[RP] Visite, rencontres et...Galère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Dim 27 Oct - 20:15

Dimanche 27 octobre 1663...Ce jour là il ne risquait pas de l'oublier. Mariana avait tellement insisté qu'il avait fini par céder. Ce n'était pas faute de lui avoir dit qu'il ne le souhaitait pas, de lui avoir expliqué comme son père était ignoble et qu'il valait mieux qu'elle ne le connaisse pas. Seulement voilà, sa famille allait bientôt devenir la sienne et la jeune femme pensait, bien sûr, qu'il exagérait lorsqu'il décrivait les comportements de son père et de son frère. Sa mère, il n'en disait rien ? Pourquoi ? Parce que c'était la parfaite femme objet totalement soumise à son mari et qui restait silencieuse quoi qu'il arrive.

Ils devaient y aller pour déjeuner, alors, connaissant son père, il avait prié Mariana pour être prête bien à l'heure, ne souhaitant pas arriver en retard sous peine de commencer encore plus mal la journée. Son père était l'une des rares, sans doute d'ailleurs la seule personne qui puisse le rendre réellement nerveux et l'effrayer. Même le Roi, aussi puissant soit-il lui faisait moins peur. sans doute aussi parce que le Monarque, contrairement à son père, n'avait jamais été désagréable.

Heureusement, ils arrivèrent à l'heure. C'est après un furtif regard inquiet envers sa fiancée que Rob toqua à la porte, et cette inquiétude là, il ne la simulait pas. Il avait beau avoir 27 ans, rien n'avait changé dans sa relation avec son père, personnage autoritaire, violent et froid.

On leur ouvrit la porte et les fit entrer. Son frère était présent avec son épouse et leurs trois fils. Sa mère était un peu plus loin à tout préparer pour les recevoir pour le repas. Son père était là, assis dans son fauteuil à les regarder de la tête aux pieds.



Alors la voilà enfin ma future belle-fille. Pas mal, je peux comprendre que tu aies envie de te fourrer là dedans.

Il finit par se lever et se diriger vers eux puis tourna autour de Mariana, l'observant de la tête aux pieds.

Robert m'a dit que vous étiez la bonniche de la Reine...

Robert soupira, voilà qui commençait bien, à peine arrivés qu'il insultait sa fiancée. C'était vraiment mal barré.

Elle est la dame de compagnie de la Reine Père...C'est...très différent.

Et toi tu es toujours dans les jambes du Roi à ce qu'il parait ? Et c'est mieux que de reprendre l'affaire familiale ? Quoi que le Roi ne doit pas être trop exigent pour avoir pris un bon à rien tel que toi à son service. Heureusement que j'ai eu un second fils !


Et ils venaient seulement d'arriver...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Dim 27 Oct - 22:33

Une journée stressante se profilait à l'horizon versaillais en ce dimanche. Si la matinée était somme toute banale à une matinée dominicale avec son office religieux, la suite était pour le moins exceptionnelle par rapport à l'accoutumée.

Mais pourquoi donc Mariana était-elle aussi nerveuse ? Et pourquoi elle avait dû essayer une montagne de robes et coiffes différentes pour finalement en revenir à son premier choix, sous les yeux dépités de sa femme de chambre ? Et bien tout simplement parce-qu'en ce jour du 27 octobre 1663 aux alentours de midi, elle serait présentée à sa future belle-famille. Elle appréhendait cette rencontre, Robert lui avait parlé à quelques reprises de son père autoritaire et de son frère si "parfait" dans le regard paternel. Elle l'avait toujours rassuré en lui parlant du côté abusif et buté du sien, qui dix ans plus tard n'avait toujours pas pardonné à ses filles leurs erreurs de jeunesses, si erreur Mariana avait faite.

Il était important d'y mettre les formes, il n'avait déjà pas pu demander sa main à son père, mais elle ne voulait pas négliger la traditionnelle bienséance. Deux mois et demi après sa demande en mariage, Robert ne l'avait toujours pas emmenée chez ses parents. Mariana avait souhaité les convier à dîner pour profiter de l'anoblissement de son fiancé et ainsi de faire leur connaissance, mais il avait prétexté d'étranges excuses.
Elle avait finalement réussi à le convaincre et elle n'allait pas être déçue...

Ils étaient devant la porte, l'un comme l'autre nerveux. Et si elle ne leur plaisait pas ? S'ils la trouvent bête et inintéressante ? Elle serrait la main de Robert dans la sienne, jamais encore elle ne l'avait vu ainsi, il semblait presque vulnérable, lui habituellement si fort et sur de lui.
La porte s'ouvrit et on les conduisit auprès de leurs hôtes. Elle sourit nerveusement après avoir remis à la bonne une bouteille de grand cru et une bouquet de fleurs, destinés aux Starque.

Elle s'inclina rapidement devant l'homme qui lui faisait plus l'effet  d'un ours que d'un humain. Elle écarquilla les yeux quand il s'adressa à Robert de façon bien grossière à l'encontre de la jeune femme qu'il qualifia ensuite de "bonniche de la Reine ". Sans pour autant se démonter, elle lui fit un large sourire presque ironique.


Vous pouvez aussi m'appeler Mariana. C'est un plaisir que de vous rencontrer monsieur Starque. Ainsi que vous madame Starque. J'ai beaucoup entendu parler de vous.

Elle est polie c'est tout, elle n'allait pas dire à cette dame que jusqu'à présent elle se l'était imaginée impotente voire mentalement instable à défaut d'être décédée avec le peu d'informations qu'elle avait reçu de Robert à son sujet. Elle salua donc sa future belle-mère restée en retrait et qui n'avait pas broncher depuis leur arrivée.
Elle gratifia ensuite d'un aimable sourire l'homme se tenant près du patriarche, entouré de ses enfants.


Vous devez être le frère de Robert, je suis enchantée de faire votre connaissance ainsi que celle de votre charmante famille.

Le souper était prêt et Mariana prit place aux côtés de Robert. Elle était vraiment dans ses petits souliers et si elle comptait sur les deux femmes pour lui faire la conversation, elle s'était bien fourvoyée. Madame Starque, mère, se chargeait avec la bonne de servir les hommes, et Madame Starque, bru, s'occupait de ses trois garçons.
La jeune espagnole s'était éclaircie la gorge pour prendre la parole et rompre ce pesant silence que seuls les couverts s'entrechoquant contre les assiettes rompaient, mais se ravisait. Elle surprit à plusieurs reprises les regards complices du père et du cadet des fils, et les paroles amicales entre-eux quand l'un parlait, mais rien envers Robert. N'y tenant plus et ayant garder en travers de la gorge le reproche fait à leur arrivée, Mariana ouvrit la bouche mais plus seulement pour  sourire.


J'imagine monsieur et madame Starque que vous devez être très fiers de votre fils. Le roi l'apprécie grandement et ne se passe plus de ses conseils, Il est tellement satisfait de lui qu'il l'a fait marquis. Et je connais assez sa Majesté pour savoir qu'il n'accorde que bien rarement ce genre de faveur.

Elle prit la main de Robert, un regard et un sourire fier à son égard.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Lun 28 Oct - 0:12

Robert n'osait même pas ouvrir la bouche pour répliquer et quand Mariana se présenta, il eut peur de la réaction mais son père se contenta de la regarder de façon dédaigneuse avant de s'asseoir à table, ce qui était un soulagement.

Il n'aimait pas du tout se retrouver en présence de son père. Son frère, lui, il n'en avait rien à en dire quand ils étaient seuls, mais forcément quand lui et leur père étaient ensemble, bien sûr, il acquiesçait à tout ce qu'il disait. Si Robert ne l'avait pas encore compris, les réflexions de son père à son arrivée et celles qui allaient suivre lui confirmeraient ce qu'il pensait de lui, et ce n'était pas joli joli...

Edouard (le père) regarda Mariana avec un léger sourire en entendant que son fils venait d'être anobli. Reposant le regard sur Robert, il lui dit ainsi :


Alors comme ça tu es Marquis...Félicitations. Va t il falloir qu'on s'incline devant toi maintenant ? Mais dis-moi, comment as tu réussis cet exploit ? Tu es devenu le mignon du Roi ?

Il se mit à rire grassement, rire bien vite suivi par celui de Jean, le frère de Robert tandis que les femmes restaient silencieuses, s'occupant de la tablée et des jeunes enfants qui, eux, ne comprenaient rien.

Vous savez, ma chère future belle-fille, ce n'est pas ce genre de bêtises qui va m'impressionner ou me rendre fier. Il n'a jamais su rien faire comme il fallait. Il s'était trouvé une femme. Il n'a pas été capable de lui faire des enfants et aujourd'hui, à vingt-sept ans, il n'en a toujours pas. Et il fait quoi auprès du Roi hein ? Vous pouvez me le dire ? A part lui lécher les fesses pour avoir un semblant d'importance ? Ce n'est pas en se pavanant avec un titre qu'on est un homme, c'est en fondant une famille et en travaillant pour qu'elle ne manque de rien, mais pour ça, il faut du courage et de la cervelle. C'est pas donné à tout le monde. C'est déjà miraculeux qu'il n'ait pas fini sous les ponts.

Comme toujours, Robert baissait les yeux et restait silencieux face à son père. Ce n'est pas parce qu'il était à présent adulte qu'il ne le craignait plus. Il lança un regard à Mariana comme pour lui signifier de laisser tomber. Mieux valait garder le silence dans cette famille au risque que ça finisse mal.


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Lun 28 Oct - 13:17

Les minutes deviennent très vite des heures quand l'ambiance est pesante et que les seules discussions ne sont que vantardise envers l'un et reproches envers l'autres. Surtout quand l'autre en question est votre fiancé, l'homme qui vous a sauvé de votre peine et rendu la confiance perdue.

Ses yeux déjà sombres se firent noirs quand ce rustre évoqua la promotion de son fils et la raison dont il l'aurait reçue. Si elle s'était tût sur nombreuses choses, notamment la façon dont il s'adressait à son épouse, préférant ne pas s'en mêler, elle ne pouvait rester silencieuse quand on s'en prenait à Robert. Elle recouvra le sourire pour s'adresser à son beau-père.


Oh mais sa Majesté est connue aussi pour son goût exquis et si à défaut Robert ne saurait vous satisfaire vous, il plait au moins à l'homme le plus puissant du royaume. Mais puisque nous sommes en famille je vais vous confier un petit secret...

Elle se pencha vers Edouard, affichant un sourire complice et des yeux rieurs pour lui murmurer ce fameux "secret" concernant le Roi. Enfin murmurer, c'est plus dans la mise en scène, parce-qu'elle ne baissa que peu le son de sa voix.

Aussi charmant que soit votre fils, sa Majesté a une préférence pour les rouquines mais chut hein, je ne vous ai rien dit surtout.

Elle reprit une gorgée de son verre, attendant la suite avec ... plaisir.

Oh mais rassurez-vous mon cher beau-père c'est prévu, vous serez grand-père quand nous serons mariés, promis ! Mais en attendant outre la prestance naturelle que possède votre fils, il possède dorénavant le prestige et l'un comme l'autre ont en commun qu'ils s'acquièrent à force de travail, de volonté et de courage, et ne sont pas inné. Alors excusez-moi de vous contredire, vous avez de quoi être le père le plus fier du pays d'avoir reçu en cadeau un HOMME comme votre fils.

Voyant la mine défaite et basse de Robert, Mariana se tût et déposa sur sa joue un furtif baiser. Elle n'aimait pas le voir ainsi, ce n'était tellement pas lui. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras en guise de soutien avant de quitter cette lugubre demeure.

Madame Starque, mes compliments. Ce déjeuner est délicieux.

Elle ignorait si elle l'avait réellement préparé elle-même mais vu qu'elle est traitée avec le même égard que la bonne c'est probable, mais il était normal de complimenter la maîtresse de maison, qu'elle soit à l'origine du repas ou non.

Elle se tournait ensuite vers celle qui deviendrait sa belle-soeur, la gratifiant d'un aimable sourire avant d'en faire de même à Jean.


Vous avez une bien jolie famille, nous souhaitons avec Robert avoir plusieurs enfants également.

Elle caressa la bouille d'un des petits se trouvant près d'elle, puis sourit à Robert. L'un comme l'autre devait espérer que le dessert arrive vite, très vite. Les dimanches en famille promettaient...


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Lun 28 Oct - 13:49

Robert avait serré la main de Mariana dans la sienne comme pour lui signifier de s'arrêter là, il avait deux choix : soit faire ce que son père aurait souhaité et ainsi devenir désagréable avec elle, montrant que finalement, ils n'étaient pas si différents tous les deux ce qui risquait de détruire tous ses plans, soit...Se taire et tenter discrètement de faire en sorte qu'elle suive son exemple, mais là, les réflexions du père ne tarderaient guère. Etant, dans tous les cas, habitué à la seconde situation, il préféra ne rien dire, cela valait mieux. Quoi que l'on dise ou que l'on fasse, de toutes façons, le vieux avait réponse à tout. Et ça ne tarda pas...

Edouard eut un sourire en coin quand Mariana reprit la parole, il la dévisageait comme si elle était une bête curieuse. Il la trouvait bien impudente d'oser lui répondre ainsi, en fait, oser lui répondre tout simplement était considéré comme une insulte par le Starque, d'autant plus lorsqu'il s'agissait d'une femme.


Un homme...Qui semble avoir besoin d'une femme pour le défendre. Quant à être mon fils, il a beau avoir mon nom, j'émet de grands doutes sur le fait qu'il soit de moi celui-là.

Il se tourna vers Catherine, son épouse :

Aussi bon à rien que sa mère. Tu peux me le dire d'où il vient celui-là ?

Catherine releva légèrement le regard et balbutia :

C'est ton fils, je n'ai jamais...

Elle fut rapidement interrompue par Edouard qui enchaîna.

La question ne nécessitait pas de réponse.

Puis il revint sur Robert :

Elle parle trop ta femme, il va falloir lui apprendre à se taire si elle ne veut pas d'ennuis, mais même ça tu ne sembles pas capable de le faire.

Pendant ce temps, le frère de Robert, Jean, se contentait de remercier d'un sourire Mariana pour le compliment fait sur sa famille, chose dont il n'était pas peu fier même si pour le coup, il n'avait pu s'empêcher de penser que la femme de Robert était bien plus jolie que la sienne et de se mettre à l'envier quelque peu. Il était redevenu silencieux en voyant que leur père s'attaquait une fois encore à Robert, ce qui devenait un peu gênant pour tout le monde à force.

Quoi que je fasse, vous ne m'accordez de toutes façons jamais aucun crédit, j'essaye pourtant de satisfaire à votre volonté.

Ma volonté aurait été que tu sois comme ton frère, déjà tout jeune tu n'as fait que me décevoir et ça ne changera pas.

Robert se tut à nouveau, espérant que le repas se termine vite et que Mariana n'en rajoute pas, à trop l'énerver, Edouard pourrait devenir violent...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Lun 28 Oct - 14:45

Si ce n'était pas aux détriments de Robert, Mariana se serait amusée de la situation. Edouard était comme son père, têtu, bourru et ce maudit sentiment de supériorité écrasant ceux qui osaient tenir tête. La différence entre eux était que Diego, le père de Mariana, n'était jamais vulgaire ou grossier, et se comportait en précieux aristocrate madrilène. La froideur de son regard suffisait à faire taire sans un mot.

Edouard était différent ce qui d'un côté était plaisant pour Mariana qui ne manquait pas de répartie face à la bêtise humaine et niveau bêtise cet homme atteignait des sommets !


Oh non loin de moi l'idée de défendre Robert.

Elle se mit à rire doucement en regardant Edouard.

Moi défendre Robert ? Oh je suis sincèrement désolée, quelle idiote, je n'avais pas compris que depuis le début vous plaisantiez. Nous n'avons pas le même humour mais c'est drôle.

Bien sur qu'elle savait qu'il ne plaisantait pas mais rien de mieux que prendre les critiques avec le sourire ou en l'occurrence le rire.
Pauvre madame Starque, elle ne devait pas souvent rire elle par contre et Mariana eut de la peine pour elle quand il remit en doute le fait que Robert soit son fils, traitant du même coup la mère de catin et le fils de bâtard.

Le verre du vieux était vide et la pauvre épouse était sur le point de courir le servir mais Mariana la prit de vitesse en lui souriant pour qu'elle n'ait pas à bouger.


Permettez...

Elle se leva et fit elle-même le service non sans souffler de façon indistincte un : "étouffe-toi avec !" avant de sourire largement et de poursuivre le remplissage des verres.

Vous avez raison je suis devenue bavarde avec le temps, il faut dire que la reine me paie une fortune pour cela. Déformation professionnelle. Votre fils est trop respectueux pour m'en faire la remarque aussi je vous en remercie, j'y prendrais garde à l'avenir.

Genre...
Enfin le dessert fut apporté, ainsi le déjeuner ne tarderait pas à s'achever. Enfin !


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Mer 30 Oct - 13:53

Le père n'était pas dupe, il avait fort bien saisi l'ironie dans ses propos mais ne lui répondit pas, ce n'était qu'une femme après tout, elle ne méritait pas la moindre attention. Il revint sur Robert encore une fois alors que le dessert était apporté et lui dit :

Finalement, tu es peut-être plus courageux que je ne le croyais vu la pimbêche que tu dois supporter, ou fou, ça reste à voir. Elle devrait faire attention à ce qu'elle fait si elle ne veut pas d'ennuis...Elle n'est ni dans les jupes de la reine ni chez elle ici.

Il lui lança un furtif regard et afficha un sourire méprisant. Elle était sous son toit et se permettait d'ouvrir la bouche ? Ce n'est pas ainsi que devait se comporter une femme, elle devait garder le silence et obéir au chef de famille et le chef de famille, dans cette maison, c'était lui. Il retenait bien son impudence et ne doutait pas qu'il serait amené à la recroiser, mais elle avait tout intérêt à être sur ses gardes.

Robert s'était contenté d'hocher la tête aux propos de son père, s'il relevait cela finirait en dispute, s'il le contredisait, en gestes violents alors il gardait le silence une fois encore non sans laisser s'échapper un léger soupir alors qu'il terminait son repas bon gré mal gré. Lorsque cela fut fait, il ne s'attarda pas et tenta, une dernière fois, de faire comprendre par certains gestes, certains regards envers Mariana qu'elle ferait mieux de se taire comme son père le lui avait dit. Il était certain que ses écarts allaient leur retomber dessus, il connaissait assez son père pour savoir qu'un outrage ne restait pas impuni avec lui.

Il fut quelque peu soulagé quand enfin ils sortirent de cette maison, Robert restait silencieux et avançait, l'esprit perdu dans ses réflexions sur ce qu'il venait de se passer et ce qu'il adviendrait par la suite...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Mer 30 Oct - 19:22

Mariana bouillait et lançait au vieux un regard qui s'il en avait les armes, son fiancé serait orphelin dans la seconde. Et son fiancé parlons-en tient ! Elle n'a fait que le défendre et il continue de s'écraser quand elle se fait insulter et menacer.
Elle avait sèchement retiré sa main de la sienne pour faire mine de manger le dessert qu'elle ne toucha pas.

Elle n'avait plus dit un mot et elle n'était plus prête d'en prononcer un à l'avenir ni de remettre un pied dans cette famille de rustres mal éduqués !


Merci beaucoup Robert ! Jamais je n'oublierais cette journée, encore merci !

Elle s'était dirigée vers le carrosse avant de se raviser.

Je préfère marcher.

Elle ne lui laissait pas le temps de répondre qu'elle partait en direction des Jardins. Elle ne s'inquiétait pas de se perdre, elle était trop en colère pour réfléchir à autre-chose qu'à l'objet de cette colère. Outre l'agacement c'était la peine qui l'avait envahie. Elle se sentait trahie par l'homme qui disait l'aimer et qui ne bronchait pas quand elle est attaquée. Greg lui se serait battu.

Elle s'arrêta net en secouant la tête. Robert n'est pas Greg et jamais il ne se le serait. Elle s'en voulait d'avoir, l'espace d'une seconde, pu les comparer. Plongée dans ses pensées, elle n'avait pas réalisé qu'elle avait passé la rue, et elle s'était engouffrée sur une route qu'elle ne connaissait pas.
Bravo Mariana, tu es perdue maintenant. De toutes façons, elle se serait égarée quand même, elle ne connaissait pas le quartier où vivaient les Starque.

Elle fit demi-tour, espérant retrouver Robert. Elle ne voulait pas rester fâcher avec lui, ils avaient à parler, elle aussi avait des choses à se reprocher après tout.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Jeu 31 Oct - 13:25

Celui qui a dit que les femmes étaient pénibles était encore loin de la réalité, elles sont bien pires que ça ! Non seulement c'est elle qui a insisté pour cette rencontre mais en plus elle fait sa crise parce que ça ne s'est pas passé comme elle le voulait ? Elle croyait quoi ? Qu'on lui déroulerait le tapis rouge ?

Quand il la vit partir en criant, il était assez énervé, mais comme toujours, il devait se contenir et n'en rien montrer. Déjà comme ça, ça risquait de mal se passer, inutile d'en rajouter. Il la laissa s'éloigner, à vrai dire, il n'avait pas vraiment eu le temps de réagir ni de lui répondre qu'elle était déjà loin. Là, tout de suite, il n'avait qu'une envie : monter dans son carrosse et la planter là. Oui, mais...Il faudrait encore tout recommencer, et qui serait son lien avec le couple royal cette fois ? Il y avait bien quelques nobles haut placées mais elles n'étaient pas forcément aussi manipulables...

Il inspira profondément afin de se calmer et finit par prendre la route qu'elle avait suivie, espérant qu'elle ne soit pas allée trop loin. D'ailleurs, par où était-elle partie ? Au bout d'un moment, il l'avait perdue de vue. Il balaya du regard chacune des rues adjacentes et finit par l'apercevoir. Il se rapprocha d'elle, sans vraiment savoir quoi lui dire. Il lui fallait réfléchir vite et trouver de quoi apaiser la situation.

Mariana...Je crois qu'il faut qu'on discute...Et je crois que vous comprenez à présent pourquoi je ne souhaitais pas de cette rencontre.

Avec mon père, les règles sont simples : on se tait et on obéit. Celui qui lui répond...A droit à une réponse cinglante. Celui qui ose le contredire risque bien plus. J'ai appris à mes dépends qu'il valait mieux le laisser dire et ne pas relever. Il traite tout le monde comma ça, à part Jean...Alors mieux vaut laisser tomber...Venez, rentrons et tachons d'oublier ce mauvais début de journée...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Jeu 31 Oct - 21:27

Elle était revenue sur ses pas non sans maugréer contre Robert et surtout contre elle-même. Elle avait voulu faire les choses convenablement, mais c'était sans compter sur la rudesse d'un homme guère évolué. Elle restait en colère contre Robert qui préférait subir qu'oser rétorquer.

Mais comment pourrait-elle lui en vouloir finalement, jamais elle n'avait bronché face aux injustices de son propre père.
La fois où elle l'avait fait, il l'avait renié. Dix ans plus tard, il ne lui avait toujours pas pardonné ce qu'il voyait comme un affront à l'obéissance et à la loyauté qu'il imposait fermement aux siens.

Elle s'en voulait d'être partie comme ça, il ne devait pas être à son aise non plus. Elle regrettait ce soudain manque de courage de la part de son fiancé mais ne pouvait l'en blâmer très longtemps.

Elle s'empressa de faire demi-tour mais pas pour le rejoindre en hâte, non il lui fallait encore laisser retomber sa colère et sa déception, sans parler de tous ses doutes qui la submergeaient, mais surtout pour quitter cette rue pour le moins sombre. Ce n'est pas un lieu où il doit faire bon de traîner la nuit. En pleine après-midi non plus à la réflexion.

Mariana regardait autour d'elle constamment par crainte d'être suivie et malgré la méfiance, la proximité avec la haute silhouette à qui elle tournait la tête, la fit tressaillir. Elle n'avait pas à la voir pour sentir une présence près d'elle. Son coeur battait à tout rompre, maudissant son caractère qui l'avait envoyée loin de Robert et de la sécurité d'un carrosse.

Elle sursauta puis réalisa que la voix était familière et se retourna vivement pour plonger dans les bras de son fiancé, rassurée, avant de s'en écarter avec autant de rapidité.


Vous m'avez faire peur. Vous avez raison il faut qu'on discute. Mais éloignons-nous d'ici d'accord?!

Elle resta un instant muette avant de reprendre la parole.

Je comprends pourquoi vous refusiez cette rencontre, et pourtant il le fallait. Votre père n'est qu'un rustre, un bouseux mal dégrossi et sans la moindre éducation ! Il est tout bonnement opposé en tous points à vous. Je peux comprendre qu'il vous fasse peur comme il terrorise votre pauvre mère, mais vous n'êtes plus un petit garçon, vous êtes un homme et pas des moindres. Vous êtes marquis, vous avez la confiance pour ne pas dire l'amitié du roi, nous allons nous marier et fonder une famille. Est-ce l'image que vous désirez donner à nos enfants ? Un père qui n'ose se défendre, LES défendre, qui ne lève pas le petit doigt quand sa femme est insultée ?

Elle le regardait et se radoucit en lui souriant tendrement.

Vous êtes un homme extraordinaire Robert, et j'ai eu tellement de peine pour vous, de vous voir ainsi humilié, que je n'ai su tenir ma langue. Je vous prie de m'excuser, je n'aurais pas dû mais c'était plus fort que moi. Je tiens tellement à vous que vous voir attaqué a été comme une gifle pour moi.

Elle caressa doucement la joue de Robert avant de prendre son bras en riant légèrement.

Rassurez-moi, ce n'est pas une tradition que de déjeuner chez vos parents chaque dimanche ? Non parce-que je suis malade dimanche prochain, désolée.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Dim 3 Nov - 19:35

Elle ne comprenait rien, en quoi était-ce surprenant ? En fait, c'était assez logique, elle n'était pas assez maline pour lire entre les lignes. Bien sûr que son père lui faisait peur, et au delà, il lui devait le respect, quoi qu'il en soit et ce n'est pas une femme qui ferait changer ça. Il avait eu le malheur de se rebeller une fois, il l'avait senti. Depuis, il se taisait et laisser courir, mieux valait le laisser l'insulter que provoquer sa colère.

Lorsqu'elle fit sa tirade, il fut à deux doigts de lui en coller une et lui montrer s'il était comme elle le disait, seulement, il ne pouvait se le permettre et à part fulminer intérieurement, il ne pouvait rien faire. Encore une fois, il resta silencieux, mieux valait ne pas relever et la laisser faire sa morale toute seule. Si elle avait raison sur un point, c'est qu'il n'était pas n'importe qui et ce n'est certainement pas une femme qui lui dirait quoi dire et que faire alors mieux valait que ses propos entrent par une oreille et ressortent par l'autre au risque qu'elle ne voit une facette de lui qui lui déplaira au plus haut point.

Voilà qu'elle se radoucit et lui aussi par la même occasion. "C'est ça, flattes-moi après m'avoir insulté", pensa t-il. Il se contenta de sourire pour finalement rebondir, mais uniquement sur sa dernière phrases.


Non, je n'y vais que rarement, je trouve toujours une excuse, vous pouvez être rassurée.

Il lui adressa un sourire des plus faux, pour l'heure, il n'avait guère envie de sourire, loin de là mais pouvait-il faire autrement ?


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Mer 6 Nov - 12:46

Le ton de Mariana était plus léger, elle s'était radoucie et elle lui souriait. C'était certainement la première fois qu'ils se disputaient, ils étaient toujours d'accord sur tout, certains diront que l'absence de disputes est synonyme d'un manque de passion, sans doute est-ce vrai. Ils ne s'aiment pas d'un amour passionné mais ils s'aiment néanmoins avec beaucoup de sincérité. La passion avait consumé Mariana, manquant de la tuer et avec Robert les choses étaient différentes d'avec Greg, c'était tellement plus simple. Et aujourd'hui elle privilégiait cette simplicité de sentiments, ce respect mutuel, la passion avait place à la raison. Du moins jusqu'à il y a quelques jours.

En une fraction de secondes elle avait tout remis en question. Balayées les certitudes, envolés les acquis, l'agréable frisson qui l'envahissait comme chaque fois qu'elle se trouvait en présence de Gregory, l'avait à nouveau parcouru, et ses sensations endormies, réveillées.

Elle luttait depuis pour les mettre de côté et se concentrait sur son mariage à venir. Elle avait insisté à tort pour rencontrer sa future famille, comme pour se rassurer et s'ancrer de nouveau dans cette réalité et oublier l'impossible. Finalement ça s'était révélé être un beau fiasco qui la faisait davantage douter, qui lui soufflait de tout envoyer valser. Mais il y avait Robert. Et malgré cette inhabituelle lâcheté, il avait toujours été là pour elle, il l'aimait, elle s'était engagée avec lui et elle ne voulait pas rompre sa promesse. Il a réussi à lui rendre le goût à la vie et l'espoir d'un amour naissant alors elle n'avait pas le droit de l'abandonner pour du vent.

Il n'avait pas choisi sa famille tout comme elle n'avait pas choisi la sienne non plus, il n'avait pas à subir les conséquences de l'impolitesse et la goujaterie de son père.

Ils avaient quitté cette rue sombre pour refaire le chemin inverse. Elle avait la main glissée sous le bras de Robert, marchant à sa hauteur. Elle gardait le silence, ne sachant comment lui avouer ce qui la tourmentait depuis quelques temps et qu'elle n'avait osé dire. D'abord elle avait préféré le garder pour elle, espérant que Greg repartirait sur les routes et qu'elle ne le reverrait jamais, oubliant tout cela. Robert n'en saurait jamais rien et tout irait bien pour tout le monde. Puis dans un second temps, sa conscience qui la traquait sans cesse, se rappelait à elle pour la forcer à tout lui dire, à être aussi honnête avec lui qu'il l'était avec elle. Pouvait-on bâtir son avenir sur un mensonge ?


Robert...j'aimerais vous parler de quelque-chose...

Elle rassembla son courage avant de réaliser que ce n'était sans doute ni le lieu ni le moment.

Ce soir au dîner d'accord ?


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Gregory Sandre le Mer 6 Nov - 18:22


    Quelle merde, c'est le cas de le dire. D'abord Angèle, qui se fait agresser deux fois, ensuite cette "Lou" que je ne connaissais pas...Nous ne sommes pas sûrs que la seconde agression d'Angèle soit à mettre sur le compte de ce Lambert, ça aurait pu être n'importe quel malade qui traine dans la capitale mais tout de même...C'est une étrange coïncidence que tout ça arrive en même temps. Ce n'est sûrement ni la première ni la dernière fois qu'une des filles se faisait agresser de cette façon, les risques du métier dirons-nous mais ça me laisse perplexe.

    Dans tous les cas, je compte pas le laisser faire sa petite loi mais en attendant, on doit prendre des précautions. Les filles ne sortent plus seules et Anna...A part avec moi elle n'a pas le droit de sortir du tout. Sauf qu'aujourd'hui, j'ai autre chose à faire qu'à m'occuper d'elle. J'ai peut-être une piste pour trouver ce Lambert, j'ai cru comprendre qu'il était à Paris avec ses hommes et j'espère bien le trouver avant qu'il n'y ait un autre malheur. On m'a parlé d'un quartier spécial, bien pire que celui où se trouve la Lanterne, un quartier où se cachent tous les malfrats de la ville. On m'a qualifié ça comme un véritable coupe-gorge et dit que ça s'appelait "la Cour des miracles". Un miracle, il y en aura un si je tombe sur ce Lambert et il va le sentir passer.

    On m'a expliqué comment m'y rendre, par où passer. Il parait que les agents de la prévôté et même l'armée n'osaient pas y mettre les pieds. Je verrais bien, de toutes façons, j'ai rien d'un enfant de coeur et je devrai passer assez inaperçu là-bas. J'arrête pas de penser et repenser à tout ça tout en poursuivant mon chemin jusqu'à ce que je sois arrêté à un coin de rue par un choc assez violent.


    Vous ne pourriez pas regarder où vous allez non ?

    Je ne suis vraiment pas d'humeur aujourd'hui alors je me fous bien de savoir qui est le plus en tort des deux. Je n'ai pas fait plus attention que ça au premier abord à la personne que j'ai heurtée, ce n'est qu'au second regard que je réalise.

    Encore toi ? Tu me suis partout ma parole !

    Je me la prends en pleine face et elle me suit, non mais ça va pas bien là. Il est temps que j'arrête de trop réfléchir, ça me réussi pas. Il me faut quelques secondes pour reprendre mes esprits, je secoue légèrement la tête et marmonne un "désolé" entre mes dents avant de réaliser qu'elle est accompagnée et vu comment elle se tient à lui, ce n'est pas juste un ami...Je m'écarte un peu pour pouvoir passer, j'ai d'autres chats à fouetter et je n'ai surement pas envie de penser à ça ni de m'éterniser.


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Jeu 7 Nov - 20:55

Quand le hasard ou le destin vous joue un tour comme celui-là, il n'y a plus à tergiverser. Fuir ? Impossible ! Cernée, Mariana est cernée et compatit tout à coup à la panique du lapin pris dans les lanternes d'un carrosse !
Elle était prête à dire à Robert qu'elle avait recroisé très brièvement Greg, mais finalement avait opté pour le faire au dîner et non en pleine rue.

Et comme si la journée ne pouvait pas être plus épouvantable qu'elle ne l'était par la rencontre des Starque, il faut qu'elle soit en une seconde, totalement pourrie ! Alors qu'elle retournait au carrosse avec Robert, que les esprits étaient apaisés et les déceptions s'amenuisaient, le choc ! dans tous les sens du terme. Elle avait été violemment percutée par une imposante stature, si elle ne tenait pas Robert, elle finissait à coup sûr sur les fesses.

Et l'homme a le toupet de la disputer, non mais ça c'est fort ! Elle allait rétorquer quand elle la stupeur l'arrêta sur sa lancée. Gregory  ! oh non il ne manquait plus que ça. Non seulement elle espérait qu'il soit loin mais plus encore, loin de Robert, loin de leur vie rangée.

Mal à l'aise, embarrassée, gênée, confuse, agacée et perturbée, tant de synonymes pour décrire un sentiment impalpable et tellement envahissant. Elle aurait voulu faire mine de ne pas le connaître, laisser penser que ça ne la touchait pas, que c'était un passant impoli et pressé, un inconnu dans la foule. Hélas il n'en était rien, et la décision remise pour le dîner de ce soir venait soudainement d'être servi sur un plateau. Elle ne pouvait plus reculer. Que faire ? Le laisser partir ? Sans doute est-ce le mieux à faire. Le retenir ? Et pour lui dire quoi ? Le gifler ? Crier ? Pleurer ? Le serrer dans ses bras et ne plus jamais en sortir ?

Elle ne fit rien de tout cela, et rassemblant dans un effort surhumain, un minimum de contenance, elle força un aimable sourire.


Bonjour Gregory...

Si physiquement elle tentait tant bien que mal de ne rien laisser paraître, intérieurement elle bouillait, tout son être était chamboulé, son coeur battait avec une telle force qu'il en était presque douloureux. Ce frisson qui l'avait quitté il y a quelques années venait de lui parcourir le corps, remontant tout le long de sa colonne vertébrale. Malgré la peine qui se réveillait pour l'étouffer, elle ne parvenait pas à détacher son regard de lui. Qu'avait-il dit ? Il plaisante là, elle qui fait tout pour l'éviter même si d'une certaine façon, l'envie de le voir était constante, elle n'était pas prête de le suivre. D'autant qu'elle ignorait qu'il était toujours à Paris.

Excuse-moi ? JE te suis ? J'espère que tu plaisantes ! Je ne sais même pas où tu vis, ni que je te croiserais dans cette rue. Ne serait-ce pas plutôt toi qui me suis ?! Que faisais-tu dans une boutique pour dames d'abord ?


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Robert Starque le Dim 10 Nov - 3:12

Comment définir cette journée ? C'était simple : Une journée de merde et elle n'était pas encore finie. Comme si tout cela ne suffisait pas, il avait fallu qu'ils tombent sur la dernière personne qu'il espérait croiser dans le coin. Si l'homme ignorait qui il était, lui le savait très bien pour l'avoir croisé à la Lanterne Rouge et Anna lui en avait parlé bien assez...Combien de fois lui avait-elle rabâché qu'elle espérait remettre Mariana avec son "oncle" Gregory, ignorant alors que cette même Mariana était sa fiancée.

Il avait gardé cette information sous silence et ce, pour deux raisons : la demoiselle était bavarde et lui avait appris quelques petites choses fort intéressantes et la seconde...Il la voulait depuis qu'il l'avait vue à la Lanterne et que son "oncle" lui était tombé dessus lui disant qu'il ne l'aurait jamais. Il avait pris cela pour un défi et comptait bien le relever. Mais pour cela, il y allait lentement, il se faisait discret. Il laissait la jeune blonde venir à lui et avait déjà réussis, mine de rien, à ce qu'elle vienne le rejoindre quelques fois quand il traînait en soirée en taverne. Et comme toujours, il était poli, courtois et agréable. Chaque mot était pesé et mesuré pour laisser entendre à la jeune femme qu'elle pourrait l'intéresser sans pour autant aller trop loin et que cela puisse passer pour de la simple amitié ou un sentiment fraternel à son égard.

Toujours est-il qu'il avait appris quelques petites choses et s'il ignorait qu'ils s'étaient revus il venait d'en avoir la confirmation. Il resta stoïque face à ces dieu sait combientième retrouvailles entre les deux anciens amants même si au fond de lui il avait envie de demander quelques petites explications...Mais en attendant, et puisqu'ils semblent trop absorbés par leur rencontre, Robert libéra son bras encore maintenu par Mariana et se présenta à Gregory, comme si de rien n'était.


Gregory ? J'ai beaucoup entendu parler de vous. Robert Starque, marquis de Genlis et accessoirement le fiancé de Mariana, enchanté.

Il esquissa un sourire tout en lui tendant la main pour la lui serrer, se doutant bien que l'homme face à lui ne la prendrait pas mais politesse et courtoisies étaient les deux maîtres mots qui le guidaient dans son jeu de masques et d'apparence...


avatar
Robert Starque
Marquis de Genlis

Messages : 138
Points : 164
Date d'inscription : 10/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Gregory Sandre le Dim 10 Nov - 22:01

    Je m'apprête à partir, je la regarde à peine quand elle me salue et voilà que la réponse ne tarde pas. Ben voyons c'est évident je vais dans des boutiques de bonnes femmes rien que pour la voir, surtout quand on sait que je me suis dépêché de me tirer quand j'ai remarqué qu'elle y était. Je secoue légèrement la tête à sa question et voilà que son compagnon commence à se présenter...Je sens que je vais m'amuser tient. Quand il me dit qu'il est marquis ça ne m'étonne pas, quand il ajoute être son fiancé...

    Je ne peux pas m'empêcher de sourire nerveusement. Finalement, elle avait la vie qu'elle voulait, un homme stable, bien placé, friqué et titré, la totale. Sans doute que lui la veut cette petite vie pépère que je n'ai pas réussis à supporter. Il me tend la main pour me saluer, je le regarde un instant et la lui prend avec fermeté, qu'on ne vienne pas me dire que je suis un rustre encore une fois.

    Je vois qu'il est inutile de me présenter si on vous a tant parlé de moi. J'imagine que les éloges ont dû fuser.

    Je regarde ensuite Mariana pour finalement répondre à sa question et que les choses soient bien claires.

    Non, je ne te suis pas, j'ai d'autres chats à fouetter bien plus importants que de courir après une femme quasiment mariée. J'étais là-bas pour accompagner Anna. D’autres questions ?

    Je ne suis peut-être pas très agréable mais je considère n'avoir aucun compte à lui rendre et avec tout ce qu'il se passe en ce moment c'est bien la dernière personne que j'ai envie de croiser. J'ai besoin d'avoir les idées claires pour m'occuper de l'affaire Lambert et si je peux éviter tout ce qui pourrait me perturber j'aimerais autant. Le jour où je l'ai vue dans cette boutique m'a suffit, depuis j'évite les beaux quartiers, d'ailleurs vu celui-ci je ne m'attendais vraiment pas à la trouver là.


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Mariana. le Dim 10 Nov - 23:44

Comment pouvait-il encore la troubler au point qu'elle en oublie son fiancé ? Elle rougit honteusement avant de poser le regard sur Robert, lui souriant aimablement.

Je manque à tous mes devoirs, je vous prie de m'excuser. En effet c'est... Gregory donc, mon...mon... ancien compagnon.

Pourquoi avait-elle eut tant de mal à le dire ? Elle préférait ne pas s'attarder sur ce mystère qui si elle le faisait, n'en serait plus un. Elle serra davantage le bras de Robert comme pour s'y accrocher, comme pour se retenir de s'enfuir.

Vous imaginez mal !

Pourquoi l'avait-elle vouvoyé soudainement ? Tout simplement parce-qu'il était plus facile, non, un peu moins difficile de garder un semblant de contenance et de détachement en oubliant les familiarités. Comment pourrait-elle oublier les familiarités alors que durant trois ans ils avaient vécu ensemble et partagé tant de choses ? Et bien elle ne le pourrait pas, mais elle pourrait toutefois donner le change. Pour Robert. Pour elle.

Il y avait des choses qui n'avaient pas changé, lui n'avait pas changé. Elle ne lâchait pas Gregory des yeux malgré la douleur que cette vision lui provoquait, la douleur et la colère qu'elle enfouissait depuis des années.
Elle ne répondrait pas à son agression, et pour dire quoi de toutes façons ? Tant de mots qu'elle ne pouvait dire, tant de larmes qu'elle réprimait de toutes ses forces et cette rage qui bouillonnait en elle et qu'elle repoussait loin dans son esprit pour toucher du doigt un bonheur si fragile ? Alors non, elle n'enverrait rien valser, pas comme ça, pas aujourd'hui, pas ici. Des questions ? Oh oui elle en avait, elle en avait tellement, mais qui saurait y répondre ? Greg ? Oui sans doute.

Elle voulait partir, quitter cette rue, quitter son regard et ne plus jamais le revoir tout comme elle voulait rester et ne plus jamais le voir s'en aller. Alors, comme par habitude, elle souriait.  


Je suis heureuse que vous alliez bien. Prenez soin de vous Gregory.

Elle le contourna et passant près de lui, elle leva discrètement la main pour frôler la sienne mais se ravisa. Il fallait laisser le passé où il est, malgré le manque. Elle avait trop souffert, elle ne voulait pour rien au monde réitérer cela et Robert y veillerait. Elle reprit son bras pour poursuivre leur route. Elle s'était une dernière fois retournée pour regarder Greg. L'image devint flou à mesure de l'éloignement et des larmes qui brillaient dans ses yeux sombres.


     
avatar
Mariana.

Messages : 110
Points : 125
Date d'inscription : 06/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Gregory Sandre le Sam 16 Nov - 14:44

    Je la regarde, interloqué par le fait qu'elle me vouvoie. C'est nouveau ça ? On se connait depuis des années, on s'est battus, haïs, embrassés, adorés, on a vécu ensemble trois ans et elle me vouvoie ? Je repose les yeux sur son fiancé, c'est sans doute la raison de ce vouvoiement soudain. Elle avait pris des manières la "princesse" comme je l'appelais souvent à l'époque vu nos différences de goûts et d'envies.

    Ils se remettent en route, elle passe près de moi après m'avoir salué comme on le fait avec un étranger. Je me contente de sourire de ce sourire sarcastique qu'on me voit afficher bien souvent et reprends ma route comme si de rien n'était, enfin, ça, c'est ce que l'on pense vu d'extérieur, parce qu'à l'intérieur, ça bouillonne. Comme si je n'avais pas assez de soucis comme ça, il fallait que je la recroise...

    "Prends sur toi Greg, c'est le passé, ça fait longtemps, oublies, concentres-toi sur ta mission." Je me répétais ça sans arrêt pour éviter de penser à elle et à ce que j'ai pu ressentir en la revoyant. Après tout, si je l'ai perdue, c'est parce que je l'ai décidé, ça ne sert à rien de tergiverser encore. On a chacun notre vie maintenant et elles sont diamétralement opposées.

    D'ailleurs, j'ai un travail à faire et il est important, je ne peux pas me laisser perturber par tout ça. Je dois retrouver ce Lambert, je sais où il se terre...Enfin, je sais, en théorie. On m'a parlé de la Cour des Miracles mais il parait que ce n'est pas si facile d'en trouver l'entrée !


avatar
Gregory Sandre

Messages : 169
Points : 183
Date d'inscription : 05/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Visite, rencontres et...Galère...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum