[RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Calendal Beauchamp le Ven 15 Aoû - 17:37

(Quelques semaines avant l'enlèvement de Léa : présentation de Kaeran au père Beauchamp)

Apothicaire de Magagnosc

Premier jour du mois de juillet et le calme régnait dans la boutique du père Beauchamp. Il avait reçu une lettre de sa fille quelques-jours plus tôt, lui faisant part de sa visite prochaine. Visite, là était le mot. Si Calendal s'était montré conciliant et ouvert, ce n'était pas par plaisir qu'il avait accepté que sa fille unique s'éloigne de lui. Mais quel choix avait-il ? S'il était l'instigateur de son propre destin et de ses malheurs, devait-il influer sur celui de Léa ?
Il avait perdu son fils, devait-il perdre ensuite celle qui faisait son bonheur ? Pour qui était reçu à la boutique, il avait toujours le sourire et bonne mine l'apothicaire de Magagnosc, mais pour qui prenait le temps de scruter un temps soit peu ses yeux clairs, il pouvait y voir un immense chagrin et ce voile trouble qui trahissait un coeur meurtri. Pourtant il n'avait jamais éprouvé le moindre regret. Si pour tous son second mariage était une erreur monumentale, pour ne pas dire une abjection, pour lui il avait été un second souffle et surtout il lui avait apporté sa fille chérie.

Il avait vécu quelques années de bonheur avec sa seconde épouse, la trop belle et non moins originale Lorena, malgré les plus folles rumeurs qui couraient au sujet de la jeune italienne. Rumeurs parfois fondées il est vrai. Mais l'amour qu'il ressentait, le faisait complètement occulter les bizarreries de sa femme. Il s'en amusait jusqu'à ce qu'elle y entraîne leur fille. Il voulait la protéger des idées païennes de sa mère, mais savait-il seulement dire non à sa jeune épouse ? Assurément non. Il devait donc veiller de loin à ce qu'elle n'influence pas trop cette jeune âme. Mais malgré tout cela, la famille Beauchamp vivait en harmonie. Les disputes étaient rares, la plus grosse remontant au baptême de Léa, quand il avait dû carrément l'enlever à sa mère qui refusait catégoriquement de la mener à l'église.

Et puis un jour, la belle herboriste s'en était allée. Etait-elle partie avec l'un des jardiniers italiens de Grasse, de la même façon qu'elle était venue par un bel été dans la vie de Calendal ? Pour certaines mauvaises langues ça ne faisait pas le moindre doute. Pour Calendal non plus hélas. Mais il n'en avait rien dit à Léa pour la préserver. Les premiers temps il avait excusé ce départ soudain par une vieille tante malade en Italie, mais face aux insistances de la petite fille il avait finit par dire qu'elle était rentrée dans son pays qui lui manquait tant et que quand elle se rendrait compte qu'ils lui manquaient plus encore, elle reviendrait. Mais les années passèrent et personne n'avait revu Lorena. L'on accusa son mari jaloux, de l'avoir tuée dans un moment de colère pour venger un quelconque affront. Il n'en était rien bien sûr et les rumeurs finirent par s'essouffler d'elles-mêmes avant de reprendre de plus belle à l'encontre de Léa.

Et ces dernières enflaient dangereusement. Il était intervenu une fois de plus avant de conseiller à sa fille de partir le temps que les choses s'apaisent. Magagnosc avait connu une épidémie du mal des ardents qui avait décimé une partie du village, touchant quelques bourgs voisins. Tout mal inconnu et insoignable devait son origine aux sorcières, à ces servantes du Diable. Et qui mieux que des femmes différentes, pensant autrement que le commun des mortels pour endosser cette responsabilité ? Calendal refusa de voir sa fille subir les foudres d'une foule en colère et choisit donc de la laisser partir, quoi qu'il ait pu lui en coûter.

Les mois s'étaient écoulés et enfin elle revenait. Et pas seule... Elle lui avait vanté les qualités d'un jeune homme charmant dont elle s'était éprise et qu'elle tenait à lui présenter dans l'espoir d' obtenir sa bénédiction. Il s'attendait à les voir arriver d'un jour à l'autre et de ce fait avait arrangé convenablement la maison et la boutique familiale. Il ne manquerait plus que sa fille lui reproche de se laisser aller en son absence.
avatar
Calendal Beauchamp

Messages : 2
Points : 6
Date d'inscription : 15/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Kaeran O'Leary le Ven 15 Aoû - 19:29

Merci à ljd Léa pour ce RP 4 mains

[La veille de leur arrivée]

Les deux frères O‘Leary avaient passé une soirée de plus en auberge à se disputer. Bien sûr, Léa s’en était mêlée, tentant de calmer le jeu jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à faire d’autre que les pousser à crever l’abcès afin, d’enfin, espérer avoir la paix et que ce voyage se termine mieux qu’il n’avait commencé. Ils s’étaient retrouvés là, Killian avait accepté de vider son sac mais il ne savait guère par où commencer tant il avait à reprocher à son frère.
Le voyage depuis l'Irlande aurait pu être des plus agréables si seulement les frères Grincheux cessaient leurs querelles puériles. Léa appréciait Killian, elle voyait en lui, derrière ses manières de coq de village, tombeur de filles, un garçon gentil et sensible. Ces tensions pesaient sur le couple de Léa. Kaeran lui reprochait son amitié avec son frère, et le même frère s'amusait à le provoquer.


Bon maintenant ça suffit tous les deux. On pourrait passer un bon moment, ce voyage pourrait être plaisant si vous arrêtiez de vous disputer comme deux gamins !
Il est où le problème ? Expliquez-vous une bonne fois pour toute et tournez cette satanée page, bon sang !

Pour quoi faire ? Il ne m'écouterait pas de toutes façons, il n'écoute jamais rien.

essayez au moins... Si vous n'essayez pas ça n'avancera jamais.

Je peux savoir ce que tu me reproches au juste ? C'est bien beau de critiquer et bougonner dans ton coin, mais assumes au moins. Qu'est-ce que je t'ai fait ??

La liste est longue, ça risque de prendre des heures...

Commencez, ce qui sera dit ne sera plus à dire...

J’ai le temps, je t'écoute.

Killian resta indécis quelques instants et après un soupir de lassitude finit par ouvrir la bouche :


Je ne sais même pas par où commencer...C'est tout un tas de petites choses qui se sont cumulées.

Je t'écoute... Commences par le début

Le début…Tu vas te moquer de moi…Ça a commencé avec ce que tu vas considérer comme une broutille.

Je ne vais pas me moquer, racontes

Un soupir de plus après un bref regard vers Léa.

Tu te rappelles de Rosaleen ? La fille avec laquelle je trainais il y a quelques années ?


Rosaleen, Rosaleen... Hum... Kaeran fouillait dans sa mémoire, il faut dire qu'il en a accumulé des filles Killian, comment pouvait-il se rappeler d'une en particulier.
Une petite blonde, c'est ça ?

Killian esquissa un sourire : Tu ne t’en rappelles même plus…Pourtant elle n’avait d’yeux que pour toi. Elle ne trainait avec moi que pour t’approcher mais tu ne la voyais pas alors que moi…Bref…Quand elle a compris qu’elle n’arriverait à rien avec toi, je ne lui étais plus utile et elle me l’a bien comprendre. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à t’en vouloir. Tu as toujours eu tout ce qu’on pouvait souhaiter sans même chercher à l’avoir, il te suffisait de claquer des doigts et moi…J’essayais de ressembler à mon modèle et à force de m’entendre dire que jamais je ne t’arriverais à la cheville, j’ai pris une autre route…

Il en avait gros sur le cœur de raconter cela, durant des années il avait tu le mal être qui l’étreignait à toujours être comparé à ce frère si parfait, à être rejeté en faveur de son frère qui éblouissait ceux qui l’approchaient. Il lui en voulait finalement pour une chose qui ne se contrôlait pas mais voilà, les choses se faisant, le temps passant, ces différences, ces comparaisons creusèrent un fossé entre les deux frères et Killian finit par changer du tout au tout au point que si on en revenait à les comparer, on les disait à présent opposés et plus qu’ils étaient pareils à la différence que Killian était moins bien. C’était peut-être puéril aux yeux de certains mais il n’avait trouvé que ce moyen pour se démarquer.

Tu me détestes à cause d'une fille ? Une fille que j'ai complètement oubliée et à qui je ne me suis jamais intéressé ? Mais je n'y pouvais rien moi, j'aurais préféré que tu lui plaises toi. Je me suis toujours destiné à être prêtre, pas à aimer une femme et surtout pas une femme qui se sert d'un autre, de mon frère qui plus est, pour parvenir à ses fins.
Et je ne suis pas mieux que toi, loin de là. On est différent parce-qu'on a choisi des voies différentes. Mais jamais je ne me suis cru supérieur à toi et jamais je n'ai pensé que tu ne valais rien. Je suis désolé pour cette Rosaleen, désolé que tu ais été malheureux par sa faute, mais je n'ai rien fait pour qu'on en arrive là. Je pourrais comprendre que tu m'en veuilles si je te l'avais volé mais ce n'est pas le cas.


Disons que c'est le commencement de tout entre ça, les comparaisons incessantes, le fait que je me fasse rabaisser parce que tu es toujours tellement mieux quel que soit le sujet...Est-ce qu'on t'a seulement une fois de prendre exemple sur moi ? Est-ce qu'on t'a dit que j'étais meilleur que toi dans quelque chose ? Non, tu as toujours été le fils parfait que tout le monde rêvait d'avoir et j'avais beau faire ce que je voulais, je n'arrivais à rien.

Non. Mais ce n'est pas parce-que je suis meilleur que toi et je ne suis pas le fils parfait. Nos parents nous aiment tout autant l'un que l'autre. Je n'y peux rien moi si on nous compare, j'imagine que c'est naturel pour les gens de comparer des frères, mais je n'y peux rien. Je n'ai rien demandé. Tu es toi et je suis moi, qu'importe ce que pensent les autres. Si tu arrêtais de ressasser tout ça pour te concentrer sur ta vie et tes choix, tu pourrais enfin être heureux et reconnu pour qui tu es vraiment.

C’est facile à dire pour toi, je savais que tu ne comprendrais pas. Inutile de continuer donc.

Non continues. J'aimerais savoir ce que tu attends de moi au juste. Qu'est-ce que je dois faire pour qu'on puisse enterrer tout ça et passer à autre-chose ?

Rien, il n’y a rien à faire. Comme tu l’as dit je ressasse de vieilles choses sauf que pour moi, elles restent très présentes. Bien souvent on me demande ce que tu fais, où tu es on me fait ton éloge, alors le passé on me le rappelle régulièrement. Mais le pompon ça a été quand tu nous a dit tout abandonner pour…*va tâcher de rester poli par égard pour Léa qui n’y est pas pour grand-chose dans l’histoire* Te marier alors que nos parents se sont saignés pour que tu puisses suivre ta soit disant voie toute tracée parce que Dieu t’avait appelé ou je ne sais quoi !


Je suis parti, il est normal que les gens demandent des nouvelles. Si c'était l'inverse ils demanderaient des tiennes. Tu vas me reprocher de ne pas être prêtre après t'être moqué des millions de fois et de vouloir me présenter tes "amies" ?
Je peux m'excuser pour tout mais pas pour Léa. C'est arrivé comme ça, je ne le voulais pas, j'ai lutté mais je...
J'ai conscience de tous les sacrifices de nos parents et je ne pourrais jamais assez les remercier et même si je ne deviens pas prêtre j'utiliserais mes études à bon escient pour faire vivre ma famille.


Killian esquissa un sourire plus nerveux qu’autre chose. Non tu n’es jamais pour rien. En attendant, tu as tout eu pendant que les autres…Bref…Le jeune frère turbulent qui n’aimait soit disant pas les études n’a pas laissé tomber par désintérêt mais simplement parce que nos parents ne pouvaient plus suivre. Il fallait faire un choix, nos études ou la maison mais ça, tu n’y es pour rien une fois encore. Tu te dédouanes de tout et ne comprends rien, je me doutais que cette conversation serait stérile. Sur ce, le sujet est clos pour ma part, inutile d’en rajouter.

J'ignorais tout ça, je... je suis désolé Killian, je ne savais pas. Kaeran ne savait que dire, blessé par cet aveu. S'il pouvait comprendre pourquoi son frère lui en voulait, il ne savait comment l'aider à passer à autre-chose…

Léa avait gardé le silence, les laissant régler leurs histoires de famille. Visiblement Killian souffrait, elle ne s'était pas trompée. Il s'était toujours senti inférieur à Kaeran et sans doute sans le vouloir, les gens le laissaient le croire. Après un moment, il s'était tut et il semblait qu'il n'aurait plus rien à en tirer.
Léa les regardait à tour de rôle et prit la main de Kaeran, perdu dans ses pensées après s'être confondu en excuses. La rancoeur et les blessures étaient plus profondes qu'elle ne l'aurait cru.
Il faudra du temps...


[Le Jour J]

Il devait rencontrer celui qui serait bientôt, si tout se déroulait comme ils l’espéraient, son beau-père. Ils avaient profité de leur voyage en Irlande pour prendre quelques produits locaux à offrir au père de Léa. Pour l'heure, ils se préparaient à y aller. Son frère avait promis à Léa de se tenir et elle croyait en sa parole, il n'espérait qu'une chose : qu'elle ait raison de lui accorder sa confiance.Ils se mirent en route, non sans une certaine appréhension vers la boutique de l'apothicaire...


avatar
Kaeran O'Leary

Messages : 15
Points : 25
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Léa Beauchamp le Ven 15 Aoû - 19:43

C'est avec angoisse et excitation que Léa avait passé les portes de Magagnosc en compagnie de son fiancé et du frère de celui-ci. Elle était heureuse de revoir enfin son père, de le serrer dans ses bras et de s'assurer qu'il allait aussi bien que le prétendaient ses lettres. Mais elle appréhendait aussi ce retour. Que se passerait-il pour elle ici ? Serait-elle de nouveau le bouc émissaire des malheurs que connaît le village en ces temps si sombres et peu évolués de cette époque ? Malgré la chaleur de ce soleil d'été, elle frissonnait avant de reporter son attention sur les deux frères.

Elle n'avait pas à s'inquiéter, tout se passerait bien cette fois. Il n'y avait pas la moindre raison pour que le mariage ne se fasse pas. Sa rencontre avec la famille de Kaeran s'était déroulée à merveille et elle avait passé d'agréables moments en leur compagnie là-bas en Irlande. Une blessure à la cheville du père les avait retenus là-bas, aussi Killian, avait été chargé de les accompagner pour se présenter au nom du patriarche O'Leary. Si Léa espérait les revoir bientôt, en particulier madame O'Leary avec qui elle avait réellement sympathisé, il fallait bien avouer qu'elle aimait la compagnie de Killian. Elle regrettait toutefois les tensions et les disputes entre les deux frères.
Elle avait tenté d'apaiser les choses la veille, mais les deux étant aussi butés l'un que l'autre, cela n'avait pas abouti. Ou plutôt si, Killian restait renfrogné et en colère et Kaeran était blessé de ses révélations. La soirée s'était achevée ainsi, ou presque.

Tout ceci fut oublié au son des clochettes suspendues à la porte de la boutique. Un large sourire naquit sur ses lèvres en revoyant les étagères chargées de baumes et d'huiles en tout genre et du comptoir encombré de plantes et d'instruments. Un soleil matinal illuminait la pièce, faisant étinceler les flacons de verre.
Son père était affairé à ranger quelques bocaux et sans jeter un regard à ses "clients" il les accueillit d'un "je suis à vous dans une minute" baragouiné. D'un petit rire cristallin, Léa s'était dirigée vers lui pour lui poser les mains sur les yeux. Un câlin, de chaleureuses retrouvailles plus tard, elle s'en était retournée près de Killian et Kaeran.


Je ne suis pas venue seule tu vois. Je te présente Kaeran, l'homme dont je t'ai parlé dans mes lettres et qui compte énormément pour moi, et voici son frère Killian. Leurs parents ont été retenus mais ils nous rejoindront sous peu.

Elle tenait la main de Kaeran puis prit celle de son père. Son sourire ne la quittait pas, heureuse d'être entourée des hommes qu'elle aimait.

Je vous présente mon père, Calendal Beauchamp.

Elle regardait Killian, se demandant s'il interviendrait maintenant ou plus tard. Observant les réactions de chacun, elle n'avait plus qu'à espérer que tout se passe bien entre les trois hommes et que la bénédiction paternelle soit donnée pour le mariage.


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Kaeran O'Leary le Ven 15 Aoû - 20:48

Ce n'est pas sans une certaine appréhension qu'il était entré dans la boutique de l'apothicaire du village et pour cause...Cet homme qu'il allait rencontrer là n'était autre que le père de sa fiancée et, l'espérait-il, sa future épouse si tout se déroulait aussi bien avec lui qu'avec sa propre famille. Kaeran était tendu, il ne s'était jamais imaginé de sa vie que ce genre de chose lui arriverait, ne s'étant jamais destiné à cela mais à la prêtrise dont il était à présent bien loin...

Non seulement cela, mais son frère était lui aussi présent et cela lui mettait une pression supplémentaire sur les épaules. Certes, il avait promis à Léa de se tenir correctement mais Kaeran ne s'y fiait pas, il connaissait trop bien son frère pour cela et savait que dès lors qu'il s'agissait de le mettre dans l'embarras, il n'hésitait pas. Léa prit les devants en allant rejoindre son père avant de les présenter et là, pendant une seconde qui sembla durer une éternité, il resta figé à ne savoir que dire ni que faire jusqu'à ce qu'enfin, il parvienne à se reprendre. S'il parlait un français quasiment courant à présent, son accent n'avait jamais disparu, et c'est dans un français teinté d'irlandais qu'il s'adressa au père de Léa.


Monsieur Beauchamp, je suis enchanté de faire votre connaissance. Veuillez-nous pardonner pour cette rencontre un peu informelle mais mon père a eu un accident et a chargé mon frère de m'accompagner en attendant qu'il puisse faire la route.

Lui qui était quelqu'un de très calme et posé, en l'instant, il était totalement agité bien qu'il tentât de n'en rien laisser paraître...Il observa le ère de Léa, espérant que celui-ci ne prenne pas offense de cette façon de faire peu à la française.


avatar
Kaeran O'Leary

Messages : 15
Points : 25
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Killian O'Leary le Jeu 4 Sep - 16:26

Killian était vraiment loin d'être à son aise dans cette demeure, avec son frère, la fiancée et le futur beau-père de celui-ci qui n'était pas, au premier abord, forcément des plus avenants. Les choses changèrent rapidement quand l'homme comprit que les nouveaux arrivants n'étaient autres que sa fille et la future belle-famille. Killian resta un peu à l'écart, il avait fiat une promesse à Léa, celle de bien se tenir et ne pas mettre son frère en porte à faux. Il fallait bien l'avouer, cela lui était difficile, lorsqu'il pouvait mettre son frère dans l 'embarras, il ne se gênait pas.

Sans doute fallait-il croire que ce qui importait à Léa avait finalement plus d'importance pour lui que le plaisir de rendre la vie impossible à son frère. Lorsque père et fille eurent terminé leurs émouvantes retrouvailles et que son frère se fut présenté, il en fit de même, ne s'attardant pas spécialement. Killian était, quoi qu'on puisse en penser en voyant la ribambelle de femmes sur son palmarès de chasse, quelqu'un de très solitaire et qui avait bien du mal à nouer le contact avec les gens. Bien souvent, tout cela restait fort superficiel, il ne s'intéressait pas plus que cela aux gens et réciproquement à l'exception d'une personne ici présente et qui n'était autre que Léa.

Leur première rencontre avait été des plus gênante, du moins, lorsqu'ils s'étaient revus le jour suivant. Il lui avait donné un faux nom et l'avait baratinée dans l'espoir de passer quelques heures avec elle dans la débauche la plus totale mais la demoiselle ne s'en était pas laissé compter et avait jeté sur les roses le "malotru". Quand il découvrit le lendemain qu'il s'agissait en réalité de sa future belle-soeur, il n'osa dire un mot et celle-ci en faisant de même, la soirée s'était, finalement, bien déroulée.

Lorsque les présentations furent faites, il aida son frère à donner les différents cadeaux, se gardant bien de parler plus qu'il ne fallait et ne répondant que si on s'adressait à lui. Cette situation le dérangeait grandement mais, si cela devait sans doute être perceptible, il ne devait rien en dire.



avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Après la pluie vient le Beauchamp...euh le beau temps !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum