[RP-lieu] La Lanterne Rouge

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Romain de Nansac le Mar 23 Déc - 16:51

Des instants volés, des questions sans réponses, et la belle s'est envolée. Juste quelques minutes pendant lesquelles leurs regards, furtivement, se croisaient avant qu'elle ne l'ait laissé. Pas un mot, pas une explication, rien. Elle avait simplement disparu corps et biens. Où était-elle ? Avec qui ? Que faisait-elle ? Il n'en savait rien. Les quelques jours avant leur séparation n'avaient rien présagé de bon. Que devait-il penser ? Devait-il croire ce qu'on lui racontait ? Non, tout cela n'était que rumeurs bien qu'il lui arrivât de douter au bien fondé de tout ce que, jusqu'alors, il croyait.

Les jours passent, aucune nouvelle, aucune trace. Des recherches sont entreprises mais personne ne semble savoir ce qu'il en est. Il imaginait toujours le pire, se disant que peut-être elle était sous son emprise ? Mais autour de lui beaucoup doutaient et Julia la première qui finit par lui avouer ce qu'elle avait toujours soupçonné. Selon elle, l’Égyptienne était à la solde de son cousin et toute cette histoire n'était ni plus ni moins qu'un coup monté visant à la renverser. Mais toucher Julia n'était pas chose aisée, sans doute était-il plus simple de passer par son naïf beau-fils, trop jeune et inexpérimenté pour se douter de ce qui pouvait se tramer.

Depuis ce jour, il s'interrogeait. Ce qu'elle lui avait dit, était-ce la réalité ? Eretria n'aurait-elle cherché à l'approcher que dans le but de lui faire avouer ces noirs secrets qui pourraient, tous les deux, les faire tomber ? Il semblerait que de réponse à ses questions il n'aurait jamais et c'est auprès d'Elise qu'il allait se réconforter. Depuis quelques temps déjà, Romain traversait une période sombre dans sa vie et il cherchait à tout prix à se raccrocher à quelque chose, à quelqu'un et c'est en Elise qu'il trouva une confidente, une amie.

Point de grands discours, ni de conseils au rabais, tout ce qu'elle lui disait était de prendre la vie comme elle venait et de cesser de se torturer. Difficile pour un jeune homme qui avait pour principale "qualité" de réfléchir avant d'agir au point de passer à côté de beaucoup de choses, trop sans doute. Mais il est un moment où il faut savoir s'arrêter et un soir, alors qu'ils plaisantaient, il finit par accepter son invitation à aller à la Lanterne. Oh il ne comptait pas s'amuser avec les filles comme les autres clients le faisaient mais Elise lui avait promis une soirée d'amusement, avec de la musique, de l'alcool et de la danse.

Il se laissa ainsi donc entraîner dans cette atmosphère étouffante mêlant la fumée aux odeurs d'alcool et diverses scènes de perversion qui se déroulaient à même le salon. Une des filles vint à lui alors qu'Elise l'abandonnait pour aller saluer quelques clients aisés. Il déclina poliment l'invitation lorsque ses mains commencèrent à se balader sur lui mais la donzelle ne semblait pas accepter de refus et il fallu l'intervention de la patronne pour qu'il soit délivré de cette jeune dépravée.

Ils s'éclipsèrent alors dans le bureau où ils purent reprendre une conversation normale mais une chose en amenant une autre, ils commencèrent à se rapprocher dangereusement. Un jeu, une plaisanterie. Un baiser échangé, puis un autre et on en vient à se demander ce que l'on fait. N'était-ce qu'un effet de l'alcool ? C'est ce qu'elle semblait vouloir penser. Était-ce la réalité ? Pas tout à fait.

Jamais, depuis des semaines qu'il côtoyait Eretria, il ne l'avait réellement touchée. Il avait pour elle une grande tendresse, mais était-ce de l'amour ? Difficile à dire. Toujours était-il que toute cette histoire l'avait touché et déboussolé. Au point de perdre l'esprit ? Non. Au point de suivre les conseils d'Elise ? On dirait bien...Ils eurent une conversation suffisamment compliquée pour qu'il finisse par chercher à quitter les lieux. Alors qu'il s'apprêtait à sortir, elle le retint. Il lui posa alors une question dont la réponse fut affirmative et qui déclencha la suite de cette histoire...Une histoire que personne n'aurait soupçonnée, même pas eux avant qu'elle ne commence brutalement, sans crier gare le soir du 21 décembre 1664.

Romain de Nansac

Messages : 58
Date d'inscription : 28/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Laura le Jeu 25 Déc - 17:01

Laura était une fille parmi tant d'autres, une simple petite paysanne dont les parents avaient été ruinés suite à plusieurs années de mauvaises récoltes. Difficile de marier sa fille et de lui donner une dot convenable quand on était ruiné, ils n'avaient plus qu'à espérer que son joli minois la sauverait mais ce ne fut pas le cas. Ses frères parvinrent à s'en sortir en allant en ville. L'un d'eux travaillait chez un petit artisan tandis que l'autre...et bien...elle n'en avait plus de nouvelles mais il semblait que celui-ci tournait plutôt mal.

De cette famille, seul un enfant sur les trois parvint donc à se sortir du pétrin sans tomber plus bas que terre. Dans son malheur, Laura avait eu de la chance, car tous les proxénètes ne sont pas comme ceux de la Lanterne Rouge où elles étaient bien traitées et l'endroit, assez luxueux, n'attirait pas la même clientèle que dans les bouges sordides de la Cour des Miracles et autres endroits du même type.

Le jour, les filles passaient beaucoup de temps ensemble lorsqu'elles ne travaillaient pas. Elles ne parlaient pas du travail qui les dégoûtait toutes plus ou moins sauf si une anecdote amusante avait eu lieu. Les seuls rares fois où sont travail ne lui déplaisait pas, c'est quand le client ne la touchait pas et demandait juste à regarder, dans ce genre de cas, bien souvent, elle se retrouvait avec Lilah et toutes les deux, elles lui faisaient un petit spectacle des plus sensuels. Dans ces moments là, elle n'avait à se forcer de rien et prenait même un certain plaisir dans ce qu'elle ne qualifiait plus vraiment de travail.

Ce matin, comme chaque matin, les filles étaient réunies dans la cuisine pour le petit déjeuner quand Angèle commença à leur raconter une histoire croustillante, un beau jeune homme serait venu la veille au soir mais ne semblait pas à son aise. Il l'aurait repoussée en lui disant qu'il ne souhaitait pas ses services, mais alors que faisait-il là ?

La patronne l'a présenté comme un neveu ? Tu crois que c'est un vrai neveu ou que ça veut dire chasse gardée ?

Ça y est, les commérages étaient lancés !

Laura

Messages : 2
Date d'inscription : 23/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lilah le Sam 27 Déc - 20:04

Encore une nuit éreintante à la Lanterne Rouge et c'est encore endormie, ou à peine éveillée, que la jolie Lilah fit son entrée dans la cuisine. Ses collègues et amies étaient déjà en pleines railleries, riant des derniers potins de la veille. Sans même les écouter ni leur adresser un salut ni un regard, la brunette s'installa autour de son petit-déjeuner. Elle était comme ça Lilah, le coeur sur la main, on pouvait tout lui demander mais pas avant le petit-déjeuner ! Bien mal en prenait à celle qui s'essayait de lui causer avant que ses lèvres n'aient trempées dans le lait chaud, elle se voyait rabrouée d'un regard assassin et d'un grognement très "cavernier" qu'une chevelure défaite accentuée.

Même sa "jumelle" se faisait envoyer paître ! Sa jumelle, c'est ainsi que madame Elise les appelait, ne parvenant pas toujours à les différencier et se trompant constamment de prénoms. Elles ne se ressemblaient pourtant pas physiquement, mais elles étaient sans arrêt fourrées ensemble, si bien que si l'une faisait ou disait quelque-chose, l'autre y était immédiatement et automatiquement associée. A la fin on se demandait laquelle des deux était véritablement concernée.

Même leur histoire personnelle était différente, bien que l'une et l'autre aient manquée de chance dans la vie, mais ça c'était le lot de toutes les filles présentes ici. Lilah, de son véritable nom Louise Mercier, était une jeune fille simple, issue d'une famille pauvre de la région de Châteauroux. Elle n'était pas une fille très brillante, n'ayant pas reçue l'instruction nécessaire, ne sachant ni lire ni écrire, ce qui lui vaudra le H à la fin de son pseudonyme mais c'est une autre histoire.

Elle n'avait donc pas eu l'éducation nécessaire mais bien suffisante pour une destinée toute tracée comme femme de paysan. Elle avait toutefois été bénie des dieux de la beauté, cette même grâce qui s'avérerait être une malédiction peu après. L'année de ses 17 ans et après bon nombre de soupirants se bousculant autour d'elle et de son père pour des demandes en mariages toutes plus inintéressantes les unes que les autres, on lui choisit un gars du coin, un brave forgeron un peu plus âgé qu'elle mais un solide gaillard qui faisait la fierté de sa famille. Ainsi les choses étaient conclues ! Cette union n'enchantait guère la principale concernée mais elle s'y était pliée, en bonne fille qu'elle était. Pourtant cette même année, à quelques semaines du mariage, elle fit la rencontre d'un garçon qui allait changé de manière irrémédiable son destin.

Il était beau,riche, intelligent, tendre, charmant, drôle, aimant, autant de qualificatifs pour le nommer. Il lui en avait mis plein la vue, lui avait promis la lune. Elle rêvait de devenir danseuse à Paris mais ce n'était qu'utopie et elle serait bientôt la femme d'un forgeron. Avec Marcel elle y croyait enfin ! Il connaissait du monde à la capitale et la présenterait à tous ses contacts, elle deviendrait vite célèbre et même qu'elle pourrait danser dans les plus ballets, dans de nombreux pays et devant le Roi de France en personne.

Elle avait espéré la bénédiction de ses parents mais en vain. Qu'à cela ne tienne elle irait quand même. Elle suivrait l'homme de sa vie, ils se marieraient à Paris et voyageraient de pays en pays, aussi riches  et respectés que des rois.

Elle déchanta bien vite. Paris et sa grisaille, le gentil Marcel eut un autre visage quand elle se refusa à ses amis d'abord, à ses clients ensuite. Ses illusions de danse furent changées en prostitution. Elle avait plusieurs fois tenté de fuir mais c'est à grands renforts de drogues diverses qu'il la maintenait sous sa coupe avant d'être vendue à divers clients privés pour leur bon plaisir personnel et inavouable.

Puis lors d'une soirée une fois de plus perverse et glauque, elle avait fait connaissance avec Rubis, une catin certes mais une catin de grande classe et de grande réputation dans le milieu, selon les clients lyonnais qui la connaissaient. Elle s'était nouvellement installée à Paris, dans un nouveau bordel du nom de la Lanterne Rouge qui semblait prometteur. Rubis lui parla de la vie là-bas, d'une certaine Elise, une mère maquerelle pas comme les autres et qui jamais ne levait la main sur ses employées qu'elle traitait comme ses filles et non ses esclaves.

La vie à la Lanterne semblait plus "belle" qu'ailleurs et un jour elle profita de l'inattention de son maître pour s'enfuir et y trouver refuge. Elle était entrée dans ces lieux le coeur battant, avec la crainte d'en être chassée. Et une belle rouquine avait entendu son histoire, l'avait écoutée comme si elle l'entendait pour la première fois alors qu'hélas tellement commune.

La patronne n'avait pas beaucoup d'argent à l'époque pourtant elle prit le risque de lui faire confiance et de la racheter une fortune, à la seule condition qu'elle en finisse avec ses drogues et qu'elle soit reconnaissante de cette nouvelle "chance". Les débuts ne furent pas faciles, surtout sans ses "paradis artificiels" mais les filles l'avaient accueillie à bras ouverts et la soutenaient. Elle était sans cesse surprise de la solidarité qui régnait dans cet endroit. Elle avait rencontré la jolie Laura et entre elles une forte amitié était née. Elle était tout, sa meilleure amie, sa confidente, sa "jumelle" et aussi pour le plaisir des clients et le sien au fil du temps, sa maîtresse. Elles partageaient  tout, leurs doutes, leurs peines et leurs espoirs.

Un jour elles sortiraient d'ici et ouvriraient une petite mercerie, elles avaient rit à l'idée d'une mercerie du nom de Mercier. Finalement les filles avaient raison, même le travail le plus plaisant du monde peut devenir un enfer si l'ambiance est mauvaise, l'inverse était vrai aussi. Du moins, valait-il mieux prendre le parti de le croire.

Elle terminait son bol et put enfin se mêler à la conversation.


Vous parlez encore du gars d'hier ? Il est si bien que ça ? Je l'ai pas vu moi fait chier, j'étais avec l'autre limace, quelle plaie, s'il repasse ce soir, je suis pas là !

Lilah

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Lun 29 Déc - 16:54

Ce que j' fais là moi
Je sais pas
Je voulais juste marcher tout droit...

Bon je suis un peu en avance sur mon temps là, cette chanson n'existe pas encore en ce 21 décembre 1664 pourtant j'aurais pu l'écrire en cet instant.
Je ne cesse de me répéter "qu'est-ce que tu fous Elise ? C'est qu'un gamin tu as le double de son âge, bon pas tout à fait et personne n'en sait rien, mais tout de même ! En plus tu l'aimes bien lui, ça va mal finir cette histoire, il s'attache vite, il aura le coeur brisé et tu en seras responsable ! Et le pire c'est que tu vas tromper ton mari !

C'est vrai qu'on était un couple libre Eddy et moi, il avait ses maîtresses j'avais mes amants et nous étions heureux ainsi. Jamais nous nous étions trahis sentimentalement et c'était tout ce qui nous importait. Mais la raison pour laquelle notre couple atypique fonctionnait si bien c'était parce-qu'il y avait une réelle confiance entre nous. Ni lui ni moi n'allions voir ailleurs sans en parler à l'autre. On se racontait absolument tout, pas dans les moindres détails mais néanmoins sans rien se cacher d'important.

Mais Eddy n'est plus là...Et depuis qu'il est parti, je n'ai plus su coucher avec d'autres. Ca aurait été de la trahison d'aller voir ailleurs sans qu'il n'en sache rien, sans qu'il donne son approbation ou son avis. Et puis je n'en avais pas envie. Notre histoire avait mal démarré mais dès lors où j'ai pu lui faire confiance et où je l'ai laissé m'apprivoiser et me connaitre, il n'y a plus eu que lui qui comptait dans ma vie. Je l'aime tellement que je suis encore incapable de l'affirmer au passé. Alors reprends-toi Elise !

Je devais repousser Romain, il le fallait, c'était mieux pour nous, pour lui. C'est un garçon perdu, amoureux de sa belle-mère et de toutes femmes lui accordant un peu d'attention ou qu'il se sent obligé d'aider. Il se croit investit d'une mission sauvetage de toutes âmes en détresse. Mais ce n'est pas de l'amour et si personne n'est là pour lui apprendre la différence, moi je le ferais. Je l'ai aidé à prendre conscience que ce qui l'attirait chez Eretria c'était la peine qu'elle n'avait de cesse de lui montrer quand la sienne était sincère. Je voulais lui faire comprendre que l'attirance et l'amour sont deux choses bien différentes et que l'une peut exister sans l'autre. Je voulais lui apprendre à différencier le vrai du faux, à être moins naïf et davantage méfiant, que s'il était chevaleresque, hélas toutes les demoiselles à la larme facile ne sont pas en détresse.

Nos longues conversations nous ont rapprochés mais je ne savais pas jusqu'à quel point. Et il y a eu ce soir où je sais pertinemment que tout va changer entre nous.
J'essaie de résister de toutes mes forces, je ne parviens pas à l'éloigner de moi. En ai-je réellement envie au moins ? Ma façon avide de reprendre ses lèvres avec tant d'ardeur et de fougue, tend à dire le contraire.

Est-ce cette même ardeur qui me consume aussi bien le corps que l'esprit, qui me fait perdre la tête et me rend égoïste au point d'en être à le supplier intérieurement de ne pas me quitter alors qu'il devrait pourtant me fuir ?
Je n'aurais pas la réponse à cette question, pas tout de suite, pas maintenant. Maintenant nos corps n'en font déjà plus qu'un et mes doutes, mes craintes, mes peurs, le moindre ressenti s'est envolé pour laisser place à une volupté dévorante, une étreinte torride et passionnée.    



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Non mais je vous jure, LE gars quoi ! Genre son neveu on va y croire ! On en avait jamais entendu parler.

Et ça jacasse et ça jacasse, ça glousse pas mal aussi, bienvenue dans les coulisses de la Lanterne Rouge ! Le matin, dans la cuisine, nous ne sommes plus dans un bordel mais dans une vraie pension de jeunes filles. Elles oublient ou plutôt font semblant d'oublier durant un instant, leur condition et le sordide de leur misérable existence pour se conduire en filles normales, en filles rieuses et bavardes, toujours à l'affût du moindre ragot croustillant. Et le sujet de la matinée est le déjà célèbre "neveu" de la patronne.

Il était au comptoir donc ben moi normal en fait je vais lui faire ma putain en me frottant à lui et en lui proposant de monter avec moi. Il était rouge jusqu'aux oreilles à la recherche de sa "tata".

Et c'est dans un éclat de rire général que Fauve manque de s'étouffer en imaginant la scène, précisant à son tour qu'elle se serait bien occupé de lui également "tellement qu'il était canon".

Non mais lâche l'affaire soit il est puceau et il vient faire des repérages avant de se lancer, soit il préfère les garçons. Je sais pas trop quoi choisir entre les deux...
Ou les deux sinon !



Ni l'un ni l'autre ! Je suis passée devant la chambre d'Elise, je pensais qu'il fallait que je dorme avec vu que le Gregychou était pas là, mais elle n'avait pas besoin de moi du tout. Il est autant son neveu que je suis nonne !

Et dans une merveilleuse explication parodiée et inutile mais tellement amusante, Rubis leur mime en gestes des plus explicites, la réunion de famille entre la patronne et son "neveu".

Alors les jumelles pas touche !

Elle adressa un sourire complice aux deux belles brunes avant de mordre dans une tartine.


S'il aime les rousses, moi ce soir je tente !


Ptet pas les rousses qu'il aime mais les femmes mûres ! Finalement je devrais ptet aller lui proposer mes services quand Elise en aura fini avec.


Vu depuis combien de temps elle n'a pas baisé, elle va pas le lâcher comme ça à mon avis. Je l'imaginais pas faire dans le petit jeune, je sais pas où elle se l'ait dégoté celui-là, mais elle s'envoie que des canons elle.


Et nous on a les vieux dégueulasses ! Je vous ai déjà dit que la vie est injuste ?


Aujourd'hui non pas encore, sinon environ 50 fois par jour !

Un autre éclat de rire résonnait dans la cuisine.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Diane Loyse Cazin le Ven 2 Jan - 14:40

Deuxième journée de janvier mil-six-cent-soixante-cinq.

Père, je vais livrer les chaussures dans la rue de la Lanterne!

Aucune réponse ? Tant pis. S'enroulant dans un manteau beige, elle entreprit de tirer les caisses de l'atelier jusque devant les portes de la voiture que son père avait fait venir pour les grosses livraisons. Pestant contre les chaussures qui s'y trouvaient, la jeune fille tentait de ne pas glisser sur la neige. S'était peut-être un des plus gros inconvénient de ce métier; les intempéries. Qu'importe le temps, le client devait recevoir ce qu'il commandait. Et Loys était très strict la dessus. Fermant la porte de la cordonnerie, elle cria un "A plus tard papa" qui resta à son tour sans réponse. A croire que cette nouvelle année serait aussi triste et banale que celle passée. Faisait-il la tête parce qu'elle était sortie la nuit précédente ? Elle n'avait rien fait de mal, non, la musique l'avait appelée.


Assise à l'arrière, elle se laissait balancer d'un côté et de l'autre dans la voiture. Passant doucement sur les plies de sa modeste robe, elle étouffait dans se corsage de très mauvaise qualités, au couleur rouge et bleu lamentable.. Le gout des couleurs et de la mode n'était pas en son fort. Et puis, s'était surtout des tissus qui étaient accessible qu'elle revêtait. Sans parler du chapeau qui tenait par des épingles qui lui torturait le crâne. Sa tignasse brune était relevé dans un drôle de chignon qui ne tenait absolument pas. Sans doute était-ce fait exprès de sa part, ou la précipitation n'avait rien arrangé.


La voiture s’arrêta où Diane avait demander. Sortant avec précaution, elle se retient d'une ou deux glissades, tout en tenant son chapeau. Une fois certaine de son équilibre, elle leva le nez devant la maison.. qui ne ressemblait pas à une maison. Était-ce vraiment ici que la Dame attendait ses chaussures ?

Ça me parait étrange..

Laissant le cocher s'occuper des malles, elle avança vers la porte se présentant à elle, frappant trois coups.


avatar
Diane Loyse Cazin

Messages : 18
Points : 24
Date d'inscription : 12/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Laura le Mar 6 Jan - 20:39

C'était maintenant clair, le "neveu" était loin d'en être un en réalité, merci pour les potins Rubis ! Elle écoutait les échanges, amusée, tout en buvant un bol de lait chaud. C'est qu'elle n'en rataient pas une ces trois-là et Laura ne put s'empêcher de mettre son petit grain de sel.

Hey ! Pourquoi vous nous dites à Lilah et moi de ne pas y toucher alors que vous mêmes êtes prêtes à lui sauter dessus hein ?! Vous sentez que vous ne ferez pas le poids face à nous en fait, c'est ça hein ?!

Elle se mit à rire tout en leur faisant un clin d’œil complice. Ce n'était certainement pas elles qui risquaient de se battre pour un homme, aucune d'elle n'ayant eu la chance de voir les bons côtés de la gente masculine mais au contraire les pires. La plupart avaient fini là justement à cause d'un homme, les autres n'avaient juste pas eu de chance dans la vie et Laura faisait partie de ces filles là. Avant d'arriver à la Lanterne, jamais aucun homme ne l'avait touchée et sa première expérience avec un homme fut donc pour le moins...douloureuse et répugnante. Si Élise veillait à ce qu'elles soient bien traitées, par les clients y compris, connaitre cela de la sorte n'avait rien de plaisant. Mais il n'était pas l'heure des pleurs et souvenirs tristes, ce matin, elles avaient décidé de s'amuser.

Je l'ai vu de loin, j'étais un peu...occupée...Mais il avait l'air pas mal oui, en tous cas, il était richement vêtu.


Quelques jours plus tard...le 2 janvier 1665...

Le jour, elles n'avaient que peu de visites et les rares hommes qui se trouvaient là y étaient pour assurer leur sécurité, alors quand Bebert vint leur dire qu'il y avait une jeune fille à la porte, elles durent assez surprises car c'était une chose qui arrivait rarement. Une nouvelle recrue peut-être ? Pauvre gamine, que lui était-il donc arrivé pour qu'elle finisse là elle aussi ?

Elle s'approcha de la porte et en voyant les paquets, elle comprit qu'il n'en était rien et qu'il s'agissait là d'une livraison. Elle se faufila pour s'approcher donnant un petit coup de postérieur au garde qui se trouvait là.


Doucement Bebert, vas pas lui faire peur avec tes manières ! Qu'est ce que tu nous apportes ma jolie ?

Elle lui fit signe d'entrer et de la suivre à l'intérieur, c'est qu'il faisait un froid glacial dehors et si à cette heure de la journée elles étaient normalement vêtues, elles n'avaient pas très chaud pour autant !



avatar
Laura

Messages : 2
Points : 2
Date d'inscription : 23/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Mer 7 Jan - 19:40

Le petit-déjeuner s'acheva sur quelques rires et moqueries diverses  au sujet du nouveau "mignon" de la patronne. Les petites jeunettes voulaient tenter leur chance mais les "anciennes" ne s'y risqueraient pas...Enfin pas trop !

Le 2 janvier 1665


Assise sur les longues banquettes de la pièce principale, Fauve,Rubis et les jumelles s'échangeaient quelques anecdotes et conseils. Angèle n'était pas encore descendue quand Bebert, leur garde du corps préféré, bon en l'absence de Gregychou qui lui était vraiment le préféré, vint les prévenir qu'une gamine était arrivée.

Une nouvelle ? Elle est comment ?

Sans même prendre la peine de répondre, il était reparti voir la fille, Laura sur les talons. Les autres s'empressèrent de les rejoindre et se bousculèrent autour de la nouvelle venue, qui devait se sentir regardée comme une bête de foire.

Elles la détaillèrent et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'avait pas le look de l'emploi, bon sang faudrait être sacrément tordu pour vouloir la sauter ! Mais il ne faut pas croire, avant les soieries bon marché, la dentelle, les corsets avantageux, le maquillage outrancier mais néanmoins glamour et la coiffure assortie, elles avaient toutes plus ou moins la même allure en arrivant. Elles n'auraient qu'à s'occuper d'elle et lui apprendre à se mettre en valeur.

Elle était bien chargée pour une nouvelle recrue. En général elles n'ont qu'un léger baluchon de vêtements qu'elles ne remettront jamais mais à quoi lui servent toutes ces boîtes ?!

Le visage de Fauve s'éclaira quand elle fonça sur les boîtes en criant (Fauve, fan de Zalando ? Allez savoir !) :


CHAUSSUUUUUUUUUUUUUUUURES ! LES FILLES ! ELISE NOUS A FAIT UNE SURPRIIIIIIIIIISE !!!!!! HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!

Rubis rejoignit Fauve toute aussi excitée.


Wohooou ça lui réussit à la patronne d'avoir un homme au pieu ! On est gâtées les filles !

Sans laisser le temps à la jeune fille de prononcer le moindre mot ou d'avoir la moindre réaction, qu'elles en sont déjà à ôter leurs pantoufles dans le but d'essayer les chaussures.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Diane Loyse Cazin le Mer 14 Jan - 21:41

Quand la porte s'ouvrit, Diane pâlit. Était-ce vraiment ici que la livraison devait s'effectuer ? Un doute plana dans son esprit quand elle vit une première femme venir à elle, appelant communément le portier Bebert. Puis vint une horde de femmes.. Embarqué dans l’enceinte du bâtiment, la fille du cordonnier chercha ou donner de la tête. Tenant tant bien que mal une malle dans ses petits bras, elle se sentait terriblement mal à l'aise. Ce n'était pas son habitude de se faire regarder de haut en bas et de bas en haut comme elles le faisaient. Elle même ne le reluquait pas.. Pourtant, quand elle tomba sur le regard de l'une d'entre elles, Diane garda bien de faire un jolie "Oh oh".


Elise ? Mais qui était cette Elise ? Il n'était absolument pas question d'une Dame nommée Elise pour cette commande !

- Je.. Non! Ne touchez pas aux malles!

Prenant tardivement conscience que les filles déballaient les malles. Si Loyse apprenait cela, Diane était finit! Reprenant une chaussure dans une paire de main, la pauvre jeune fille tournait en rond. Lorsqu'une paire était reposée, une autre était prise..

-C'est pas vrai.. Non non non..


avatar
Diane Loyse Cazin

Messages : 18
Points : 24
Date d'inscription : 12/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Dim 25 Jan - 12:41

Elle avait l'air bien farouche la petite avec ses chaussures. Il ne fallait pas y toucher mais c'était bien à elles qu'Elise les avait acheté non ?

On est pas galeuses hein, on va pas te les salir tes godasses. En plus si c'est un cadeau de Madame Elise je vois pas en quoi ça dérange qu'on les prenne.

Fauve commençait à légèrement élever la voix et ses copines de venir à la charge. Elles étaient certes prostituées mais ici elles étaient chez elle et elles avaient le droit de prendre ce qui leur revenait.

Mais d'où venait ce raffut ? Combien de fois leur avais-je dit de ne pas crier comme ça ? D'un soupir, je m'étais levée pour les rappeler à l'ordre. Ah je vous jure, jouer les mamans de substitution pour toutes ces filles était parfois éreintant !

Je suivis les voix qui me menèrent à l'entrée de la Lanterne et les découvrit en cercle parmi des chaussures en vrac et des boîtes ouvertes en hâte.


Mais enfin qu'est-ce qu'il se passe ici ? C'est quoi ce bordel ? Et la première qui me répond encore "La Lanterne" est de corvée vaisselle pour un mois !


Je les dévisageais une à une, attendant un début d'explication, quand j'aperçus une toute petite jeune fille qui tranchait dans le lot. Je m'arrêtais longuement sur elle et écarquillais les yeux.

Beauté ?! Mais qu'est-ce que tu fais là ?

Elle nous a apporté des chaussures !


Je les regarde, intriguée. Pourquoi aurait-elle apporté des chaussures ici ?

Des chaussures ? Mais je n'ai pas commandé de chaussures ?!


Elle veut pas qu'on y touche en plus !


Et à Rubis de renchérir ! Vais-je enfin comprendre cette histoire ? Pas sûr si elles se mettent toutes à piailler en même temps.

Chuuuut chuut ! Laissez-la parler ! Et retourner à vos affaires, vous ne voyez pas que vous allez lui faire peur à lui sauter dessus comme des folles, allez filez !

Je l'entraînais plus loin des oreilles indiscrètes et des langues de purâleuses pour savoir ce qui l'amenait dans cet endroit, bien loin de son univers.

Bebert, ramasse tout ça s'il te plait ! Tu seras bien aimable mon chou.

Je souris à mon employé avant d'inviter "Beauté" à s'asseoir.

Alors je t'écoute chérie, qu'est-ce que tu fais là ? Pourquoi tu as apporté des chaussures ?
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Diane Loyse Cazin le Lun 26 Jan - 11:31

Comme ça on haussait le ton sur une pauvre petite ? Diane fronça les sourcils, prête à son tour à se faire entendre sur celle qu'elle appellerait mouton. Pour qui elle se prenait celle-la? Arrachant une autre paire de chaussure des mains, une autre voix se fit entendre derrière elle. Une voix qu'elle pourrait reconnaitre entre mil. Se retournant, les joues rouges de colère et de honte, Diane Loyse trouva le visage d'Elise. Alors s'était elle, Elise, la Elise, la seule qu'elle connaissait d'ailleurs..

- Elise! Vos filles sont folles..

Toc, voilà, ça s'était dit et plus à dire. La jeune fille suivit la brune, puis s'assied quand elle l'invita à le faire.


- Je me suis trompée d'endroit.. Je devais porter les chaussures à une Dame et me voilà ici.. Le temps que je réalise les filles m'ont sauter dessus, je n'ai même pas eu le temps de dire quoi que ce soit!


avatar
Diane Loyse Cazin

Messages : 18
Points : 24
Date d'inscription : 12/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Ven 30 Jan - 16:18

Dès qu'il s'agit de robes ou de chaussures, elles sont intenables. Des filles quoi.

Je lui souris, amusée de la situation. C'est qu'elle avait son petit caractère la gamine et bien qu'elle aurait pu être effrayée par l'endroit et ses habitantes, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds.


Je vois. Heureusement que tu es arrivée ici beauté, tu aurais pu plus mal tomber malgré tout. Je te garderais pas moi.


Elle avait eu de la chance, je ne sais que trop les risques encourus par une jeune fille seule qui par mégarde se retrouverait dans un bordel. Elle n'en sortirait pas aussi facilement.

Ca va aller pour ta livraison ? Les chaussures n'ont rien ?


J'espère qu'il ne me faudrait pas rembourser des godasses d'une petite bourgeoise bien au-dessus de mes moyens, enfin je les déduirais du salaire des filles mais quand même !
Je me levais pour lui apporter un petit verre d'alcool pas bien fort, histoire qu'elle se remette des événements, et du vin rouge pour moi.

Me rasseyant près d'elle, mes pieds se prirent dans le tapis et je manquais de peu la chute. Une chance pour moi mes fesses se posèrent brusquement sur la banquette, malheureusement pour Diane, mon verre lui, atterrit sur sa robe.

Oh merde ! je suis désolée beauté.


Machinalement j'essuyais le tissus imprégné de vin mais c'était bien entendu inutile et la tâche s'était agrandie.

Viens on va arranger ça.


Je montais l'escalier en direction de ma chambre. Le vin ne partirait pas qu'avec de l'eau, il faudra laver la jupe, mais ça ne coûte rien d'essayer, et sinon je n'aurais qu'à lui prêter une robe.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Diane Loyse Cazin le Dim 15 Fév - 20:37

Assise, Diane tentait de faire son possible pour faire tomber la chaleur qui la prenait aux joues. En voilà encore une drôle d'expérience.

- Les chaussures n'ont rien, mais tout de même.. Il faut que je range tout à nouveau, que je refasse une présentation convenable..


Loyse secoua doucement le visage, puis lui sourit doucement quand elle se lève. Passant une main sur sa robe, elle ferma les yeux en inspirant bruyamment quand le vin tomba sur elle.

- Oh.. Ce.. Ce n'est pas grave..

Soupirant elle baissa les bras, épuisée par cette journée qui allait de pire en pire. Elise avait prit le chemin des escaliers, et Diane hésitait à la suivre. D'un mouvement lasse, elle la suivit, sans un mot.

- Laissez Elise, ce n'est pas grave.. Je vais.. retourner à l'atelier me changer..

Enlevant la pince qui retenait ses cheveux en un chignon, Diane se laissa tomber sur le lit de son amie.


avatar
Diane Loyse Cazin

Messages : 18
Points : 24
Date d'inscription : 12/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Charles Ponsardin-Vouzier le Sam 9 Mai - 11:33

Eugénia l'avait traîné jusqu'à Fontainebleau, il était assez mitigé sur cette rencontre sachant que le matin même, une plainte de sa part avait été déposée afin de poursuivre en justice sa chère Julia. Julia...Cela faisait une dizaine d'années qu'il ne l'avait vue mais jamais il n'avait su oublier sa petite ingénue. Depuis, elle avait bien changé, elle était devenue une femme, forte, indépendante, manipulatrice...Eugénia lui avait raconté comment elle était arrivée à la Cour du roi et il fallait bien l'avouer, il avait été impressionné.


Quel dommage que ça se soit ainsi terminé, avec Julia à cette place de choix ils auraient pu, tous les deux, faire de grandes choses. A défaut, il trouverait bien de quoi se divertir un peu et sa rencontre avec Julia avait eu quelque chose de..Satisfaisant finalement. Elle refusait de le voir et de lui parler mais à force de persuasion, il avait réussi à ce qu'elle accepte qu'il voit Ella de temps à autre s'il parvenait à faire en sorte qu'Eugénia la laisse tranquille.


Qu'en avait-il donc à faire de cette gamine ? Rien du tout. Tout ce qui lui importait c'était de s'amuser un peu à ses dépends comme à l'époque...Il avait toujours eu un faible pour ce qui lui était interdit, lui, à qui l'on donnait tout avant même qu'il n'en ai envie, le "non" avait quelque chose d'attrayant, d'excitant...


Il lui avait joué la scène de la victime, lui comme elle, mis sous pression par sa famille devant laquelle il n'avait d'autre choix que de plier, elle n'en a rien cru mais un doute imperceptible s'était pourtant insinué dans l'esprit de la belle Julia puisqu'elle lui avait demandé de se battre et de choisir son camp.


Il était reparti comme il était venu avec l'apparence d'un homme triste et blessé mais s'il avait pu exprimer réellement ce qu'il ressentait, on aurait pu voir naître un sourire au coin de ses lèvres. Elle le haïssait, elle le rejetait avec autant de force qu'elle le pouvait et bien qu'elle tente de faire croire que tout cela n'avait aucune importance pour elle, il savait que ce n'était pas le cas car, après tout, ce qui ne nous touche pas nous indiffère et ne nous pousse pas ainsi vers une haine si fougueuse et passionnée. 


Sur le chemin, il avait demandé à Eugénia de le déposer pour qu'il puisse marcher un peu et réfléchir à tout ça. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé à la Lanterne Rouge, il avait fait la connaissance de la propriétaire la veille et avait dîné avec elle. Gardant toujours son masque de douceur et de gentillesse, il avait passé une soirée plaisante et il comptait réitérer. Il alla s'installer au comptoir pour prendre un verre, la patronne semblait occupée et une jeune femme vint le sortir de ses pensées. Et si tous les deux, ils faisaient un petit jeu ?


avatar
Charles Ponsardin-Vouzier

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 06/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum