[RP-lieu] La Lanterne Rouge

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Dim 3 Nov - 0:12


Avec Greg…

Je ne m’suis pas trompé, l’hôpital était hors de question, et le regard qu’il me tend, n’est pas pour en dire trop long, juste assez cependant pour comprendre.

La situation est tout autre que celle imaginée avec hâte… La rousse s’est faite agressé dehors, elle n’est peut être pas de la maison, mais s’ils veulent éviter le centre public de santé, peut être ont-ils peur de la récidive. J’écoute la voix de ce jeune homme, l’habitude semble l’habiter, une sorte de quotidien dans ces évènements communs en ces quartiers malfamés !


Je vois…je reste à votre disposition, n’hésitez pas !

Je le salue et je sors pour retourner à ce foutu rêve que j’ai déjà oublié !


Lou, le rêve passe…


Elle est veillée par une présence bienveillante, homme, femme, peu importait, elle n’était pas seule, mais dans sa tête, personne ne l’accompagnait ! La douleur s’était apaisée, le cœur ralenti, et la respiration plus calme. Rien ne semblait plus crisper son visage, les médocs avaient fait leur effet, et les songes étaient tout à coup revenus au calme…

La lingère chez qui elle avait postulé, avait gardé son baluchon, et elle devait commencer le soir à travailler, elle aurait un emploi respectable, et peut être qu’un jour elle rencontrerait le bonheur, le vrai ! Un homme honnête qui accepterait de l’épouser et lui faire un enfant ! Tout peut changer dans la tête d’une femme, il suffit de le vouloir !!!

Une destinée effaçant le passé, qui sait si elle y parviendrait ? Après tout, tout le monde à le droit à sa chance ! Les heures lui semblent des semaines, comme si finalement, tout s’était effacé, et que ce nouveau départ avait été le seul à rester en sa mémoire !

Un rayon de soleil vient réchauffer son visage tuméfié, et les courbatures réveillaient doucement la belle, alors que le petit jour pointait son nez. Une fille s’était endormie sur le fauteuil près de son lit, la chambre était jolie, mais elle ne reconnaissait rien de ce qu’elle contenait, ni la lingère, ni le lieu de travail… A croire qu’elle n’était pas au bon endroit ! Doucement, elle tente de se redresser, mais une douleur attroce vient arracher un cri de sa gorge, comme si un poignard l’avait saignée à blanc !


AAAAAAAAAAAAaaaaaaaa

La souffrance l’immobilise et elle se rend compte qu’elle est nue sous le drap, où donc était elle ? Que c’était il passé ? Que de questions demeurant sans réponses… Elle était peut être dans un hôpital ? Où donc était le médecin ? A moins que… Le Ruffian ! Ohhhh nonnnnnnn !!! Il l’a emmenée chez Lambert ! Elle est foutue !!! Tout arrive par bribes, l’agression, et puis le trou noir !

Lou...

Messages : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Mar 5 Nov - 20:54

J'étais au bord de la crise de nerfs, coincée entre la colère et la culpabilité. Si seulement Eddy était là, lui savait gérer, mais moi ? Moi je ne suis pas vraiment de ce milieu, j'en ai longuement profité, de l'argent en conséquence, jamais je n'ai manqué de rien, jamais rien ne m'était refusée. Je savais comment Eddy le gagnait ce pognon et ça ne me dérangeait pas, du moins plus après, parce-qu'au début j'étais comme Anna, une pauvre gamine innocente de tout cela, élevée dans la tradition, le respect de la religion et tout ce qu'il fallait pour épouser mon "gentil" fiancé médecin. Et un jour je m'étais retrouvée au Bordel 'O, comme ça, sans même réaliser. La honte et la peur ne m'avaient plus quittée durant de très longs mois. Heureusement, jamais je n'avais eu à me vendre, et si j'avais eu de nombreux amants, je les avais toujours choisi, peu importe les raisons pour lesquelles je les prenais, je le faisais toujours par choix.

Eddy s'occupait de tout et je profitais et je n'ai pas honte de le dire. Après tout les hommes ne travaillent-ils pas pour entretenir leur famille ? En quoi ça devrait être différent dans un bordel ? Mais aujourd'hui tout est différent, je suis seule, je dois tout gérer...seule. Enfin pas tout à fait, j'ai Greg. Pour combien de temps ? Je l'ignore mais le temps qu'il est à mes côtés je m'appuie sur lui et dans tous les sens du terme. Je reste là un moment, dans ses bras, je ne bouge pas, gardant mes yeux clos comme pour changer ce cauchemar permanent en songes heureux.

Le médecin s'occupe de Lou, je n'aime pas les médecins et je préfère me tenir à l'écart.

Eddy disait sans cesse que viendrait le jour où je devrais poursuivre sans lui, je me moquais gentiment, je n'envisageais pas une seconde ce moment malgré notre différence d'âge. Lui était persuadé que j'avais les épaules et le caractère pour, mais là je me sens toute petite et frêle dans les bras de Greg. Il me faudra relever la tête et me battre, mais demain. Demain. Là tout ce que je veux c'est dormir et ne pas me réveiller avant demain.

Greg me connait si bien. Comme s'il avait lu mes pensées, il me propose de monter me reposer, me rassurant sur ma décision.


Tu as raison j'ai besoin de m'allonger un peu. Tu montes me rejoindre après ?

C'était une question qui avait plus l'air d'une affirmation, je le laissais faire ses affaires avec les filles autant qu'il voulait mais j'aimais qu'il dorme avec moi, je n'avais jamais aimé dormir seule, et là avec Greg notre relation était simple, il n'attendait ni ne demandait rien de moi.

Et j'espérais qu'il vienne me donner des nouvelles sitôt le médecin parti. Il fallait en plus qu'on discute de ce qu'on allait faire par la suite. J'étais fatiguée , affaiblie par le départ d'Eddy, mais quand je me relèverais, les répercutions se feront sentir. Comme le disait mon homme, on ne s'en prend pas aux Orsini sans en payer le prix, et la facture promettait d'être salée pour le Lambert !

Elise.

Messages : 60
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Gregory Sandre le Mer 6 Nov - 22:12


    Je suis resté quelques heures avec cette fille, à veiller, vérifier que tout allait "bien" jusqu'à ce qu'une des filles ne vienne prendre la relève. Je monte donc dans la chambre d'Elise sans faire de bruit. Je me déshabille et vais me glisser sous les couvertures. Je me rapproche et passe mon bras autour d'elle. Elle n'a pas l'air de dormir, j'imagine qu'avec tout ce qu'il se passe et surtout avec ça ce soir, elle a l'esprit trop occupé pour trouver le sommeil. Je me penche sur elle et l'embrasse sur la joue puis lui murmure :

    Ça va aller, aucun organe vital n'a été touché. Elle se repose et va s'en remettre. Le médecin reviendra dans la soirée pour vérifier que tout va bien et changer ses bandages. Ne t'inquiètes pas pour tout ça, dors un peu...

    J'ai volontairement passé sous silence les complications dont le médecin avait parlé. Elle en avait assez vu et entendu ces derniers temps. Le principal était que la donzelle soit en vie et qu'elle va s'en remettre, avec du temps sans doute, mais elle vivra. Je passe doucement ma main libre dans les cheveux d'Elise et essaye de l'apaiser, qu'elle parvienne enfin à dormir.


[Au petit matin...]



    Greg nous a demandé de veiller sur Lou chacune notre tour et au petit matin c'est moi qui m'y suis collée. Fichue vie, fichu métier, fichu bordel ! Ça aurait pu être moi là dans ce lit, ça aurait pu être n'importe laquelle d'entre nous, et surtout...ça aurait pu être fatal...Mais voilà, cette vie, ce métier, aucune d'entre nous ne l'a choisis. On ne choisit pas de vendre son corps, quand on arrive là, c'est qu'on a pas le choix. Et comme si ce n'était pas déjà assez désagréable comme ça, il fallait qu'en plus, on soit victimes de violences...

    Que ne donnerais-je pas pour pouvoir quitter cette vie, cet endroit, pour pouvoir tout recommencer, ailleurs, loin de tout ça et surtout à l'abri de ce Lambert. Elise fait ce qu'elle peut, elle nous protège, elle a pris des hommes et son ami est là, mais il faut se rendre à l'évidence : ça ne suffit pas. Nous ne pouvons plus sortir de la Lanterne sans être accompagnées et encore...Même à l'intérieur, nous ne sommes pas totalement protégées, il suffit de voir ce qui est arrivé à Angèle. C'est pas la première à avoir droit à un client violent, mais celui-là y est tout de même allé fort.

    Dans tous les cas, nous voilà toutes à attendre, comme de gentilles petites proies, de savoir laquelle d'entre nous se fera agresser la prochaine fois, par qui, quand et comment, voilà les questions qui restent en suspend et dont les réponses nous terrifient. Je commence à somnoler quand j'entends un cri. Je fais un bond sur ma chaise et regarde Lou en me demandant ce qu'il lui arrive. Je me lève en panique et m'approche d'elle.


    Lou ? Qu'est ce qu'il se passe ? Tu as mal ? Tu veux que j'appelle le médecin ? Ou Elise ?

Gregory Sandre

Messages : 169
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Sam 9 Nov - 23:13

Élise devait se faire un sang d’encre, mais la belle endormie, qui venait tout à coup d’ouvrir les yeux sous l’effet d’une douloureuse sensation, en avait sous le choc, oublié l’après agression qui fut la sienne… Il était vrai que les yeux fermés, elle avait vécu l’épisode du carrosse et de la lanterne, comme un rêve entre deux mondes, répondant à la patronne sans réellement se rendre compte qu’elle le faisait vraiment !

C’était affreux d’ouvrir les yeux en ayant l’impression que le cauchemar est réel, ajoutant à cette douleur, la peur d’être entre les griffes d’un dangereux trafiquant de femmes. Le Ruffian aurait vite fait son compte, il lui aurait été facile une fois évanouie, de l’emporter dans l’antre du diable qu’était Lambert, poussant à l’extrème le jeu, mais alors pourquoi lui aurait il parlé d’Elise ? Elle ne comprenait plus rien, et ses larmes coulaient sans cesse de ses yeux apeurés !

Le visage devant le sien ne lui était pas inconnu, d’une douceur infinie et pourtant empli d’une peur lisible, comment aurait il put en être autrement, en se faisant réveiller par tel cri ! Et même si le minois lui était familier, elle ne parvenait pas à lui donner un nom… Un passé qui revient rappeler où chacune à grandit. L’âge semble souvent petit, mais le nombre d’années à faire ce métier, semble plus souvent avoir été doublé en les ayant supporté !

La pauvre était paniquée, et s’était levée d’un coup pour s’approcher de la louve, leur regards se croisaient, alors que les larmes inondaient sa figure et que ses mains tenaient son ventre bandé sous le drap de sa couche…


Elise ? On est chez Elise ? Elle est là ?

Sa voix sous l’emprise de l’étonnement, s’appaise, elle déglutit et reprend une posture moins agitée, alors que ses yeux tristes la contemplent en cherchant dans son esprit l’identité de cette fille qu’il lui semblait reconnaitre…

J’ai… J’ai mal… Je…Je dois prévenir Elise que le Ruffian a dit que la prochaine fois ce serait un cadavre qu’il laisserait !

Ce furent ses derniers mots, et serrant les dents, elle se blottit dans ses draps, incapable de pouvoir dire autre chose.


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Gregory Sandre le Lun 11 Nov - 0:10



    On ne peut pas dire que je sois dans mes petits souliers là. La pauvre fille est terrifiée et doit sans doute souffrir avec ce qui lui a été infligé et moi ben...Je ne sais pas quoi faire ! Je me sens bien nouille là, les bras ballants à poser des questions idiotes !

    J'essaye tant bien que mal de faire en sorte qu'elle évite de s'agiter. Ce n'est pas parce qu'elle est tirée d'affaire qu'elle ne peut pas aggraver son cas. Quand elle réalise où elle est et qu'elle finit par se calmer, je m'approche d'elle et passe doucement ma main dans ses cheveux.


    Ne t'inquiètes pas ma belle, Elise et Gregory vont s'occuper de ça, ils vont s'occuper de nous, j'en suis sûre.

    Pour dire toute la vérité, je suis sans doute aussi effrayée qu'elle, on l'est toutes mais si on cède à la panique ça n'arrangera pas les choses. Alors on a plus qu'à espérer et à prier que tout ça soit bientôt terminé. Je reste près d'elle un petit moment le temps qu'elle s'apaise puis quitte la chambre, une autre fille me remplacera. Je vais voir si Elise est levée, je ne voudrais pas la déranger si elle dort ou discute avec Greg alors je demande aux filles si elles l'ont vue avant de prendre ce risque. Je descend lorsque j'ai ma réponse et vais la voir pour lui rapporter les propos de Lou. Je tente d'éviter de paniquer mais quand même, je flippe grave là !

    Lou s'est réveillée...Elle a parlé du Ruffian et...Elle a dit que la prochaine fois, ce serait un cadavre que vous retrouveriez...


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Jeu 14 Nov - 17:42

Greg était monté me rejoindre, je ne dormais pas, comment j'aurais pu avec tous ses événements ? Je me cale contre lui, sa présence me fait le plus grand bien.
Il me rassure, selon le médecin Lou devrait s'en sortir. J'avais alors poussé un soupir de soulagement, mais la culpabilité ne m'avait pas pour autant quitté.


Je ne sais pas ce que je dois faire Lapin. Elle aurait pu être tuée, il se passera quoi la prochaine fois ? Et Anna ? Je ne peux pas éternellement la garder enfermée ici ? Que ferait Eddy ? Et toi, tu ferais quoi à ma place ?

Le jour se levait que je n'avais toujours pas trouvé les bonnes réponses à ces questions. La fatigue l'avait finalement emporté sur l'inquiétude et j'avais pu enfin m'endormir un moment.
Dans la matinée, je m'étais préparée et avais rejoint  Greg en bas après un petit-déjeuner sans appétit. Je n'étais pas encore allée voir Lou dans la chambre, ne voulant pas la réveiller. J'attendrais probablement que midi soit passé pour m'y rendre.

J'avais embrassé Greg et pris place à mon bureau pour les comptes que les dernières péripéties de la veille m'avait fait délaisser.

Bonjour Lapin. Merci de m'avoir laissée dormir.

Je lui souris mais guère longtemps. L'une des filles vint nous prévenir que Lou était réveillée et qu'elle avait pu lui expliquer vaguement ce qu'il s'était passé. Si doute il y a eu, il fut vite dissipé. Lambert était encore derrière tout ça.


La pourriture !

Je laissais échapper un bruyant soupir en regardant tantôt Greg tantôt la fille. Mais pour la première fois depuis des semaines, je n'avais pas envie de me renfermer sur moi-même et m'effondrer. Je n'avais qu'une envie c'était celle d'exploser.

Bon cette fois ça suffit ! Il veut un cadavre ? Il va l'avoir !!! Le sien ! Il est maintenant sur MON territoire, il va voir ce que ça coûte de toucher aux Orsini !

Chaud devant, Elise est de retour !

Laisse-nous. Retourne voir Lou, dis-lui que je montrais la voir plus tard. Et jusqu'à nouvel ordre, je ne veux aucune de vous dans les rues. Préviens que la prochaine que je vois ne serait-ce que cinq minutes dans la cour derrière, je l'étrangle moi-même !

Je lui fis signe de partir et je sors du coffre où j'entrepose l'argent, quelques bourses que je tends à Greg.

Je les gardais pour les diverses réparations de la Lanterne et les filles patienteront un peu pour leur paie. Recrute le monde dont tu as besoin pour leur protection, mais attention, discret, je ne veux pas les effrayer davantage, et il ne faudrait pas faire fuir les clients. Quant à Lambert je suppose que tu veux t'en charger ? Sois prudent, je le connais bien, c'est un vrai traître, il n'a aucun sens de l'honneur, ne le rate pas parce-que lui ne te laissera pas deux chances.
Juste une chose...c'est moi qui l'achève d'accord ?


Je ne suis pas corse mais Eddy si, et Eddy c'est mon homme, je l'aimais et ce salopard me l'a pris. Je veux qu'il voit la haine et le dégoût qu'il m'inspire quand viendra mon tour de lui prendre sa vie.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Gregory Sandre le Sam 16 Nov - 21:03

    C'est une Elise abattue que j'ai retrouvée cette nuit, elle se posait des questions et à sa place sans doute que j'en aurais fait autant. Que faire d'Anna ? Pour moi, il fallait la tenir éloignée de la lanterne. Ce Lambert savait très bien où nous trouver et rester sur place faisait de nous une cible facile alors...Fuir ? Impossible, par contre on pouvait peut-être éloigner la petite, je pourrais l'emmener quelque part sans donner la destination à quiconque, peut-être que ce serait faisable...J'en ai rien dit à Elise, je ne sais pas si c'est la meilleure des idées et pour l'instant elle a surtout besoin de repos. Je la serre contre moi jusqu'à ce que le sommeil la prenne enfin.

    Le lendemain matin, la laissant dormir, je descends voir les filles, je vais aux nouvelles puis retourne en cuisine pour manger quelque chose. Elise ne tarde pas à me rejoindre, toujours avec cet air triste et accablé sur le visage...Jusqu'à ce qu'une autre des filles arrive et ne nous dise ce qu'il aurait été préférable de ne pas entendre...Pour Lambert...Parce que là, Elise est de retour, elle s'énerve, elle s'excite, bref elle redevient elle même.

    Je me lève et la suis alors qu'elle me tend quelques bourses remplies d'argent. J'esquisse un sourire à ses propos et lui répond :


    Discret ? Tu oublies à qui tu parles. C'est mon boulot. Je te le ramènerais ton Lambert, il sera juste en état de comprendre ce qu'il lui arrive. Je vais le trouver...

    Maintenant, je n'ai plus qu'à trouver des hommes pour m'aider à le dénicher, il doit bien y avoir quelques mercenaires dans cette ville, ça ne devrait pas être compliqué et dans les bas fonds de la ville, je suis sûr que quelqu'un aura entendu parler d'un nouvel arrivant en ville qui s'en prend à des prostituées...


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Dim 17 Nov - 1:02

Sous l’emprise des drogues, calmant les douleurs et la fatigue que celles-ci peuvent lui donner, elle passe plus de temps entre deux mondes à somnoler, ou encore à regarder fixement un endroit de la pièce, sans que ce soit quelque chose de précis, Lou est choquée, elle en a vu pourtant dans sa triste vie, mais à vrai dire, ce genre de situation, elle avait toujours su l’éviter ! Et chaque fois que ses yeux se fermaient pour rejoindre ce maître de la nuit, elle revoyait plus clairement chaque instant passé avec le Ruffian !

Ce n’était pas un tendre quand il s’agissait de frapper, il savait pourtant l’être dans des moments intimes, même si parfois il avait des tendances aux débordements, certaines filles avaient pu s’en rendre compte. Quant à Lambert, il savait ce qu’il voulait, il l’avait toujours su… Les filles d’Eddy pour bosser et Elise à ses côtés ! Il s’en était peu caché, et aimait s’approprier ce qui lui était difficile d’obtenir. Sans doute histoire de prouver qu’il était le meilleur. Mais l’était il ? La question ne s’était pas réellement posée du temps d’Orsini, car il avait la main mise sur bon nombre d’affaires, seulement à la mort de celui-ci, une femme ne pouvait faire la loi de la même manière ! En tout cas, c’était comme ça que les hommes du coin voyaient les choses.

La fille était revenue, et évidemment, elle avait prévenu la maisonnée, Elise en premier ! Elle put ainsi l’avertir, et faire en sorte de ne pas se laisser surprendre… S’il n’était pas déjà trop tard. L’Orsini allait ensuite revenir voir la louve droguée par la médication du doc, heureusement d’ailleurs, elle aurait eut du mal à supporter les douleurs atroces qui tiraillaient son ventre. Les bandages étaient soignés, et les draps changés, bordée comme une princesse, et pourtant coincée ici, sans pouvoir trop bouger, récupérer son baluchon chez la lingère de la rue voisine, car en réalité, elle ignorait totalement où se trouvait la lanterne, ni même le nom de la boutique qui avait bien voulu l’employer !

Au pire, cette foutue bonne femme qui voulait l’employer, avait dû entendre parler de son agression et s’était débarrassée de son baluchon… Adieu bijoux et dentelles, corsets et satins ! Elle qui aurait aimé reprendre une vie normale, se retrouve contrainte de loger dans le bordel de son ancien employeur, blessée à cause de son passé de catin, et privée de son seul secour vers une vie meilleure… Fini les contes de fées, le retour aux sources est enclenché, personne ne pourra y remédier, surtout maintenant que Pierrot l’a reconnue et tabassée ! Il n’y avait décidément pas de justice pour ceux qui n’avaient pas marché droit.

Elle soupira, essuyant ses larmes lorsqu’elle ouvrait parfois les yeux, pas d’appétit ce matin, l’idée seule d’avaler quelque chose lui donnait la nausée, elle n’avait qu’une envie, de hurler, mais son cri resta en elle, coincé au fond de sa gorge blessée, implorant à un Dieu invisible de soigner son corps meurtrit !


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Mar 19 Nov - 21:44

L'affaire était entendue avec Greg. Il avait prit l'argent qui servirait au recrutement d'une petite bande avec laquelle il protégerait mes filles, et il me ramènerait ce salaud que je saignerais avec une joie non dissimulée.

Jamais encore je n'avais envisagé l'idée de tuer quelqu'un, c'était même totalement impensable. J'étais loin d'être une sainte mais une meurtrière ça non, jamais. Et pourtant, je ne reculerais pas quand ce porc se tiendrait devant moi. Je vengerais Eddy quoiqu'il m'en coûte.

En attendant ce jour, il me fallait poursuivre mon quotidien avec le sourire. Il ne fallait pas inquiéter davantage les filles même si je leur cachais mon angoisse et mon chagrin. Seul Greg savait. Mais aujourd'hui je m'étais relevée. En pensant m'abattre Lambert m'avait poussée à me reprendre et je n'allais pas me laisser retomber une fois encore.

On m'avait informée que Lou était réveillée, il était de mon devoir de monter prendre de ses nouvelles. J'avais à peine toqué à la porte dans le cas où elle somnolerait encore et j'étais entrée doucement.


Bonjour Lou. Comment te sens-tu ce matin ?

Je m'étais installée sur le rebord du lit, un sourire bienveillant aux lèvres. alors que de ma main j'écartais quelques mèches barrant son visage tuméfié.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Mer 20 Nov - 4:53

C’était entre rêve et réalité, qu’elle restait là, cherchant la meilleure position pour éviter la souffrance, ce n’était pas sans mal qu’elle glissait une jambe, ou qu’elle prenait la position fœtale, difficile de faire mieux, et impossible de se mettre à plat ventre ! Rien de plus pénible que de garder la pose durant des heures, comme si rien ne saurait satisfaire ces foutues coutures faites sous les bandages !

Et même les démangeaisons ajoutaient à l’œuvre, il fallait dire qu’entre les points de sutures et les bandes, ce n’était pas pour aider au mieux à passer un bon moment, c’était vraiment loin d’être une partie de plaisir. Heureusement que les draps étaient du genre agréables, et il faisait chaud dans la pièce, au moins elle n’était pas allongée sur la paillasse de la lingère, à même le sol sur le lieu même du travail…

Ce qu’elle espérait, c’était que la fille qu’elle avait vu ce matin, avait bien prévenu Elise, ce ne devait pas être facile pour elle de gérer autant de choses à la fois… Et puis, elle n’avait pas prévu une fille de plus dans son établissement, sans compter que pour l’heure elle ne rapporterait rien de bon, sauf la peur au sein de la famille ! Sa venue, n’était pas forcément de bonne augure pour la maisonnée, et l’état surtout, laissait un froid imposant dans leurs esprits.

Un petit coup la ramena à la réalité, il fut donné sur la porte avant qu’elle ne s’ouvre pour laisser entrer la veuve d’Eddy… Elle s’étaient connues il y a très longtemps, amies comme l’étaient toutes les filles avec elles, toutes l’aimaient bien, elles la respectaient et parlaient comme des amies, ni contraintes, ni forcées… Elle n’avait pas changé, même si sa réaction première, elle l’avait peu perçue lorsqu’elle était dans les vapes, et là, bien évidemment, elle était inquiète, les nouvelles ne seraient pas réjouissantes, Greg n’avait pas parlé des séquelles, et Lou n’était pas en état pour entendre ce qu’avait dit le doc à ce moment là.


Elise… Je suis désolée pour tout ça… Je te remercie de m’avoir accueillie chez toi, même si je ne sais pas comment j’y suis arrivée ! J’ai mal, mais je vais mieux que ce que j’étais je suppose ! Et toi ? On t’a transmit mon message ?

Egale à elle-même, toute de douceurs, elle vient arranger ses cheveux, comme une mère le ferait à son enfant… La louve sourit, le regard toujours triste, et à la fois gratifiant de ce qu’elle avait fait pour elle, alors que sa main vint prendre la sienne, pour la serrer entre ses doigts, en signe d’amitié !

Mes affaires sont chez la lingère où je devais commencer à travailler… Seulement, je ne sais ni comment elle s’appelle, ni comment m’y rendre, puisque je ne sais même pas où je suis ! Comment suis arrivée ici ? C’est le Ruffian qui m’a emmené ici ?

Les yeux gorgés de larmes cèdent par la colère en citant son nom, et sa main vient attirer celle d’Elise pour embrasser sa paume… Un manière familière pour dire « merci mon amie » !


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Jeu 21 Nov - 0:28

Le Roi lui avait confié un travail, enfin....En réalité, il lui en avait parlé et l'avait convaincu de le laisser mener enquête. Ce qu'il avait derrière la tête ? Et bien...Vous le découvrirez peut-être au fur et à mesure de ce récit, mais pour l'heure...

Anna lui avait parlé des agressions qui avaient eu lieu à la Lanterne. Faisant comme si de rien, il tenta d'avoir quelques informations sur le sujet et compris que dans l'un des cas il s'agissait de lui et de la petite visite qu'il avait faite à Angèle. Arborant toujours ce masque de compassion, il avait prit une attitude choquée face au récit de la jeune fille mais en lui même, cela l'amusait quelque peu.

Le roi avait donc accepté sa requête, il avait donc pris la direction de la Lanterne Rouge dès que son carrosse fut prêt à l'accueillir. En route, il pensa à tout ce qu'Anna lui avait dit. Apparemment, l'une des filles avait failli y laisser sa peau...En réalité, il n'en avait cure, ce n'était jamais qu'une catin, mais pour parfaire son image irréprochable, il se devait de se "soucier" de tous comme le faisait le couple royal.

Après quelques minutes de voyage, le carrosse s'immobilisa, la porte fut ouverte, le marche-pied déroulé et il en descendit. Les passants, à la fois surpris et curieux de voir un tel carrosse devant un tel lieu s'arrêtaient, observaient, chuchotaient...Mais aujourd'hui, il ne venait pas incognito, non. Il voulait que cela soit su, ce qui ne ferait que renforcer son image.

Il poussa la porte de la Lanterne et observa les lieux. Rien n'avait changé depuis la fois passée. Il resta dans l'entrée, ôta ses gants et attendit que l'on vienne à lui.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Jeu 21 Nov - 16:52

Je m'occupais de Lou, elle semblait souffrir et rien n'aurait pu la soulager en dehors du temps qui devait faire son oeuvre, aidé de beaucoup de patience. Je rafraîchissais son front et l'ensemble de son visage avec le linge humide qui trempait dans la cuvette sur la table de chevet.

Ne t'inquiète pas ma belle tout ira bien. J'ai eu le message et je m'occupe de tout, tu ne dois penser à rien d'autre que guérir. Si quelqu'un doit s'excuser ici c'est bien moi, mais je vais me charger de ce monstre, il ne nous embêtera plus.

Je restais là, songeuse à la perspective de ma future vengeance, puis je souris à Lou.

C'est que des lingères il y en a dans Paris. Je suppose que tu ne devais pas être loin quand tu as été agressée et si on t'a conduit ici également. Elle ne doit pas être trop éloignée, quand tu iras mieux tu pourras sortir et tu reconnaîtras l'endroit. Ici c'est mon nouvel établissement, La Lanterne Rouge. J'ignorais que tu avais quitté Lyon et Blandine. Tu n'es plus dans le métier alors ?! J'en suis contente pour toi. Tout va s'arranger avec un peu de patience.

Je serrais sa main en signe d'encouragement alors qu'un peu plus tôt elle avait embrassé la mienne.

Je vais te laisser, il faut que tu te reposes. Je reviendrais te voir tout à l'heure. Je vais demander qu'on t'apporte un peu à manger tu as besoin de reprendre des forces en attendant ...tiens.

Je remplis le verre d'eau que je portais à ses lèvres afin qu'elle puisse prendre quelques gorgées.

Allez, repose-toi bien, et si tu as besoin de quelque-chose tu n'as qu'à appeler, les filles font sans arrêt des allers-retours dans le couloir.

Je lui caressais doucement la joue avant de quitter la pièce. Elle devait être épuisée, mieux valait qu'elle dorme si elle voulait se remettre.



(Visite de Robert Starque environ deux semaines plus tard )



La vie avait se poursuivait un peu plus calmement dans ce lieu des plaisirs et de déplaisirs. Les filles reprirent le dessus malgré l'inquiétude omniprésente. Gregory était parti en chasse pour mettre la main sur Lambert qu'Elise se chargerait personnellement d'abattre. Anna quant à elle s'était faite engager à château de Versailles comme femme de chambre par le biais d'un homme qu'elle aurait croisé dans une taverne pas loin, un jour où elle s'était égarée. Elise venait d'apprendre qu'Anna quitterait la Lanterne pour s'installer là-bas, encore sous la bienveillance de ce noble, un marquis un truc comme ça. Il semble étrangement aux petits soins pour cette jeune fille de mauvaise famille mais la rouquine n'en prenait pas ombrage, au contraire, s'il y a moyen de lui marier sa fille, elle n'en serait que plus ravie.

En ce début d'après-midi, les filles vaquaient à leurs occupations respectives. Fauve et Rubis échangeaient leurs derniers potins sur leurs importants clients parisiens ou sur Elise, Greg et Anna. Tous les sujets y passaient, souvent accompagnés d'éclats de rire. Elle se turent quand la porte, close en cette période de la journée s'ouvrit sur un élégant jeune homme. Elles quittèrent le moelleux sofa pour venir à sa rencontre.


Bonjour. On est fermé, il faut revenir ce soir si tu veux prendre un peu de bon temps.

Rubis lui fit un clin d'oeil encourageant pour la soirée alors que Fauve passait nonchalamment la main dans ses boucles rousses pour la laisser s'attarder sur son cou et la naissance de sa poitrine, dans un sourire mielleux. Même si pour l'heure elles ne travaillent pas, elles devaient se montrer attirantes pour ne pas dire appétissantes pour leur éventuel client. Et avec celui-là il n'y avait pas à se forcer.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Jeu 21 Nov - 23:33

Il n'avait pas eu longtemps à attendre que deux des filles s'approchaient de lui, l'air mielleux et aguicheur. Il reconnut la brune qu'il avait envoyée balader d'une phrase bien pensées lors de son petit passage dans ce bordel. Il se garda bien de faire une quelconque remarque, aujourd'hui, il était là pour le travail, enfin...Surtout pour se faire bien voir mais cela était une autre histoire. En tous les cas, il n'était pas là pour prendre du bon temps et même si les voir si aguicheuses risquait de faire ressortir son instinct, il se devait de se tenir.

Aujourd'hui, il venait à découvert, il était Robert Starque, Marquis de Genlis et non un client de passage qui se fait discret. Aussi ne devait-il en aucun cas laisser transparaître quoi que ce soit, il était noble et se devait de se comporter comme tel et les femmes de petite vertu ne l'intéressaient pas. Il était bien trop honnête, courtois, poli, bien élevé et j'en passe pour tout cela ! En tous cas, c'est l'image qu'il cherchait à refléter afin que nul ne puisse penser qu'au fond de lui se terrait un animal sauvage prêt à bondir à la moindre provocation. L'une des filles prit la parole et un léger sourire naquit sur ses lèvres.


Mesdames, vous êtes toutes deux charmantes mais je ne suis guère venu pour vos...Services. Pourriez-vous aller prévenir madame Orsini que le Marquis de Genlis souhaite s'entretenir avec elle ?

Il resta là, dans l'attente que l'une d'elle parte en quête de sa maîtresse afin que les choses sérieuses commencent.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Sam 23 Nov - 2:13

(Visite de Robert Starque)

Les filles continuaient leur "danse" de séduction, battant des cils à tout va, mais visiblement l'homme n'était pas intéressé. Que voulait-il donc à l'heure de fermeture en plus si ni l'une ni l'autre ne lui faisait d'effet ?

Le mystère fut rapidement levé quand l'homme put enfin en placer une. Il désirait voir Elise, oh alors ça y est ?! La petite Anna va se marier ? Un regard entendu entre Fauve et Rubis qui à coup sur avait la même pensée et la rousse frisée s’éclipsa dans le bureau de l'autre rouquine pour l'avertir qu'elle est demandée.

Un instant plus tard Elise fit son apparition tout sourire.

Spoiler:

 

Mon Seigneur.

Je plongeais en révérence à défaut de connaitre le prédicat de ce séduisant jeune homme. Je l'invitais ensuite à me suivre dans le salon privé attenant à mon bureau.
Que me vaut l'honneur de recevoir un hôte de marque tel que le Marquis de Genlis dans mon humble établissement ?

Je lui souris poliment presque chaleureusement, il était plus que canon, une info qu'Anna s'était bien gardée de révéler.
Spoiler:



Angèle descendait au salon pour rejoindre les filles après une longue petite sieste. Rubis et Fauve coururent vers elles, excitées comme des puces pour lui faire part du dernier potin, tout droit sorti de leur supputation. La blonde souriait de les voir ainsi, et en était d'autant plus intriguée. Alors un Marquis est dans ce bordel pour demander la main de la fille de la mère maquerelle, pour sur elles avaient fumé des choses pas bien claires les donzelles !

Curieuse, Angèle tourne la tête vers l'homme qu'elles lui indique et qui s'apprêtait à disparaître dans le petit salon. Il était de dos et dû s'approcher alors qu'il se tournait. Elle resta interdite une seconde avant de se précipiter sur lui pour le frapper en hurlant que c'était l'homme qui l'avait agressée, qu'il fallait le mettre dehors et lui faire la peau.


                                   
Spoiler:
             
 
                                   
 
J'ouvris la porte et m'écarta pour me faire précéder du Marquis, que j'aime ce genre de politesse qui me laissait le loisir d'admirer les plus beaux fessiers du royaume et à ce niveau le Roi avait la palme mais je ne préfère pas y penser. Je devais m'occuper avant de ce beau brun.

Je tiens à vous remercier de votre immense bonté pour Annabelle. Mais rassurez-moi, elle n'a pas...

fait de bêtises au moins ? Je ne pus achever ma question qu'un cri me fit sursauter mais moins qu'à voir Angèle empoigner le Marquis de ma fille, du Roi enfin un noble quoi ! Bon dieu mais qu'est-ce qu'il lui prend ? Je la saisis pour la faire lâcher mais c'est qu'elle est énervée la petite ou terrorisée.

Enfin Angèle ! Ca suffit ! Lâche Monsieur le Marquis IMMEDIATEMENT !

Je suis navrée, je...


Je lançais un regard noir à Angèle mais compris au sien qu'elle était sure d'elle. J'observais un moment l'homme puis Angèle pour y déceler le vrai du faux. Il semblait parfait sous tout rapport mais je savais d'expérience qu'ils sont les pires, suffit d'avoir connu le père d'Anna.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Dim 24 Nov - 2:27

Ca pour être épuisée, elle l’était sans rien faire, juste allongée à souffrir de ses blessures, mais Lou était réconfortée par la présence d’Elise, non qu’elles furent de grandes amies, mais oui elles l’avaient été comme toutes les filles, car justement, elles travaillaient malgré tout en harmonie à l’époque, pas d’animosité, juste une bonne entente et le respect mutuel, l’ambiance était importante dans ce milieu, elles se savaient protégées, mais elles n’étaient pas martyrisées par le protecteur !

Le bruit avait dû parcourir le quartier, voir plus encore, et ce n’était pas le moment de se faire remarquer, la vie était bien assez dure comme ça, de plus, sans réelles nouvelles de la blessée, la blanchisseuse avait soit foutu en l’air ses affaires, soit elle les avait utilisé, se faisant un plaisir de récupérer les bijoux qu’elle y avait laissé bien cachés dans sa robe de nuit.

La main de la patronne avait trempé un linge pour mouiller son front, ce n’était pas ça qui allait lui calmer les douleurs, mais cela la rassurait de la sentir si proche d’elle. Sa voix apaisante lui disait de ne pas s’en faire, ce ne devait pas être facile d’assumer tout ça, entre Lambert qui envoyait ses sbires et le Ruffian qui en ajoutait une couche pour n’en faire qu’à sa tête, c’était le top !

Ne fait rien qui puisse te mettre en danger...

Lui souffla t-elle, car avec ces fous, ce n’est pas de mourir qui fait peur, mais c’est de souffrir en quittant la vie…

Si la patience était obligée ici, ce ne serait certainement pas du goût de la lingère, mais bon… à choisir entre souffrir encore en sortant d’ici, et se laisser guérir quelques jours, il valait mieux choisir le repos ! La main d’Elise serrait la sienne, cela lui apportait les forces qu’elle n’avait plus, ajoutant un sourire de gratitude, qui tentait de lui dire qu’elle y arriverait.

La belle lui tendit un verre d’eau, et elle le but lentement, ses repas allaient être légers un bon moment, surtout dans l’état où elle était, il fallait qu’elle puisse se remettre, sans empirer son cas, et ce n’était pas facile avec ce qu’elle avait eut ! Cette brute de Pierrot ne l’avait pas loupée, bien au contraire, il s’était arrangé pour lui faire mal longtemps, en une seule fois. Elle était certaine qu’il reviendrait à la charge, surtout si Lambert avait su qu’il avait frappé Lou, s’il voulait Elise dans son lit, Lou comme bien d’autres, il les voulait à son service, on n’abime pas la bonne marchandise, sauf pour la bonne cause !

Merci pour l’eau.

La patronne quittait la chambre en lui disant de se reposer, et d’appeler en cas de besoin, mais elle n’eut pas à s’en faire de trop, puisqu’elle s’endormit presque aussitôt la porte fermée… Et les journées passèrent, avec la visite journalière du médecin pour vérifier les plaies et assurer les soins. Ca semblait se cicatriser à souhait, et la rousse s’en remettait petit à petit…

Effectivement, ses repas étaient légers, une soupe le soir pour ne pas encombrer son estomac et une part de la cuisine du midi… Il n’y avait pas forcément grand-chose, mais chacune se contentait de la quantité, ce n’était pas la peine de s’engraisser, pas tous les clients aimaient les rondelettes ! Pendant une conversation qu’elle eut avec le médecin, beau garçon certes, mais plutôt emprunt à ne pas côtoyer de trop ce genre d’endroit depuis l’aventure de Lou, ou du moins, pas pour y pratiquer autre chose que son métier… Il dû lui apprendre que suite à son agression, elle ne pourrait plus jamais avoir d’enfant. Et c’était le regard dans le vide que le plus souvent, elle restait là, à regarder dehors, imaginant mille sévices qu’elle pourrait pratiquer sur son agresseur, afin de lui faire payer le mal qu’il lui avait fait !



avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Ven 29 Nov - 1:09

Une des filles accourt pour aller prévenir la tenancière de l'endroit qui arriva prestement. Ce qu'il aimait ça, voir les gens se presser pour venir à lui, lui offrir leurs services et lui faire des courbettes...Sans doute n'y avait-il pas grand chose de plus jouissif que cela...Se sentir...Supérieur...Ce n'est pas sans un léger sourire de satisfaction qu'il observa la mère maquerelle qui lui demandait ce qu'elle pouvait pour lui. Tout en se laissant guider, il lui répondit :

En réalité, dites-moi plutôt ce que je peux faire pour vous.

Une lueur d’inquiétude vint ternir le regard de la dame lorsqu'elle évoqua Annabelle. Il se doutait de la question qu'elle était sur le point de lui poser et lui aurait bien répondu mais...Il n'en eut pas le temps. Alors qu'il allait pénétrer (oui j'ai bien choisis mon mot !) dans le bureau d'Elise, il sentit des mains l'empoigner et commencer à le frapper. Il n'eut que le temps de se retourner et de voir la maquerelle dire à son agresseuse de cesser et de l’entraîner un peu plus loin.

Il regarda la blonde d'un air hautain, oh il s'en rappelait bien de celle-là, il lui avait dit qu'il repasserait la voir. Mais il n'était pas question ce jour de cela et surtout, il ne serait pas venu à découvert pour lui rendre cette petite visite...De courtoisie...


J'ignorais qu'il me fallait prendre des gardes pour venir ici. L'on m'a alarmé sur le fait qu'il y avait eu des agressions en ce lieu et je venais pour tâcher de comprendre ce qu'il se passait et d'y remédier mais...Il m'avait semblé que vous en étiez les victimes et non les auteurs...Me serais-je fourvoyé ?

Il restait droit, ferme dans ses paroles, montrant quelque peu son autorité, juste assez afin que l'on comprenne qui il était et ce pour quoi il était là. Il avait l'attitude que l'on attendait d'un Marquis qui était là pour faire son travail et sans doute pas pour se faire agresser par une moins que rien, même si sur ce point, il n'en dirait rien. Il reposa son regard sur Elise et attendit une réponse, il espérait bien que ce serait la propriétaire de l'établissement qui lui répondrait et non une simple fille de joie qui, pour lui, représentait moins que le plus galeux des chiens, mais cela, encore une fois, il ne pouvait ni le dire ni le montrer, après tout, aujourd'hui il était le gentil Marquis de Genlis qui n'était là que pour assurer la sécurité du peuple, même s'il ne s'agissait que de ce qu'il considérait comme de simples objets.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Lun 2 Déc - 3:25

J'étais embarrassée du comportement d'Angèle à l'égard du séduisant Marquis. Comment pouvait-elle s'en prendre à lui de la sorte, elle est devenue folle ma parole ? Pourtant je voyais à la lueur de son regard, toute la peur et la colère d'une personne sure d'elle. Je les regardais chacun leur tour, comment ce noble si courtois avec nous et généreux avec Anna pouvait être l'auteur d'une si violente agression ? Angèle devait faire erreur, pourtant elle n'en démordait pas et j'avais pour habitude de toujours soutenir mes filles en cas de conflits, mais là face à un homme de cette envergure je ne savais pas comment réagir.

Je n'eus guère le temps de réfléchir plus que le Marquis se défendait à son tour et d'une manière qui ne laissait pas la place à la contradiction. Et Angèle repartait dans sa colère et son agressivité. Je la repoussais violemment.


Tu me laisses régler ça. Monte dans ta chambre et n'en sors que quand je te le dirais.


Elle allait protester mais devant ma fermeté, Rubi et Fauve vinrent à son secours, l'entrainant avec elles. Elle n'avait pas cessé de regarder Robert d'un oeil mauvais jusqu'à la disparition de notre champ de vision.

Je réprimais un soupir que je remplaçais par un aimable et conciliant sourire.


Je tiens à vous présenter mes plus plates excuses monsieur le Marquis. Ceci ne se reproduira plus je vous en donne ma parole. J'ose espérer que cet incident n'aura pas de répercutions sur Anna, je sais qu'elle se plait à votre service.

Je l'invitais en parlant, à entrer dans le petit salon privé, lui offrant un siège.


Un petit calva pour nous remettre de cette terrible scène ?

Je le servis et pris place à ses côtés. Il est vraiment sexy, en d'autres circonstances je lui aurais sauté dessus, mais l'heure était assez grave, aussi je me contentais d'une légère caresse sur sa main, me rapprochant de lui.

Angèle est une fille adorable mais elle a subi une violente agression il y a peu par un client et ça l'a beaucoup traumatisée. Elle vous a pris pour ce monstre pour une raison qui m'échappe encore, je lui parlerais mais en attendant je m'en excuse.

Vous êtes fort bien renseigné. Je ne sais pas ce qu'on vous a raconté et malgré tout mon respect, je ne suis guère habituée à me plaindre auprès des autorités. Votre présence me surprend. Comment pourriez-vous m'aider ?


Je posais la question avec une certaine curiosité. Cet homme si bien mis et si haut placé, aurait-il une solution ? Au point où j'en étais je ne perdais rien à l'écouter, surtout que vu sa position, c'était plutôt l'inverse, il valait mieux que je l'écoute.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Lun 9 Déc - 13:12

Il se devait de rester impassible et pourtant il avait une très forte envie de sourire en voyant la catin se démener pour l'agresser tandis que les autres la retenaient tant bien que mal. Finalement, la maquerelle l'invita à la suivre dans son bureau tout en lui parlant d'Anna, ce à quoi il répondit par un geste qui semblait montrer que cela n'avait aucun lien.

Anna n'a rien à voir dans tout cela et ne saurait être inquiétée. Elle n'a pas à subir les conséquences d'une chose qui ne la concerne en rien et dont elle n'est pas fautive.

Il alla s'installer dans le fauteuil qu'elle lui présentait, acceptant le calva proposé. Anna lui avait parlé de sa mère en termes...Peu élogieux, enfin tout dépend sans doute du point de vue, bien des hommes doivent aimer ce type de femmes, mais si ce n'est pour son propre plaisir, et ce, quand il l'avait décidé, Robert n'était pas de ceux qui appréciaient particulièrement les femmes faciles ou qui cherchaient à l'aguicher. Il lui fallait un certain interdit, un défi à relever, c'est la raison pour laquelle il s'accrochait tant à Mariana et comptait bien s'amuser avec la jeune Anna.

Alors, quand Elise vint caresser sa main, il eut un mouvement de recul, car non seulement il n'aimait guère la facilité, mais il avait une image à tenir. C'est alors que la rousse lui expliqua ce qu'il s'était passé et le pourquoi de cette agression.


Je comprends fort bien, elle doit à présent avoir peur dès qu'un homme entre, se demandant si ce n'est pas tel ou tel. Bien souvent ce genre d'énergumène prend plaisir à se jouer de sa victime, à l'effrayer en lui promettant une rencontre prochaine et la peur fait le reste...Vous pouvez vous rassurer, je ne lui en veux guère, pour peu que je ressemble un tantinet à son agresseur, sa réaction est humaine.

Dans tous les cas, je suis venu afin de vous apporter mon aide. Sa Majesté se soucie de ce type de problèmes, que l'on soit noble ou paysan, la classe n'a guère d'importance pour lui et il ne tient pas à voir ces agressions se propager et demeurer impunies. J'avais cru comprendre qu'il y avait effectivement eu plusieurs agressions ici mais je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'un client...Pourriez-vous m'en dire davantage afin que je vois avec Sa Majesté ce que nous pouvons faire ?


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Mer 11 Déc - 23:37

Les jours passèrent, le médecin était venu tous les jours, s’assurant des soins comme le ferait une infirmière, jusqu'à montrer ces mêmes gestes aux autres jeunes filles et à elle-même en l’occurrence, et qu’elle puisse changer ainsi ses bandages, sans se faire de mal, ni laisser les plaies suppurer… Elle marchait déjà mieux, et parvenait à manger un peu plus que de la soupe… Le dernier jour cependant, alors que le médecin était là, et qu’il se préparait à partir… Ses derniers mots l’avaient inquiétée, il parlait de se repos, et qu’il était désolé de ce qui lui était arrivé, le mal serait irréparable et que pour une femme, ce devait être très douloureux de se sentir ainsi privée d’enfant !

Elle l’avait regardé en cet instant, et les yeux écarquillés, gorgés d’inquiétude et de questionnement, elle l’interrogea, soucieuse d’en savoir plus évidemment ! Et en se retournant, le regard surprit qu’elle ne fut pas informée, il dût lui dire la vérité… Les organes avaient étés touchés et il lui serait, dorénavant impossible d’enfanter… Sa main vint familièrement se poser sur sa joue, comme un père à sa fille, plein de compassion, et un baiser sur son front fut son aurevoir, avec ces quelques mots… « Soyez courageuse mademoiselle, on s’y mal, mais on s’y fait, c’est ce que m’a dit ma sœur qui en est privée aussi… Prenez soin de vous ! » Et il quitta la chambre sans se retourner !

Elle resta longtemps à pleurer assise sur ce lit, et leva enfin les yeux avant de déglutir et se lever, rejoignant la porte, pour tenter une première sortie de la pièce… En haut des escaliers, elle entendit Elise en pleine discussion avec un homme, un client sans doute, mais avant de descendre les escalier, sans voir où exactement les deux personnes étaient, elle arrangea sa robe de chambre qu’elle finissait d’enfiler sur sa belle chemise de nuit d’un blanc immaculé !

La pauvre dû se retenir par de fois, pour ne pas chuter sur ces marches, la tête lui tournait, mais elle voulait marcher, sortir, respirer cet air qui lui avait manqué, et peut être aller en cuisine chercher un verre de lait pour caler sa soif et son envie… Il n’était pas encore l’heure d’ouvrir, il faisait encore jour, la lumière passait entre les rideaux, et elle descendait en faisant force d’appuyer sur ses deux mains à cette rampe de bois, qui la sauvait d’une chute douloureuse…

Arrivée enfin en bas, elle fit une longue alte, il était fort pénible de se sentir ainsi compressée, les bandages, l’habitude du lit, la fatigue et la faiblesse, ne la laissaient pas reprendre pied, elle voulait faire face, et ce n’était pas en gardant le lit que son moral irait mieux ! Seulement, elle resta là, figée, sur la dernière marche, comme si elle avait envie de hurler, la nouvelle reçue, n’avait pas fait bon ménage avec son esprit secoué, ses larmes coulaient sans cesse, baignant son visage, sans un cri, ni même un son de voix, comme perdue dans un naufrage, où elle était la seule rescapée !


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Jeu 12 Déc - 18:39

J'étais soulagée quand il m'assura qu'Anna ne serait pas inquiétée. Si je n'aimais pas ma fille comme il le faudrait, je ne lui souhaitais pas de mal, du moins plus. Et depuis qu'elle avait poussé son premier cri, Eddy s'était battu pour elle, pour qu'elle devienne quelqu'un et pas qu'elle finisse comme les filles que l'on voyait passer. J'avais pris le relais depuis sa mort et je tentais tant bien que mal de lui offrir la vie qu'elle aurait eu si les circonstances avaient été toutes autres.

J'avais beau sourire à l'homme, essayer de le séduire l'air de rien, il n'était pas très réceptif à mes charmes. Je devais avoir 15 ans de trop pour lui et il me préférait la fraîcheur de ma blondinette d'enfant. Je pouvais toujours me faire passer pour sa soeur aînée comme il m'était arrivée de le faire à plusieurs reprises quand elle était petite.
Je ne poussais pas outre mesure la tentative, il venait de la part du Roi et non pour passer du bon temps. De toutes façons depuis la mort de mon Eddy, je n'avais plus le coeur à ça. Encore moins avec tout ce qu'il se passait en ce moment avec Lambert et les filles.

Je vous remercie monsieur le Marquis, pour Anna mais aussi pour votre compréhension envers Angèle. Cette affaire l'a beaucoup touchée, plus qu'elle me l'avait dit visiblement. Elle est surtout inquiète étant donné que ce monstre lui a assuré qu'il reviendrait. Elle ne prend plus que des clients réguliers avec qui elle n'a pas de problème. Je suppose en effet qu'il y a une ressemblance physique puisqu'elle confond.


Je souriais mais au fond de moi je doutais. Oui le traumatisme d'Angèle peut la tromper, mais elle a bien eu le temps de le voir et si elle est sûre que c'est lui, je me devais de la croire. Mais d'un autre côté, j'étais face à un homme tout à fait respectable et de bonne prestance. Je savais toutefois qu'ils étaient les pires. Mais le Marquis a la confiance du Roi et ça ce n'est pas rien, et si je soutiens toujours mes filles, il me fallait respecter la décision du souverain. Les filles étaient habituées aux pratiques les plus étranges des hommes ou à leur violence, mais s'il s'avère que ce genre de fantasme outrepasse la sécurité de l'une d'elle, Marquis ou non, son sort sera réglé en interne.


Je l'écoutais vanter l'intérêt du Roi envers son peuple. De ça je n'en étais guère surprise pour l'avoir rencontré dans le passé, mais que la survie de quelques catins le préoccupe, j'en étais perplexe.


Sa Majesté est une très bonne personne et je l'en remercie. Je suis un peu surprise, nous avons l'habitude de nous occuper de nos problèmes seules. Je ne sais par où commencer.

Angèle a été agressée par un client oui, que je soupçonne être envoyée par Lambert.


J'étais embarrassée de devoir confier ça à un parfait inconnu, aussi séduisant soit-il, il était aussi le patron d'Anna.


Mon époux vient hélas de nous quitter il y a de cela quelques mois et il avait amassé au fil des années une réputation aussi importante que sa fortune dans notre milieu. Anna ignore la cause réelle de la mort de son père et je vous supplie de ne pas lui en parler, il est inutile d'ajouter à son chagrin. La réalité c'est qu'il a été ..."aidé". Et celui qui s'était toujours présenté comme son meilleur ami, son frère, son associé, en est l'auteur, sans l'ombre d'un doute.

Il a repris les affaires après sa trahison, et j'ai dû vendre une partie de mes biens et de mon héritage dont il m'a délestée en partie. J'ignorais en vendant qu'il avait soudoyé pas mal de monde dans l'administration et je me suis retrouvée quasi sans rien. Il me reste une "maison" à Lyon, la plus importante de la région, et je refuse de la lui céder tout comme je refuse de lui céder quoique ce soit.

A la mort d'Edouard, il espérait m'épouser, mais j'ai toujours repoussé ses avances et si on a pu être amis un jour, il en est tout autre aujourd'hui. Jamais je ne céderais et jamais il n'aura le Bordel'O. Depuis il s'en prend aux filles qui ont su me rester loyales, il menace de s'en prendre à Anna, la raison pour laquelle je l'ai sortie du couvent, et également pour laquelle j'ai accepté qu'elle s'installe à Versailles où elle sera en sécurité.


Je vidais mon verre, je n'aimais pas devoir raconter ma vie comme ça, en plus que pourrait-il y changer ? Seul Greg le pourrait, il allait trouver Lambert et me le ramener !


Voilà vous savez tout. Pardonnez ma franchise, mais je ne vois pas comment vous pourriez me venir en aide. Mais si vous avez une idée et les moyens de le faire, nous pouvons l'envisager.


(Rubis avec Lou)
   

Quelle histoire elle nous a fait la Angèle ! Les filles étaient toutes retournées, comment un homme si beau et si sexy pouvait être celui qui l'avait agressé ? Rubis l'avait vu de près mais il était caché sous une longue cape et elle était bien incapable de dire si c'était bien lui, mais si Angèle le dit elle ne se trompait pas. Pourvu qu'il ne vienne pas demander la petiote en mariage, les filles doutaient que madame Elise accepte de laisser sa fille se marier avec un homme aussi cruel mais on ne sait jamais, il est noble quand même.

Fauve réconfortait et calmait Angèle, pendant que Rubis était descendue pour écouter discrètement à la porte. Pourquoi faire des portes si épaisses ? Un craquement dans l'escalier non loin la fit sursauter. Se dirigeant dans la direction du bruit, elle aperçut Lou dont elle vint au devant rapidement.


Mais tu es folle tu ne devrais pas être debout toi, tu dois rester allonger, tu veux répandre tes entrailles partout?

Rubis lui sourit en la maintenant délicatement pour éviter qu'elle ne tombe. Elle était encore trop fragile pour se lever comme ça toute seule.

Tu as besoin de quelque-chose ?
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Jeu 12 Déc - 21:54

Elle tenait à peine devant cette dernière marche à franchir, rien ne semblait l’aider à aller plus avant, souffrant de ce besoin si grand de prendre l’air, de sortir au soleil, avaler quelque chose de consistant à défaut de le boire… Un verre d’alcool serait le bienvenu pour remonter la belle ou encore la soulager de quelques maux…

Rubis, qui fut l’une des filles à la surveiller longtemps lors de sa convalescence, arriva promptement et s’insurgea de ce qu’elle fut au bas des marches, au lieu du fond de son lit ! Mais de rester ainsi dans sa couche, au chaud et l’esprit perturbé, n’aidait pas la rousse à oublier les dernières révélations du médecin contrarié…

Ma délicieuse Rubis… J’ai besoin d’air, d’un verre, de… de sortir de là haut, de…

Elle retenait ses larmes et de dévoiler cette vérité si douloureuse…

Peux tu m’aider à m’assoir sur un canapé, un fauteuil, une chaise ? mais dehors… Au soleil, à l’air, étouffer mes pensées…


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Mer 18 Déc - 13:16

Il écouta son récit sans l'interrompre, ne répondant que lorsqu'elle lui en laissait le loisir. Il fronça légèrement les sourcils lorsqu'elle lui parla de ce dénommé Lambert dont il n'avait jamais entendu parler jusque là. Il tiqua légèrement lorsqu'elle expliqua le fait qu'ils réglaient tout en interne, sa première réaction étant de se dire qu'on ne fait pas justice soi même, mais en y réfléchissant un peu plus...Il savait qu'elle était amie avec ce Greg et peut-être, finalement, cette histoire allait-elle l'arranger et pourrait-il faire d'une pierre deux coups.

Il commença à s'imaginer ce que cela pourrait donner si combat entre les deux parties il y avait, avec de la chance ce maraud se ferait tuer et ainsi, plus d'obstacle pour avoir Mariana et en plus il aurait sa vengeance...Voilà qui était intéressant et méritait d'être étudié. Mais pour l'heure, il se devait surtout de se renseigner, et s'il pouvait aider à se débarrasser à la fois de ce Lambert qui terrifiait ces filles et de ce Gregory, tout serait pour le mieux.

Il revint sur terre lorsqu'elle évoqua Anna et le fait qu'elle soit en sécurité à Versailles, il esquissa un léger sourire et lui répondit :


Oui, je lui ai proposé de s'y installer. N'y voyez aucune offense de ma part mais je ne pense pas qu'elle soit faite pour ce genre de...Lieux...Elle ne risquera rien tant qu'elle sera à Versailles, de cela vous pouvez être assurée.

Ceci étant dit, concernant notre affaire...Voilà ce que je puis vos proposer. J'ai des hommes à ma disposition, qu'ils soient prévôts ou militaires. Des recherches peuvent être faites pour débusquer ce Lambert et ses hommes. J'ai bien entendu vos propos sur le fait que vous régliez vos affaires en interne et j'ai envie de vous dire qu'on ne fait pas justice soi même même si j'admets que cela peut parfois être tentant. Je ne sais combien ils sont mais c'est risqué, de ce que j'ai cru comprendre, agresser des femmes ne les gêne nullement alors faire un massacre...

En tous les cas, si la démarche peut vous surprendre au vu de...votre métier...Il est important pour le Royaume qu'il soit sécurisé. Peu importe qui est la victime, de telles agressions ne peuvent rester impunies. J'aurais donc besoin de votre aide afin de commencer les recherches pour faire arrêter ces hommes. Toutes les informations que vous pourrez me donner sur eux, descriptions physiques, habitudes, etc...

Les moyens, je les ai. La procédure, ce sera aux militaires de s'en charger. Mais j'aimerais en savoir un peu plus sur ces agressions, comment ils procèdent, ce qu'il s'est passé exactement.


Il s'interrompit finalement après cette longue tirade et attendit une réaction de la part de la maquerelle.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Lun 23 Déc - 1:35

Rubis soutenait Lou, il n'aurait plus manqué qu'elle s'étale au bas de l'escalier. Elle était suffisamment mal en point sans en rajouter.

Viens on va remonter dans ta chambre, et ensuite je t'apporterais un verre d'eau et pourquoi pas un petit quelque-chose à grignoter.


La brune allait aider la blonde à faire le chemin inverse, mais elle s'attarda un peu plus sur elle.
Elle avait l'air déprimé ce qui pouvait se comprendre après une agression pareille. Peut-être que sortir un peu lui ferait du bien, mais madame Elise ne va pas être contente s'il lui arrive quelque-chose.


Bon écoute, il ne fait pas très chaud dehors, ne bouge pas je reviens.


Elle accourut un instant plus tard avec une cape chaude et une couverture de laine dont elle enveloppa Lou.

Il fait un peu de soleil on a de la chance mais on ne va pas trop s'attarder, pas la peine qu'on tombe malade. On ira pas loin, dans la cour derrière ce sera bien suffisant pour commencer.

Elle la maintint solidement tout en prenant garde à ne pas lui faire mal, et l’entraîna derrière. L'été la petite cour devait être vraiment agréable avec ce petit jardin et ce potager.


Rubis installa Lou sur le petit banc de pierre avant de s'en retourner à l'intérieur pour revenir avec un plateau sur lequel elle avait disposé un verre de lait et quelques tartines avec du miel.


Tiens ça te fera du bien.


Elle prit place à ses côtés en souriant.


On ne va pas rester longtemps, c'est froid et dur ce truc, remarque pas comme si on avait encore le cul sensible hein.


Elle rit un peu et regarda Lou.


Alors, c'est quoi ces pensées que tu veux étouffer ?


(Elise et Robert)



Et on dit les femmes pipelettes ! C'est qu'il ne s'arrête plus le bellâtre quand il s'y met. Je l'écoutais néanmoins avec beaucoup d'attention. Si nous avions l'habitude dans notre milieu de régler nos affaires par nous-même, je n'étais pas contre un coup de pouce de l'extérieur non plus.

Et j'étais prête à tout pour me débarrasser de Lambert. J'avais bien conscience que c'était aussi difficile que dangereux, et chaque jour je regrettais d'avoir embarqué Greg là-dedans. C'était ma vengeance, pas la sienne, il est mon ami pas mon arme. Et pourtant je savais que sans lui je n'arriverais à rien. Mais s'il devait lui arriver quelque-chose à lui aussi, jamais je ne m'en relèverais, étouffée par la culpabilité et le chagrin qui depuis la mort d'Eddy ne m'avaient pas lâchée.

Quand le Marquis se tût, je pris un instant pour rassembler mes idées qui s'en trouvèrent fort confuses après cette tirade.


Monsieur le Marquis, c'est beaucoup d'honneur. Et une fois encore je vous remercie de même que le Roi par votre intermédiaire.
Je dois dire que votre proposition est des plus alléchantes et tombe à point nommé. Gregory  est sur le coup, il est courageux et fort, mais un peu d'aide pourrait lui être bienvenue. Il a engagé des hommes mais ils ne seront que trois ou quatre c'est peu, et surtout c'est dangereux. Il pourrait être tué, comme vous l'avez dit ils ne se gêneraient pas pour faire un massacre.


Je m'interrompis un moment le temps de réfléchir à la suite.


Malheureusement, je ne vois pas comment vous pourriez faire. Lambert serait, selon ce que sait Greg, à la Cour des Miracles. Et on y entre pas comme ça, encore moins quand on est militaire ou prévôt.
A moins que nous trouvions un plan pour l'en faire sortir, ce qui ne serait pas impossible, il me suffirait de l'attirer ici une fois les filles en sécurité, mais il sera méfiant, il n'envoie que ses hommes et ne vient pas en personne. Je peux lui faire croire que je vais accepter sa proposition...


Je réfléchissais encore une seconde.


Donc à moins de ça, sinon ce sera impossible pour vos hommes d'aller le chercher là-bas.


Je nous resservis un calva avant de poursuivre.


Il procède toujours pareil. Soit ses hommes attendent mes filles dans la rue quand elles sortent ou quand nous sommes arrivées à Paris et que la Lanterne était en rénovation, elles travaillaient dehors pour nous faire connaître. Soit il envoie ses hommes se faire passer pour des clients et une fois dans la chambre, la fille se fait tabasser.

Les filles ne prenaient plus que des clients habituels mais ici notre affaire débute, nous ne connaissons pas encore tout le monde. Et il en a profité l'autre soir avec Angèle. Puis peu après c'était au tour de Lou. C'était l'employée de mon époux à Lyon, qu'elle a quitté pour changer de vie si j'ai bien compris. Elle a été violemment agressée dans la rue, elle a bien failli y passer.
Vous comprenez pourquoi je suis rassurée de savoir Annabelle à Versailles.

Lambert m'a promis qu'il s'occuperait d'elle aussi, c'est ce qui m'a forcée à quitter Lyon, et à la faire sortir du couvent. Et vous avez raison, ce n'est pas un endroit pour elle. Elle est intelligente, elle a fait des études, elle peut aller plus loin que la Lanterne. Son père a toujours tout fait pour l'éloigner de ce milieu, tellement qu'elle n' a en fait rien à voir avec nous. Elle est...à part.
Je suis soulagée de la savoir loin de tout ça. Son père était tout pour elle, elle a beaucoup de peine même si elle ne montre rien. Excusez-moi je ne devrais pas vous dire tout ça, vous n'êtes pas venu écouter mes radotages.

Je souris malgré ma tristesse et je vidais mon verre.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Sam 28 Déc - 9:32

Remonter ? Pourquoi faire ? De l’air… Il faut qu’elle respire, qu’elle se sente vivante, si elle remonte là haut, elle va se foutre en l’air… Elle est à l’envers, et envie de hurler comme jamais ! Elle ne lui répond même pas la petite rousse, mais elle n’en pense pas moins, sa tête se secoue à peine à la négative et elle l’écoute sans mot dire, la regardant filer vers les hauteurs pour aller chercher un peu de chaleur à louve…

Dehors, le banc les reçoit, il est froid et inconfortable, mais elle s’en fiche, elles sont au chaud, tant bien que mal, sa démarche difficile justifiait de son état, les douleurs n’étaient plus les mêmes, mais elle les ressentait toutefois, lancinantes, persistantes…

Cape sur les épaules, couverture sur les jambes, elle gardait un regard dans le vide, comme perdue dans ses pensées, sa blessure était immense, elle qui voulait reprendre une vie normale, se sentait presque obligée aujourd’hui à continuer à vivre ce calvaire… Pour devenir honnête, il faut un mari, et il est aussi nécessaire de lui donner des enfants ! Sans cela, on reste la catin, celle qui était, est et sera toute sa vie !

Manger ? Elle n’en avait plus envie, le lait lui réchaufferait ces foutues entrailles qui ne donneront jamais d’enfants… Non… plus rien… si avant il y avait un espoir, aujourd’hui s’en était fini, on avait tué son espoir de changer… il ne restait pas grand-chose à présent à vivre, à part de se donner contre de l’argent !


Merci ma belle….

Une gorgée de ce liquide chaud, elle ferme les yeux et penche sa tête en arrière… Puis en les ouvrant, les larmes s’écoulent comme si elles auraient pu apaiser son cœur, en brûlant ses joues… Rubis trouvait encore à faire de l’humour, et cela la fit sourire… Lou tourna son regard vers elle et s’approcha pour déposer un baiser sur sa joue…

Tu es un ange ma belle !

Son verre se vida en réchauffant sa gorge, et elle baissa les yeux à sa dernière question.

Je voulais me ranger… Je m’étais installée avec un client, ohhh pas longtemps, il est mort, mais sa famille n’a pas accepté qu’il me laisse sa fortune !

Elle soupire…

Je suis partie pour éviter les ennuis, emportant avec moi quelques babioles de mon héritage, j’avais trouvé une place comme lingère, et en allant m’acheter du pain, juste avant de commencer, le ruffian m’a reconnue…

Son regard se perd dans ces couleurs hivernales, fixant ce vide, sans rien de précis…

Je voulais tant refaire ma vie, prendre une autre route… Jamais je n’aurais le bonheur de donner un enfant à un prétendant ! Il ne me reste rien, j’ai tout perdu… Pierrot m’a tout volé ce jour là, et même si je suis vivante, il a tué mon âme…


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Ven 3 Jan - 20:32

(Rubis avec Lou)


Rubis écoutait la petite rousse, un léger soupir aux lèvres. Combien de fois avait-elle entendu cette histoire, l'histoire de la catin désireuse d'une autre vie, d'une vie normale ? Des centaines, des milliers de fois si l'on comptait le nombre de ses pensées similaires. Si à Lyon, sa réputation n'était plus à faire, Rubis savait pertinemment qu'elle n'allait plus durer des décennies dans le métier, et qu'il lui faudrait le quitter. Mais pour faire quoi ? Que savait-elle faire en dehors d'écarter les cuisses pour quelques sous ? Pour des amants c'était suffisant mais pour un mari, elle n'avait plus guère d'espoir.

Pourtant Lou semblait encore y croire et était en bonne voie d'y parvenir avant son agression. Rubis lui pris la main avec compassion et lui sourit doucement.


Il faut savoir se résigner ma belle ou forcer le passage. Retourne voir cette lingère, raconte-lui que ce qu'elle a besoin de savoir, et si elle te rejette, trouves-en une autre et ne t'arrête pas avant d'avoir trouvé. Je suis sûre qu'en attendant madame Elise acceptera de te garder ici, ne te décourage pas va.

Et puis oh, des hommes c'est pas ce qui manque ici, s'ils viennent là c'est qu'ils en ont marre d'entendre leurs bonnes femmes et leurs mioches brailler. Ils viennent se détendre, je suis sûre qu'ils aimeraient mieux entendre une bonne femme crier pour de bonnes raisons dans un pieu qu'une cruche juste bonne à pondre. Je suis certaine que ça doit se trouver un bonhomme comme ça. Tu lui fais la popote et l'amour et il en demandera pas plus.


Elle essayait de la rassurer et lui remonter le moral, mais elle n'était pas naïve la Rubis, et sans doute que Lou non plus.

Ou alors tu te dégotes un vieux noble riche. Avec un peu de chance, il mourra pendant la nuit de noces. N'oublies pas les copines si tu te retrouves baronne.

Elle se mit à rire de bon coeur, jetant un oeil à Lou qu'elle espérait voir moins triste.

Je m'en suis dégotée un, il vivra plus dix ans le brave vieux, je fais attention à pas trop l'épuiser avant qu'il m'ait passée la bague au doigt. On est à Paris ici, ça grouille de nobles, tu verras qu'on finira par baiser les pieds du Roi un jour et ptet pas que les pieds...

Elle regardait dans la même direction qu'elle, pas bien convaincue par la vue, puis se prit à rêver un instant à une autre vie, une vie de princesse. Il y a bien longtemps qu'elle avait compris qu'elle était née du mauvais côté de la barrière comme on dit, mais si au fil du temps l'espoir s'amenuisait, il lui était encore permis de rêver.

Il va payer tout ça, et Lambert ne fera pas de vieux os tu verras. Le Gregory va le retrouver et on sera tranquille ensuite. Ca n'effacera rien et ça ne changera rien au mal qui a été fait mais on sera vengé.

Si Rubis n'avait pas été personnellement touchée, même si ça n'avait pas été loin avant de quitter Lyon, le fait est qu'elle espérait tout de même justice. Ce salaud s'en était pris à ses copines et il était responsable de la mort d'Eddy, et elle l'aimait Eddy. Pas comme on aime un amant non, mais comme on aime son ami, son frère, son protecteur...
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Lou... le Mar 7 Jan - 23:57

Rubis … Belle et douce Rubis ! Elle avait raison, mais ce souhait d’avoir un enfant était pour elle, comme un coup de pied à son passé, passé dont elle ignorait presque tout, une mère inconnue, un père inexistant… Une mémoire qu’on lui avait volé, avec cette enfance enfermée dans des murs religieux, jusqu’à sa fuite et la rencontre d’Orsini ! S’il avait été là, rien de tout cela ne se serait passé, son sang lui-même ne l’aurait jamais permis !

Se résigner, elle l’avait fait, en se croyant morte une première fois, mais le docteur l’avait achevé, elle avait affronté tant d’épreuves, qu’elle pensait qu’en quittant Lyon, tout serait fini. L’option homme riche, elle l’avait eut, mais la famille ne l’avait pas entendu de cette oreille. Avoir un enfant, aurait été une échappatoire, une sorte de rapprochement pour un couple qui se veut unit. Et puis, cela aurait été pour elle, l’occasion d’être une vraie mère, une chance que la sienne n’avait que manqué !


La lingère, je vais y retourner, mais pour récupérer mon baluchon si elle l’a pas jeté, ou qu’elle a pas récupéré ce qu’il y a dedans ! Je ne sais même pas combien de temps je suis resté dans ma chambre…

Trouver un homme… A quoi bon maintenant, le corps meurtrit, trop de balafres, personne voudra de ça !

Plus d’homme voudra de moi… Et j’risque pas de choper un Baron ! L’Ruffian m’a tué les boyaux, j’peux plus avoir de gosses, et les bourgeois y z’aiment qu’on leur fasse des enfants… Mes balafres sont trop moches, même pour les clients voudront plus d’moi ! Faut que j’aille chez la lingère et que je reprenne mon baluchon, je donnerais mes bijoux à Elise, elle les utilisera pour engager du monde contre ces fous furieux… Lambert doit payer !

Quand le corps est abimé, une fille est moins cotée, même les vieux feront gaffe à pas toucher cette marchandise là, leurs rombières suffisent pour les horreurs à être obligés de regarder ! Faudrait voir à pas non plus leur filer la nausée ! Rubis tentait de la faire sourire à défaut de rire, en lançant quelques vannes sur les vieux à contenter et partager le butin une fois prête à assumer un veuvage mérité.

Je ne doute pas de tes qualités ma belle… Toi tu es superbe, et ton corps n’est pas amoché ! Qui voudra de moi maintenant ? J’vaut plus c’que je valais ! Ils paieront la passe au rabais pour moi !

C’est vrai qu’elle avait sauté sur l’occasion pour choper un larron, lors de la disparition d’Eddie, à présent c’était peine perdue ! A quoi bon ! Toute façon elle n’était qu’un poids plus qu’autre chose dans cet état, une bouche de trop à nourrir pour Elise, ça ne servait à rien, au pire dans ses affaires il y aurait de quoi la rembourser pour le doc et la bouffe, ainsi que pour engager du monde à la surveillance de la lanterne ! Les yeux regardant un coin de la rue, entre deux arbres du jardin, elle reconnu le coin…

Faut tuer le Pierrot avec le Lambert, sinon on les aura toujours sur le dos… Dis, on dirait le coin de rue où… Là… juste…

Son doigt se tend vers le carrefour sur la droite et …

La lingère… elle est là bas, dans la rue en face pas loin du carrefour ! Je vais y aller avant que…

Elle se lève péniblement, se tenant le ventre pour rejoindre la grille, prête à sortir de cet enclos protecteur qu’était la Lanterne Rouge !


avatar
Lou...

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 22/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ileparadis1950.forums-rpg.com/g3-cliente

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Robert Starque le Sam 11 Jan - 23:25

Il avait écouté la mère maquerelle en se retenant de pousser un soupir de désespoir tant elle parlait, parlait et parlait encore...Allait-elle enfin s'arrêter ? Il semblerait que oui ! Lorsqu'elle eut enfin fini, il reprit la parole.

Vous avez raison, un militaire n'entrera jamais à la Cour, pas en tant que tel en tous cas, mais peut-être arriverons-nous à en infiltrer quelques uns. Même s'ils ne trouvent pas ce Lambert, il y a là-bas la pire racaille et tout ce qui pourra y être éliminé ne sera qu'un bienfait pour notre royaume.

Et s'ils pouvaient tuer ce Gregory au passage, ce serait parfait...

Toujours est-il que nous pouvons déjà tenter cela et mettre quelques hommes à votre dispositions ici-même qui auraient à charge de veiller à la sécurité des lieux. Bien entendu, ceux-ci se fondraient dans le paysage et je compte donc sur vous pour nous aider en ce sens.

Des patrouilles auront lieu dans les alentours afin de sécuriser le quartier. Nos soldats sont entraînés, ils peuvent agir très vite.

Concernant Anna, elle ne devrait rien craindre au palais mais je veillerais personnellement à ce qu'il ne lui arrive rien, de cela je puis vous assurer.

J'espère que cette affaire sera réglée rapidement pour votre sécurité et pour celle des gens vivant ici. J'ai bien compris qu'il s'agissait d'un règlement de comptes mais rien n'est impossible et si l'on peut éviter d'autres agressions ce sera pour le mieux.

J'ai tous les renseignements qu'il me fallait, je vais donc vous laisser et donner les ordres nécessaires. N'hésitez pas à me contacter au besoin.


Il se leva et attendit une quelconque réaction à ses propos et qu'elle le reconduise enfin pour repartir.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Elise. le Mer 15 Jan - 23:47

(Rubis et Lou)

Rubis tentait tant bien que mal de remonter le moral de Lou, et si un faible sourire se dessinait sur son visage, la brune n'était pas dupe et savait qu'elle était loin d'avoir atteint son objectif.

Que pouvait-elle dire de toutes façons, elle non plus n'aurait pas le moral dans sa situation. Toutes espèrent un jour se retirer et faire un beau mariage, laissant loin derrière au plus profond de sa mémoire, les années de galères et de répugnances. Combien y parvenaient ? Peu, bien trop peu.

S'il est déjà difficile de convaincre un client régulier de vous épouser en temps normal, dans le cas de Lou, c'était impossible. Elle était réaliste. Quant aux clients c'était davantage faisable, mais il faudrait de la patience et se relever après les refus du début.


Je comprends bien ma belle mais sois patiente. Ne désespères pas, tu restes très jolie et c'est important ça. Quant à Elise ne t'en fais pas pour elle, elle n'est pas comme ça, tu pourras la rembourser plus tard.


La brunette sourit chaleureusement mais seul le visage était chaleureux, les fesses beaucoup moins.


On devrait rentrer, manquerait plus qu'on attrape la mort.


Alors que Rubis s'apprêtait à se lever de ce trop dur et trop froid banc de pierre, Lou avait le regard fixé face à elle. Fronçant les sourcils, intriguée, Rubis s'interrogeait.

Elle n'eut pas à poser de questions que Lou s'expliqua. Elle venait de repérer au loin, l'endroit de son agression. Rubis se contenta d'un haussement d'épaules et d'un coup d'oeil furtif, ne sachant pas exactement le lieu de la tragédie.
Elle écarquilla les yeux cependant quand elle vit la blessée se lever péniblement, annonçant qu'elle irait chez la lingère non loin.


Mais t'as perdu l'esprit ?! Veux-tu rester là, non mais ce n'est pas possible ! Tu tiens à peine debout toute seule.


Rubis fit mine d'être outrée et fâchée, prenant doucement Lou par le bras dans le but de la ramener à l'intérieur de la Lanterne pour qu'elle aille se reposer au chaud.


Tu as pris l'air, ça t'a fait du bien, tu as un peu plus de couleurs, mais maintenant on rentre. Tu iras plus tard, elle n'aura pas bougé de place dans quelques jours. Si Elise voit que tu es dehors on va avoir des problèmes, alors oust, au lit jeune fille !


Rubis la précéda pour ouvrir la porte avant de reculer et de lui offrir son bras pour l'aider à marcher.



(Elise et Robert)



J'écoutais avec attention l'homme à mes côtés, même si mon esprit s'envola un court instant pour féliciter mentalement Anna. Bon sang c'est qu'elle a bon goût ma mijaurée de fille, elle n'en a rien dit, toujours à jouer les secrètes mais j'avais bien remarqué à quel point elle rougissait quand le nom du Marquis était évoqué. Dommage qu'elle n'ait pas hérité de mes talents, ou tant mieux tout compte fait, qu'elle n'aille pas trop vite dans son lit, qu'elle se fasse épouser d'abord. Et quel prestige en plus pour la Lanterne, mais allez ce n'est pas le moment de penser à ça, en plus tant que cette histoire avec Angèle n'est pas claire, je vais pas lui laisser Anna.

Des soldats aux abords de La Lanterne, va me faire fuir la clientèle, je ne préfère pas. Sauf si vous m'assurez qu'ils seront extrêmement discrets. Vous comprenez, nombre de clients sont des personnes d'apparence respectable ou issus de la noblesse, ils n'ont pas envie d'être vus ici et les ragots vont bon train.

Concernant la Cour des Miracles je ne saurais vous dire où elle se trouve. Je n'y suis jamais allée, mais peut-être que Gregory pourrait vous renseigner.


Tu parles ! Et bien sûr que je sais où se situe l'entrée, sauf que j'ai assez à faire avec le Lambert pour ne pas m'attirer les rancoeurs des hors la loi, surtout que certains sont clients ici. Il peut faire toutes les rafles qu'il veut le Marquis mais je refuse de m'y associer.

Je ne saurais jamais assez vous remercier pour Anna. Le temps qu'elle se trouve un mari, il vaut mieux qu'elle reste avec vous, ce sera plus sûr en effet.
Tout comme vous, j'ai hâte que tout ça se termine et qu'on retrouve la paix. J'en ai assez de devoir sans arrêt m'inquiéter et culpabiliser. Je vous remercie pour votre aide ainsi que Sa Majesté. J'espère un jour avoir le pouvoir de vous rendre la pareille.


Je me levais voyant qu'il mettait fin à cette visite, et je le raccompagnais vers la porte de l'entrée, marquant ses passages de révérences, bah je suis quand même bien élevée, il n'y a que des boulets pour ne pas s'incliner devant des nobles.
avatar
Elise.

Messages : 60
Points : 64
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP-lieu] La Lanterne Rouge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum