'avait pu réellement voir les traits de son visage, il voyait surtout une chevelure brune qui encadrait un visage difficilement perceptible du fait de leur rapprochement. C'est donc un Killian encore dans l'ignorance et qui croyait avoir Léa contre lui qui se trouvait là. Comment réagira t il lorsqu'il comprendra que ce n'est pas le cas ?


avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 12:14

Suite et fin du RP version courte

Elle était arrivée derrière lui et l'avait embrassé fougueusement sans même lui laisser le temps d'en placer une. Dans l'obscurité, il n'avait rien remarqué, il avait vu une silhouette brune vêtue de la même façon dont Léa s'habillait aussi n'avait-il pas cherché plus loin d'autant plus que la demoiselle ne parlant pas, il n'avait aucun point de repère pour remarquer le subterfuge.

Cependant, plusieurs choses finirent par le faire tiquer. Premièrement, sa façon de se comporter avec lui. Léa lui avait dit mille et une fois à quel point elle tenait à se marier avant de se donner et en l'occurrence, ce soir, c'était tout le contraire. La jeune femme était très entreprenante, un peu trop par ailleurs. Pas que cela lui déplaise mais il était surpris et avait tant de questions qu'il ne su la laisser continuer dans cette voie.

Il finit par réussir à lui faire ouvrir la bouche. Elle parlait à peine, murmurant la plupart du temps pour cacher son accent et la différence de sa voix mais au fur et à mesure, elle commença enfin à s'exprimer. Face à ce changement, Killian finit par lui demander ce qu'il lui arrivait et la demoiselle de répondre qu'il ne s'agissait que d'un coup de froid qui faisait qu'elle avait la voix enrouée. Jusque là, les choses étant possibles et Killian était si aveuglé par son désir d'y croire, il ne chercha guère plus loin.

Les choses s’enchaînèrent de même que les "étrangetés" mais ce n'est que lorsqu'il l'emmena à l'auberge, mieux éclairée que les sombres ruelles de la ville, qu'il comprit. Si sa longue chevelure et l'obscurité avaient pu laisser planer un doute sur son identité, la lueur de la cheminée de l'auberge eut tôt fait d'effacer tout doute de son esprit. Il ne réalisa pas tout de suite de qui il s'agissait mais il comprit que ce n'était pas Léa.

Suite à une échange qui ne menait à rien alors qu'il lui demandait ce qu'elle avait fait de Léa, il décida de jouer le jeu et de faire comme si elle était réellement Léa. En l'entendant dire que Moyra était morte, il prit peur, il s'interrogea. Parlait-elle d'elle-même ou avait-elle inversé son identité avec celle de Léa ? Le cœur battant à tout rompre, il lui posa une multitude de questions sur ce qu'elle avait fait ces derniers jours et où elle était. Il en vint à lui faire dire qu'elle avait été enlevée et à savoir où elle était après qu'elle soit apparue devant lui avec la robe de mariée de Léa.

Elle l'emmena alors dans la maison de campagne de son oncle. Il lui ordonna de rester à l'extérieur, au cas où les choses tourneraient mal et que "Moyra" voudrait l'attaquer. Il se dirigea alors dans l'obscure maison à l'aide de la lueur d'une bougie et descendit à la cave non sans une certaine appréhension. Bientôt, il découvrit une silhouette allongée sur un lit de fortune et enchaînée à celui-ci. Il s'y dirigea et tenta de réveiller la belle qui marmonna quelques paroles à peine audibles.

Il allait la libérer de ses chaines, cherchant un objet pour les casser quand Moyra arriva derrière lui avec un couteau. Il sursauta de surprise, ne l'ayant pas entendue et alors qu'elle lui montrait la clé des chaines, la jeune femme s'avançait vers Léa, brandissant le couteau au-dessus d'elle. Il retint son geste et parvint à la persuader de le laisser faire, trouvant les bons arguments pour la faire lâcher l'arme.

Une fois moins sur ses gardes, il prit une planche de bois qu'il trouva non loin et lui asséna un coup suffisamment violent pour la faire tomber au sol. Il s'empressa de récupérer la clé et de libérer Léa qu'il porta pour l'emmener à l'extérieur et la faire sortir de cette maison des horreurs. Mais c'était sans compter sur Moyra qui, entre temps, s'était réveillée et avait su récupérer le couteau, assénant un grand coup dans le dos du jeune homme, le mettant à genoux et lui faisant lâcher prise sous la douleur.

Il fit volte-face, tâchant d'éviter les coups que Moyra, devenue complètement folle furieuse, tentait de lui donner. Quelques blessures plus superficielles que la première plus tard, il parvint enfin à reprendre le dessus et à récupérer l'arme. Alors que le "duel" prenait fin, il fut de nouveau déstabilisé face à une Moyra transformée et laissant place à une jeune femme fragile qui ne comprenait pas ce qu'il se passait. C'est le coeur empli de tristesse et de culpabilité qu'il abandonna Moyra dans cette cave et emmena Léa à l'auberge dans laquelle ils étaient descendus pour la ramener à son père qui saurait, sans aucun doute, la soigner.

Arrivé à la chambre, il déposa Léa sur le lit et expliqua à Calendal qu'elle avait pris de la belladone. Il prépara quelques mixtures qu'il fit avaler à sa fille tandis que Killian s'était laissé choir sur une chaise, inquiet de la voir ainsi. Après quelques vagues échanges, le jeune homme n'ayant pas envie de s'étendre sur sa soirée, le père de Léa s'occupa de ses blessures. Il ne pouvait détacher ses yeux de la jeune femme qui semblait tout simplement endormie tandis que son père le questionnait.

Calendal fut fort conciliant avec le jeune homme qui se sentait responsable de ce qui arrivait. S'il n'avait pu prévoir une telle chose, il savait parfaitement que ça ne serait pas arrivé s'il n'avait pas ainsi joué avec Moyra. Il quitta les lieux en remerciant Calendal mais non sans imaginer ce qu'il ferait le lendemain : retourner dans cette maison récupérer Moyra si elle y était encore et repartir en Irlande, expliquant à son père ce qu'elle avait fait afin qu'il la fasse soigner. S'il ne la trouvait pas, il irait à la prévôté faire une déposition et, dans tous les cas, repartirait comme il aurait dû le faire des mois auparavant.



Dernière édition par Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 13:51, édité 2 fois


avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 12:15

RP version longue en taverne - Partie 1:
[18:25:41 11/10/14] * Moyra s'approche de lui sans bruit et pose les mains sur ses yeux

[18:26:03 11/10/14] Killian O'Leary : Léa...

[18:26:35 11/10/14] * Killian O'Leary sourit, il s'était demandé si elle viendrait ou non

[18:27:03 11/10/14] * Moyra ne lui laisse pas le temps de réaliser et s'empresse de prendre ses lèvres fougueusement

[18:27:53 11/10/14] * Killian O'Leary répond à ce baiser avec passion, se laissant totalement aller à cet échange brulant

[18:31:15 11/10/14] * Moyra prolonge cet échange fougueux, sa langue caressant ardemment la sienne

[18:33:08 11/10/14] * Killian O'Leary savoure ce baiser bien longtemps désiré et la serre contre lui

[18:35:00 11/10/14] * Moyra abandonne poursuit ce passionné baiser alors que ses mains le parcourent et se perdent sur les étoffes qu'elles tentent d'ôter avec envie

[18:36:57 11/10/14] * Killian O'Leary détache lentement ses lèvres des siennes en sentant ses mains le parcourir et le défaire de ses vêtements

[18:37:03 11/10/14] * Killian O'Leary murmure : tu t'emballes...

[18:41:16 11/10/14] * Moyra lui sourit et se recule à peine faisant mine de s'arrêter avant de glisser lentement au sol pendant que ses mains s'occupent déjà de l'intimité du jeune homme

[18:45:58 11/10/14] * Killian O'Leary est des plus surpris d'une telle attitude de sa part, Léa lui ayant mille et une fois parlé de mariage, certes pas avec lui, mais comme quoi jamais elle ne ferait quoi que ce soit hors mariage

[18:46:09 11/10/14] Killian O'Leary : Léa ? qu'est ce que tu fais ?!

[18:47:10 11/10/14] * Moyra le lui montre en guise de réponse alors que ses lèvres et sa langue viennent délicatement goûter le fruit défendu

[18:50:43 11/10/14] * Killian O'Leary ne réalise pas vraiment ce qu'il se passe alors qu'il sent ce contact entre ses lèvres et son intimité, il attrape son bras pour la relever mais a bien du mal à l'empêcher de continuer !

[18:54:56 11/10/14] * Moyra lâche un hoquet de surprise puis le regarde, incrédule, connaissant ses préférences d'habitude mais n'en dit rien,elle se serre dans ses bras avant de guider les mains de Killian sur elle

[18:55:59 11/10/14] Killian O'Leary : Tu...Je n'imaginais pas ce genre de retrouvailles...Léa...J'ai tant de choses à te dire...

[18:57:00 11/10/14] Moyra : Chuuuuuuut

[18:57:32 11/10/14] * Moyra lui fait signe de se taire, le doigt sur ses lèvres qu'elle prend ensuite avec ardeur

[19:00:48 11/10/14] * Killian O'Leary répond à ce langoureux baiser tout en laissant ses mains glisser dans le creux de ses reins

[19:03:18 11/10/14] * Moyra le prolonge avec passion, relevant la jambe pour l'entourer d'une de ses cuisses

[19:07:07 11/10/14] * Killian O'Leary sent qu'ils vont déraper et l'arrête, refermant son pantalon tout en reprenant son souffle

[19:07:21 11/10/14] Killian O'Leary : Léa...C'est de la folie, qu'est ce qu'il te prend ?

[19:07:41 11/10/14] Killian O'Leary : Les choses sont si compliquées j'aurais voulu comprendre...

[19:07:52 11/10/14] Killian O'Leary : Pourquoi tu es partie si longtemps

[19:08:02 11/10/14] Killian O'Leary : pourquoi ne pas nous avoir donné plus de nouvelles

[19:08:22 11/10/14] Killian O'Leary : nous étions tous si inquiets et....et Kaeran...

[19:08:32 11/10/14] * Killian O'Leary réfléchit trop, c'est pas bon pour lui

[19:08:37 11/10/14] * Moyra lui susurre à l'oreille : "je t'aime" tout bas et en chuchotis ça passe surtout que pas ce maudit R imprononçable dans la phrase

[19:10:27 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[19:10:37 11/10/14] Killian O'Leary : moi aussi je t'aime mais...C'est si soudain, si confus...

[19:12:19 11/10/14] * Moyra soupire et s'éloigne de lui, prenant la fuite

[19:20:26 11/10/14] * Killian O'Leary la rattrape et la retient

[19:20:33 11/10/14] Killian O'Leary : Non attends...Parles-moi...

[19:22:36 11/10/14] Moyra : quoi ?

[19:26:42 11/10/14] Killian O'Leary : tu me donnes rendez-vous ici et...tu me sautes dessus sans rien dire, sans explications...

[19:33:50 11/10/14] Moyra : Désolée j'aurais pas dû

[19:39:40 11/10/14] * Killian O'Leary la prend dans ses bras

[19:39:46 11/10/14] Killian O'Leary : je suis heureux que tu sois là

[19:41:43 11/10/14] * Moyra se blottit contre lui

[19:41:49 11/10/14] Moyra : moi aussi Killian

[19:42:28 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[19:42:43 11/10/14] Killian O'Leary : où étais-tu pendant tout ce temps ?

[19:44:33 11/10/14] Moyra : pas bien loin

[19:44:41 11/10/14] Moyra : je devais réfléchir

[19:45:33 11/10/14] * Moyra se dit qu'il est tellement aveuglé par cette Léa qu'il en a pas entendu l'accent de Moyra ou alors c'est elle qui à force de croire être Léa qui l'avait perdu

[19:46:00 11/10/14] Killian O'Leary : qu'est ce qu'on va faire maintenant ?

[19:49:41 11/10/14] Moyra : épouse-moi

[19:49:47 11/10/14] Moyra : je t'aime et tu m'aimes

[19:49:59 11/10/14] Moyra : et allons en Irlande

[19:50:45 11/10/14] * Killian O'Leary tique un peu sur ses paroles et surtout sa façon de parler, surtout qu'elle est du genre causante d'habitude

[19:50:50 11/10/14] Killian O'Leary : tu veux...m'épouser ?

[19:53:53 11/10/14] Moyra : oui

[19:54:05 11/10/14] Moyra : je veux être avec toi pour toujours

[19:55:55 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[19:56:07 11/10/14] Killian O'Leary : je t'aime...

[19:56:16 11/10/14] * Killian O'Leary dépose un baiser sur ses lèvres avec douceur

[20:00:05 11/10/14] * Moyra répond à son baiser avec passion, se serrant contre lui, heureuse de ces mots qui elle l'avait oublié, n'étaient pas pour elle

[20:01:42 11/10/14] * Killian O'Leary prolonge ce brulant échange en la serrant contre lui

[20:06:22 11/10/14] * Moyra s'abandonne à ce baiser qu'elle achève par quelques-mots susurrés : "je veux plus, je veux être à toi là tout de suite et marions-nous demain, comme des fous"
Killian O'Leary : C'est de la folie en effet...Même si j'avoue que c'est tentant...

[20:08:25 11/10/14] Killian O'Leary : C'est de la folie en effet...Même si j'avoue que c'est tentant...

[20:11:11 11/10/14] Moyra : alors faisons-le

[20:11:16 11/10/14] * Moyra sourit

[20:11:26 11/10/14] Moyra : et passons notre vie ensemble en Irlande

[20:15:53 11/10/14] * Killian O'Leary passe sa main sur sa joue, distinguant avec difficulté son visage au vu de l'obscurité

[20:16:14 11/10/14] Killian O'Leary : Mais...que diras-tu à Kaeran ?

[20:18:00 11/10/14] Moyra : c'est fini j'ai rompu avec lui

[20:18:05 11/10/14] Moyra : c'est toi que j'aime

[20:20:42 11/10/14] Killian O'Leary : tu...tu lui as dit ?

[20:21:04 11/10/14] Killian O'Leary : tu as une drole de vois Léa, tu as pris froid ? On devrait aller ailleurs, tu vas etre malade

[20:21:08 11/10/14] Killian O'Leary : voix*

[20:26:33 11/10/14] Moyra : je ne lui ai pas dit pour nous

[20:26:50 11/10/14] Moyra : oui pardon j'ai un peu mal à la gorge mais rien de grave

[20:27:37 11/10/14] Killian O'Leary : d'accord

[20:28:46 11/10/14] Moyra : serre-moi très fort je n'aurais pas froid

[20:29:17 11/10/14] * Killian O'Leary sourit et s 'exécute

[20:29:36 11/10/14] Killian O'Leary : je devais repartir en Irlande mais je ne voulais pas m'y résoudre tant que j'ignorais ce qu'il t'arrivait

[20:29:43 11/10/14] Killian O'Leary : on pourra partir dès demain si tu veux

[20:29:53 11/10/14] * Moyra se serre contre lui, glissant ses mains froides sous sa chemise

[20:30:33 11/10/14] Moyra : oui j'ai hâte de rentrer

[20:30:47 11/10/14] Killian O'Leary : rentrer ?

[20:31:27 11/10/14] Moyra : chez nous

[20:31:36 11/10/14] Moyra : j'aime l'Irlande comme si c'était chez moi

[20:32:26 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[20:32:33 11/10/14] Killian O'Leary : mes parents....ils risquent d'être étonnés

[20:37:13 11/10/14] Moyra : ils comprendront

[20:37:30 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[20:37:33 11/10/14] Killian O'Leary : je l'espère

[20:37:50 11/10/14] Killian O'Leary : surtout si...on doit vivre un moment chez eux

[20:38:08 11/10/14] Moyra : ton frère devait être curé ils ont compris les choses redeviennent normales

[20:38:55 11/10/14] * Killian O'Leary trouve sa voix de plus en plus étrange au fur et à mesure qu'il l'entend parler

[20:40:21 11/10/14] Killian O'Leary : Nous devrions aller à l'auberge

[20:40:31 11/10/14] Moyra : pourquoi vivre chez eux ?

[20:40:37 11/10/14] Moyra : prenons une maison à nous

[20:40:49 11/10/14] Killian O'Leary : oui bien sur, mais au début...

[20:41:03 11/10/14] Killian O'Leary : Tu sais que je ne suis pas riche...je ne pourrais pas...

[20:41:04 11/10/14] Moyra : j'ai des économies ne t'en fais pas

[20:41:19 11/10/14] Killian O'Leary : ce n'est pas à toi de payer tout ça

[20:42:20 11/10/14] Moyra : on s'arrangera

[20:42:25 11/10/14] Moyra : et tu me paieras autrement

[20:42:45 11/10/14] * Moyra le caresse stratégiquement

[20:43:24 11/10/14] * Killian O'Leary est surpris par ce geste

[20:43:29 11/10/14] Killian O'Leary : tu es bien entreprenante...

[20:43:54 11/10/14] Moyra : ce n'est pas ce que tu veux ?

[20:46:02 11/10/14] Killian O'Leary : si, bien sûr...Je suis juste surpris, c'est si soudain

[20:46:28 11/10/14] Moyra : je veux te plaire c'est tout

[20:46:34 11/10/14] Moyra : je sais ce que tu aimes

[20:47:38 11/10/14] Killian O'Leary : ah oui ?

[20:48:09 11/10/14] Killian O'Leary : et que sais-tu exactement ?

[20:48:47 11/10/14] Moyra : que tu aimes les femmes comme...Moyra

[20:48:53 11/10/14] Moyra : qui n'ont pas froid aux yeux

[20:49:44 11/10/14] Moyra : tu as eu pleins de maitresses je n'ai eu que Kaeran

[20:50:52 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[20:51:01 11/10/14] Killian O'Leary : ce n'est pas entièrement faux

[20:51:10 11/10/14] Killian O'Leary : Mais Moyra ce n'est qu'un jeu parmi d'autres

[20:51:14 11/10/14] Killian O'Leary : toi je t'aime

[20:52:45 11/10/14] Moyra : un jeu ?

[20:52:59 11/10/14] Moyra : Tu ne l'aimes pas un petit peu ?

[20:53:44 11/10/14] Killian O'Leary : comme une copine avec laquelle j'ai eu de bons moments, rien de plus

[20:54:10 11/10/14] Moyra : hum je comprends

[20:54:20 11/10/14] Moyra : mais moi tu m'aimes

[20:54:23 11/10/14] * Moyra sourit

[20:54:45 11/10/14] Moyra : je serais ta femme

[20:55:11 11/10/14] Killian O'Leary : oui...

[20:55:27 11/10/14] Killian O'Leary : j'ai l'impression que tout cela est irréel

[20:57:39 11/10/14] Moyra : touche-moi tu verras que c'est réel

[20:58:31 11/10/14] Killian O'Leary : tu...je croyais que tu voulais attendre le mariage

[20:59:15 11/10/14] Moyra : j'ai dit ça ?

[20:59:23 11/10/14] Moyra : oui bien sur je l'ai dit

[20:59:29 11/10/14] Moyra : j'ai changé d'avis

Moyra : je voulais attendre avec Kaeran mais toi tu es l'amour de ma vie je ne peux plus atttendre

[21:02:11 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[21:02:21 11/10/14] Killian O'Leary : Viens avec moi

[21:02:37 11/10/14] * Killian O'Leary prend sa main dans la sienne

[21:02:46 11/10/14] Killian O'Leary : Ne restons pas là on va mourir de froid

[21:07:50 11/10/14] * Moyra le suit, sa main dans la sienne

[21:11:22 11/10/14] * Killian O'Leary arrive devant l'auberge, qui est éclairée, et l'entraine

[21:11:27 11/10/14] Killian O'Leary : On sera au chaud ici

[21:13:08 11/10/14] * Moyra le suit et ne réalise pas qu'elle risque d'être confondue, prise dans l'euphorie du moment, même si pour le moment ses longs cheveux bruns la protègent

[21:13:24 11/10/14] Moyra : oui tu as raison

[21:15:26 11/10/14] * Killian O'Leary entre dans l'auberge et l'emmène à la table près du feu

[21:17:06 11/10/14] * Moyra s'installe sur lui pour l'embrasser avec passiion

[21:22:01 11/10/14] * Killian O'Leary répond à son baiser avec envie, l'entourant de ses bras

[21:23:05 11/10/14] * Moyra le prolonge avec ardeur alors que ses mains retentent une approche

[21:27:33 11/10/14] * Killian O'Leary laisse ses mains se perdre sur elle, parcourant ses courbes

[21:29:25 11/10/14] * Moyra se penche en arrière, s'allongeant sur la table, glissant les jambes autour de lui pour l'attirer sur elle

[21:32:36 11/10/14] * Killian O'Leary détache ses lèvres des siennes et se laisse entrainer sur elle

[21:32:44 11/10/14] Killian O'Leary : Léa tu es sure que...

[21:33:27 11/10/14] * Killian O'Leary s'interrompt, tiquant en voyant son visage qui lui semble différent malgré le maquillage et la chevelure brune
[21:37:27 11/10/14] Moyra : oui

[21:39:06 11/10/14] * Killian O'Leary se recule en la regardant

[21:41:05 11/10/14] Moyra : qu'y a t-il mon amour ?

[21:43:49 11/10/14] * Killian O'Leary commence à réaliser, enfin, ne comprend pas que c'est Moyra mais ce n'est pas non plus Léa

[21:44:05 11/10/14] Killian O'Leary : Vous n'êtes pas Léa...

[21:44:18 11/10/14] Moyra : mais Killian que dis-tu ?

[21:44:31 11/10/14] Moyra : Bien sûr que c'est moi

[21:44:40 11/10/14] Moyra : regarde-moi mon ange

[21:45:02 11/10/14] Killian O'Leary : je...j'avais tiqué sur la voix mais...là...

[21:46:29 11/10/14] Moyra : je suis un peu malade rien de grave

[21:46:34 11/10/14] Moyra : je ne comprends pas

[21:46:43 11/10/14] * Moyra se lève et s'approche de lui

[21:46:52 11/10/14] Moyra : c'est moi, c'est ta Léa

[21:48:03 11/10/14] * Killian O'Leary n'arrive plus à détacher ses yeux d'elle et commence à réaliser

[21:48:10 11/10/14] Killian O'Leary : Moyra ?!

[21:48:35 11/10/14] Moyra : Léa

[21:48:39 11/10/14] Moyra : je m'appelle Léa

[21:50:24 11/10/14] Killian O'Leary : Non...tu...tu n'es pas elle...Qu'est ce que c'est que cette histoire ?

[21:50:29 11/10/14] Killian O'Leary : qu'as-tu fait ?

[21:50:38 11/10/14] Moyra : je n'ai rien fait

[21:50:43 11/10/14] Moyra : c'est moi Léa

[21:50:49 11/10/14] Moyra : pourquoi tu ne me crois pas ?

[21:51:58 11/10/14] Killian O'Leary : tu lui ressembles mais...si dans l'obscurité je n'ai rien remarqué là je le vois

[21:55:32 11/10/14] Moyra : tu te trompes je suis Léa

[21:59:14 11/10/14] Killian O'Leary : mais arrêtes de dire ça

[21:59:31 11/10/14] Killian O'Leary : qu'est ce qu'il peut bien se passer dans ta tête pour faire des choses pareilles ?

[22:00:14 11/10/14] Moyra : mais rien voyons

[22:00:18 11/10/14] * Moyra l'enlace

[22:00:25 11/10/14] Moyra : je t'aime et toi aussi tu m'aimes

[22:01:55 11/10/14] * Killian O'Leary la repousse

[22:02:04 11/10/14] Killian O'Leary : non c'est Léa que j'aime, pas toi

[22:02:22 11/10/14] Killian O'Leary : qu'est ce que...Est ce que tu es responsable de sa disparition ?

[22:04:17 11/10/14] Moyra : mais tu m'as dit que tu m'aimais tout à l'heure

[22:05:44 11/10/14] Killian O'Leary : parce que je te prenais pour Léa !

[22:05:55 11/10/14] * Killian O'Leary est en train de s'énerver...

[22:06:24 11/10/14] Killian O'Leary : mais qu'est ce qui t'arrive ?

[22:06:31 11/10/14] Killian O'Leary : tu es devenue complètement folle ?

[22:07:28 11/10/14] Moyra : attends ne bouge pas d'accord attends-moi ici je reviens tout de suite et je te dis tout

[22:07:42 11/10/14] Moyra : tu ne bouges pas je reviens et promis tu vas comprendre

[22:10:09 11/10/14] * Moyra lui sourit et monte à l'étage enfiler "sa" robe de mariée qu'elle avait apporté ici un peu plus tôt en vue de leur mariage du lendemain et redescend une fois prête

[22:10:42 11/10/14] Moyra : je sais que cela porte malheur de voir la future mariée avant le mariage mais je sais que dans notre cas rien ne pourra nous séparer

[22:10:48 11/10/14] * Killian O'Leary ne bouge pas et attend...

[22:10:57 11/10/14] Moyra : on s'aime et au diable les superstitions

[22:11:09 11/10/14] * Killian O'Leary la voit redescendre et bloque sur la robe...

[22:11:13 11/10/14] * Moyra lui sourit et tourne sur elle-même

[22:11:16 11/10/14] Killian O'Leary : C'est la robe de Léa

[22:11:18 11/10/14] Moyra : comment tu me trouves ?

[22:11:31 11/10/14] Killian O'Leary : qu'est ce que...qu'est ce que tu lui as fait ?

[22:11:42 11/10/14] Moyra : c'est ce que je me tue a te dire

[22:11:50 11/10/14] * Killian O'Leary commence à avoir peur

[22:11:51 11/10/14] Moyra : c'est ta mère qui me l'a faite

[22:11:56 11/10/14] Moyra : elle me va à la perfection

[22:12:09 11/10/14] Killian O'Leary : elle ne l'a pas faite pour toi mais pour Léa !

[22:12:13 11/10/14] Killian O'Leary : Où est-elle ?!

[22:13:41 11/10/14] Moyra : mais je suis devant toi mon canard




avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 12:16

Partie 2:
[22:13:54 11/10/14] Moyra : je ne pensais pas être invisible dans cette robe

[22:14:09 11/10/14] Killian O'Leary : mon canard...je comprends mieux la lettre...

[22:14:16 11/10/14] Killian O'Leary : ce n'est pas comme ça que m'appelle Léa

[22:15:19 11/10/14] Moyra : je ne comprends rien à ce que tu racontes

[22:15:25 11/10/14] Killian O'Leary : tu croyais quoi ? qu'en faisant tout pour lui ressembler je t'aimerais ?

[22:15:39 11/10/14] * Moyra le regarde sans comprendre, pourquoi ne la reconnait-il pas ?

[22:15:51 11/10/14] Moyra : mais tu m'aimes

[22:15:54 11/10/14] Moyra : tu me l'as dit

[22:16:05 11/10/14] Moyra : on va se marier demain

[22:16:19 11/10/14] Killian O'Leary : je commence à perdre patience Moyra

[22:16:19 11/10/14] * Moyra écarte un peu le voir devant son visage et lui sourit

[22:16:26 11/10/14] Killian O'Leary : Dis-moi ce que tu as fait à Léa !

[22:16:26 11/10/14] Moyra : Moyra ?

[22:16:42 11/10/14] Moyra : mais non Moyra ce n'est qu'un jeu

[22:16:51 11/10/14] Moyra : tu ne l'as jamais aimée

[22:16:56 11/10/14] Moyra : c'est toi qui me l'as dit

[22:16:58 11/10/14] Killian O'Leary : mon dieu...

[22:17:31 11/10/14] * Killian O'Leary essaye de réfléchir mais commence à paniquer

[22:18:07 11/10/14] Killian O'Leary : Dis-moi...Juste...Où étais-tu ces derniers jours

[22:18:39 11/10/14] Moyra : je...je ne sais plus

[22:18:50 11/10/14] * Moyra s'assoit et se met à pleurer

[22:18:55 11/10/14] * Killian O'Leary pose ses mains sur le haut de ses bras

[22:18:57 11/10/14] Moyra : j'ai l'impression que tu m'en veux

[22:19:04 11/10/14] Killian O'Leary : Allons...Tu le sais forcément

[22:19:09 11/10/14] Moyra : j'ai dit quelque-chose de mal mon canard ?

[22:19:14 11/10/14] * Killian O'Leary essaye de jouer le jeu du coup

[22:19:21 11/10/14] Killian O'Leary : Non, bien sur que non

[22:19:40 11/10/14] * Killian O'Leary se dit que s'il va dans son sens, peut-être alors qu'il aura les réponses à ses questions

[22:20:12 11/10/14] * Moyra lui sourit

[22:20:16 11/10/14] Killian O'Leary : C'est juste que...j'étais si inquiet et d'un seul coup...

[22:20:20 11/10/14] Moyra : alors tu veux bien te marier avec moi ?

[22:20:21 11/10/14] Killian O'Leary : J'ai besoin de comprendre

[22:20:42 11/10/14] Moyra : Moyra est vilaine

[22:20:49 11/10/14] Killian O'Leary : Seulement si tu m'expliques...Pourquoi tu as disparu ces derniers jours, ce que tu a fait

[22:20:50 11/10/14] Moyra : je ne veux plus parler d'elle

[22:20:55 11/10/14] Moyra : elle est morte

[22:20:59 11/10/14] Killian O'Leary : pourquoi ? qu'a t elle fait ?

[22:21:02 11/10/14] Killian O'Leary : morte ?

[22:21:15 11/10/14] Moyra : oui parce-qu'elle est vilaine

[22:21:23 11/10/14] Moyra : elle voulait te voler à moi

[22:21:24 11/10/14] * Killian O'Leary sent son coeur s'emballer et espère qu'elle parle de son autre personnalité et non de Léa

[22:21:42 11/10/14] * Killian O'Leary esquisse un sourire nerveux

[22:21:44 11/10/14] Killian O'Leary : Quelle idée

[22:22:17 11/10/14] Moyra : elle n'arrivera jamais à nous séparer

[22:22:22 11/10/14] Moyra : tu le promets hein ?

[22:22:28 11/10/14] Killian O'Leary : Non jamais

[22:22:32 11/10/14] Moyra : demain on va se marier et on va aller dans ton pays

[22:22:42 11/10/14] Killian O'Leary : oui

[22:22:50 11/10/14] Moyra : tu aimes bien ma robe ?

[22:22:56 11/10/14] Killian O'Leary : elle est superbe

[22:23:09 11/10/14] * Killian O'Leary espère la faire parler mais rien ne va dans le sens qu'il espère

[22:23:17 11/10/14] Moyra : C'est ta maman qui l'a faite, et rien que pour moi

[22:23:20 11/10/14] Moyra : elle est gentille

[22:23:29 11/10/14] Killian O'Leary : oui, adorable

[22:23:44 11/10/14] Moyra : j'espère qu'elle viendra au mariage

[22:23:45 11/10/14] Killian O'Leary : tu sais...Quand on se marie...On ne doit pas avoir de secrets

[22:23:59 11/10/14] Moyra : mais on invite pas Moyra tu le jures hein ?

[22:24:01 11/10/14] Killian O'Leary : il faut que tu m'expliques ta disparition

[22:24:08 11/10/14] Killian O'Leary : non elle ne viendra pas

[22:24:19 11/10/14] Moyra : Mais je n'ai pas de secrets pour toi mon canard

[22:24:21 11/10/14] Moyra : et toi ?

[22:24:29 11/10/14] Moyra : tu me caches des choses ?

[22:25:00 11/10/14] * Killian O'Leary essaye de réfléchir à quelque chose qui puisse l'aider, mais quoi ?

[22:25:04 11/10/14] Killian O'Leary : Et bien...

[22:25:52 11/10/14] * Killian O'Leary cherche comment faire pour parler de Léa sans qu'elle pense qu'il parle d'elle

[22:26:25 11/10/14] Killian O'Leary : tu te souviens de cette jolie brune aux yeux verts qui venait parfois en taverne ?

[22:26:48 11/10/14] Moyra : euh non

[22:26:56 11/10/14] * Killian O'Leary et merde

[22:27:05 11/10/14] Killian O'Leary : elle avait un style un peu comme le tien

[22:27:21 11/10/14] * Moyra soupire et se lève en colère

[22:27:32 11/10/14] Moyra : pourquoi tu me parles de cette horrible Moyra

[22:27:36 11/10/14] Moyra : elle est laide en plus

[22:27:40 11/10/14] Moyra : je la déteste

[22:28:16 11/10/14] * Killian O'Leary la regarde, terrifié...Ainsi elle aurait échangé les identités...Et...Si elle l'avait réellement tuée ?

[22:28:43 11/10/14] Killian O'Leary : Parce que...je devais lui parler

[22:29:02 11/10/14] Killian O'Leary : lui dire que j'allais t'épouser

[22:29:11 11/10/14] Killian O'Leary : et qu'elle ne devait plus penser à moi

[22:29:14 11/10/14] Moyra : pourquoi ?

[22:29:24 11/10/14] Moyra : ce n'est pas la peine elle le sait déjà

[22:29:43 11/10/14] Killian O'Leary : ah oui ?

[22:29:46 11/10/14] Killian O'Leary : tu lui as parlé ?

[22:30:00 11/10/14] Killian O'Leary : Elle t'a dit qu'elle...était enceinte ?

[22:30:09 11/10/14] * Killian O'Leary sort n'importe quoi mais si ça peut le mener à Léa...

[22:30:33 11/10/14] Moyra : Moyra est enceinte ?

[22:30:57 11/10/14] Killian O'Leary : oui...C'est pour ça que je me devais d'etre honnete avec toi avant qu'on ne se marie

[22:31:25 11/10/14] Moyra : elle ne devrait pas manger autant de mauvaises choses, la beladone ça doit pas être bon pour les bébés

[22:31:37 11/10/14] Killian O'Leary : la belladone ?

[22:31:41 11/10/14] Moyra : je comprends

[22:31:47 11/10/14] * Moyra lui caresse la joue en souriant

[22:31:48 11/10/14] * Killian O'Leary se dit mon dieu elle l'a empoisonnée

[22:31:54 11/10/14] Moyra : je te pardonne

[22:32:05 11/10/14] Moyra : elle t'a manipulée ce n'est qu'une garce

[22:32:14 11/10/14] Killian O'Leary : tu es sure que...qu'elle est morte ?

[22:32:24 11/10/14] Moyra : ne t'en fais plus pour elle d'accord

[22:32:38 11/10/14] Moyra : je crois oui

[22:32:41 11/10/14] Killian O'Leary : mais...Elle porte mon enfant...je ne peux pas ne rien faire

[22:32:53 11/10/14] * Killian O'Leary a un regain d'espoir

[22:33:24 11/10/14] Moyra : elle a voulu me faire mal et se sauver alors je lui ai tapée un grand coup sur la tête elle bougeait plus

[22:33:40 11/10/14] Killian O'Leary : oh...

[22:33:42 11/10/14] Moyra : bien fait pour elle

[22:33:54 11/10/14] Killian O'Leary : et tu l'as laissée sur place ?

[22:34:11 11/10/14] Killian O'Leary : elle t'avait...Enlevée en fait c'est ça ?

[22:34:11 11/10/14] Moyra : je l'ai attachée comme ça si elle se réveille elle pourra pas venir nous embêter

[22:34:20 11/10/14] Killian O'Leary : Dis-moi tout

[22:34:23 11/10/14] Moyra : je te ferais pleins de bébés moi laisses cette garce

[22:34:31 11/10/14] Killian O'Leary : il ne faut pas garder ce genre de blessures pour soi

[22:34:35 11/10/14] Moyra : non je ne sais plus

[22:35:06 11/10/14] Moyra : tu veux bien qu'on fasse un bébé tout de suite ?

[22:35:06 11/10/14] * Killian O'Leary désespère, il a l'impression qu'il n'y arrivera jamais...Et si elle était morte ? Tout cela serait de sa faute...

[22:35:18 11/10/14] Killian O'Leary : Non je...Je ne me sens pas très bien...

[22:35:23 11/10/14] Killian O'Leary : Toute cette histoire...

[22:37:40 11/10/14] Moyra : tu veux que je t'apporte à boire ?

[22:38:02 11/10/14] Killian O'Leary : non...merci...

[22:38:11 11/10/14] Killian O'Leary : je...je n'en reviens pas qu'elle ait pu te faire ça

[22:38:29 11/10/14] Moyra : n'y pense plus ce n'est pas grave

[22:38:33 11/10/14] * Moyra sourit

[22:38:36 11/10/14] Killian O'Leary : je crois que nous devrions nous assurer qu'elle est bien morte, je vais m'en occuper et on partira tranquilles

[22:38:42 11/10/14] Killian O'Leary : on ne sait jamais, elle pourrait revenir

[22:38:44 11/10/14] Moyra : on va se marier c'est tout ce qui compte pour moi

[22:38:52 11/10/14] Moyra : je t'aime tellement mon canard

[22:38:54 11/10/14] Killian O'Leary : elle est totalement folle et...Elle sait où je vis, où vivent mes parents

[22:39:07 11/10/14] Killian O'Leary : si on veut être en paix, je dois la tuer

[22:39:11 11/10/14] Killian O'Leary : Dis-moi où la trouver

[22:39:17 11/10/14] * Moyra le regarde et percute

[22:39:25 11/10/14] Moyra : mais oui tu as raison

[22:39:34 11/10/14] Moyra : mais ce serait mal on va aller en Enfer

[22:39:42 11/10/14] Moyra : mais je ne veux pas qu'elle nous sépare

[22:39:46 11/10/14] Killian O'Leary : juste moi, laisses moi faire...

[22:40:03 11/10/14] Killian O'Leary : je ne voudrais pas que tu salisses tes si jolies mains

[22:40:12 11/10/14] * Killian O'Leary lui sourit sentant qu'il approche du but

[22:40:12 11/10/14] Moyra : je viens avec toi pour te montrer je crois que je me rappelle la route

[22:40:26 11/10/14] * Moyra réfléchit elle est un peu confuse et embrouillée

[22:40:41 11/10/14] Killian O'Leary : D'accord, mais tu resteras dehors, je ne veux pas qu'elle puisse encore t'approcher si jamais elle s'est réveillée et que je la rate

[22:40:59 11/10/14] Moyra : d'accord

[22:41:06 11/10/14] Killian O'Leary : vas te changer, n'abimes pas ta robe

[22:41:15 11/10/14] Moyra : oh mais n'oublie pas de prendre le bébé c'est pas sa faute lui

[22:41:27 11/10/14] * Moyra file en cuisine et revient avec un énorme couteau

[22:41:31 11/10/14] Moyra : tiens

[22:41:33 11/10/14] Killian O'Leary : de prendre...

[22:41:40 11/10/14] * Killian O'Leary prend la couteau, effaré

[22:41:52 11/10/14] Killian O'Leary : tu veux...l'élever ?

[22:41:57 11/10/14] Moyra : non je la garde je l'adore

[22:42:03 11/10/14] Moyra : c'est ma robe préférée

[22:42:07 11/10/14] Moyra : oui bien sûr

[22:42:14 11/10/14] Killian O'Leary : Comme tu veux

[22:42:20 11/10/14] Moyra : c'est aussi ton bébé

[22:42:29 11/10/14] * Moyra sourit tendrement

[22:42:32 11/10/14] * Killian O'Leary est totalement effrayé, jamais il n'aurait imaginé ça d'elle...

[22:42:36 11/10/14] Killian O'Leary : oui...

[22:43:03 11/10/14] * Killian O'Leary se lève et va ouvrir la porte de l'auberge

[22:43:05 11/10/14] Killian O'Leary : montres moi

[22:44:59 11/10/14] * Moyra le précède un large sourire aux lèvres

[22:45:08 11/10/14] Moyra : je suis heureuse mon canard

[22:45:17 11/10/14] Moyra : on va être très heureux tous les deux

Killian O'Leary : oui...

[22:45:53 11/10/14] * Killian O'Leary la suit dans l'obscurité en tenant bien serré le couteau

[22:46:40 11/10/14] * Moyra glisse la main sous son bras et chantonne la marche nuptiale

[22:47:36 11/10/14] * Killian O'Leary la regarde en se demandant comment il avait pu ne pas voir avant comment elle était et comment il avait pu imaginer ne serait-ce qu'un instant l'épouser réellement

[22:48:13 11/10/14] * Moyra lui sourit et s'arrête de chanter pour l'embrasser tendrement

[22:49:41 11/10/14] * Killian O'Leary répond à ce baiser furtivement

[22:50:04 11/10/14] Killian O'Leary : Nous devrions nous dépêcher faire ça avant l'aube et plus vite ce sera fait, plus vite je ne pourrais me concentrer que sur toi

[22:52:21 11/10/14] Moyra : tu as raison

[22:52:33 11/10/14] Moyra : ce n'est plus très loin rassure-toi

[22:52:45 11/10/14] Moyra : elle est dans la maison de campagne de son oncle je crois

[22:53:29 11/10/14] Killian O'Leary : D'accord

[22:53:32 11/10/14] Killian O'Leary : je te suis

[22:54:21 11/10/14] * Moyra sourit et l'entraine

[22:55:31 11/10/14] * Killian O'Leary la suit jusqu'à arriver à la maison

[22:55:53 11/10/14] Killian O'Leary : Bon...J'y vais...tu restes là, et si jamais il y a un souci, tu cries, j'arrive

[22:58:16 11/10/14] * Léa Beauchamp est somnolante sur un matelas crasseux, enchainée au fond de la cave humaide

[22:59:07 11/10/14] Moyra : sois prudent mon canard

[22:59:13 11/10/14] Moyra : je t'aime

[23:00:14 11/10/14] Killian O'Leary : ne t'inquiètes pas ma lapine

[23:00:32 11/10/14] * Killian O'Leary pénètre dans la maison et referme bien la porte avant de chercher un peu partout

[23:01:07 11/10/14] * Moyra l'attend là, inquiète

[23:01:35 11/10/14] * Killian O'Leary se guide au peu de lumière extérieure qui pénètre dans la maison, heureusement qu'il y a la lumière municipale !!

[23:01:53 11/10/14] * Killian O'Leary se retrouve enfin devant la cave et ouvre la porte avant de descendre les marches

[23:01:58 11/10/14] Killian O'Leary : Léa ? Léa ?

[23:01:59 11/10/14] * Léa Beauchamp a du mal à garder les yeux ouverts et cesse de lutter

[23:03:23 11/10/14] * Moyra a une patience proche de zéro et entre peu après lui, allumant quelques chandelles et regardant autour d'elle

[23:03:29 11/10/14] * Killian O'Leary voit une légère lueur un peu plus loin, celle d'une bougie quasiment consumée qu'il va récupérer pour s'aider à se guider

[23:03:39 11/10/14] Killian O'Leary : Léa ?

[23:04:06 11/10/14] Killian O'Leary : /Me finit par apercevoir une silhouette et se précipite, laissant tomber le couteau au sol près de lui

[23:04:12 11/10/14] Killian O'Leary : (zut!)

[23:04:19 11/10/14] Killian O'Leary : Léa ? Léa ? Réveilles toi !

[23:04:20 11/10/14] * Léa Beauchamp croit entendre une voix étouffée et lointaine dans le coton embrouillé qui lui sert de tête

[23:04:44 11/10/14] * Killian O'Leary essaye de la secouer, pas trop fort, espérant une réaction

[23:04:59 11/10/14] Léa Beauchamp : laisse-...moi, pitié....Moy

[23:05:17 11/10/14] * Killian O'Leary soupire de soulagement en l'entendant parler, même si c'est faible

[23:05:45 11/10/14] * Killian O'Leary regarde les chaines à l'aide de sa bougie et cherche comment les ouvrir

[23:05:57 11/10/14] * Moyra se refait une beauté devant le miroir du salon, virevoltant sur elle-même en riant de bonheur

[23:06:38 11/10/14] Killian O'Leary : Léa...Réveilles toi...Où est la clé Léa ?

[23:07:31 11/10/14] Léa Beauchamp : Kil...lian ?

[23:08:09 11/10/14] Killian O'Leary : oui, c'est moi

[23:08:15 11/10/14] * Killian O'Leary sourit

[23:08:27 11/10/14] Killian O'Leary : sais tu où est la clé ?

[23:08:29 11/10/14] Léa Beauchamp : Fais attention...elle est...folle

[23:08:39 11/10/14] Killian O'Leary : je sais...Gardes tes forces...

[23:08:40 11/10/14] Léa Beauchamp : no..non

[23:08:47 11/10/14] * Killian O'Leary prend sa main dans la sienne

[23:09:31 11/10/14] * Moyra arrive sans bruit derrière lui

[23:09:38 11/10/14] * Killian O'Leary n'a qu'une solution alors...Réussir à briser les chaines. Il cherche donc quelque chose d'assez lourd pour y parvenir, mais du coup ça va faire du bruit

[23:09:43 11/10/14] Moyra : serait-ce ce que tu cherches mon canard ?

[23:09:50 11/10/14] * Killian O'Leary sursaute en l'entendant

[23:09:53 11/10/14] Killian O'Leary : quoi ?

[23:10:15 11/10/14] * Moyra lui montre la clé autour de son cou

[23:10:48 11/10/14] Moyra : tu aimes mon collier ?

[23:11:10 11/10/14] Killian O'Leary : beaucoup

[23:11:56 11/10/14] * Moyra ramasse le couteau et soupire

[23:12:01 11/10/14] * Killian O'Leary la regarde et se dit que maintenant qu'il a retrouvé Léa et a trouvé la clé, en fait, il n'a plus besoin d'elle...Il lui suffirait donc de l'assommer

[23:12:01 11/10/14] Moyra : laisse je vais le faire

[23:12:05 11/10/14] Killian O'Leary : que fais tu ?

[23:12:19 11/10/14] Moyra : et bien je nous libère d'elle

[23:12:32 11/10/14] Killian O'Leary : non, laisses moi faire

[23:12:39 11/10/14] Killian O'Leary : je ne veux pas que tu aies ça sur la conscience

[23:12:41 11/10/14] * Moyra tend le poignard au dessus de "Moyra"

[23:13:10 11/10/14] * Killian O'Leary lui maintient le poignet avant qu'elle ne fasse l'irréparable

[23:14:16 11/10/14] Killian O'Leary : ne fais pas ça

[23:14:23 11/10/14] Killian O'Leary : tu l'as dit, tu finirais en enfer

[23:14:46 11/10/14] Killian O'Leary : je ne veux pas de ça pour toi

[23:15:03 11/10/14] * Killian O'Leary fait pour récupérer le couteau

[23:15:26 11/10/14] Moyra : non je n'irais pas

[23:15:37 11/10/14] Moyra : pas si je détruis cette sorclière

[23:16:57 11/10/14] Killian O'Leary : tu vas bousiller ta robe si tu fais ça tu ne pourras plus la porter demain

[23:17:02 11/10/14] Killian O'Leary : moi j'aurais une autre tenue

[23:17:15 11/10/14] Killian O'Leary : ne l'abimes pas, ce serait dommage

[23:17:27 11/10/14] Moyra : tu as raison

[23:17:37 11/10/14] * Killian O'Leary récupère, enfin, le couteau

[23:17:52 11/10/14] Killian O'Leary : j'ai toujours raison










avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 12:16

Partie 3 :
[23:17:58 11/10/14] Léa Beauchamp : Killian...

[23:18:35 11/10/14] * Killian O'Leary va à quelques pas récupérer la planche de bois qu'il avait repérée pour assommer Moyra

[23:19:15 11/10/14] * Killian O'Leary coince le couteau dans sa ceinture et s'approche d'elle l'air de rien

[23:19:22 11/10/14] Moyra : Qu'est ce que tu attends ?

[23:19:26 11/10/14] Moyra : FAIS LE

[23:19:34 11/10/14] Moyra : elle t'a ensorcelée c'est ça

[23:19:42 11/10/14] Moyra : oh seigneur mon canard non

[23:19:43 11/10/14] * Killian O'Leary la frappe violemment

[23:19:50 11/10/14] Killian O'Leary : ça doit être ça

[23:20:05 11/10/14] * Moyra ne voit pas le coup venir et s'effondre

[23:20:14 11/10/14] * Killian O'Leary lâche le bout de bois et se dépeche de récupérer la clé pour ouvrir les chaines

[23:20:27 11/10/14] Killian O'Leary : ça va aller Léa... je vais te sortir de là

[23:20:49 11/10/14] Léa Beauchamp : tu es là ?

[23:20:59 11/10/14] Killian O'Leary : je suis là

[23:21:10 11/10/14] * Killian O'Leary détache la première chaine et s'attaque à la seconde

[23:21:52 11/10/14] * Léa Beauchamp le regarde, le voyant à peine, une larme coulant sur sa joue de peur qu'il ne s'agisse encore d'une hallucination

[23:22:01 11/10/14] Killian O'Leary : ça va aller

[23:22:12 11/10/14] * Killian O'Leary se le répète pour se persuader lui aussi

[23:22:35 11/10/14] * Killian O'Leary parvient enfin à la détacher et passe un bras sous ses genoux, l'autre allant dans son dos

[23:22:38 11/10/14] Killian O'Leary : Accroches toi à moi

[23:23:26 11/10/14] * Léa Beauchamp s'accroche tant bien que mal, n'ayant pas la moindre force, et se serre contre lui

[23:23:53 11/10/14] * Killian O'Leary se redresse et se dépêche de l'emmener pour sortir de cette maison des horreurs

[23:25:13 11/10/14] * Moyra rouvre les yeux, sonnée mais pas assez pour ne pas réaliser que sa prisonnière et son fiancé s'échappe

[23:26:05 11/10/14] * Moyra se relève rapidement et se saisissant du poignard, assène un violent coup dans le dos de Killian

[23:26:22 11/10/14] Moyra : pardonne-moi mon canard mais je dois te sauver

[23:27:29 11/10/14] * Killian O'Leary était prêt à sortir et à s'en sortir quand une puissante douleur l'a traversé et qu'il s'est retrouvé à chanceler, tombant à genoux ave cLéa dans les bras

[23:27:53 11/10/14] Moyra : nous serons ensemble pour l'éternité

[23:28:05 11/10/14] Killian O'Leary : tu es folle Moyra...

[23:28:14 11/10/14] Moyra : tout cela c'est la faute de cette garce elle nous a tout pris

[23:28:42 11/10/14] * Léa Beauchamp se raccroche tant bien que mal à Killian, poussant un légercri

[23:28:49 11/10/14] Léa Beauchamp : Killian

[23:28:54 11/10/14] Léa Beauchamp : oh mon dieu

[23:28:59 11/10/14] * Killian O'Leary regarde Léa qui est à moitié dans les pommes, la laisse là, il n'aura pas la force de la porter après ça

[23:29:42 11/10/14] * Killian O'Leary se redresse et se tourne vers Moyra

[23:30:35 11/10/14] Killian O'Leary : pendant des semaines tu étais là, à me faire croire que Léa se moquait de moi, de Kaeran...Tout en tachant de me consoler et de me convaincre de t'épouser

[23:30:44 11/10/14] Moyra : je t'aime et plus jamais on ne sera séparés

[23:30:46 11/10/14] Killian O'Leary : tu aurais du continuer, ça avait presque marché...

[23:31:27 11/10/14] * Killian O'Leary s'approche d'elle non sans grimacer sous la douleur et essaye de lui reprendre l'arme

[23:32:26 11/10/14] * Moyra est en pleine crise de folie et de rage et se débat comme une folle (cas de le dire) pour le poignarder sauvagement

[23:32:45 11/10/14] Moyra : TU ES A MOI KILLIAN A MOI PAS A CETTE GARCE

[23:32:47 11/10/14] Moyra : A MOI

[23:33:23 11/10/14] * Killian O'Leary sait à quoi s'attendre cette fois et parvient à éviter le coup mais rien ne garanti qu'il y arrivera plusieurs fois

[23:34:03 11/10/14] * Moyra l'arme vole dans les sens, cherchant à atteindre sa cible qu'elle égratigne

[23:34:45 11/10/14] * Léa Beauchamp assiste impuissante à la scène, les forces et la conscience lui faisant défaut

[23:36:52 11/10/14] * Killian O'Leary cherche du regard quelque chose qui pourrait l'aider tout en évitant les coups mais il trébuche et tombe les quatre fers en l'air

[23:37:19 11/10/14] Léa Beauchamp : Killian !

[23:39:24 11/10/14] * Killian O'Leary regarde dans la direction du cri et tache de se relever aussi vite que possible avant que l'autre folle ne l'éviscère

[23:40:13 11/10/14] * Moyra revient à la charge avant de se jeter sur Léa de rage pour en finir avec elle une bonne fois pour toute

[23:40:27 11/10/14] Moyra : TOUT CA C'EST TA FAUTE SALE PETITE TRAINEE !!!!

[23:40:52 11/10/14] Moyra : J'AURAIS DU TE TUER DES LE PREMIER JOUR

[23:40:56 11/10/14] * Killian O'Leary se dépêche de se diriger vers elle et d'attraper Moyra par la taille et la soulever malgré la douleur qu'il ressent à cause du coup porté

[23:42:22 11/10/14] Moyra : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH LAAAACHE-MOOOOI C'EST SA FAUTE TOUT CA

[23:42:30 11/10/14] * Moyra pleure de rage

[23:43:04 11/10/14] * Killian O'Leary finit par la relacher, la douleur étant trop forte

[23:44:19 11/10/14] Killian O'Leary : laisses la

[23:44:24 11/10/14] * Léa Beauchamp les regarde terrorisée et cherche comment aider Killian

[23:44:53 11/10/14] Moyra : c'est sa faute tout ça sa faute sa faute SA faute

[23:45:05 11/10/14] Killian O'Leary : tu es folle moyra

[23:45:05 11/10/14] Moyra : on aurait pu être heureux elle a tout gâaché

[23:45:18 11/10/14] Killian O'Leary : complètement folle

[23:45:26 11/10/14] Killian O'Leary : arrêtes tout ça...

[23:45:35 11/10/14] Killian O'Leary : on te fera soigner

[23:45:57 11/10/14] Moyra : c'est elle Moyra

[23:46:00 11/10/14] Killian O'Leary : tu peux encore t'en sortir

[23:46:03 11/10/14] Moyra : je suis LEA LEAAAAAAA !

[23:46:15 11/10/14] Killian O'Leary : comme tu veux

[23:46:22 11/10/14] Killian O'Leary : peu importe ton nom

[23:46:22 11/10/14] * Moyra s'effondre en larmes

[23:46:31 11/10/14] Moyra : je t'aime Killian

[23:46:33 11/10/14] * Killian O'Leary s'approche avec prudence

[23:46:42 11/10/14] Killian O'Leary : je sais...

[23:46:42 11/10/14] Moyra : je ne veux pas te perdre

[23:46:47 11/10/14] Moyra : on doit se marier

[23:47:11 11/10/14] * Killian O'Leary se penche doucement vers elle dans le but de lui reprendre ce couteau

[23:47:16 11/10/14] * Moyra pleure comme une petite fille, sa robe sale et déchirée

[23:48:16 11/10/14] Moyra : I love you Killian

[23:49:17 11/10/14] * Killian O'Leary pose sa main sur la sienne, tachant de lui faire lacher, en douceur, l'arme

[23:50:08 11/10/14] Moyra : Killian tu es blessé ?

[23:50:12 11/10/14] Moyra : Tu saignes

[23:50:28 11/10/14] Killian O'Leary : oui

[23:50:52 11/10/14] * Moyra regarde sa main et voit le couteau

[23:51:01 11/10/14] Moyra : je...

[23:51:16 11/10/14] Moyra : tu es blessé ?

[23:51:25 11/10/14] Moyra : ta chemise est sale

[23:51:44 11/10/14] * Moyra lui sourit, plus calme

[23:51:52 11/10/14] * Killian O'Leary la regarde, plus avec tristesse et pitié qu'autre chose

[23:52:37 11/10/14] Killian O'Leary : oui, tu devrais me donner cette arme avant de blesser encore quelqu'un ou te blesser toi meme

[23:53:04 11/10/14] * Moyra fait oui de la tête et retire sa main

[23:53:27 11/10/14] * Killian O'Leary récupère le couteau et ne risque pas de le lui laisser de nouveau à portée

[23:53:30 11/10/14] Moyra : je suis désolée je n'ai pas fait exprès

[23:54:35 11/10/14] Killian O'Leary : tu devrais aller voir la prévoté

[23:54:44 11/10/14] Killian O'Leary : tout leur expliquer

[23:54:49 11/10/14] Moyra : pourquoi ?

[23:54:53 11/10/14] Killian O'Leary : leur dire ce que tu as fait

[23:55:06 11/10/14] * Moyra le regarde avec candeur

[23:55:13 11/10/14] Killian O'Leary : ils seront plus conciliants si tu y vas

[23:55:23 11/10/14] Moyra : je n'ai pas fait exprès de te faire mal

[23:55:34 11/10/14] Killian O'Leary : et à Léa ?

[23:55:45 11/10/14] Moyra : Léa ?

[23:55:45 11/10/14] Killian O'Leary : tu ne peux pas rester comme ça

[23:55:55 11/10/14] Moyra : qu...quoi ?

[23:56:14 11/10/14] * Killian O'Leary ne sait plus que penser

[23:56:28 11/10/14] Moyra : je veux rentrer à la maison Killian

[23:56:36 11/10/14] * Moyra pleure et s'accroche à lui

[23:57:22 11/10/14] * Killian O'Leary grimace en sentant sa main s'agripper à son bras, ce qui tire sur son épaule

[23:57:34 11/10/14] Killian O'Leary : tu ne pourras plus jamais je le crains

[23:57:49 11/10/14] * Killian O'Leary se redresse, tachant de se défaire de son étreinte

[23:59:00 11/10/14] Moyra : je vais aller voir mon père et mes frères ils doivent se demander ce que je fais

[23:59:10 11/10/14] * Killian O'Leary se dirige vers Léa et se penche vers elle, passant sa main sur son visage

[23:59:13 11/10/14] Moyra : tu viens avec moi ?

[23:59:16 11/10/14] Killian O'Leary : Sans doute oui

[23:59:22 11/10/14] Killian O'Leary : Léa...

[23:59:37 11/10/14] * Killian O'Leary se tourne vers Moyra

[23:59:39 11/10/14] * Léa Beauchamp esquisse un faible sourire

[23:59:43 11/10/14] Killian O'Leary : non je ne viens pas avec toi

[23:59:59 11/10/14] * Killian O'Leary revient sur Léa

[00:00:08 12/10/14] Killian O'Leary : tu peux te lever ?

[00:00:11 12/10/14] Léa Beauchamp : je veux sortir d'ici

[00:00:26 12/10/14] Léa Beauchamp : je...je vais essayer

[00:00:47 12/10/14] * Killian O'Leary se redresse et l'aide comme il peut, avec un bras en moins c'est pas facile

[00:01:09 12/10/14] * Léa Beauchamp essaie de se relever avant de retomber et retente, chancelante

[00:01:20 12/10/14] Léa Beauchamp : je suis si fatiguée

[00:01:23 12/10/14] * Killian O'Leary la maintient comme il peut

[00:01:31 12/10/14] Killian O'Leary : je sais...C'est la belladone...

[00:02:11 12/10/14] * Moyra pleure le visage entre les genoux, se balançant contre un mur

[00:03:01 12/10/14] * Killian O'Leary jette un dernier regard vers Moyra et emmene Léa, la soutenant un maximum de son bras valide

[00:04:14 12/10/14] * Léa Beauchamp avance péniblement, chutant à nombreuses reprises, outre la drogue, elle est restée prisonnière des semaines et ses muscles sont engourdis

[00:05:12 12/10/14] Killian O'Leary : je te tiens...

[00:05:52 12/10/14] * Killian O'Leary sort de là et fait au plus vite pour s'éloigner de tout ça et mettre Léa en sécurité

[00:06:25 12/10/14] * Léa Beauchamp sort enfin de la cave mais s'effondre dans la cuisine

[00:06:35 12/10/14] Léa Beauchamp : j'en peux plus

[00:06:54 12/10/14] Killian O'Leary : Je n'arriverais pas à te porter...

[00:07:03 12/10/14] Killian O'Leary : sauf si...

[00:07:14 12/10/14] Killian O'Leary : je te porte sur mon épaule...

[00:08:08 12/10/14] * Killian O'Leary comme Mariana qui a fait le sac à patate sur le dos de greg

[00:08:23 12/10/14] * Léa Beauchamp n'a pas la force de répondre, et le regarde, les yeux vides se refermant sans cesse

[00:09:06 12/10/14] * Killian O'Leary se dit qu'il n'a pas le choix et se penche pour la soulever sur son épaule avant de reprendre sa route péniblement

[00:11:00 12/10/14] * Léa Beauchamp ne réagit même pas et se laisse donc emmenée comme ça

[00:12:33 12/10/14] * Killian O'Leary se dirige vers l'auberge où ils sont descendus...


avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Killian O'Leary le Dim 12 Oct - 12:17

Partie 4 et Fin:
[00:15:34 12/10/14] * Killian O'Leary finit par y entrer et se diriger vers la chambre du père de Léa

[00:16:07 12/10/14] * Calendal Beauchamp ne dort pas, continuant de ruminer et s'inquiéter pour sa fille

[00:17:37 12/10/14] Killian O'Leary : Calendal !

[00:17:58 12/10/14] * Killian O'Leary ouvre la porte, tenant toujours Léa comme un sac à patates

[00:18:05 12/10/14] Killian O'Leary : aidez-moi...

[00:18:42 12/10/14] * Calendal Beauchamp se dirige prestement vers eux et saisit Léa

[00:18:53 12/10/14] Calendal Beauchamp : Seigneur que s'est-il passé ?

[00:18:56 12/10/14] Calendal Beauchamp : Léa

[00:19:38 12/10/14] * Calendal Beauchamp la dépose délicatement sur le lit, lui dégageant le visage

[00:21:59 12/10/14] Killian O'Leary : On lui a donné de la belladone

[00:22:09 12/10/14] * Killian O'Leary se laisse tomber sur une chaise, épuisé

[00:23:31 12/10/14] Calendal Beauchamp : Seigneur
[00:24:07 12/10/14] * Calendal Beauchamp se penche sur elle pour contrôler sa respiration avant de se tourner vers Killian

[00:24:18 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous êtes blessé ?

[00:24:28 12/10/14] Killian O'Leary : rien de grave

[00:24:32 12/10/14] Killian O'Leary : occupez vous d'elle

[00:25:35 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous savez ce qu'elle a pris d'autre ?

[00:25:57 12/10/14] Killian O'Leary : aucune idée non

[00:26:29 12/10/14] * Calendal Beauchamp fouille dans ses malles à la recherche de divers flacons, heureusement qu'il est équipé et qu'il n'a pas écouté sa moqueuse de fille qui disait qu'il était plus chargée qu'une Dame !

[00:27:02 12/10/14] Killian O'Leary : Vous avez de quoi la soigner ?

[00:27:31 12/10/14] Calendal Beauchamp : Je l'espère

[00:28:25 12/10/14] Calendal Beauchamp : la Belladone est un poison, j'ai toujours de quoi contrer les effets d'un poison

[00:28:44 12/10/14] Killian O'Leary : tant mieux...

[00:28:50 12/10/14] Killian O'Leary : si vous avez besoin de quelque chose...

[00:28:51 12/10/14] Calendal Beauchamp : un réflexe de père hyper-protecteur comme dirait Léa

[00:28:57 12/10/14] * Killian O'Leary sourit

[00:29:01 12/10/14] Killian O'Leary : une chance alors

[00:29:27 12/10/14] Calendal Beauchamp : elle s'est empoisonnée un jour qu'elle était enfant, depuis je ne sors jamais sans le minimum, c'est idiot selon elle mais ça s'avère utile

[00:29:44 12/10/14] Killian O'Leary : oui

[00:30:18 12/10/14] * Calendal Beauchamp mélange quelques produits qu'il réchauffe dans la paume de sa main un instant puis se dirige vers sa fille

[00:30:34 12/10/14] Calendal Beauchamp : maintenez-lui la tête en arrière s'il vous plait

[00:30:52 12/10/14] * Killian O'Leary se lève et va près d'elle pour faire ce qu'il lui dit

[00:32:23 12/10/14] * Calendal Beauchamp verse quelques gouttes de la fiole dans la bouche de Léa qu'il a entrouverte

[00:32:39 12/10/14] Calendal Beauchamp : Si réellement c'est ce qu'elle a pris ça devrait l'aider

[00:32:52 12/10/14] Calendal Beauchamp : s'il y a autre-chose hélas je l'ignore

[00:33:08 12/10/14] Killian O'Leary : je ne sais pas, je ne suis au courant que de ça

[00:33:30 12/10/14] Calendal Beauchamp : certains contre-poisons peuvent s'avérer dangereux si utilisés sans raison ou de mauvaise façon

[00:33:33 12/10/14] * Killian O'Leary relache la tête de Léa et passe doucement sa main sur son visage

[00:33:52 12/10/14] Killian O'Leary : C'est ma faute tout ça...

[00:34:11 12/10/14] Calendal Beauchamp : il faut attendre

[00:34:34 12/10/14] * Calendal Beauchamp le regarde et regarde sa fille, inquiet

[00:34:51 12/10/14] Calendal Beauchamp : elle était comme ça quand vous l'avez trouvée ?

[00:35:00 12/10/14] Calendal Beauchamp : ou elle était consciente ?

[00:35:04 12/10/14] * Killian O'Leary sent son regard s'embuer

[00:35:09 12/10/14] Killian O'Leary : Elle était consciente

[00:35:46 12/10/14] Killian O'Leary : C'est...positif, n'est ce pas ?

[00:35:54 12/10/14] * Léa Beauchamp n'a pas réagit à la manoeuvre de son père, continuant de dormir profondément, respirant faiblement

[00:36:14 12/10/14] Calendal Beauchamp : oui

[00:36:24 12/10/14] Calendal Beauchamp : je vais m'occuper de vous maintenant

[00:36:29 12/10/14] * Killian O'Leary esquisse un furtif sourire

[00:36:31 12/10/14] Killian O'Leary : ça va aller

[00:36:37 12/10/14] Calendal Beauchamp : retirer votre chemise et asseyez-vous

[00:36:42 12/10/14] Killian O'Leary : je vais vous laisser vous occuper d'elle

[00:36:54 12/10/14] Calendal Beauchamp : asseyez-vous Killian

[00:37:19 12/10/14] Calendal Beauchamp : s'il vous arrive quelque-chose j'aurais ma conscience, votre mère et ma fille sur le dos !

[00:37:37 12/10/14] * Killian O'Leary s'exécute en soupirant, il s'est assez battu pour la journée

[00:38:03 12/10/14] Killian O'Leary : Votre fille aurait toutes les raisons de vous remercier de me laisser ainsi plutot

[00:38:09 12/10/14] * Calendal Beauchamp regarde de plus près la plaie béante et ensanglantée

[00:38:19 12/10/14] Calendal Beauchamp : que s'est-il passé ?

[00:38:27 12/10/14] Killian O'Leary : un couteau

[00:38:40 12/10/14] * Killian O'Leary n'a pas très envie de s'étendre sur tout ça

[00:40:02 12/10/14] * Calendal Beauchamp cherche un linge propre et l'alcool qui ne lui sert qu'à nettoyer les plaies, c'est la soeurette qui serait ravie de voir ses cadeaux de Noël hors de prix pour leurs modestes moyens, arroser les boyaux des patients plutôt que tordre les siens

[00:40:59 12/10/14] * Calendal Beauchamp imbibe le linge et l'applique sur la plaie qu'il tamponne délicatement mais d'un geste assuré

[00:41:32 12/10/14] * Léa Beauchamp pionce elle

[00:41:51 12/10/14] Calendal Beauchamp : ça va piquer

[00:42:10 12/10/14] Calendal Beauchamp : où était Léa ? Comment l'avez-vous trouvée ?

[00:42:18 12/10/14] * Killian O'Leary pousse un rale, et pas de plaisir celui là

[00:42:36 12/10/14] Killian O'Leary : dans la cave d'une maison à l'écart de la ville

[00:42:45 12/10/14] * Calendal Beauchamp observe de nouveau la plaie une fois plus propre

[00:42:51 12/10/14] Calendal Beauchamp : une cave ?

[00:42:55 12/10/14] Killian O'Leary : C'est Moyra qui lui a fait ça ...

[00:43:05 12/10/14] Calendal Beauchamp : je le savais jamais ma fille n'aurait agit de cette manière

[00:43:24 12/10/14] Calendal Beauchamp : Moyra ? la jolie jeune femme blonde qui vous accompagnait ?

[00:43:31 12/10/14] Killian O'Leary : oui...

[00:43:50 12/10/14] Calendal Beauchamp : je suis désolée mais je vais devoir recoudre

[00:43:55 12/10/14] Calendal Beauchamp : désolé*

[00:44:00 12/10/14] Calendal Beauchamp : (reflexe)

[00:44:07 12/10/14] Killian O'Leary : elle...elle est devenue folle...Elle est venue me voir en se faisant passer pour Léa

[00:44:32 12/10/14] Killian O'Leary : elle a changé sa couleur de cheveux, lui a pris sa robe de mariée et ...

[00:44:35 12/10/14] Killian O'Leary : bref...

[00:44:44 12/10/14] Killian O'Leary : allez-y

[00:44:59 12/10/14] Calendal Beauchamp : Seigneur

[00:45:05 12/10/14] * Calendal Beauchamp oui c'est son mot ça

[00:45:14 12/10/14] Calendal Beauchamp : et où est-elle ?

[00:46:19 12/10/14] * Calendal Beauchamp tout en parlant, regarde sa fille puis va chercher de quoi recoudre Killian, passant l'aiguille à la flamme d'une bougie, puis lui tend un épais linge

[00:46:29 12/10/14] Calendal Beauchamp : mordez-ça

[00:48:19 12/10/14] Killian O'Leary : dans la cave en question

[00:48:26 12/10/14] Killian O'Leary : ça va aller

[00:50:26 12/10/14] Calendal Beauchamp : croyez-moi vaut mieux mordre le linge si vous ne voulez pas ameuter le quartier

[00:50:59 12/10/14] * Killian O'Leary soupire et prend le linge qu'il coince entre ses dents

[00:51:12 12/10/14] * Calendal Beauchamp bah oui il ne va pas l'endormir ni anesthésier la zone, il va recoudre à vif mouahahahaha
[00:52:50 12/10/14] * Calendal Beauchamp plante l'aiguille dans la chair et c'est parti pour un peu de couture
[00:53:18 12/10/14] * Killian O'Leary retient un cri autant que faire se peut....autant dire avec bien du mal !

* Calendal Beauchamp termine et nettoie de nouveau la plaie avec de l'alcool avant d'y apposer une petit carré de tissu blanc qu'il entoure d'un bandage

[00:56:22 12/10/14] Calendal Beauchamp : pliez bien votre bras

[00:56:24 12/10/14] Killian O'Leary : humpf

[00:56:34 12/10/14] * Killian O'Leary s'exécute non sans grimacer

[00:57:35 12/10/14] * Calendal Beauchamp termine le bandage qu'il fait passer derrière sa nuque

[00:57:42 12/10/14] Calendal Beauchamp : ça devrait aller

[00:58:18 12/10/14] Calendal Beauchamp : je vérifierais dans quelques jours

[00:58:20 12/10/14] * Killian O'Leary regarde Léa qui semble dormir

[00:58:31 12/10/14] Killian O'Leary : je m'inquiète pas pour ça

[00:58:58 12/10/14] Calendal Beauchamp : mais n'utilisez pas votre bras laissez-le ainsi, il faudra deux ou trois semaines

[00:59:40 12/10/14] * Calendal Beauchamp essuie les autres plaies et écorchures mais dont la profondeur ne nécessite pas d'être recousues

[00:59:51 12/10/14] Killian O'Leary : je tâcherais de m'en souvenir

[01:01:15 12/10/14] * Calendal Beauchamp nettoie ses mains ensanglantées dans la cuvette non loin puis se rassoit sur le bord du lit, auprès de sa fille

[01:01:17 12/10/14] * Killian O'Leary est encore moins causant que d'habitude, ne cessant de repenser à tout ce qu'il s'est passé

[01:01:27 12/10/14] Killian O'Leary : merci...

[01:02:09 12/10/14] * Killian O'Leary se lève et se dirige vers la porte

[01:02:13 12/10/14] Calendal Beauchamp : c'est plutôt moi qui devrait vous remercier de me l'avoir ramenée

[01:02:17 12/10/14] Killian O'Leary : prenez bien soin d'elle

[01:02:32 12/10/14] Killian O'Leary : elle ne serait pas là sans moi alors ne me remerciez de rien

[01:02:35 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous pouvez y compter

[01:02:44 12/10/14] Calendal Beauchamp : pourquoi ?

[01:02:57 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous n'avez pas demandé à cette Moyra de s'en prendre à elle

[01:03:25 12/10/14] Killian O'Leary : non

[01:03:38 12/10/14] Killian O'Leary : mais elle ne l'aurait pas fait si je...

[01:03:49 12/10/14] Killian O'Leary : si je n'avais pas joué avec elle

[01:03:56 12/10/14] Calendal Beauchamp : Vous n'êtes pas responsable de ses actes

[01:04:16 12/10/14] * Calendal Beauchamp le regarde

[01:04:38 12/10/14] Calendal Beauchamp : et avec combien d'autes avez-vous...joué ?

[01:04:42 12/10/14] Calendal Beauchamp : autres*

[01:04:59 12/10/14] Killian O'Leary : Vous n'avez pas envie de savoir

[01:05:05 12/10/14] Calendal Beauchamp : Et combien s'en sont prises à Léa ?

[01:05:20 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous n'y êtes pour rien

[01:05:59 12/10/14] Killian O'Leary : Vous êtes trop magnanime

[01:06:32 12/10/14] Calendal Beauchamp : j'espère tout simplement être juste

[01:06:49 12/10/14] Calendal Beauchamp : quand elle le pourra Lea vous le dira elle-même

[01:07:11 12/10/14] Calendal Beauchamp : personne n'est responsable des actes des autres

[01:07:39 12/10/14] Calendal Beauchamp : le mieux que l'on puisse faire c'est avancer sans commettre les mêmes erreurs

[01:07:47 12/10/14] * Killian O'Leary esquisse un sourire mais ne dit rien car en réalité il compte partir et rentrer en irlande comme il aurait du le faire depuis des semaines

[01:07:52 12/10/14] Killian O'Leary : Sans doute oui

[01:08:37 12/10/14] Calendal Beauchamp : elle ira mieux ne vous en faites pas

[01:08:50 12/10/14] Killian O'Leary : je l'espère

[01:08:53 12/10/14] Calendal Beauchamp : vous lui avez sauvée la vie ce soir et c'est là le principal

[01:10:04 12/10/14] Calendal Beauchamp : je ne suis pas toujours très conciliant quand il s'agit de ma fille je l'admets mais quoique vous ayez fait avant, la faute est rachetée par votre geste de cette nuit

[01:10:05 12/10/14] * Killian O'Leary la regarde, ne pouvant s'empêcher de penser qu'il est fautif de son état malgré les mots de Calendal

[01:10:49 12/10/14] * Killian O'Leary hoche légèrement la tête

[01:10:53 12/10/14] Calendal Beauchamp : elle ne voudrait pas que vous vous torturiez comme cela

[01:10:55 12/10/14] Killian O'Leary : je vais vous laisser...

[01:11:14 12/10/14] Calendal Beauchamp : je vous autorise à venir la voir demain

[01:11:23 12/10/14] Calendal Beauchamp : elle sera peut-être réveillée

[01:11:34 12/10/14] Killian O'Leary : je l'espère

[01:11:57 12/10/14] * Calendal Beauchamp lui tend une poignée de main, chose assez rare pour lui d'ailleurs

[01:12:21 12/10/14] * Killian O'Leary le regarde et lui serre la main

[01:12:35 12/10/14] Calendal Beauchamp : je me suis réellement trompé sur vous

[01:12:43 12/10/14] Calendal Beauchamp : merci Killian

[01:12:58 12/10/14] Calendal Beauchamp : tâchez de vous reposer vous en avez besoin

[01:14:22 12/10/14] * Killian O'Leary acquiesce légèrement avant de quitter les lieux et d'entrer dans sa chambre, laissant les larmes contenues s'échapper, et ça doit pas etre joli joli, plus genre gros bébé que le mec trop sexy des séries télés !

[01:15:25 12/10/14] * Calendal Beauchamp s'installe dans le fauteuil proche du lit pour veiller sa fille toute la nuit



avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Jardins du Roy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum