[RP] Une étrange disparition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Une étrange disparition

Message  Calendal Beauchamp le Lun 18 Aoû - 12:36

Calendal tournait comme un lion en cage. Il devenait fou à force d'inquiétude. Sa fille était d'un tempérament assez irréfléchi parfois, immature même, mais jamais elle ne serait partie comme ça. Il n'avait pas toujours été aisé de s'occuper seul d'un enfant, d'une enfant plus précisément, plus encore avec le caractère de Léa.

Il avait fait de son mieux et finalement il n'avait pas trop mal réussit Sa fille était devenue une belle jeune femme intelligente, gentille et toujours prête à aider les autres. Elle serait bientôt mariée à un gentil garçon que l'on pourrait qualifier de gendre idéal même pour un père aussi protecteur que Calendal. Ils reprendraient ensemble l'affaire familiale pendant que grand-père Calendal veillerait sur la descendance qui viendrait quelques mois après l'union de Léa et Kaeran. Il avait tout programmé dans sa tête, et il était fier de cet avenir tout tracé. Quels parents ne le seraient pas devant un mariage heureux et une vie professionnelle réussie ?

Il était si satisfait que pour la première fois en trente ans, il avait accepté de fermer la boutique pour les accompagner à Paris avant de se rendre en Irlande où devait e dérouler la noce. Léa souhaitait se fournir en étoffe et dentelles pour  apporter les dernières finitions à sa robe et c'était l'occasion pour Kathleen O'Leary de voir la capitale française avant de rentrer chez elle.

Ah Kathleen... Il ne souriait plus guère Calendal, sauf quand il pensait à la jolie maman de son gendre. Oh en tout bien tout honneur. L'un et l'autre étaient mariés. Même si après douze ans d'absence, il ne pouvait plus guère considérer Lorena comme sa femme. Il avait bien trop d'éducation et de respect pour oser tenter quoique ce soit envers cette femme si douce et si prévenante qu'était la jolie rousse.

Ils s'apprêtaient à reprendre la route quand Kaeran puis Killian s'étaient étonnés de ne pas trouver Léa. Les jours passaient et aucun signe de sa fille. Ils avaient prévenu la Prévoté mais rien de ce côté. Puis un jour en rentrant d'une longue matinée de recherches vaines dans les rues de la capitale, il avait trouvé une lettre. Une lettre des plus brèves qu'il lut encore et encore.

Lettre de Léa a écrit:
Père,

j'ai quitté la ville pour quelques temps. J'avais besoin de réfléchir à ma vie, mon mariage. Ne me cherchez pas, je vais bien, j'ai juste besoin d'un peu de temps.

Prends soin de toi,

je t'embrasse fort,  je t' aime.

Léa.

Cette lettre qui aurait dû le rassurer l'avait au contraire inquiété. C'était son écriture mais c'était tellement pas elle. Quelque-chose clochait et après une énième lecture il comprit en quoi.
Quand il l'avait laissée partir, après l'émeute de Magagnosc où elle courait un danger avec ces esprits échauffés, elle lui écrivait très souvent, trois ou quatre lettres par semaine. De grandes lettres dans lesquelles elle lui détaillait les villes traversées, les gens rencontrés, de grandes lettres dans lesquelles elle insistait pour qu'il ne se tue pas à la tâche et qu'il lui manquait.


Et dans toutes ces grandes lettres, jamais elle ne l'avait appelé Père, tout simplement parce-que jamais elle ne l'avait appelé ainsi. Toutes ces lettres commençaient toujours par "mon petit papa chéri", pas par ce trop formel "père".
Le Prévot qui l'avait reçu avait trouvé une explication fort peu convaincante pour qui connaissait Léa comme lui la connaissait.  

Kaeran lui bien que posé, desespérait de recevoir une lettre qui n'arrivait jamais et  Killian, comme Calendal, semblait devenir fou à rester ainsi sans nouvelles. S'il ne l'appréciait pas spécialement au début, Calendal avait fini par s'en rapprocher petit à petit.
avatar
Calendal Beauchamp

Messages : 2
Points : 6
Date d'inscription : 15/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Une étrange disparition

Message  Kaeran O'Leary le Dim 21 Sep - 19:31

Cela faisait près de deux semaines que Léa, sa fiancée, était "portée disparue", pourquoi mettre cela entre guillemets ? Parce que la donzelle avait tout de même, après deux ou trois jours de disparition, donné des nouvelles. Son père avait reçu une lettre, courte certes, mais celle-ci lui disait de ne pas s’inquiéter, qu'elle avait besoin de réfléchir...Sans doute une crise panique suite aux préparatifs de mariage pensait Kaeran tandis que son futur beau-père et son frère trouvaient cela surprenant. Il avait l'esprit pragmatique et ne s'affolait pas outre mesure, pensant qu'il y avait une bonne raison à cette disparition. S'il lui était arrivé quelque chose, elle n'aurait pas écrit.

Le temps passa et Léa ne réapparaissait toujours pas. Kaeran finit par s'interroger, se demandant tantôt si elle se moquait de lui et parfois s'il ne lui était, effectivement, pas arrivé quelque chose. Il en avait parlé avec Moyra, ne pouvant tenir une conversation de plus de deux minutes avec son frère. Moyra le confortait dans ce qu'il pensait bien évidemment, elle le poussait à abandonner ses recherches et à retrouver la voie de l'Eglise.

Il l'avait écoutée jusqu'à ce que quelque chose le fasse tiquer et qu'il recommence à chercher Léa, jusqu'à ce jour...Un messager venait d'arriver avec un pli pour lui, en le dépliant et en voyant la signature, il eut enfin un espoir, celui de pouvoir lire que tout allait bien, qu'elle avait réfléchit et qu'elle revenait pour, enfin, l'épouser...Mais il déchanta rapidement.


Léa a écrit:Kaeran,

si je vous écris cette lettre c'est que le choix me manque. Il me faut vous avouer une bêtise que j'ai faite, celle de vous avoir séduit et détourné de la voie de l'Eglise. C'était une grossière erreur, votre destin est de devenir prêtre pas d'épouser une fille comme moi et je le sais aujourd'hui. J'aurais été une parenthèse dans votre voie toute tracée comme vous en étiez une belle dans la mienne que je referme dès à présent. Ne cherchez pas à me revoir et poursuivez votre vie comme si je n'avais jamais existé et oublions toute cette folie qui n'aurait jamais dû être. Vous serez plus heureux sans moi et moi sans vous, c'est mieux ainsi, chacun sa destinée. La nature est ainsi faite, je suis comme ma mère et je ne veux pas la renier, j'en suis fière, c'est ce que je suis. Il est inutile de se mentir davantage.

Au revoir Kaeran.

Léa

Il n'y comprenait plus rien, elle disait sans cesse ne pas vouloir être comme sa mère...Mais si...Si elle s'était jouée de lui ? Si elle s'était empressée de lui raconter sa version des faits sur tous les problèmes qu'elle a connus dans son village et avec ses fiancés pour l'endormir et qu'il n'ait pas à se méfier ? Quel intérêt pouvait-elle avoir à faire cela ? Tout un tas de questions l'étreignaient, toutes plus contradictoires les unes que les autres et ne recevant aucune réponse.

Il lut et relut le message qu'il garda pour lui, refusant de parler de cela à son frère qui jubilerait sans doute et son futur ex beau-père défendrait sans aucun doute sa fille...


avatar
Kaeran O'Leary

Messages : 15
Points : 25
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Une étrange disparition

Message  Killian O'Leary le Dim 21 Sep - 19:55

Tandis que l'un des deux frères, très calme et posé, ne montrait pas son inquiétude outre mesure, l'autre était devenu intenable. L'on aurait pu croire qu'un futur beau-frère ne s'intéresserait pas plus que cela de ce qui arrivait, mais dans son cas, les choses étaient différentes...Killian et Kaeran étaient diamétralement opposés et n'avaient pour point commun qu'une seule chose : leurs sentiments à l'égard de Léa. Killian avait tut ce qu'il pensait être une passade jusqu'au soir où il avait fini par se livrer et embrasser celle qui, bien malgré eux, faisait battre son coeur.

Lorsque Calendal avait reçu sa lettre, Killian avait été rassuré d'un sens car il se disait que si elle était partie, c'était à cause de ce qu'il s'était passé entre eux et non parce qu'on lui avait fait du mal. Mais cela ne dura pas, le père de Léa émit des doutes, surpris par cette lettre qui ne ressemblait en rien à sa fille. Killian se mit alors à penser qu'il fut possible qu'on lui ai dit d'écrire cette lettre afin qu'on ne la cherche pas. Mais qui pourrait bien en avoir après Léa ? En vérité, pas mal de monde semblait-il mais, normalement, personne n'était à Paris.

Cela faisait donc une dizaine de jours qu'il n'en démordait pas à la chercher si ce n'est un soir où Moyra avait su le convaincre d'abandonner, chose qui ne dura pas. Il commençait cependant à se demander s'il la retrouverait et sa blonde amie lui ayant fait une proposition difficile à refuser, il commençait sérieusement à y réfléchir. Il ne pourrait, dans tous les cas, plus rester en France bien longtemps, son père ayant besoin de lui pour le travail. C'était donc un Killian dépité et prêt à laisser tomber qui vit arriver un messager.


Léa a écrit:Cher Killian,

ma lettre doit te paraître surprenante mais je n'eus pas d'autre choix que de te l'écrire. Il me fallait le faire suite à notre dernière soirée, juste avant ma disparition soudaine. J'avais besoin de réfléchir à tout ça mon canard, j'étais fiancée à ton frère malgré mes sentiments pour toi. Oui tu as bien compris, j'ai des sentiments trop forts, je suis trop faible pour résister et me débattre dans cet enivrement, j'ai vraiment besoin de toi, je ne vivrais plus longtemps sans toi, alors viens me rejoindre au plus vite. On pourrait s'installer ensemble tous les deux dans une charmante maison à la campagne et y être enfin heureux. Penses à nous prendre une bonne bouteille à la cave histoire de fêter nos retrouvailles. Il me tarde que tu viennes, vers minuit dans les Jardins du Roy.

Ta lapine adorée.

La première lecture le surprit mais fit cependant s'afficher un sourire sur ses lèvres. La seconde lecture lui fit se demander si elle n'avait pas bu au moment d'écrire ce message au vu des surnoms employés qui n'étaient pas ceux auxquels il était habitué. Il aurait pu avoir des doutes vu ce qu'il pensait de sa disparition mais il était trop aveuglé par le plaisir que lui procurait cette révélation soudaine. Elle lui avait donné rendez-vous le soir même, il garda bien sûr cela secret et s'empressa d'aller se préparer pour leurs retrouvailles qui devaient se faire dans les Jardins du Roy...


avatar
Killian O'Leary

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Une étrange disparition

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum