[RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Mar 5 Aoû - 20:56

« Sale petite garce ! » Se retint-elle de hurler pour ne pas se faire remarquer. Moyra se dirigeait vers la taverne lorsqu’elle surprit la conversation d’un couple non loin. Elle s’était arrêtée et dissimulée dans la pénombre, derrière un arbre, afin d’écouter et observer ce qu’il se passait…Mais avant d’en venir là, qui est donc cette Moyra ?
Moyra est née en Irlande, dans un petit village de pêcheurs dont son père possédait les trois quart des bâtiments, autant dire que la demoiselle ne manquait de rien. Élevée de manière bourgeoise, elle a reçu une certaine éducation et a pu recevoir l’enseignement perçu par toute jeune fille de bonne famille. Avec sa blondeur et ses yeux clairs, la demoiselle semblait douce et avenante.

Là-bas, en Irlande, elle avait rencontré les deux frère O’Leary et comme à son habitude, Killian lui avait fait son numéro de séducteur. Cela faisait quelques années qu’elle le connaissait à présent et avec le temps, elle avait fini par succomber. Régulièrement, ils se retrouvaient pour quelques heures d’amusement, mais ce qui n’était qu’un jeu pour lui avait pris de l’importance pour la demoiselle à tel point que dès qu’elle parvenait à trouver la moindre excuse pour le voir, elle ne se faisait pas prier pour la prendre.

Plus le temps passait, plus ses sentiments pour le jeune irlandais s’intensifiaient, au point de devenir une obsession. Son voyage à Paris n’était pas anodin, elle savait parfaitement qu’elle pourrait le croiser dans cette ville. Elle prit alors le prétexte d’aller voir un de ses oncles qui avait eu la chance d’épouser une française fort riche qui vivait à Paris.

Une fois installée chez lui, elle chercha à revoir Killian qu’elle retrouva un soir dans une auberge en compagnie de son frère et de la fiancée de celui-ci.
Rapidement, elle remarqua que quelque chose clochait et au bout de quelque jour, Killian finit par se confier à elle et lui avouer qu’il était amoureux de la fiancée de son frère. Il lui avait bien sûr demandé de ne rien dire, et jamais ô grand jamais elle ne se risquerait à le faire vu la façon dont se comportait la donzelle. À son avis, il en faudrait peu pour qu’elle craque à son tour et ses doutes furent confirmés. Elle proposa alors à Killian de l’aider, cette conversation ayant fait suite à une dispute entre les deux frères, Kaeran n’ayant aucune confiance et pensant que son frère souhaitait détruire son couple. Elle évoqua alors l’idée de faire croire qu’ils étaient fiancés et qu’ils allaient, sous peu, se marier.

Elle se trouvait à présent devant la fameuse auberge, voyant Killian et Léa en plein discussion…Elle écouta, se faisant discrète et comprit bien vite qu’il tentait de tout lui avouer. Quelques minutes passèrent et vint ce moment qui la fit entrer dans une colère noire…Killian et Léa venaient de s’embrasser, là, sous ses yeux. Elle tenta de se contenir et commença à s’éloigner quelque peu en voyant Léa prendre la fuite.

Elle se hâta pour prendre un autre chemin qui lui permettrait de lui couper la route. Elle devait réfléchir rapidement. Tout ce qu’elle savait était qu’elle voulait se débarrasser d’elle. Elle pensait que le mariage l’éloignerait de Killian mais les choses avaient évolué et pas dans le sens qu’elle espérait. Killian était à elle et jamais aucune autre femme ne pourrait le toucher sans en subir les conséquences.

Elle guetta l’arrivée de Léa et lorsqu’elle fut à sa portée, la bouscula l’air de rien.


Oh pardon Léa, je ne vous avais pas vue, vous êtes arrivée si soudainement…Mais…Que vous arrive-t-il ? Vous semblez affolée ?!
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Mer 6 Aoû - 15:22

Le souffle court, le coeur battant à tout rompre, non pire, on aurait dit que son coeur allait s'échapper de sa poitrine d'un moment à l'autre, sans doute l'aurait-elle souhaitait plus que tout en cet instant et les pensées confuses qui s'embrouillaient dans son esprit embrumé. Peut-être qu'il valait mieux qu'il y reste embrumé, parce-que dès qu'il va réaliser, il risque fort d'être torturé. Léa était dans un tel état qu'elle ne pouvait plus réfléchir ni même ressentir. Que s'était-il passé ? Comment avaient-ils pu en arriver là ? Qu'avait-elle dit ou fait qui avait conduit à cette situation ?

Si elle était capable d'éprouver la moindre émotion tout de suite, ce serait sans doute la colère. Comment avait-il pu lui faire ça ? Pourquoi lui avoir dit tout ça ? Pourquoi l'avoir embrassée ? Voulait-il l'accrocher à son tableau de chasse comme toutes les autres ? Voulait-il gâcher son mariage à ce point ? Détestait-il son frère si fort qu'il s'était servi d'elle pour le blesser ? Kaeran, comment pourrait-elle lui avouer ça ? Devait-elle seulement le lui dire et attiser davantage les rancoeurs des deux frères ? Elle avait confiance en Killian et elle se sentait trahie !

Elle marcherait un moment, probablement la nuit entière, ne voulant rentrer chez elle au risque de croiser l'un des deux O'Leary. La colère, voilà ce qu'elle était finalement parvenue à ressentir, à exprimer en maudissant celui qui était jusqu'alors son seul ami. Puis cette colère s'était retournée contre elle-même. Elle avait forcément encouragé cet acte et pire que tout, elle y avait pris plaisir. Elle avait répondu à son baiser alors qu'une femme respectable aurait repoussé les lèvres assaillantes et giflé cet opportun qui avait osé bafouer une promesse faite. Mais non, elle ne l'avait pas giflé, elle avait savouré l'échange, elle s'était abandonnée à lui et elle avait aimé ce désir qui l'avait alors étreint au point de perdre conscience de la réalité et de ses engagements.

Ces derniers jours elle se posait des questions quant à ses fiançailles peut-être trop rapides malgré ses sentiments pour Kaeran. Mais pas au point de tout remettre en question, pas au point de tout envoyer valser, non. Pourtant la colère qui cédait peu à peu sa place à l'angoisse, la laissait désemparée et perdue. Elle ne savait plus que faire. Elle aimait Kaeran sans l'ombre d'un doute, mais Killian ? Ce frisson qui l'avait parcourue, cette fièvre qui ne l'avait pas quittée depuis ce contact, ce désir qui l'envahissait certaines fois à ses côtés, ce petit grain de folie qui s'exprimait quand ils étaient ensemble, tout cela la perturbait, et plus encore ce soir.

Elle était si absorbée par ses tourments qu'elle ne vit pas la jeune femme qui l'avait bousculée, sentant à peine l'impact. Elle ne levait le regard vers elle qu'en entendant son prénom.


Ce n'est rien Moyra, ne vous inquiétez pas. C'est ma faute, je n'ai pas fait attention où j'allais.

Elle lui esquissa un pauvre sourire, ne sachant que lui dire. Killian avait avoué à Léa le subterfuge concernant ses fiançailles avec la jolie blonde, mais elle ne la connaissait pas assez pour se confier à elle.

Tout va bien. J'ai juste passé une mauvaise soirée dirons-nous. Et vous comment allez-vous ?


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Ven 8 Aoû - 22:27

Si tu crois que tu vas t'en sortir comme ça espèce de sale petite traînée...Souris Moyra, Souris...Qu'elle ne se doute de rien. Elle reposa ses prunelles azuréennes sur celle qui était devenue, non plus une simple rivale, mais une véritable ennemie à éliminer. Cependant, Moyra avait un avantage pour elle, celui de savoir dissimuler ses émotions, si émotions elle avait. Bien sûr, elle aimait Killian, du moins, le pensait-elle. D'autres diraient que ce n'est pas de l'amour mais le besoin de posséder. D'autres encore qu'elle était juste bonne à enfermer. Qu'importe, elle n'était pas si folle que ça, elle avait suffisamment d'esprit pour réfléchir rapidement.

Léa détournait la conversation mais la blonde ne comptait pas lâcher l'affaire aussi aisément. Une mauvaise soirée ? Menteuse...Comment pouvait-on qualifier ce qu'elle avait vu de mauvaise soirée ? Soit elle était fort hypocrite, soit des deux, ce n'était pas Moyra la plus folle, mais celle-ci pencha davantage pour l'idée première. Elle voyait bien que cette Léa n'était qu'une garce manipulatrice et menteuse qui tentait d'avoir tous les hommes à ses pieds pour en faire ce qu'elle voulait ! Du moins, c'est ainsi qu'elle la jugeait.

Moyra prit alors une mine déconfite et parla plus doucereusement.


Moi, je vais bien je vous remercie. Que vous est-il donc arrivé ? Quelqu'un vous a importunée ? Vous vous êtes disputée avec votre fiancé peut-être ? Venez avec moi, vous allez attraper la mort ainsi vêtue à cette heure, il fait frais. Mon oncle a une petite maison de campagne non loin d'ici, nous y serons mieux pour parler et je vous préparerais un thé bien chaud, cela vous fera du bien et vous redonnera des couleurs, vous êtes palote...Allons, venez...

Elle lui attrapa le bras et commença  l’entraîner en direction de cette demeure. Elle venait soudainement d'avoir une idée tout en parlant. Elle ne pouvait décemment pas emmener Léa dans la résidence principale, si le lieu était grand et recelait d'endroits où elle pourrait parfaitement "accueillir son invitée", il y avait sa famille et les domestiques qui risquaient de poser problème. Là-bas, elles seraient tranquilles et Moyra pourrait s'occuper de sa nouvelle amie comme il se doit...
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Sam 9 Aoû - 22:01

Léa esquissait un sourire. Elle ne connaissait pas Moyra depuis bien longtemps mais dès le départ elle ne s'était pas sentie à l'aise en sa présence. Elle n'aurait su réellement expliquer pourquoi mais Léa n'avait guère confiance en elle et préférait rester sur la réserve. Elle avait vaguement évoqué ses doutes à Killian, mais il semblait ne pas y avoir prêté attention plus avant. Toutefois quelque-chose la chiffonnait concernant cette fille.  

Comme chaque fois que ses rêves et ses convictions prenaient trop de place dans sa vie, elle en parlait à son père pour finir par se ranger à son avis, "ce n'est rien, ça ne veut rien dire, ce n'est qu'un cauchemar, il ne faut plus y penser, concentre-toi sur la réalité ce sera déjà pas mal ". C'était dans ces moments qu'elle regrettait le plus l'absence de sa mère. Elle aurait su trouver les mots sur ses ressentis, elle aurait expliqué à sa fille comment gérer tout cela comme elle le faisait quand enfant elle se réveillait la nuit, terrifiée, pour rejoindre le lit de ses parents.

Pourtant à cet instant Léa était trop perdue pour réfléchir et ses émotions prenaient le pas sur son instinct. Peut-être que son père avait raison finalement, elle devait arrêter de croire aux histoires à dormir debout que lui contait sa mère autrefois. Moyra devait être une gentille fille pour avoir proposé à Killian de se faire passer pour sa fiancée afin de rassurer Kaeran. Et elle a l'air plutôt sincère à vouloir l'aider là alors que la brune ne semble pas très encline à se confier mais plutôt à fuir.


Je n'ai pas envie de rentrer là maintenant, mais ce n'est pas trop loin ? De toutes façons je préfère éviter Killian pour le moment, je vais attendre qu'il rentre se coucher. Merci Moyra vous êtes gentille. Je vous avais mal jugée, pardonnez-moi.

Elle lui sourit en la suivant. La route lui paraissait longue faute de conversation et elle eu envie de rebrousser chemin à quelques reprises, mais décida de lui parler de ce qui la tourmentait finalement. Moyra connaissait bien Killian, peut-être saurait-elle l'aider tout compte fait.

Je ne me suis pas disputée avec Kaeran mais avec Killian. Enfin non pas exactement. Nous avons parlé lui et moi...enfin lui surtout, enfin..

Comment Moyra pourrait comprendre une confusion pareille, les explications de Léa étaient aussi brouillonnes que son esprit.

Il m'a avouée plutôt non il m'a fait comprendre qu'il avait des sentiments pour moi. Des sentiments plus qu'amicaux... avant de....m'embrasser.  

Elle regardait Moyra, espérant y lire une idée sur ce qu'elle devait faire.

Je ne sais pas quoi faire. Qu'est-ce que je vais dire à Kaeran ? Et à Killian ?


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 10 Aoû - 13:07

Elle bouillait intérieurement mais ne devait rien laisser paraître, elle savait parfaitement ce qu'il s'était passé puisqu'elle les épiait, camouflée derrière un arbre mais l'entendre en plus en parler la rendait complètement folle. Elle garda contenance, tentant de dissimuler au mieux son ressenti et de sourire comme si de rien n'était pour lui répondre :

Non, ne vous en faites pas, il n'y a que quelques minutes de marche. J'y vais souvent quand j'ai besoin de changer d'air, j'avoue avoir du mal à supporter certains membres de ma famille...Et réciproquement sans doute ! Vous n'avez pas à vous excuser Léa, il est vrai que l'on se connait peu, mais j'imagine que si les deux frères O'Leary sont tombés sous votre charme, ce n'est pas sans raisons et je me fie à leur jugement.

Elles arrivèrent bientôt devant la demeure, Moyra prit la clé de la porte d'entrée qui se trouvait dans sa pochette et la glissa dans la serrure, tremblante. Oui, Moyra tremblait, non de froid ni de peur mais d'énervement. L'entendre ainsi parler de Killian avait un don pour l'exaspérer. Non seulement cela, mais en sus, la donzelle demandait des conseils ! Moyra l'invita à la précéder avant de refermer la porte derrière elle et de s'empresser d'allumer quelques bougies afin qu'elles y voient clair.

Que leur dire ? Et bien...Je pense que le plus simple est d'être honnête avec l'un comme avec l'autre mais avant cela...Il vous faut l'être avec vous même. Pardonnez mon franc parler mais...Si Killian ne vous importait pas, je ne pense pas que vous seriez dans cet état. Malheureusement, il va falloir choisir...Lequel aimez-vous réellement ?

Elle esquissa un sourire et l'invita à s'asseoir alors qu'elle se dirigeait vers la cheminée dans laquelle elle mit quelques bûches afin d'allumer un feu qui éclairerait davantage la pièce et lui permettrait de faire bouillir de l'eau. Elle allait se comporter en parfaite hôte et lui offrir une boisson chaude dans laquelle elle comptait bien glisser quelques herbes qui enverraient la demoiselle au pays des rêves pour quelques heures, lui permettant ainsi d'avoir un peu de temps pour mettre au point un plan.
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Dim 10 Aoû - 14:56

Léa n'avait de cesse que de se remémorer cette soirée. Comment avait-elle pu en arriver là ? Killian était son ami, son meilleur ami, son seul ami. Dans moins d'un mois elle allait épouser son frère. Comme si la situation n'était pas assez compliquée pour qu'il la complique davantage. Elle devrait s'expliquer avec lui, peut-être garderait-elle cet épisode sous silence afin de ne pas compromettre le mariage ni de blesser Kaeran.

Son choix se portait sur Kaeran depuis le début, inutile de tergiverser davantage. Toutefois il fallait avouer honnêtement que Killian lui provoquait quelques émotions et désirs qu'elle préférait occulter. Du moins en avait-elle conscience ? Pas vraiment, si ce n'est ce rêve qu'elle refaisait de temps à autre dans lequel ce n'était pas Kaeran mais Killian qu'elle épousait. Tout comme pour son ressenti envers Moyra, elle le mettait de côté, faisant passer l'amour pour l'un et l'amitié pour l'autre avant tout le reste.

Elle esquissa un sourire en entrant dans la demeure. Il faisait sombre mais Moyra se chargea vite d'éclairer la pièce alors qu'elle abordait le sujet du jour.

Oh euh non vous vous méprenez...je ne ressens rien pour Killian. Enfin si, de l'amitié, je tiens beaucoup à lui. Vous trouvez que ma réaction est excessive ? Je suppose qu'elle l'est, je n'ai su comment réagir. Il avait ses lèvres contre les miennes c'était surréaliste, je n'arrivais plus à bouger, je voulais m'enfuir mais je n'y arrivais pas. Vous devez me trouver folle....

Elle s'asseyait à la place octroyée dans un soupir las.

Vous avez raison, c'est un peu plus que de l'amitié que je ressens pour Killian, mais j'aime Kaeran et l'idée de le blesser est intolérable. Il a renoncé à tant de choses pour moi. Je ne veux causer du tort et de la peine à personne, je les aime tous les deux d'une certaine manière mais différemment. Enfin je crois...je ne sais plus où j'en suis.

Léa prit la tasse que le tendait Moyra sans se faire prier. Elle aurait certes besoin de quelque-chose de plus fort mais un peu de thé saurait néanmoins la réconforter.

Oh on dirait de la belladone. J'ai mangé quelques baies un jour quand j'étais enfant, heureusement que mes parents étaient là, je ne serais plus là pour vous parler.

Elle lui sourit bien que pas convaincue par le thé. Mais elle serait bien impolie de critiquer tant de bienveillance à son égard.

Et du pavot bleu non ? A petite dose c'est excellent.

Léa reposa la tasse, bon sang comment elle va pouvoir avaler ce truc ? Si Moyra avait un don particulier ce n'était pas celui de théière, non pas Madame Samovar (quelle culture n'est-ce pas ?!), mais de quelqu'un qui fait du thé quoi !

Vous n'en buvez pas ?

Hop une autre bonne gorgée et c'est bon. Finalement, après coup ce n'était pas si mauvais, elle avait bu plus ignoble que cela.

Vous...euh..vous...

Elle regardait Moyra mais la voyait difficilement. Ses yeux étaient flous sous ses paupières trop lourdes.

Qu'est-ce...que..qu'est-ce qu'il m'arrive ?

Elle essayait de se reprendre mais sa bouche devenait pâteuse et ses yeux peinaient à rester ouverts. La belladone ! Elle ne s'était pas trompée !

Moyra...mon père...allez chercher mon père, je crois que...

Elle tenta de se lever mais ne put ni faire un pas ni achever sa phrase que son corps inanimé heurtait violemment le sol.


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 10 Aoû - 15:44

Je me méprends ? Prends-moi pour une idiote...Je sais bien ce que j'ai vu ce soir alors que j'étais cachée derrière cet arbre, j'ai bien remarqué vos relations, votre complicité qui crève les yeux ! Cela n'avait rien d'étonnant que Kaeran sente un danger et se tienne sur ses gardes car sa fiancée était loin de la blanche colombe qu'elle tentait de faire croire qu'elle était ! Elle préparait la tisane, dos tourné à Léa alors qu'elle n'avait qu'une envie, sentir son cou sous ses doigts et le serrer jusqu'à ce qu'elle perde conscience. Jamais jusqu'alors Moyra n'avait ressenti une telle haine pour quelqu'un et s'il lui arrivait d'user de subterfuges pour se débarrasser d'un indésirable, elle n'avait jamais eu envie...De tuer.

Elle se retourna et servit les tasses dans lesquelles elle avait mis quelques herbes qui enverrait la demoiselle au pays des rêves alors qu'elle l'écoutait en souriant, l'air de rien. Tu voulais t'enfuir, pensa-t-elle, ce n'est pas du tout ce que j'ai pu voir...Un ne te suffisait pas, non, il t'en fallait deux espèce de garce ! Mais Killian est à moi et je préférerais te voir morte et lui avec que vous imaginer ensemble !

Un sourire satisfait s'étirait sur ses lèvres lorsqu'elle vit Léa sombrer peu à peu dans l'inconscience alors qu'elle lui demandait si elle ne buvait pas.


Si si, mais j'attends que ça refroidisse un peu.

Le sourire s'agrandissait peu à peu et d'autant plus lorsqu'elle lui manda de quérir son père.

Oh je suis navrée, je ne suis pas douée pour doser mais...Ne vous en faites pas, ce n'est pas bien dangereux...

Son ennemie était à terre, inconsciente. Elle aurait pu lui mettre une dose plus forte, ce qui l'aurait probablement tuée, tout comme elle aurait très bien pu la dépecer ici même, sur le sol de cette maison. Mais non...Moyra avait d'autres projets...Son esprit travaillait à toute allure lorsqu'elle était dans cet état d'énervement et tout un tas d'idées l'assaillirent. Elle s'approcha de Léa, inconsciente, et passa sa main sur sa joue.

Alors dis-moi...Que vais-je donc faire de toi ?

Elle sourit franchement de la voir ainsi, totalement sous son contrôle, car s'il était une chose que Moyra ne supportait pas, c'était de ne pouvoir contrôler les événements. Elle se releva et porta sa main à ses lèvres, réfléchissant à ce qu'elle pourrait faire...
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Dim 10 Aoû - 16:57

Le brouillard qui avait envahi l'esprit de Léa un peu plus tôt dans la soirée, l'avait ensuite conduit au pays des songes par la force d'une tisane trafiquée et d'une chute violente qui avait dû lui cogner la tête. Elle n'entendit plus ni ne vit plus Moyra bien que penchée sur elle. Elle ignorait si la jeune femme avait compris ses dernières paroles et si son père viendrait une fois encore à son secours. Tout comme elle ignorait qu'en réalité personne ne viendrait et que ce malaise était programmé.

De longues heures s'étaient écoulées quand Léa ouvrit péniblement les yeux. Elle semblait bien mal en point et encore sonnée, allongée à même le sol. Elle observait la pièce autour d'elle, se demandant où elle était. Elle était sombre, tout juste éclairée d'un minuscule soupirail qui laissait à peine passer les rayons d'un soleil déjà haut. Des voûtes de pierres et des pavés dur et froid achevaient de la renseigner sur les lieux. Elle se leva tant bien que mal, mais sa tête trop lourde et ses jambes trop frêles l'empêchaient de tenir debout. Elle retomba douloureusement à genoux avant de s'appuyer contre les parois.


A l'aide ! s'il vous plaît...

Sa voix était faiblarde et quasi inaudible. Que s'était-il passé ? Comment était-elle arrivée ici ? Les événements de la veille lui revinrent peu à peu en mémoire, bien qu'encore un peu confus. Moyra, la tisane et son goût bizarre aussi ! Mais pourquoi l'aurait-elle droguée ? Quel intérêt ? Elles se connaissaient à peine, alors pourquoi ?
L'idée lui paraissait folle et pourtant elle ne voyait guère d'autre explication.


J'ai besoin d'aide, au secours, s'il vous plaît ! Il y a quelqu'un qui m'entend ?

Elle fermait les yeux un instant avant de les rouvrir. Face à elle un escalier donnant sur une porte. Elle eut grand mal à gravir les quelques marches, s'accrochant à la rampe du peu de forces qu'elle avait. Hélas en vain ! Quand après un énième effort elle put atteindre la poignée, celle-ci refusa de s'ouvrir. Elle tapa plusieurs petits coups en appelant à l'aide mais finit par se résigner, cherchant du regard un autre moyen de sortir. Le soupirail était trop étroit avec ses barreaux de fer, mais en désespoir de cause elle se devait d'essayer. Elle dévala  l'escalier, déchirant sa robe au passage, puis tenta d'atteindre la petite lucarne. Léa était trop petite et une caissette abandonnée négligemment non loin fit office de marche-pied. Elle avait dans l'idée que les barreaux céderaient et qu'elle pourrait briser la vitre. A quoi bon ? Même un enfant ne saurait passer vu l'étroitesse. Tous ces efforts pour rien, dans son état, lui firent tourner la tête. Elle serrait ces maudits barreaux, réalisant alors qu'elle était bel et bien prisonnière !  


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 10 Aoû - 17:24

Elle s'était débarrassée de son invitée, la laissant dans la cave sans prendre de gants ni le soin de l'installer sur un quelconque matelas. Elle avait d'autres choses en tête que le confort de la donzelle et c'est parfaitement apprêtée qu'elle était allée rejoindre Killian. Killian...Il passait son temps à se morfondre, à dire qu'il avait commis une erreur, à lui raconter comment la donzelle s'était enfuie après qu'il l'ait embrassée...Le pauvre ! Il fallait bien que quelqu'un le console et Moyra s'était fait un devoir de s'occuper de son si triste ami.

La discussion se faisant, elle lui proposa de l'épouser, réellement, et non pas de continuer à faire semblant qu'ils étaient fiancés. Elle lui avait mis dans le tuyau de l'oreille l'idée que leurs familles seraient des plus heureuses de les voir tous deux rangés, qu'en sus de cela, la fortune de Moyra permettrait au père de Killian, qui commençait à prendre de l'age, de cesser ce travail dangereux qu'il exerçait et bien sûr, un jour, il pourrait reprendre les affaires de leurs deux paternels et posséder un grand patrimoine...

Nombre d'hommes avaient tenté de l'épouser par simple appât du gain, elle savait qu'il en faudrait plus pour Killian que l'argent seul ne semblait pas intéresser, il lui fallait toucher là où ça faisait mal, sur le fait qu'il s'était toujours senti diminué par rapport à son frère, sur le fait que Kaeran était la fierté de la famille et que lui...Décevait un peu plus chaque jour sa mère en menant ce type de vie. Elle avait réussis à faire en sorte qu'il réfléchisse à cette idée et c'est assez satisfaite qu'elle était rentrée voir son invitée.

Elle prépara un petit repas et de l'eau, toute simple, nature. Les herbes étaient dissimulées dans son ragoût. Soit elle se laissait mourir de faim, soit elle mangeait quitte à être sonnée quelques temps. Elle alla ouvrir la porte et vit la donzelle près du soupirail. Un sourire naquit sur ses lèvres en imaginant qu'elle avait tenté de s'enfuir. Un petit guéridon inutilisé depuis des années trônait là, elle y posa l'assiette et le verre.


Bonjour Léa. Bien dormi ? Je vous ai apporté de quoi vous sustenter, vous vous sentirez mieux ensuite vous verrez. Je tenais à m'excuser de ma maladresse, j'ai eu la main un peu lourde avec votre tisane.

Voilà ce que l'on pouvait appeler pousser le vice jusqu'au bout. Moyra faisait mine de s’inquiéter du sort de sa victime pour ne la faire souffrir que davantage. Pour l'heure, elle laissait le temps à Killian de réfléchir à sa proposition, de sa décision dépendrait le sort de Léa...
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Dim 10 Aoû - 18:24

Des bruits de pas se firent entendre puis le ferraillement d'une clé dans une serrure. La porte grinça, faisant se retourner Léa. Elle ne vit pas de qui il s'agissait, le comprenant qu'à l'apparition d'un jupon richement décoré dans l'escalier. Elle s'était approchée avant de reculer en reconnaissant Moyra.

Qu'est-ce que vous m'avez fait ? Laissez-moi sortir d'ici !

Léa bouillait intérieurement de rage devant le flegme surjoué et la mine trop enjouée de la blonde.

Qu'est-ce que vous me voulez ?!

La prisonnière regardait le verre et l'assiette. Elle n'avait pas faim mais mourrait de soif, toutefois elle refusait de toucher à quoique ce soit au risque de perdre de nouveau connaissance ou pire.

J'ai pas faim ! Laissez-moi sortir d'ici Moyra !

Elle regardait la blonde avec fureur. Qu'avait-elle bien pu lui faire pour qu'elle s'en prenne à elle de la sorte ? Elle n'avait pu croire une minute qu'il s'agisse d'une blague, son corps courbaturé et sa migraine lancinante n'avaient rien de drôle. Finalement son instinct ne s'était pas trompé. Quelque-chose clochait chez cette fille, elle en était convaincue et pourtant, perturbée par les récentes révélations de Killian, elle avait accepté naïvement de la suivre. Elle se maudissait de cette imprudence. Et pourtant, en apparence elle semble parfaitement équilibrée, toujours très bien mise, elle avait une bonne éducation, alors quoi ? Pourquoi s'en prendre à elle ?

Léa réfléchissait mais la peur commençait franchement à l'envahir. Elle savait qui l'avait enlevée, Moyra ne pourrait donc la libérer sans risquer de finir en cellule ou au gibet. Léa comprit alors que si elle ne sortait pas d'ici rapidement, elle courait un grand danger. Elle prit sur elle de se radoucir avant de s'adresser à sa geôlière.

Je ne dirais à personne que vous m'avez enfermée, je vous le jure. Je dirais que nous avons bavardé toute la nuit, qu'il était tard pour rentrer et qu'alors vous m'avez invitée à passer la nuit ici. Personne n'en saura rien. Soyez raisonnable Moyra, vous ne pouvez me garder indéfiniment ici, on va me chercher. Que voulez-vous ? Je ne suis pas riche, enfin moins que vous, je ne comprends pas...

Si elle voulait réellement la tuer, pourquoi ne pas l'avoir fait au moment où elle était le plus vulnérable, quand elle était dans les vapes? Léa ne savait que penser mais elle gardait l'espoir de la faire revenir à la raison. Il le fallait.


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 10 Aoû - 19:00

La blonde avait posé le tout sur le guéridon alors que son invité venait vers elle et lui demandait ce qu'elle lui avait fait. Parbleu, à part l'accueillir en sa demeure et s'occuper d'elle, que lui avait-elle donc fait ? Oh elle le savait fort bien mais elle feinterait de l'ignorer.

Je suis navrée, j'ai dû mettre un peu trop de belladone dans votre tisane, vous vous êtes écroulée et...Je n'ai pas su vous mener jusqu'à la chambre. Ce que je veux, ma belle amie...Mais c'est on ne peut plus simple...Je veux que vous et Killian cessiez de vous voir. Vous lui faites du mal, beaucoup de mal et je ne peux accepter cela. Je serais une bien mauvaise amie dans le cas contraire.

Elle sourit et prit le verre d'eau qu'elle porta à ses lèvres pour en boire une gorgée avant de le reposer.

Vous devriez prendre des forces, vous n'êtes déjà pas bien épaisse, Kaeran n'aimerait pas toucher une femme qui n'a que la peau sur les os, songez-y. La brune faisait sa tirade, Moyra l'observait, voyant bien qu'elle n'était pas à son aise et encore un peu sonnée, en tous les cas, trop pour parvenir à lui fausser compagnie.

Mais...C'est ce que nous faisions, nous bavardions et...D'un coup d'un seul, sans prévenir, vous vous êtes endormie. Si je ne me sentais pas responsable de cet état de fait, j'aurais été profondément vexée d'une telle attitude...

Elle passa sa main sur sa joue et la regarda.

Je ne vous garderais pas indéfiniment non, en réalité, tout dépendra de Killian...Je lui ai fait une offre que peu d'hommes refuseraient mais...Il n'est pas comme la plupart des hommes, ce n'est pas pour rien que c'est lui que mon coeur a décidé d'aimer...Priez alors pour qu'il se décide vite si vous voulez retrouver votre cher fiancé. Je m'en voudrais s'il devait vous arriver malheur.

Elle ôta sa main et sourit avant de remonter les quelques marches qui la séparaient du rez-de-chaussée de la maison.

Je repasserais vous tenir un peu compagnie tout à l'heure, mangez donc.
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Dim 10 Aoû - 21:43

Elle avait bien reconnu le goût de la belladone, il faut dire avec pour père un apothicaire et pour mère une herboriste, elle avait été initiée très tôt à la découverte de certaines saveurs. D'autant plus après en avoir ingurgité accidentellement quand elle avait cinq ou six ans. Elle se souvenait de la panique de sa mère qui l'avait surprise avec les petites baies noires dans la bouche et de l'angoisse générée les heures suivantes. Par chance les Beauchamp avaient de grandes connaissances de par leurs études et la petite fille avait pu être sauvée.

La belladone est un poison, elle est mortelle à dose moyenne. Quelques baies suffisent ! Vous avez voulu me tuer ?! Mais pourquoi ? Qu'est-ce que je vous ai fait ?! Et je ne suis pas votre amie, arrêtez ce petit jeu Moyra !

Léa qui recouvrait un peu plus d'esprit notamment grâce à l'adrénaline provoquée par la peur et la colère, était proche de la crise de nerfs. Elle n'était pas encore suffisamment forte pour frapper Moyra ou tenter une fuite en se précipitant vers les escaliers, mais assez pour affronter verbalement la blonde.

Quoi ? Quoi Killian ? Que je ne  le revois plus ? Mais enfin... dans moins d'un mois je vais épouser Kaeran, KAERAN VOUS ENTENDEZ ?! Nous allons vivre chez moi dans le Sud de la France lui et moi, et  Killian retournera en Irlande ! Que voulez-vous de plus ?!

Le martèlement dans sa tête était douloureux et elle dût fermer les yeux quelques secondes alors que la blonde reprenait sur un ton léger et naturel, comme si tout cela était parfaitement normal.

J'aime Kaeran et il m'aime. Il ne se passe rien entre Killian et moi. C'est arrivé comme ça et ça n'arrivera plus, je vais me marier ! Je peux comprendre que vous souhaitiez protéger votre ami mais pas de cette manière. Vous réalisez ou pas là ?!

Bon au moins elle n'avait pas empoisonné l'eau puisqu'elle-même en prit une gorgée. Toutefois Léa restait sur ses positions concernant le repas.

Non mais vous plaisantez ?! Je me suis endormie alors que nous bavardions..vous pourriez vous vexer... Vous vous entendez ? MAIS VOUS M'AVEZ EMPOISONNEE PAUVRE FOLLE !

Peut-être a t-elle eu tort de crier et de la traiter de folle mais ses nerfs commençaient à lâcher.

Qu'est-ce que vous lui voulez à Killian ? Vous attendez quoi de lui exactement ?

Elle ne comprenait rien à tout cela et ne désirait qu'une chose, fuir. Elle recula le visage et repoussa la main  de Moyra, avec une moue de dégoût ne prenant pas la peine de répondre. Quand elle fut seule, elle envoya valser l'assiette qui s'écrasa contre le mur de pierre face à elle avant de fondre en larmes.


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 10 Aoû - 22:29

Moyra venait de faire une belle tirade et à son tour la brune en fit de même. Elle afficha une petite moue lorsque celle-ci lui parla de la belladone et du fait que c'était mortel.

Allons bel ange, si j'avais voulu vous tuer vous ne seriez plus de ce monde. J'ai dosé juste ce qu'il faut pour vous faire dormir un petit peu, ne me remerciez pas, je suis certaine que cela vous a fait le plus grand bien vu comment vous sembliez chamboulée hier soir.

Toujours très calme, la blonde ne se démontait pas face aux paroles parfois agressives de son interlocutrice bien qu'elle jouât le jeu jusqu'au bout ou, qui sait, le prit-elle réellement ainsi, elle seule le savait...

Pourquoi tant de colère ? Bien sûr que je suis votre amie et jamais je n'ai souhaité votre mort...Enfin...Pas suffisamment pour passer à l'acte, je dois avouer y avoir songé pendant quelques secondes et puis je me suis dit...La pauvre, elle a juste besoin qu'on l'aide à retrouver le droit chemin et ensuite, tout ira mieux, n'est ce pas ?

Vous devriez parler moins fort, à vous égosiller de la sorte vous allez vous briser la voix et je n'ai plus de miel à vous donner. Je ne suis point sourde, sachez-le, vous pouvez parler normalement, j'entendrais aussi bien.


On eut pu croire que la demoiselle fut angloise au vu du flegme dont elle faisait preuve mais il n'en était rien. S'il était une chose qu'on lui avait enseignée et qu'elle avait parfaitement su intégrer c'était que l'apparence primait sur tout et que jamais il ne fallait montrer la moindre faille même si cela était plus facile à dire qu'à faire étant donné ce sujet des plus brûlants.

Elle porta sa main à sa poitrine lorsque Léa haussa davantage le ton et se mit à l'insulter. Elle prit un air des plus attristé et lui répondit :


Je suis déçue que vous preniez la chose ainsi, je ne cherchais qu'à vous aider. J'ai tenu mon rôle d'hôte du mieux que je le pouvais et c'est ainsi que vous me remerciez...Vous n'imaginez pas la peine que vous me faites, moi qui vous croyais réellement mon amie...

Elle soupira avant de finir : Ce que je veux ? Que Killian cesse de chercher ailleurs ce qu'il a à portée de main. Je lui ai tout donné sur un plateau d'argent mais il s'obstine...Je ne sais ce que vous lui avez fait mais je le récupérerais, et ce n'est pas vous qui me mettrez des bâtons dans les roues.

Elle quitta finalement la pièce et entendit quelques instants plus tard un bruit de porcelaine brisée. Elle poursuivit sa route comme si de rien n'était, espérant qu'elle reverrait Killian et parviendrait à lui faire entendre raison.
avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Lun 11 Aoû - 13:51

Léa s'était laissée glisser sur le sol, la tête entre les mains, le visage baigné de larmes. Moyra était complètement folle. Elle était obsédée par Killian et voyait en la jolie brune une rivale pour ne pas dire une ennemie.
Elle releva la tête et posait les yeux sur les morceaux d'assiette brisée. Saisissant l'un d'eux, elle se précipita vers la porte dans l'espoir de l'ouvrir. La porcelaine ferait office de clé. Les heures s'égrenaient mais la porte refusait toujours de céder.

Les jours passaient. Combien de temps au juste ? Quatre, peut-être cinq. Elle avait pour indication la lune qui parfois l'abandonnait seule à son triste sort.
Moyra dans une pure bonté d'âme, lui avait descendue draps et couverture. Elle grelottait, surtout la nuit, dans cette cave humide.
Elle avait envisagé d'utiliser le drap comme corde qu'elle passerait autour du cou de la blonde dans le but d'obtenir la liberté. Mais la faim avait eu raison de ses refus et hier elle avait dû se résoudre à manger quelque-chose. Quelque-chose qui l'avait encore plongée dans un sommeil agité, empli d'hallucinations en tous genres. A son réveil elle n'avait plus la force ni la lucidité de tenter quoique ce soit.

Le temps semblait interminable et elle en perdit toute notion ensuite. Elle vivait dans la peur constante de voir la fin arriver. Dans les pires moments, quand elle était droguée, elle finissait par l'espérer. Elle voulait que tout cela cesse. Que voulait Moyra ? La rendre aussi folle qu'elle ?

Les premiers jours elle criait sans cesse qu'on vienne à son secours. Mais personne ne venait. Elle n'avait plus que pour décor cette sombre cave trop froide, pour distraction entêtante et énervante, le clapotis de gouttes d'eau qui s'échappaient inlassablement des parois pour s'échouer sur le pavé et pour seule compagnie des rongeurs qui la terrorisaient. Alors oui Léa risquait de devenir folle si personne ne venait à son secours.

Elle imaginait Kaeran et son père fous d'inquiétude, retournant toutes les maisons de la capitale dans le but de la retrouver. D'autres fois c'était Killian qui franchissait la porte de la cave pour la prendre dans ses bras et l'emmener loin d'ici. Mais cette maudite porte ne s'ouvrait que sur sa geôlière. Elle était toujours aussi pimpante, la joie de vivre, la folie dans le regard qui effrayait autant qu'elle agaçait Léa.
D'une voix de plus en plus faible elle s'adressa à elle une nouvelle fois.


Laisse-moi partir Moyra. S'il te plaît. Je dirais rien je te le jure. Tout le monde doit me chercher.


Elle était épuisée et nerveusement à bout de forces, se demandant chaque minute si elle reverrait un jour les gens qu'elle aime.


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Dim 17 Aoû - 15:38

Quelques jours s'étaient écoulés et Killian n'en démordait pas, il continuait de s'interroger et de la chercher. Des étrangers commençaient à se mêler à l'affaire, trouvant étrange une telle disparition. Alors, Moyra s'était dit que Léa devait réapparaître. Oh pas en chair et en os non mais par le biais d'une lettre. Elle prit tout ce qu'il fallait et descendit dans la cave, retrouvant son hôte.

Bonjour Léa ! Tu m'as l'air faiblarde aujourd'hui, tu ne nous couves pas quelque chose j'espère !

Elle alla s'asseoir à ses côtés et lui donna plume, encrier et papier afin qu'elle puisse écrire.

Tiens, ton père s'inquiète, il faut que tu le rassures et que tu lui dises que tout va bien. Ne t'en fais pas pour Killian, il finira bien par arrêter de faire l'idiot, je sais que c'est moi qu'il aime et que ce n'est qu'un moment d'égarement. Quand il aura compris que tu ne veux pas de lui il reviendra à la raison ne t'en fais pas. Tu n'es qu'un fantasme parce que tu es avec son frère....Alala les hommes sont si prévisibles !

Elle resta auprès d'elle pour lui faire écrire ce qu'elle souhaitait, elle ferait ensuite porter le message au père de Léa en espérant que cela suffirait.

[Quelques jours plus tard...]

Killian n'en démordait pas alors que son frère, plus posé et réaliste, commençait à comprendre qu'elle ne reviendrait pas et Moyra s'était empressée d'enfoncer le clou et de lui faire comprendre que sa précieuse fiancée n'avait que faire de lui. Le pauvre, lui n'était qu'une victime dans tout cela finalement. Moyra ne lui voulait pas de mal, Kaeran était quelqu'un de bien mais sa garce de fiancée s'était jetée sur Killian, elle devait en payer le prix...Du moins c'est ce que c'était imaginé Moyra. Au fur et à mesure que le temps passait, elle en était venue à imaginer des choses qu'elle avait finit par croire fermement.

Elle ne comprenait pas pourquoi Killian continuait ainsi à chercher cette petite traînée qui était, sans aucun doute, une sorcière pour l'avoir ainsi détourné d'elle et avoir dévié de sa voie un homme d'église. Un ne lui suffisait pas non, il les lui fallait tous dont son propre fiancé ! Bientôt, le problème ne se poserait plus. Cette Mariana qui se mêlait un peu trop de ce qui ne la regardait pas finirait mal elle aussi si elle continuait ainsi. Mais pour l'heure, elle lui avait donné une autre idée sans le vouloir mais pour cela, elle avait besoin d'un peu de temps...

Elle se dirigea alors vers l'auberge où ils étaient tous descendus, pensant y trouver des vêtements appartenant à Léa. Elle y entra comme si de rien n'était, en pleine journée, personne ne faisait attention à qui était là et il y avait peu de monde dans les chambres. Elle alla fouiller celle de Léa, découvrant dans le coffre qu'elle transportait plusieurs robes dont une soigneusement enveloppée. Elle la sortit et la déplia, découvrant ainsi la robe de mariée que la jeune femme devait porter le trois septembre pour son mariage avec Kaeran. Moyra sourit, se disant que la donzelle n'en aurait à présent plus besoin et l'emporta avec quelques autres vêtements.

Enfin arriva le jour J, elle préparait cela depuis quelques temps déjà. Elle avait trouvé ce qu'il lui fallait pour achever sa métamorphose car oui, Moyra changeait. Elle avait observé Léa et petit à petit avait pris certaines de ses mimiques, sa façon de parler, d'être...En somme, elle essayait de la calquer parfaitement mais la plus grande différence entre les deux donzelles était la blondeur de Moyra, blondeur à laquelle elle devait remédier. Poudre de romarin, brou de noix et autres substances devaient lui permettre de foncer sa chevelure.

Cela faisait presque deux semaines à présent que Léa avait disparu. Elle avait besoin d'elle pour une dernière chose : lui écrire deux lettres, une pour Kaeran qui commençait fortement à douter et qu'elle se plaisait à conforter dans cette idée et une pour Killian...Elle avait mis une des robes de Léa, était à présent brune et avait abandonné ses bijoux clinquants pour des choses bien plus discrètes afin de ressembler au maximum à celle à laquelle elle tâchait de s'identifier. Elle descendit avec tout ce qu'il fallait pour la faire écrire.


Bonjour ma chérie...J'ai encore besoin de toi pour un petit quelque chose...Si tout se passe bien, demain, tu pourras repartir.

Elle lui sourit tout en lui tendant le matériel pour qu'elle fasse ces deux lettres.


Dernière édition par Moyra le Mar 19 Aoû - 20:02, édité 1 fois


avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Lun 18 Aoû - 11:52

Combien de semaines ? Combien de jours ? Combien d'heures ? Combien de minutes s'étaient écoulés depuis son enlèvement ? Léa n'en avait plus la moindre idée, oscillant entre la conscience et l'inconscience. Elle s'empêchait d'ingurgiter toute nourriture qu'elle savait trafiquée mais le temps passant la faim finissait toujours par prendre le dessus et elle, elle finissait toujours par s'endormir avec davantage de mal à se réveiller.

Chaque fois qu'elle ouvrait les yeux, le soulagement d'être toujours en vie se mêlait au desespoir de ce décor glauque et à l'absence des gens qu'elle aime. L'espoir de les revoir l'empêcher de sombrer dans la folie ou de commettre l'irréparable. Mais pour combien de temps encore ?

Sa famille devait la chercher, son père et son fiancé devaient être si inquiets, et Killian ? Que faisait-il ? Lui aussi cherchait-il à la retrouver ? Ou sa réaction de l'autre soir l'avait tant déçu ou peiné qu'il se consolait dans d'autres bras, l'oubliant à son triste sort ? Aurait-elle la chance de le revoir pour lui expliquer, pour s'excuser au moins ? Chaque minute de chaque heure de chaque jour qui passait la laissait en proie à de sérieux doutes. Jamais Moyra ne la libérerait. Elle ne prendrait pas le risque d'être dénoncée. Alors pourquoi lui faire vivre ce calvaire pour finalement l'achever par une conclusion aussi tragique que prévisible ?

Pourtant ses moments de lucidité, Léa les passait à envisager toutes sortes de fuites possibles. La meilleure, pour ne pas dire l'unique était d'attendre le moment propice. Quand Moyra viendrait lui apporter nourriture et eau ou pour l'étudier comme une bête de foire, reprenant ses gestes avec un mimétisme déconcertant voire effrayant, ou imitant l'intonation de sa voix, pour tenter d'en gommer l'accent irlandais au profit du provençal, Léa en profiterait pour l'agresser et s'enfuir.

Une fois dehors elle s'époumonerait pour qu'on vienne à son secours et elle serait enfin libre, saine et sauve.


(Quelques jours plus tard)

Elle était à son troisième jour sans nourriture, la cachant ça et là pour le plus grand plaisir des rats , et les effets de la drogue commençaient à s'estomper, bien qu'elle feint le contraire à l'arrivée de sa geôlière.

Quelle ne fut pas sa surprise en la voyant ainsi transformée. Ses cheveux étaient devenus bruns et elle avait troqué fanfreluches et toilette d'apparat pour une robe d'une grande sobriété. Ce n'est qu'après l'avoir observée plus en détails que Léa reconnut l'une de ses robes. Le corsage à l'origine écru avait viré rouge après une malencontreuse expérience ratée avec diverses poudres. Il avait été alors plus facile de le teindre entièrement que d'essayer d'ôter la tâche.


Pourquoi tu portes ma robe ? Et tes cheveux...?


Elle faisait mine d'être en demi-sommeil mais commençait à comprendre à quoi rimait cette comédie.

Tu es complètement folle. Tu veux quoi ? Devenir moi ? Tu crois que mon père ou les garçons ne vont pas voir la différence ? Tu es folle et pathétique ma pauvre fille. Devoir me ressembler pour espérer plaire à Killian...Il s'en fiche de toi, s'il t'aimait tu n'aurais pas à être quelqu'un d'autre, s'il t'aimait...il ne m'aurait pas embrassée.

Si elle avait appris une chose durant sa captivité c'était bien appuyer là où ça faisait mal et le calme agaçant et forcé de Moyra aurait tôt fait de voler en éclat. Léa voulait en finir. Soit elle se ferait tuer de rage soit elle pourrait profiter d'un moment de déstabilisation pour mettre en place son plan d'évasion.

Elle surveillait sa réaction non sans en rajouter une louche dans cette tentative de rébellion.


Tu mens de toutes façons, je sais bien que tu ne me libéreras jamais et tu le sais aussi bien que moi. Jamais je n'écrirais tes foutues lettres. J'ai écrit à mon père pour toi mais c'est fini ! Fais-les toi-même !


avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Mar 2 Sep - 13:59

Moyra, toute guillerette comme à son habitude, était arrivée dans la cave où elle gardait son "invitée" à l'abri des regards. Elle s'approcha de Léa qui ne manqua pas de remarquer la métamorphose de la jeune femme. Celle-ci lui répondit le plus naturellement du monde qu'il ne s'agissait là que de coquetterie féminine, les envies de changement, qu'elle devait bien connaitre cela, après tout, ne veut-on pas toujours avoir ce que l'on a pas et être ce que l'on n'est pas ?

Mais son sourire se figea bientôt, lorsque son invitée devint des plus désagréables. Moyra se renfrogna mais garda un certain calme, apparent du moins.


Je n'ai pas besoin de te ressembler, je sais qu'il m'aime, nous allons repartir ce soir même tous les deux. Il a accepté ma proposition, nous allons nous marier...Mais si tu es si sûre que ça qu'il est fou de toi alors je devrais peut-être remédier à cela.

Elle remonta les marches qui la séparaient de la cuisine et referma précautionneusement la porte derrière elle, le temps pour elle d'aller chercher un couteau. Elle observa un instant l'objet tranchant avant de redescendre voir sa captive et de lui remettre le papier et l'encre sous le nez tout en brandissant son couteau. Si la jeune femme semblait des plus flegmatiques, son regard trahissait la réalité de la chose et le fait qu'il était bien possible qu'elle commette une folie.

Nous verrons si tu lui plairas toujours autant quand je me serais occupée de ton visage. Je t'accueille bien, je m'occupe de toi et voilà le remerciement ? Tu mériterais bien pire encore comme sort que d'être défigurée ! Écris-moi ces lettres si tu tiens à ton joli minois. Une pour Kaeran et une pour Killian. Tu lui diras que tu ne l'aimes pas, que tu ne veux plus jamais le revoir ni qu'il t'approche ! Une fois qu'il en sera convaincu et qu'on pourra partir, je ferais en sorte que mon oncle vienne ici et t'ouvre la porte...Enfin ça...C'est seulement si tu te comportes bien et pas comme la sale petite garce que tu viens de me montrer que tu es.

Elle brandit le couteau pour l'approcher du visage de Léa alors qu'elle la détaillait sous toutes les coutures, comment pouvait-il la préférer à elle ? Était-il donc sot ou aveugle ? Non, elle en était sûre, cette fille était une sorcière et lui avait jeté un sort. Elle avait entendu les rumeurs et le nombre de fiancés qu'elle avait déjà eus, cette petite garce s'amusait à séduire les hommes mais là, elle avait approché celui qu'il ne fallait pas. Soudain, une autre idée lui traversa l'esprit, une idée qui fut renforcée par les propos qu'avait tenus Léa quelques instants plus tôt. Après tout, elle lui ressemblait à présent, s'il aimait ce "genre", il n'y avait pas de raisons qu'elle lui déplaise. Elle réfléchissait à toute vitesse mais se perdit dans tout cela. Que faire ? Finalement, elle lui ordonna d'écrire autre chose mais Moyra, dans sa folie, n'avait pas songé que cela pourrait paraître étrange. Elle avait pensé à tout concernant Kaeran mais Killian...Il verrait sans doute la supercherie.

Finalement, tu vas écrire autre chose. Tu vas dire à Kaeran que tu ne l'aimes pas, que le mariage est annulé et qu'il doit poursuivre sa voie, que tu as compris qu'il n'était pas pire pêché que de détourner un homme de Dieu comme tu l'as fait, n'est ce pas ? Et pour Killian...Donnes-lui rendez-vous, dis-lui que cette soirée avec lui t'a fait prendre conscience de tes sentiments à son égard. Ne t'en fais pas, tu n'auras pas à y aller, je le ferais. Je lui ferais comprendre que tu t'es moquée de lui une fois encore et je le ramènerais.

Tout cela était surréaliste et n'avait aucun sens mais dans l'esprit dérangé de Moyra, cette idée pouvait fonctionner.

Je te laisse un instant pour réfléchir et rédiger tout ça, je relirais bien entendu et si tu tiens à ton visage...Tu feras en sorte d'être convaincante.

Elle se dirigea alors vers les marches pour quitter la cave.


avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Léa Beauchamp le Mer 3 Sep - 23:15

Les simagrées de Moyra lui tapaient sur les nerfs. Comment pouvait-elle paraître si légère et enjouée après avoir drogué et enlevé une personne qu'elle retenait depuis des jours et des jours prisonnière dans cette cave sordide ?
Cette fille était réellement folle et prête à tout pour écarter Léa du chemin de Killian. Elle était bien capable de la tuer si elle continuait de lui barrer la route.

Bien que craignant pour sa vie, Léa était à bout de toute cette comédie. Quand tout cela cesserait-il ? Elle avait tenté la carte de l'amitié et de la compréhension, en vain. Elle commençait à perdre patience, et sa gentillesse naturelle avec. Elle avait touché un point sensible à en juger par la mine défaite de Moyra et son soudain départ.

Pourtant les réjouissances furent de courte durée quand elle la vit redescendre un couteau à la main. Léa se décomposa et malgré tous les efforts du monde pour n'en rien montrer, elle était terrifiée. Cette fois c'était la fin, elle allait mourir. Un jour à Magagnosc, il y a quelques mois alors que la ville était en proie à une épidémie et à la folie générale, elle avait été condamnée au buché comme en ces temps barbares où l'on éradiquait les hérétiques et les femmes accusées de tous les maux. Cette mort faisait froid dans le dos malgré la chaleur des flammes. Mais celle qui l'attendait en cet instant n'était pas des plus réjouissantes non plus, si tant est que la mort ait quelque-chose de réjouissant.

Les légendes que lui contait sa mère autrefois à propos des malédictions lui revenaient en mémoire. A n'en point douter Léa faisait partie des maudits.
Elle ferma les yeux un bref instant avant de les rouvrir pour les plonger dans ceux de son bourreau. Elle avait peur oui mais elle savait aussi que la conscience de Moyra aussi infime soit-elle serait à jamais hantée par la vision d'une vie qui s'échappait au travers des yeux verts de sa victime.

Elle la regarda avec surprise quand les coups tardèrent à venir. Ainsi elle n'allait pas la tuer, non elle menaçait de la défigurer. Instinctivement Léa écarta le visage doucement de la lame froide qui le parcourait dangereusement.
Elle prit le papier des mains de Moyra, pensant toutefois à la peine que procureraient ces lettres. Elle avait l'espoir néanmoins que l'un ou l'autre des deux frères se rendent compte qu'elle n'en était pas la véritable auteure et qu'ils viennent la libérer.

Puis Moyra semblait se raviser avant de changer d'idée quant au contenu des lettres. Une larme glissa le long de la joue de Léa. Elle aurait aimé la retenir, mais la fatigue et le chagrin avaient été plus forts.


Jamais Kaeran ne le croira. Je l'aime et il le sait ! Je ne l'ai pas détourné il a fait son choix parce-qu'il m'aime. Et Killian est mon meilleur ami, il me connait, il sait que jamais je ne procèderais de la sorte. Tu es folle Moyra, complètement folle.

Finalement Léa n'eut d'autre alternative que d'obtempérer et éclata en sanglots quand elle fut seule devant les vélins vierges. Elle se ressaisit afin de pouvoir réfléchir aux indices qu'elle pourrait y laisser et que Moyra ne comprendrait pas. Elle commença par la lettre la moins difficile à faire afin de ne pas défaillir une seconde fois.

Cher Killian,

ma lettre doit te paraître surprenante mais je n'eus pas d'autre choix que de te l'écrire. Il me fallait le faire suite à notre dernière soirée, juste avant ma disparition soudaine. J'avais besoin de réfléchir à tout ça mon canard, j'étais fiancée à ton frère malgré mes sentiments pour toi. Oui tu as bien compris, j'ai des sentiments trop fortes, je suis trop faible pour résister et me débattre dans cet enivrement, j'ai vraiment besoin de toi, je ne vivrais plus longtemps sans toi, alors viens me rejoindre au plus vite. On pourrait s'installer ensemble tous les deux dans une charmante maison à la campagne et y être enfin heureux. Penses à nous prendre une bonne bouteille à la cave histoire de fêter nos retrouvailles. Il me tarde que tu viennes, vers minuit dans les Jardins du Roy.

Ta lapine adorée.

Elle avait semé pas mal d'indices, Killian devrait réagir. Elle dirait à Moyra que "canard" et "lapine" étaient les surnoms ridicules qu'ils se donnaient pour rire, mais lui saura qu'il n'en est rien et il comprendra. Du moins l'espérait-elle.

D'autres larmes perlèrent sur son visage quand elle écrit ce flot de mensonges à Kaeran. Elle imaginait la peine qu'il allait ressentir, elle allait involontairement lui briser le coeur. Elle espérait qu'il n'en croit rien et que toutes les promesses, tous les serments qu'elle avait fait seraient les plus forts.


Mon amKaeran,

si je vous écris cette lettre c'est que le choix me manque. Il me faut vous avouer une bêtise que j'ai faite, celle de vous avoir séduit et détourné de la voie de l'Eglise. C'était une grossière erreur, votre destin est de devenir prêtre pas d'épouser une fille comme moi et je le sais aujourd'hui. J'aurais été une parenthèse dans votre voie toute tracée comme vous en étiez une belle dans la mienne que je referme dès à présent. Ne cherchez pas à me revoir et poursuivez votre vie comme si je n'avais jamais existé et oublions toute cette folie qui n'aurait jamais dû être. Vous serez plus heureux sans moi et moi sans vous, c'est mieux ainsi, chacun sa destinée. La nature est ainsi faite, je suis comme ma mère et je ne veux pas la renier, j'en suis fière, c'est ce que je suis. Il est inutile de se mentir davantage.

Au revoir Kaeran.

Léa

Elle n'eut pas le courage de se relire, à quoi bon tout n'était que mensonge. Elle lui avait parlé de sa mère en termes peu élogieux il n'y avait guère de raison que cela change. Mais elle avait été bien incapable de lui dire qu'elle ne l'aimait pas, même s'il aurait été aisé de le croire à ses mots.
Elle se rejeta encore sur le lit pour pleurer silencieusement avant le retour de Moyra.
avatar
Léa Beauchamp

Messages : 19
Points : 23
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Moyra le Sam 6 Sep - 0:54

Moyra l'avait laissée, espérant que Léa serait suffisamment intelligente pour faire ce qu'elle lui dirait, dans le cas contraire...Hésiterait-elle vraiment à mettre ses menaces à exécution ? Peut-être pas...Elle était à la frontière de passer le point de non-retour, il ne manquait plus grand chose pour qu'elle la franchisse et tout dépendait, pour l'instant, de l'attitude de Léa et le lendemain de celle de Killian.

Elle redescendit quelques minutes plus tard, non sans avoir gardé avec elle son arme de fortune. Elle s'approcha de sa captive qui était allongée sur son lit de fortune et prit les lettres qu'elle avait écrites. Elle les parcouru, et ne manqua pas de faire des remarques.


Et après ça tu me diras qu'il n'y avait rien ? Ta lapine adorée ? Tu te moques de qui ? Quand Kaeran saura ça...J'imagine déjà sa tête. Le pauvre, il ne méritait pas de tomber sur une fille comme toi !

Elle commença la lecture de la seconde missive et prit un air dramatique telle une comédienne de théâtre mais après tout, n'était-ce pas ce qu'elle faisait sans cesse ?

J'en aurais presque les larmes aux yeux, c'était très émouvant et éclatant de vérité !

Elle plia les deux documents qu'elle irait donner à un messager en repartant afin qu'il les porte aux deux concernés.

Tu as bien choisis, les jardins du roy sont un endroit on ne peut plus romantique. Mon oncle passera peut-être demain en soirée...Si Killian réagit comme je l'espère, à présent, ton sort dépend de lui ! Bien, je te laisse, je dois me préparer pour notre rendez-vous...Il me tarde !

Moyra quitta les lieux, ne se préoccupant guère de sa captive qui pleurait sur son lit, jubilant de voir son plan qui fonctionnait tel qu'elle l'avait espéré mais cela continuerait-il de la sorte ? Killian abandonnerait-il en ne voyant pas Léa arriver mais Moyra qui sera là pour le consoler de cette énième déception ? Dans tous les cas, qu'adviendra-t-il de Léa ? Affaire à suivre...


avatar
Moyra

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] La vengeance, parfois, n'attend pas !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum