[RP] Manigances et secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Manigances et secrets

Message  Charles Ponsardin-Vouzier le Ven 3 Juil - 19:16

Charles Ponsardin-Vouzier. Rares sont ceux qui peuvent dire le connaître et même ceux qui le croient peuvent encore être surpris. Marié depuis une dizaine d'années, le vicomte ne pouvais dire apprécier son épouse. Ce mariage, il l'avait fait pour une seule et unique raison : s'éviter la ruine.

La famille Ponsardin vivait une période trouble et fut grandement touchée par les mauvaises récoltes, les vignes ne donnaient rien, les intempéries avaient tout ravagé, et la grande famille champenoise commencer à perdre de sa grandeur d'antan. S'il avait su s'en sortir et conserver ce qu'il possédait, c'est parce qu'il avait fait un mariage arrangé avec une jeune noble de la région. Il avait bien caché sa situation financière à celui qui deviendrait son beau-père et la dot de la demoiselle était suffisamment intéressante pour qu'il prenne la peine de faire quelques ronds de jambe.

L'affaire conclue, le mariage eut rapidement lieu. Charles se présentait, comme à tous, sous son meilleur jour. L'apparence était une chose qu'il savait cultiver et il était bien rare qu'il se vende.

Charles est un maniaque du contrôle, rien ne peut ni ne doit lui échapper ou lui être refusé. Jusqu'alors, il est toujours parvenu à ses fins, mais dernièrement, une affaire le tourmente...Julia...Elle fut et est encore à ce jour la seule personne pour qui il ait eu un véritable intérêt et si les débuts ne furent pas sans arrière pensées, elle devint vite une obsession. Sa si jeune et douce cousine qu'il lui était interdit d'approcher était devenue un défi qu'il releva non sans plaisir mais les choses se sont corsées... Lorsqu'elle tomba enceinte et que leur relation fut dévoilée, il y eut quelques complications.

Charles n'eut pas grand mal à se faire passer pour victime, sans pour autant rejeter l'entière faute sur Julia. Un faible sans grande volonté, un lâche, voilà comment certains le voyaient dans la famille...A ses yeux, il était préférable qu'ils pensent ainsi plutôt que de le voir tel qu'il était.

S'il n'était pas prêt à oublier Julia, il ne souhaitait pas pour autant que son nom soit entaché ni, comme elle, se retrouver ruiné. Toujours prévoyant, et afin qu'elle ne doute pas de lui, il avait fait en sorte de "chercher à la voir" lorsqu'elle fut enfermée au couvent pour cacher sa grossesse. Bien entendu, cela ne lui fut jamais accordé et les affaires le pressant, il fut dans l'obligation, du moins c'est ainsi qu'il l'expliquait, de se trouver rapidement une épouse.

Après plusieurs mois de mariage, il n'eut toujours pas d'héritier. Ayant su par Eugénia, la mère de Julia, que l'enfant qu'ils avaient eue étaient en vie et dans un orphelinat, il fit une demande pour la récupérer. Mais les démarches sont longues et laborieuses et entre temps, son épouse tomba enceinte. Il abandonna donc cette idée de récupérer la petite, il craignait, s'il s'acharnait, les questionnements. Pourquoi poursuivre cette demande d'adoption et donner son héritage à une gamine qui n'était pas de son sang ? Voilà le genre de questions qu'il souhaitait éviter. Il n'en dit jamais rien à sa femme ni à ses deux fils qu'ils finirent par avoir.

Le secret fut enfouit et gardé dix années durant...Et à présent, il risquait de ressortir. Julia avait appris qu'Ella, contrairement à ce qu'on lui avait dit, était en vie et parfaitement normale. Elle était allée la récupérer dans sa "famille" d'adoption et lorsqu'elle accoucha de sa seconde fille Catherine qu'elle venait d'avoir avec son mari le baron de Nansac, la "chère tante" de Charles se mit en tête de les récupérer pour faire d'elles les futures princesses voire reines de France comme aurait dû l'être, selon elle, sa propre fille qui n'avait pas eu suffisamment de force et de courage et avait échoué lamentablement.

Qu'Eugénia récupère ses petites filles ou non, Charles n'en avait cure mais cela risquait de le compromettre. Dans cette affaire, il ne pouvait la soutenir car le faire voudrait dire qu'il perdrait Julia définitivement et son rapprochement avec elle, quand bien même elle mit toute sa force à le rejeter, l'amusait et le poussait d'autant plus à la vouloir. Mais il y avait un second problème, il n'avait pas envie que son secret soit dévoilé et le mari et père parfait qu'il voulait faire croire qu'il était risquait de se voir compromis si un procès venait à arriver, sans parler des répercussions que ça engendrerait à plus grande échelle. Non, les idées de grandeur d'Eugénia ne l'arrangeaient pas, du moins, pas de la façon dont elle voulait le faire...

S'il était vrai qu'Ella avait été remarqué par un des fils de roi, oui, elle l'intéressait...Mais il allait falloir la jouer fine et trouver quelque chose pour que tout se déroule comme il l'espère...


avatar
Charles Ponsardin-Vouzier

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 06/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum